3 raisons d’opter pour la répartition des tâches ménagères

Les couples entrent souvent en conflit en ce qui concerne les tâches domestiques. Parce que l’un fait toujours tout tandis que l’autre se roule les pouces. Le hic, c’est que l’entretien de la maison est une histoire de tous les jours. Vive les conflits aux quotidiens. Je vous propose une solution pour ne jamais laisser la vaisselle sale s’immiscer entre vous et votre conjoint(e).

Qui ne sent jamais frustré devant la grande paresse de son partenaire face aux tâches ménagères? Nous ne supportons pas de vivre dans un environnement sens dessus dessous. Et nous ne supportons encore moins de constater l’indifférence et à la passivité de notre conjoint(e) en ce qui concerne les tâches domestiques.

Un couple qui est en crise à cause de quelques vaisselles, ce n’est pas vraiment glorieux. Dans cet article, je propose de comprendre d’où vient la passion ou le manque d’engagement pour un foyer parfait. Quand on comprend l’origine de nos comportements, on est en mesure de ne plus jamais se quereller pour des serviettes de bain qui trainent ici et là.

Bon, je sais, à la maison, on a parfois Monsieur Propre au lieu de Madame Propre. Par exemple, j’ avoue que Monsieur passe davantage de temps que moi derrière les fourneaux. Mais soyons honnêtes. En général, c’ est la femme qui fait le plus en ce qui concerne la répartition des tâches ménagères. D’ ailleurs, on peut vérifier tout de suite!

Op, participez en commentaire au petit sondage.

Qui, entre vous et votre conjoint(e) s’occupe le plus de l’ entretien de la maison? Y a-t-il un Monsieur Propre ou un Madame Propre dans votre foyer?

En fait, la femme se plaint souvent que l’homme n’ aide pas en ce qui concerne le ménage. On peut dire qu’il n’ y a pas vraiment de répartition des tâches ménagères. Oui parce qu’en vérité, la femme fait tout. Mais pourquoi l’ homme n’a pas l’ impression que les tâches ménagères se partagent? Pourquoi ne se sent-il pas concerné instinctivement par l’entretien ménager?

Oui parce que quand l’ homme entre en action, c’ est souvent pour aider la femme. L’homme file un coup de main quand la madame est débordée. C’est devant la mine fatiguée ou après une réprimande que le conjoint décide d’ aider. Monsieur aide, mais pour lui, les tâches ménagères, c’est une affaire de femme.

Pour mieux vivre les conflits relatifs à la repartition des tâches ménagères, il y a deux croyances que le couple doit bannir.

1. La croyance qui dit que les tâches ménagères sont attribuées aux femmes

Le conflit éclate parce que Monsieur ne fait rien, malgré les invitations à passer le balai? Alors Monsieur doit comprendre que Madame n’ est pas tenue d’être celle qui fait tout. Le conflit éclate aussi quand la femme ne tient plus à force d’ attendre patiemment. Elle n’ en peut plus de cet homme qui ne lève pas le petit doigt. Le problème, c’ est que Madame Propre ne demande rien. Naturellement, vient le jour où la cocotte minute explose. Pour ne pas en arriver là, la femme doit dès le début comprendre qu’ elle n’ est pas responsable de l’ intégralité de l’ entretien ménager.

2. La croyance qui dit qu’une bonne conjointe est bonne ménagère, bonne mère, bonne aimante et bonne travailleuse (ouaw, avec cette pression, normal que la femme soit irritable)

En plus qu’on attende d’elle qu’elle soit la ménagère, on demande à la femme d’ être une super maman, d’être une épouse tendre et disponible sexuellement, et en plus, de travailler. Normal que la femme soi sur la défensive. A courir derrière un idéal jour après jour, la femme est exténuée! Rajoutons à ça un conjoint qui pose les pieds sur la table, et des ses soucis personnels…. Normal qu’ il y ait de l’ électricité dans l’ air au sein du couple.

Bref, ma mission ici est de vous faire comprendre que ces croyances n’ont pas lieu d’ être. L’ objectif est de vous détacher de ces croyances afin de réagir plus sereinement et éviter les conflits de couple.

La répartition des tâches de ménages, une affaire légitime

Quand il chasse, elle entretient la caverne

A l’origine, il y a une juste répartition des tâches ménagères. Et oui, la répartition des tâches ménagères est en vigueur depuis  les hommes des cavernes. Pendant que l’ homme ramène la bête sauvage pour le diner, elle s’affaire à entretenir la caverne et à prendre soin des enfants.

On peut dire que la répartition des tâches ménagères est équitable étant donné le danger (chasser la bête sauvage) et la nécessité (assurer la survie de la descendance) On en a déjà parler ici, il vaut mieux que c’ est lui qui aille chasser. Avec ses pleurs, bébé fait fuir le gibier. Et… bébé pleure souvent, parce qu’il a faim. Donc, naturellement, maman reste avec ses copines et les bébés à la caverne. Et puis, en plus de maintenir un cadre de vie plus ou moins hygiénique si on peut dire ça comme ça, je suppose que s’ occuper de l’ entretient de la grotte diminue l’ angoisse en attendant l’ homme parti braver la nature. On peut préciser que le plus flippant, ce n’ est pas l’ homme qui tarde à arriver mais plutôt la bouffe qui ne vient pas!

Mais… on est d’ accord sur le fait qu’ aller piéger la bête sauvage, c’ est aussi participer à l’ entretien de la maisonnée. Donc, d’ un point de vue de l’ évolution, la femme et l’ homme partagent les tâches de ménages.

