Pourquoi mentir?! Parce que chéri(e) nous pousse à le faire!

Notre partenaire nous ment. Son attitude nous blesse. Son attitude nous révolte.  Pourquoi mentir ? Depuis, la relation se dégrade. Les disputes font parties du quotidien. Vous n’avez plus confiance. Voyons … Relativisez le mensonge dans le couple. En réalité, c’est vous qui poussez chéri(e) à mentir.

Votre partenaire vous ment. Mais vous n’êtes pas naïve. Il dit avoir passé la soirée de vendredi avec sa mère. C’est faux. Pourquoi mentir? Oui, il vous raconte des bêtises. Vous le savez. Comment vous le savez? Vous l’avez espionné ce soir-là : il a festoyé chez son ami David, celui qui organise des satanées soirées pokers. Il arrive aussi qu’elle avoue d’elle-même ses petits mensonges. Oui, vous appréciez qu’elle vous dise finalement la vérité. Mais, ses cachoteries vous rendent perplexe.

Pourquoi mentir? Depuis quand s’amuse-t-il à le faire? Si elle me ment pour sortir, elle me ment surement pour plein d’autres choses…

Vraiment, pourquoi mentir ? Aujourd’hui, je vous invite encore à relativiser le mensonge dans le couple. Cessez de vous angoissez. Cessez de vous mettre sur vos grands chevaux. Un couple ne va nul par sans confiance. Ne laissez pas quelques petits mensonges vous persuader que chéri(e) n’est pas digne de confiance.

Vous êtes peiné(e) voir très énervé(e) par son comportement. Vous vous aimez. Vous êtes adultes. Pourquoi mentir ? Ses mensonges vous frustrent et vous bouleversent. C’est compréhensible. Mais, franchement, votre réaction est excessive. Vous savez, on traite notre partenaire de sale menteur/menteuse. Pourtant, bien souvent, nous poussons notre conjoint(e) à mentir.

Oui, vous avez bien lu. Pourquoi mentir? Parce qu’on nous le demande! Oui, sans vous en rendre compte, vous inviter votre partenaire à vous mentir!

Dans Parle-moi… J’ai des choses à te dire, Jacques Salomé énumère 15 facteurs qui aliènent la communication dans le couple. Aujourd’hui, je veux vous présenter l’erreur insoupçonnée qui encourage notre conjoint(e) à recourir au mensonge. Tous les couples font cette erreur. Je parie tout ce que vous voulez que vous le faite aussi.

Remettez-vous en question. Prenez conscience de votre responsabilité dans SES mensonges.

  • En évitant cette fameuse erreur, vous améliorez la communication dans votre couple. Votre partenaire n’a plus de difficulté à vous dire la vérité.
  • En ayant conscience de votre faute, vous relativisez le mensonge dans le couple. Vous faites la paix et retrouver confiance en votre partenaire.

Pourquoi mentir? Pour satisfaire à une règle de conduite

Je vous l’accorde, c’est paradoxal. Comment une règle de conduite peut nous pousser à mentir, soit à mal agir? Une règle de conduite a pour objectif l’épanouissement, l’entente des conjoints dans la relation de couple. Alors comment un accord que nous prenons nous amène au mensonge, à l’incompréhension, et donc au conflit?

Pour le comprendre, dans un premier temps, vous devez réaliser les règles de conduites au sein de votre couple. En second lieu, réalisez que vos règles de conduites entrent en contradiction avec une valeur que vous défendez : sa liberté et la vôtre. Votre partenaire est entre deux chaises. Alors, il/elle opte pour le mensonge… Bref, Pourquoi mentir? Lisez… et vous relativiserez le mensonge dans le couple.

Prendre conscience de nos règles de conduites

C’est dur à croire qu’on puisse pousser notre conjoint(e) à nous mentir. Pourtant, c’est bien le cas. Comment? À partir d’une règle de conduite que les deux partenaires s’imposent. Quoique la règle de conduite peut être formulée par un des partenaires seulement.

Hé oui, dans le but de préserver la relation, un couple s’impose souvent des règles à respecter.

Règles de conduite explicites

Les partenaires définissent explicitement des comportements interdits. Rappelez-vous. Vous avez certainement exprimé à chéri(e) ce qui vous est préjudiciable, insupportable et intolérable. Par exemple, le plus connu des comportements interdits est certainement l’infidélité.

Règles de conduite implicites

Il se peut aussi que vous n’avez jamais été explicite sur vos règles à respecter. Mais, votre partenaire en est plus ou moins conscient(e). En effet, vous exprimez vos limites par vos comportements, vos réactions, vos commentaires etc.

