7 astuces pour être une maman au foyer 100% heureuse

À l’ approche de la fête des Mères, profitons pour évaluer sincèrement notre bonheur d’être parents. Sur une échelle de 1 à 10, à quel point sommes-nous heureuses d’être mamans au foyer? Si c’était à refaire, le referions-nous? Nous sommes mamans 365 jours par an. Chaque jour de la vie d’une mère au foyer à ses exigences. Ce n’est pas toujours facile, autant physiquement qu’émotionnellement. Sans une bonne communication dans le couple, bye bye à l’épanouissement personnel, bye bye à l’ épanouissement du couple.

Qui peut prétendre être une maman au foyer 100% heureuse

Nouvelle maman depuis peu, j’écris ce billet en l’honneur de toutes les mères. Parce qu’en ce jour de festivité, je pense à chacune d’elles. On ne réalise pas l’intense quotidien d’une maman, avant d’en devenir une. Je dirais même plus, je m’excuse auprès de toutes les femmes de ce monde de n’avoir pas compris ce qu’impliquait être une mère.

Le jour de la fête des Mères, il se passe quelque de paradoxal. Ce jour-là en particulier, on est heureuse de célébrer. On est fière et heureuse d’être une maman au foyer. Mais si, notre part de gâteau engloutit, on se pose sur une chaise et qu’on dresse tous les désavantages d’être une maman au foyer, nous devons avouer que plusieurs choses nous dévitalisent.

Mais, minute! Il est temps de réaliser qu’une maman au foyer peut pleinement être heureuse. Oui, une maman au foyer n’est pas destinée à n’être que l’ombre d’elle-même. Pour s’épanouir, toute maman au foyer doit opter pour la communication dans le couple. 

Oui, j’invite toutes les mamans à apprendre à communiquer au sein de leur couple. Pourquoi? Savoir communiquer quand nous avons des enfants nous permet simplement d’être outillées afin de nous assurer la liberté, mais aussi la compréhension, et la coopération de notre conjoint. Oui, parce que, je crois bien qu’il y a deux grandes frustrations à être maman au foyer:

  •  le sentiment de ne plus être libre
  •  le sentiment de crouler injustement sous toutes les responsabilités
  •  le sentiment d’être incomprise par le papa

Je vous propose des stratégies de communication pour pallier aux principales frustrations d’une maman au foyer.

Les 7 solutions aux 7 grands malheurs de la vie d’une maman au foyer

1. La maman au foyer n’a plus 2 minutes pour se coiffer

Il parait que quand on est maman au foyer, on n’a plus une minute pour soi. Il parait. Mais dites-moi, est-ce votre situation? C’est vrai que dorénavant, notre mission est de s’ assurer que bébé devienne grand. Hé oui, avoir un bébé, c’est jouer au garde du corps personnel 24h24. Au début de la rencontre avec son enfant, une maman est fière de jouer ce rôle. Hé oui, tout nouveau tout beau comme on le dit. Plus la maman au foyer se donne sans compter pour bébé, plus elle réalise douloureusement son propre sacrifice. Après avoir couru derrière bébé toute la journée pour prévenir les chutes, la maman au foyer soupire : « je n’ai donc vraiment plus une seconde pour moi? ».

Depuis que nous sommes mères, nous pouvons compter sur les doigts d’une main les fois où nous nous sommes mis sur notre 31. Oui, les coiffures, les jupes, le maquillage, tout ça, c’est superficiel diront certains. N’empêche que ça fait du bien au moral de glisser ses pieds dans ses talons préférés. C’est bon pour le moral d’enfiler un beau vêtement, d’oublier un instant les vieux t-shirts tâchés de purée de bébé. Quand est-ce que nous nous sommes permis d’être belles depuis que nous sommes mamans au foyer? Plus vicieux encore, est-ce que notre conjoint lui-même pense à nous offrir du temps pour se refaire une petite beauté? Souvenons-nous encore ce que c’est que de se sentir belle?

La solution pour s’offrir le temps de se faire un chignon:

Notre homme n’est peut-être pas le plus doué avec les enfants, mais en tout cas, il est doté de deux bras et de deux jambes. Il peut tenir bébé et le suivre partout, tout comme la maman au foyer. Et puis, cessons d’ être de mauvaise foi! Notre conjoint est là pour nous aider! S’il ne nous aide pas, c’ est peut-être parce qu’il pense ne pas être habile en tant que père. Osez lui demander de l’ aide. Notre conjoint ne lit pas dans nos pensées. Même s’il voit très bien que nous portons ce t-shirt depuis une semaine, même si ça se voit que nos cheveux sont mêlés comme jamais.