Si l’homme des cavernes se sent impliquer, pourquoi pas l’ homme d’ aujourd’hui? Madame Propre ne va pas sans Monsieur Propre.

La participation de l’ homme ne s’ arrête pas a son emploi

C’ est trop de demander à l’ homme de s’ occuper des tâches ménagères. Il travaille, c’ est assez demandant pour en rajouter. Quelle femme au foyer n’ a jamais dit ça? Personnellement, je pense que nous sommes naïves à penser ça. Qui a dit que travailler est bien plus fatiguant qu’entretenir à la foi maison et enfants? Peut-être bien que nous en en sommes convaincues. Normal. Notre conjoint arrive, l’ air exténuer par sa journée. Le boss par ci, le boss par la… Oui, pour lui, c’ est sûr, c’ était bien plus dur que pour nous!

Bon, je ne fais pas du féminisme. Loin de là.  J’interpelle par la même occasion les hommes au foyer. Ce que je veux dire, c’ est que la femme ne doit pas être naïve. Travailler, dépendamment des métiers, ce n’ est pas si dur physiquement et moralement…notamment en comparaison au métier de mère au foyer.  Enfin, je parle surtout par rapport à mon expérience personnelle.

Après ma grossesse, j’ ai jouie d’ une vie de femme au foyer pendant un an. Je n’ étais pas capable d’ entendre  tu n’as pas eu le temps de faire ci, de faire ça. Arrrrh, rien de plus irritant après une journée avec un bébé qui vous aime au point de ne plus vouloir se décoller de vous.

Je n’ étais pas capable d’ entendre mon conjoint parce qu’ il n’ a pas idée de ce que rester à la maison avec un bébé signifie physiquement et moralement. Parallèment, je sais très bien que son métier est loin d’ être aussi exténuant. Inutile qu’après de gentils reproches de notre homme face à la vaisselle sale, la frustration s’ accumule.

Bref, parce que vous êtes une femme au foyer, la répartition des tâches de ménages est légitime. Une femme au foyer ne doit pas culpabiliser et doit réclamer la participation de son conjoint.

Et puis, bien sûr, si l’ homme et la femme travaillent, la répartition des tâches ménagères est plus que normale!

Les femmes victimes d’ un lavage de cerveau

Des jolies petites dinettes, des tasses en porcelaine, des balais roses en plastique… C’ est fou ce qu’on donne à une petite fille! Pour nos proches qui nous offrent ces joujoux, rien de plus innocent. Pourtant, il y a la tout un symbole: voilà ce avec quoi tu dois t’ amuser aujourd’hui et quand tu seras femme.

Bon la, vous allez encore me trouver extrémistes, je rappelle que ce n’ est pas mon but. Non parce que passer le balai, c’ est très très important. 😉 Ce qu’il faut comprendre ici, c’ est que la femme est conditionnée à penser qu’elle est le sexe responsable des tâches ménagères.

Sans oublier que la petite fille en nous voit maman, tatie, grand-mère et cousine passer le balai ou cuisiner un bon petit plat. Papa, lui, regarde la télé.

Je vous dis tout ça pour nous inviter à souffler un peu. La femme n’ est pas tenue de tout faire dans la maison. En tout cas, ce n’ est pas notre choix. Ce n’ est qu’ un lavage de cerveau, ni plus ni moins. On grandit avec l’idée qu’ une femme nettoie, récure, et cuisine. Prenons deux minutes pour faire notre propre choix. Voulons-nous passer le restant de votre vie de couple a être celle qui fait toujours tout? Allons-nous passer le balai au lieu de lire notre roman qui attend sagement nos beaux yeux?

Finalement, j’ espère vous apporter de quoi lâcher-prise face à une maison imparfaite. Oser demander de l’aide. Osez la répartition des tâches ménagères pour accumuler moins de frustrations. La femme ou l’homme au foyer à le droit de réclamer la participation de l’autre. Si les deux amoureux travaillent, l’ un prend le balai, l’ autre fait la vaisselle.

A vous!

La répartition des tâches ménagères est-elle un sujet de frustrations et de conflits dans votre couple?

4 commentaires sur “3 raisons d’opter pour la répartition des tâches ménagères

  1. Bonjour Agnès,

    de mon côté pour éviter les conflits nous avons pris une femme de ménage, c’est le prix de la paix à la maison car ni l’un ni l’autre ne sommes passionnés de ménage (hihi !!).
    D’un point de vue du lavage de cerveau tu as tout à fait raison, autant les femmes sont conditionnées pour faire la boniche autant les hommes sont conditionnés pour ne rien faire et c’est très difficile de changer ses habitudes. On reproduit souvent le schéma familial que l’on a eu en étant enfant.
    Un bon sujet d’article serai « 10 astuces pour amener mon conjoint à participer aux taches ménagères ou alors il paye une femme de ménage !! »

    Bien à toi,
    Pierre

    1. Bonjour Pierre !ça fait plaisir de te lire ici. Merci pour l’idée d’article… et pour le rire que tu as provoqué quand tu parles de femme de ménage. Pertinent ! Mais j’ai trouvé ça drôle 🙂 . Je ne manquerai pas d’en parler 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

*
Pour laisser un commentaire, vous devez prouver que vous n'êtes pas un robot spammeur en recopiant le mot de sécurité sur l'image. Appuyez sur le mot pour entendre une version audio.
Anti-spam image