Votre bébé est-il un tueur de couple?

Vous avez des enfants ? Vous envisagez en avoir ? Attention. L’arrivée d’un bébé peut foutre en l’air un couple. La destruction d’une famille alors que bébé vient tout juste de pointer le bout de son nez est une triste réalité. Pour l’Amour. Pour l’Enfant. Pour la Famille.

Comment protéger votre couple de bébé?

Des couples se séparent alors que bébé ne sait pas tenir un biberon. Pourtant, à l’origine, les partenaires décident de construire une famille, poussés par l’amour.

Imaginez-vous un instant.

Vous êtes ensemble depuis 4 ans. Vous décidez de faire un enfant. Bébé à 3 mois et il/elle vous annonce qu’il/elle vous quitte pour son amant(e). Vous ne voudriez sans doute pas que cela vous arrive.

Cette éventualité peut vous paraître peu probable. Mais, méfiez-vous. L’arrivée d’un bébé peut anéantir la plus belle des passions amoureuses.

Heureusement, l’arrivée de bébé peut aussi intensifier l’amour conjugal. L’arrivée de bébé peut vous rapprocher, vous et votre partenaire, au lieu de vous éloigner.

Mon propre couple en péril après la naissance de notre ange.

Mon conjoint et moi sommes parents depuis récemment. Oui. Depuis que bébé fait partie de nos vies, il y a des eu hauts. Mais, je ne vous cache pas qu’il y a eu des bas.

J’avoue avoir déjà souhaité être sans enfant, mais surtout, sans enfant et célibataire. Il y a des fois où j’ai même rêvé de vivre autre chose, avec quelqu’un d’autre.

Pourtant, depuis la naissance de notre fille, il y a aussi des hauts. Il y a des moments où je suis la femme la plus heureuse au monde. Je regarde mon conjoint prendre soin d’elle et mes yeux s’embrument de bonheur. Il y a des fois ou je considère qu’être mère est mon plus bel accomplissement. Ma fille est si belle. Si maligne. Un vrai rayon de soleil.

La question est :

Pourquoi un jour je suis la plus heureuse et la plus amoureuse ? Pourquoi un jour je regrette d’être tombée enceinte de lui, tout en rêvant d’une autre vie ?

Je me suis aperçue qu’il était facile, mais fatal de délaisser le couple pour bébé.

Je me suis aperçue que fuir une journée papa et bébé me permettait de revenir… avec le cœur prêt à aimer plus fort.

Le but ici est que votre bonheur conjugal continue, même après la lourde responsabilité de la parentalité.

3 règles à suivre pour rester des parents amoureux.

1) Attention au partenaire en attente d’affection.

Chéri(e), sans se rendre compte et sans vous l’avouer, peut être jaloux de bébé. À trop prendre soin de votre enfant, il/elle se sent négligé(e).

Votre partenaire se plaint secrètement ou maladroitement que les activités conjugales, les moments intimes, les discussions se font rares.

Il/elle se sent négligé(e) alors que vous faites votre boulot de parent ??

Rassurez-vous. Il s’agit souvent ici d’un manque de maturité et de compréhension de la part de votre conjoint(e). Mais, votre partenaire ne s’en rend pas compte. Il/elle pense surtout que vous le/la délaissez.

Il/elle cherchera de l’attention et de l’affection ailleurs… Dans les bras d’un(e) autre peut-être ?

Il est important de communiquer sur vos éventuels manques affectifs dès l’arrivée de bébé. Il est important de rappeler votre amour à votre partenaire. Il est important de continuer à célébrer votre couple et votre amour, malgré l’arrivée de bébé.

Autant un homme peut se sentir délaissé par la mère.

Autant la femme et l’épouse se sent négligée par un père dévoué à son enfant.

Les partenaires doivent s’interroger l’un et l’autre sur leurs ressenties après l’arrivée de bébé.

2) Utilisez la marraine.

Prenez du temps pour votre couple. N’oubliez pas. Votre couple était là avant bébé.

Oui, bien sûr. Quand on donne naissance, il faut assumer. Il faut être présent pour ce petit être sans défense. Mais, cela ne signifie pas que vous devez mettre votre relation en stand-by jusqu’à la première rentrée scolaire de votre enfant !

Au contraire, pour votre enfant, vous devez prendre soin de votre couple ! Chérir votre couple, c’est aussi prendre soin de votre famille. La séparation après bébé n’est pas la fin du monde, mais tout enfant voudrait grandir auprès de ses deux parents.

Pourtant, négliger son couple est commun après un enfant. Grosse erreur. Même si cela reste compréhensible vu que bébé requiert beaucoup de soins et d’attentions.

Mais, il suffit de peu pour entretenir la relation conjugale.

Un diner en tête à tête. Une balade. Un ciné.

Réalisez. Il suffit de quelques heures pour entretenir votre couple. Mais, parfois, nous croyons que nous sommes indispensables pour bébé. Peut-être même que nous nous voulons indispensables. Mais, la marraine, votre mère et votre belle-mère peuvent remplacer les parents quelques heures. Cela fera du bien au couple tout en faisant des heureuses.