2. La maman au foyer a le sentiment d’être la seule à s’être sacrifiée sur l’ autel

En d’ autres mots, la maman au foyer a le sentiment d’être seule à s’occuper sans compter de bébé. Le fait que papa se permette des virées à droite à gauche est une grande, voire une très grande source de frustration. Pas que la maman au foyer s’attend ce que le conjoint souffre autant qu’elle. Mais cet enfant a deux parents. Une femme et un homme ont voulu de cet enfant. Voir papa qui continue de sortir, de voir des gens, bref, de vivre, nous tue, tout simplement. Mettre sa vie de côté alors que notre conjoint s’éclate, c’est très frustrant.

La solution pour rappeler papa à l’ ordre

Bon vous le savez maintenant, sur ce blog, on prône la non violence. Critiquer et disputer notre conjoint sur son manque d’ engagement est improductif. Pour que papa participe enfin de façon satisfaisante, la maman au foyer doit lui rappeler qu’elle a besoin qu’il se responsabilise. Je conseille à toute maman au foyer de maitriser l’ art de la critique.

3. La maman au foyer a le sentiment d’être submergée par les tâches de ménage

Pendant notre congé de maternité par exemple, nous sommes à la maison à nous occuper de bébé. Les corvées ménagères semblent être de notre responsabilité. Après tout, nous sommes bien au chaud à la maison à simplement regarder bébé. Il est donc naturel et évident que la responsabilité de nettoyer et de ranger nous revienne. Vite vite, on range tout avant l’ arrivée de papa, sinon, il croira qu’on passe nos journées les pieds en éventail sur le divan. La maman au foyer se sent la mission de faire en sorte que la maison soit au top. On nettoie le bordel de bébé d’ aujourd’hui. On lave la vaisselle (de papa) du dîner d’hier soir (oui, papa juge que la maman au foyer que nous sommes a amplement le temps de tout ranger le lendemain).

Personnellement, je ne sais pas m’occuper de bébé ET m’occuper des tâches ménagères. Celles qui le font sont de vraies guerrières et elles ont admirables. Mais elles sont certainement des guerrières saturées, fatiguées et frustrées au retour de papa.

La solution pour faire face aux tâches ménagères: et si on lâchait le balai?

D’ abord, il faut arrêter de croire que la femme est responsable de mettre tout propre. Il faut arrêter de croire que parce que papa travaille, c’est à la maman au foyer que reviennent les corvées ménagères. On parle de tout ça ici!

5. La maman au foyer n’entrevoit plus ses chances de devenir astronautes

La maman au foyer pense devoir mettre sous clefs ses ambitions. Nous sommes nombreuses à avoir de l’ambition professionnelle. Rester au foyer s’occuper de bébé fini tôt ou tard par frustrer. Le temps passe, notre carrière professionnelle stagne. Lire les informations n’aide pas. On dit qu’une foi maman, la carrière de madame régresse. Il parait qu’un certain nombre d’employeurs de sont pas friand d’une maman au foyer, qui est, en définitive, moins disponible à la tâche. Bref, la maman au foyer est peinée et frustrée de devoir dire adieu à ses rêves.

La solution pour réaliser ses rêves

Si on fait une recherche sur Google, on se rend compte qu’une maman au foyer peut devenir chef d’ entreprise. Apparemment, c’ est toute une histoire d’ organisation. Je crois profondément qu’améliorer la communication dans le couple aide aussi! Comment planifier et organiser si on ne sait ni écouter ni comprendre les besoins de chacun? Comment avoir l’ énergie pour travailler tard le soir si dans notre couple, il y a des tensions en permanence?

6. La maman au foyer n’entrevoit plus sa valeur

À pouponner à la maison, la femme se pose des questions sur sa propre valeur. Oui, il faut avouer que la maman au foyer n’est pas mise sur un piédestal. La femme se sent en perte de valeur. Mais pourquoi? Mettre au monde un bébé, c’est louable. L’élevé, c’est le plus beau et le plus important métier au monde. Hé oui, les parents font les bandits ou les gentlemen de demain après tout. Et si le remède au sentiment d’infériorité de la maman au foyer était la communication dans le couple? Et si le conjoint disait à sa femme toute sa valeur? Tout ce qu’elle représente? Et si la femme extériorisait ses sentiments à son mari?