Par exemple, votre meilleure amie vous révèle l’infidélité de son conjoint, Patrick. Vous en parlez à votre mari. Vous n’avez jamais exprimé votre désir de fidélité à votre amoureux. Mais, vous lui faite seulement part du dégoût que suscite en vous le comportement de Patrick. Vous formulez donc une règle implicitement.

Un autre exemple. Lors d’un diner-dansant, votre femme rencontre son ex. Il l’invite à danser la salsa. Elle vous en parle avant d’y aller. Bouleversez, votre mine se décompose. Vous dites implicitement que vous n’êtes pas favorable à son comportement. Elle comprend vos limites et choisit son beau-frère comme cavalier.

Bref, vous êtes d’accord avec moi, vous avez établis (et vous établissez quotidiennement), un ensemble de règle à respecter.

Donc, d’un côté, vous exprimez vos limites. C’est normal, c’est votre droit. Après tout, il faut préserver l’harmonie du couple. Mais, votre couple n’est pas que la somme de contraintes.  Vous êtes aussi fervent défenseur de la liberté.  Vous êtes soucieux/soucieuse de son épanouissement. Chéri(e) doit faire les choses qui lui plaisent. Et surtout, vous voulez être libre de faire ce qui vous plait.

Vous posez des limites, tout en faisant l’éloge de la liberté.

Là est le problème… là est la source de bien des mensonges et cachoteries.

Pourquoi mentir? Pour respecter la règle : fais ce que tu veux … sauf me faire souffrir

Pourquoi mentir? Je vous le dis : votre partenaire est entre deux chaises. Chéri(e) ne veut pas mentir. Votre partenaire est simplement désorienté(e).

Hé oui, le type de contrat « fais ce que tu veux … sauf me faire souffrir » est la cause de nombreux mensonges dans le couple. À la base, on comprend la motivation des partenaires à imposer cette règle.

  • D’un côté, « offrir » la liberté est une preuve d’un amour sans pareil. C’est le couple mature qui a assez de sagesse pour vivre la relation sans contrainte, sans compromis, sans condition. Bref, je te laisse libre de faire ce que tu veux parce que je t’aime et que j’ai confiance en toi.
  • D’un autre côté, aucun des partenaires ne veut souffrir de la relation. Donc, on dit ce qui est inacceptable. On dit ce qui nous ferait du tort.

En passant, parlez-moi de vous. Est-ce que vous avez cet accord dans votre couple? Personnellement, je me sens concernée. Je donne la liberté mais je ne veux pas souffrir. Mais, nous devons prendre conscience d’une chose.

En vérité, la demande « fais ce que tu veux… sauf me faire souffrir » est tout à fait légitime et compréhensible. Mais, cette règle invite au mensonge. Plus encore, cette règle tolère le mensonge.

Pourquoi mentir? Parce que la règle crée la confusion

Au lieu de servir le couple, au lieu de guider les partenaires, la règle du « fais ce que tu veux… sauf me faire souffrir » est source de confusion. Pourquoi mentir? C’est simple! Nous ne sommes plus très sûrs de ce qu’on nous demande. « Elle tient à ce que je fasse ce que je veux. Ce que je veux lui déplait.  Est-ce que je devrais le faire quand même? »

La règle justifie le mensonge dans le couple

Nous avons conscience que notre conjoint(e) est contre l’action que nous voulons accomplir. Par exemple, je veux aller au bar ce soir avec les copains. Elle n’aime pas me savoir avec ma bande d’ivrognes.

Mais, elle fait l’éloge de la liberté dans le couple. Elle me rappelle régulièrement combien la liberté et l’épanouissement de chacun est important… Elle dit souvent que deux amoureux doivent sortir de temps en temps, chacun de leur côté. Elle dit souvent qu’on ne doit pas s’étouffer. Elle dit souvent qu’un minimum de liberté est vital au couple. Pourquoi mentir? Parce que je suis d’accord avec tout ça… Mais parce que je respecte sa sensibilité.

Par « fais ce que tu veux » elle me laisse ma liberté. Je décide donc de rejoindre mes amis. Mais par « … ne me fais pas souffrir », elle souhaite que je refuse l’invitation de mes camarades.