Si vous doutez de la capacité de la marraine à surveiller bébé, rendez-vous dans le restaurant le plus près, armé(e) de votre téléphone portable, au cas où. Mais, sortez en couple ! Pour le bien-être de votre famille, déléguez le dodo et prenez quelques heures pour votre couple.

3) Du temps pour chacun de vous.

En fait, dépendamment des personnes, l’arrivée d’un enfant peut devenir très difficile moralement.

En fait, avant la naissance, naïvement, on se dit qu’on relèvera ce beau défi avec brio, parce qu’on s’aime ! Bien sûr, on se doute bien que la vie sera plus contraignante.

Contraignante dans le sens ou un bébé demandera toute notre énergie et tout notre temps.

Notre temps.

On sait à quel point le temps pour soi est précieux quand on a un enfant. (J’en veux d’ailleurs à ma sœur quand, sans enfant, elle s’ennuie, mais ne fait rien, car elle ne sait pas quoi faire. Depuis bébé, je rêve moi aussi de pouvoir m’ennuyer !).

Ne plus avoir de temps pour soi finit par tuer un couple.

Personnellement, après la venue de bébé, je crois que j’en ai voulu à mon conjoint du simple fait de n’avoir pas assez de temps pour certains projets professionnels qui me tenaient à cœur.

Je lui ai rendu responsable de ma déception et de mon échec quant à la réalisation de mes projets. Bref, faute de temps pour moi, je lui reprochais injustement, mais profondément d’avoir voulu un bébé.

Il s’agit sans doute d’un manque de maturité de ma part. Mais, le fait est que j’ai souvent pété un fusible contre mon conjoint parce que j’en avais marre de devoir m’éteindre, malgré la beauté d’une naissance.

Et si vous pensez avoir du temps pour vous quand bébé s’endort, sachez que ce ne sont pas tous les bébés qui dorment dans des berceaux. Peut-être ferez-vous l’erreur de l’habituer à s’endormir sur vous ou au sein. Alors là, impossible de décoller bébé de vous. Impossible d’avoir du temps pour vous.

C’est difficile de ne plus avoir le temps pour soi, pour une simple balade, pour un simple temps de repos d’au moins 20 minutes dans un sofa.

C’est difficile de mettre un terme à nos projets.

C’est difficile d’être dévoué 24h sur 24 à sa femme et à son bébé sans pouvoir souffler.

En vérité, la parentalité peut favoriser le regret, le sentiment d’étouffement et le ras-le-bol. Ces sentiments, mal gérés, peuvent favoriser le désamour menant à la séparation.

On finit vite par avoir le sentiment de s’éteindre quand on a un enfant. Or, le manque de divertissement, comme on l’a vu ici, favorise l’adultère… Pour qu’aucun de vous ne quitte le navire, permettez-vous du temps pour vous réaliser au travers vos passions.

Devenir entrepreneur, retrouver la silhouette qui vous correspond, remporter le triathlon de cette année… Non. Vous ne devez pas mettre fin à vos beaux projets à cause de bébé. Vous devez simplement vous organiser.

Par exemple, travaillez à votre projet d’entreprise de 22h à 23h, quand bébé dort. Je sais que vous avez de l’ambition. Je sais que vous voulez avancer et aller vite. Mais vous devez accepter vos limites.

Bien sûr, il vous faudra plus de temps pour arriver à vos fins, mais vous y parviendrez. Et puis, l’amour d’un conjoint et d’un enfant est une de grande source de motivation.

On finit vite par avoir le sentiment d’être soumis(e), surtout si notre partenaire ne participe pas. Mais n’oublions pas que souvent, nous décidons naturellement d’offrir une présence continue. Stop. Vous vous tuez, vous-même et votre couple.

Procédez à une distribution des tâches. Acceptez le fait que l’autre parent veut et doit participer. Acceptez le fait que vous n’êtes pas indispensable. Reconnaissez le fait que vous avez besoin de vous allonger 30 minutes, les pieds en éventails, un cocktail à la main. Et décidez de prendre du bon temps pour vous !

3 commentaires sur “Votre bébé est-il un tueur de couple?

  1. Bonjour Agnès,
    La poupée Chucky est particulièrement hideuse !
    C’est vrai que l’arrivée d’un enfant est toujours bouleversante, dans un sens comme dans l’autre. Et il est important de ne pas mettre son conjoint de côté en portant toute notre attention sur ce nouvel arrivant, aussi mignon soit-il 😉
    Bonne journée

  2. Oui c’est l’erreur de beaucoup de femmes de négliger son.conjoint après une naissance et se croire indispensable au bébé. L arrivée de bébé est vraiment un grand challenge pour le couple et beaucoup ne passent pas ce cap. Mais ton article est bien clair sur les solutions pour ne pas oublier que  » on est pas que des parents « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

*
Pour laisser un commentaire, vous devez prouver que vous n'êtes pas un robot spammeur en recopiant le mot de sécurité sur l'image. Appuyez sur le mot pour entendre une version audio.
Anti-spam image