La solution pour retrouver son estime de soi

Une maman doit parler à son conjoint pour lui faire part de son sentiment d’ infériorité. En parler, c’ est trouver les solutions pour travailler son estime de soi. C’ est aussi se libérer d’ un sentiment d’infériorité dont on ne parle pas, par pudeur.

7. La maman au foyer culpabilise face à son compagnon frustré sexuellement

Bon, si on admet que la maman au foyer n’ a plus une minute pour démêler ses cheveux, normal qu’elle ait moins de temps pour combler les besoins émotionnels et physiques de son partenaire. Et puis, ce n’est pas forcément que la maman au foyer manque de temps. La maman au foyer peut aussi de manquer d’ envie de faire  l’ amour. La maman au foyer par définition, c’ est une maman fatiguée. Peut-on vraiment lui en vouloir pour son besoin vital de dormir? Il arrive que le conjoint se sente rejeté après de multiples tentatives d’approche. Notre conjoint exprime sa frustration par toute sorte de moyens. Il ne touche plus à la vaisselle. Au lit,  il tourne le dos à la maman au foyer. Pire encore, il rentre de plus en plus tard et finit par nous confondre avec la voisine.

La solution pour s’ endormir auprès d’ un conjoint heureux

Ce n’est pas joli de se forcer à faire l’ amour. C’est vrai, c’est très frustrant de faire semblant. Un jour, on ne tient plus et on lâchera que de se forcer ou simuler, ce n’ est plus possible. Notre conjoint est en mesure de comprendre que nous sommes profondément fatiguées. La maman au foyer peut dire non sans le frustrer. On peut dire non sans blesser notre conjoint.

La communication au service du bonheur des mamans au foyer

Alors oui, c’est bien beau d’être parent. Mais soyons honnêtes, nous ne sommes pas Bouddha. Réaliser tous les sacrifices que nous faisons, ça nous dévitalise. En tant que mamans au foyer, nous culpabilisons de ne pas être au top en tant qu’ épouse. Une part de nous n’est pas heureuse. Le fait que nous ne sommes pas épanouies nuit à l’ambiance de la maison.

Est-ce qu’en tant que mères, nous devons avoir honte de ressentir autant de frustrations depuis que nous sommes parents? Certainement pas. Si nous ressentons toute cette frustration, c’est parce que nous avons toutes besoin d’un minimum de liberté qui nous est vital. Nous avons besoin que notre conjoint comprenne ce que nous vivons. Mais, bonne nouvelle, cette liberté, toutes les mères ont les moyens de la vivre.

Et vous?

Soyez honnête. Êtes-vous une maman au foyer 100% heureuse?

4 commentaires sur “7 astuces pour être une maman au foyer 100% heureuse

  1. C est très amusant cet article j ai des larmes et des faux rire en lisant tous ça a la fois ! Je suis une femme au foyer et tous ça m arriveé mais malhereusement la depression s installé plus vite avec l arrivé de mon deuxième enfant et la joie devien plus rare à se sentir.

  2. Bonjour
    Je n’ai pas vécu la perte de confiance a cause d’une infidélité mais bien a cause du manque de soins et soutient de la part de mon mari quand j’ai perdu pieds a cause d’une très grande fatigue et charge mentale. C’est aussi très dur d aller mal et d avoir un mari qui se contente de me regarder dépérir sous prétexte qu’il ne sait pas quoi faire. Je ne sais pas comment retrouver confiance j’ai juste bien compris a quel point je suis seule.

    1. bonjour Alden,
      peux-tu m’en dire plus sur tes charges mentales? qu’est-ce qui ne va pas ? qu’est-ce qui fait que tu es désespérée et que tu es épuisée?
      je vais te dire quelque chose Alden, si c’est bien ton prénom.
      tu ne dois attendre après personne pour prendre soin de toi,
      et c’est justement parce qu’on attend que l’autre prenne soin de nous et que ce n’est pas que le cas que vient le désamour.
      mais c’est ta responsabilité de prendre soin de toi. de t’affirmer, de dire stop à ce qui ne va pas, à dire stop quand tu n’en peux plus, à prendre des décisions pour prendre soin de toi.
      as-tu fait tout cela, sans attendre que ton mari n’intervienne?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

*
Pour laisser un commentaire, vous devez prouver que vous n'êtes pas un robot spammeur en recopiant le mot de sécurité sur l'image. Appuyez sur le mot pour entendre une version audio.
Anti-spam image