Cessez attendre de l’autre. Osez plutôt demander

« Si seulement il était plus généreux », » si seulement elle faisait plus souvent la cuisine ». Levez la main ceux qui n’ont jamais souhaiter que leur partenaire soit « un peu plus ceci » ou « un peu moins cela ». Nous fantasmons tous sur les qualités des conjoints et des conjointes des autres. Sinon, admettons au moins que nous soupirons et fantasmons sur notre « idéal ».

La communication pour obtenir ce que l’on attend de l’autre

Et si je vous dis que nous avons en main la clé qui permet d’ouvrir la caverne d’Alibaba? Nous pouvons recevoir tout ce que nous désirons de notre partenaire. Enfin, « tout ce que nous désirons » dans la limite du raisonnable bien sûr. Mais comment s’y prendre.

Exprimons clairement nos besoins

Commençons par deux scénarios.

Il arrive que nous soyons frustrés par notre conjoint(e).

Le premier. C’est vrai quoi, les voisins, ils font la Saint Valentin en grand. On les voit de notre sofa prendre un somptueux dîner sur leur terrasse. Nous ce soir, c’est soirée spaghetti bolognaise. Au fond de nous, une petite voix nous dit « on est loin de mérité ça. La voisine est chanceuse d’avoir un mari si attentionné. »

Pour le second, supposions qu’un homme se dit: « Ma femme, elle ne vient jamais me voir lors de mes compétitions de football. »

Bref en couple, nous avons souvent des désirs inassouvis. Malgré nos allusions et nos petites remarques, l’autre ne fait jamais rien pour nous faire plaisir.

Bon, rendus là, soit nous sommes avec quelqu’un de sourd, d’aveugle, voire de paresseux. Il n’est même pas capable de nous faire passer une Saint Valentin comme nous aurions espéré ! Elle n’est pas capable de faire acte de présence à mon match. grgrgrgrg. Mais, minute:

Rappelons-nous que notre partenaire ne peut pas lire dans nos pensées.

Si notre conjoint(e) ne réalise pas nos désirs, ce n’est pas par méchanceté. Non, parce qu’il y a de l’amour entre vous. Si vous n’obtenez pas ce que vous voulez, dans 90% des cas, c’est parce que vous ne communiquez pas.

Si ce que vous voulez, c’est passer une soirée en amoureux devant un bon plat. Ne lui dites pas « les voisins ont de la chance, ils ont l’air si heureux ». Votre partenaire se dira simplement que vous êtes d’humeur contemplative. Ne lui dites non plus « Moi aussi, j’aime les soirées romantiques ». Oui, d’accord. Lui, il aime les volcans en éruption, et puis ?  Non, si vous voulez passer la Saint Valentin( du moins la prochaine dans ce cas de figure) en amoureux devant un bon plat, DITES- le lui clairement.

« Mon amour, je veux passer la soirée de la Saint Valentin en amoureux devant un bon plat ». Le message est net et vous aurez la réponse de votre conjoint.

C’est si simple de demander ce que nous voulons. Pourquoi tourner autour du pot? Pourquoi rester dans l’attente que l’autre comprenne par lui même ce qui nous ferait plaisir? C’est ce comportement de mutisme qui est nuisible à la relation. Pourquoi ? Parce qu’en attendant de voir si l’autre vous connait, vous allez entretenir du mécontentement et une certaine forme de déception. Un beau jour, vous claquerez la porte en lui adressant : « Ça fait X années que nous sommes ensemble et tu ne sais même pas que j’aime les fleurs?! » Vous ne voulez pas en arriver là, n’est-ce pas?

Nos fausses croyances

Alors pourquoi ce mutisme? Pourquoi attendons-nous ? Pourquoi l’autre doit comprendre ce que nous voulons, sans que nous ayons à le dire?

Peut-être que depuis petits, on ne nous apprend pas à communiquer sur nos propres besoins. On nous apprend à aider notre prochain.

Peut-être que nous attendons que l’autre réponde à nos besoins, comme le faisait notre mère quand nous étions tout petits. Peut-être que nous recherchons inconsciemment dans le couple une sorte de maternage ?

C’est une erreur de penser que si l’autre nous aime, il doit nous connaitre. C’est injuste pour notre partenaire, parce que malgré son amour, nous le/la jugeons incapable de nous comprendre et de nous connaitre. Pour l’autre, cela équivaut à rabaisser ses sentiments. Et puis, pourquoi l’autre « devrait » nous connaitre depuis toutes ses années ? Dans un sens, nous ne sommes pas non plus le centre du monde pour l’autre. Encore heureux pour les deux partenaires, comme pour la relation.

Bref, OUI, nous pouvons obtenir ce que nous voulons.  À condition de le DEMANDER. D’ailleurs, on a déjà entendu ça quelque part, « demande, et tu recevras »  ;). Osons demander à notre partenaire de vie ces petites choses qui nous font plaisir. Bien sûr, communiquons-le clairement. Et s’il nous vient de penser qu’il ou elle ne fait jamais rien pour nous faire plaisir, vérifions encore une fois que notre demande a  été faite correctement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

*
Pour laisser un commentaire, vous devez prouver que vous n'êtes pas un robot spammeur en recopiant le mot de sécurité sur l'image. Appuyez sur le mot pour entendre une version audio.
Anti-spam image