Pourquoi mentir? En fait, je dois faire un choix. Soit, je m’occupe de mon plaisir, soit du sien. Si je décide de me satisfaire, je mens à ma compagne. Je ne veux pas lui faire de peine et l’inquiéter toute la nuit. J’hésite un peu… mais je décide finalement de sortir et de mentir. Après tout, par « fais ce que tu veux » ma conjointe me demande de faire ce qui me plait. J’accepte de mentir pour lui épargner inquiétude et déception. Pourquoi mentir? D’abord, parce que chérie veut que je prenne des décisions qui font mon bonheur. Ensuite, parce que je ne veux pas heurter sa sensibilité. Après tout, en sortant malgré elle, je ne fais rien de mal.

Mais ! En découvrant une facture du bar en question, Madame se rend compte que son homme lui ment. Non, il n’était pas avec sa sœur ce soir-là, il était avec ses copains de beuverie. Pourquoi mentir? Elle ne comprend pas. Et là, c’est la dispute. Le mensonge, elle déteste ça! Elle se sent blessée et loin d’être respectée. L’homme en prend pleins la figure. La relation aussi. En plus de la frustration, la confiance en prend un coup.

Une demande utopique

Pourtant, dans l’histoire, Madame doit reconnaitre sa responsabilité. Elle ne peut pas demander « fais ce que tu veux… sauf me faire souffrir », c’est contradictoire. Pourquoi mentir? La vérité, c’est qu’elle pousse son homme au mensonge.

D’un côté, elle accorde la liberté inconditionnelle. D’un autre côté, elle limite la liberté de l’homme à tout ce qui est susceptible de la frustrer. Pourquoi mentir? En fait, l’homme est confus. Par le mensonge, il trouve une alternative qui va permettre de concilier sa liberté et son épanouissement et la sérénité de sa femme, soit par le mensonge. L’homme répond à la demande de sa femme : « fait ce que tu veux, c’est important ».

Le comble quand même, c’est que Madame demande « fais ce que tu veux… sauf me faire souffrir… et je veux tout savoir ». Votre partenaire n’est pas un peu masochiste ? 😉 Pourquoi mentir? Parce qu’on n’est pas sado.

Finalement, la règle « fais ce que tu veux… sauf me faire souffrir » est à proscrire. Cet accord est source de confusion. Le partenaire doit faire un choix entre son plaisir ou la satisfaction de l’autre. Comme alternative, le mensonge est la meilleure option.

En conclusion, la règle « fais ce que tu veux, mais ne me fait pas souffrir » occasionne et tolère le mensonge…

Comment mettre un terme au mensonge

Une chose est sûre en tout cas. Pour minimiser le mensonge dans le couple, ne laissons pas notre partenaire entre deux chaises. Ou nous lui accordons sa liberté inconditionnelle, ou pas.  Ne dites pas à la fois que :

  • Chéri(e) est libre
  • Mais, sa liberté nous porte préjudice.

Vous tenez à ce qu’il/elle se sente libre de ses actes. En même temps, vous tenez à ce qu’il/elle soit toujours honnête avec vous?

  • Évoquez l’importance de parler de ses besoins. Démontrez que vous vous soucier de ses besoins. Votre partenaire vous les confie volontiers. Si vous l’interrogez, il/elle vous dira ce qu’il/elle a fait.
  • Évitez d’exprimer votre éventuelle déception et frustration si chéri(e) fait telle ou telle chose…

Si vous le faite, votre partenaire est confus(e). Pourquoi mentir? Voilà ce qui se passe dans la tête de chéri(e) :

En fait, je suis libre de sortir, mais, ça lui déplairait. Si je veux sortir, mais, sans lui déplaire. Finalement, j’opte pour le mensonge.

Et vous?

Pourquoi mentir, selon vous?

Votre partenaire vous accorde-t-il/elle de faire ce qui vous chante SAUF de lui faire souffrir?

17 commentaires sur “Pourquoi mentir?! Parce que chéri(e) nous pousse à le faire!

  1. Super article, merci ! En effet, on croit qu’on donne la liberté à l’autre en disant ça, mais déjà la notion « ne me fais pas souffrir » est terriblement restrictive: on ne sait pas exactement ce qui fait souffrir l’autre ou pas, et en plus, on porte la responsabilité de son éventuelle souffrance… si déjà, on peut faire la part des choses entre ce qui est de notre responsabilité ou pas, c’est un premier pas.
    Merci en tout cas pour cet article.
    La Fannette

    1. Bonjour Fanny! Oui, tu as raison. Nous demandons de ne pas nous faire souffrir mais personne ne peut savoir tout ce qui est susceptible de nous blesser. Ce genre de contrat semble profiter à la croyance qui dit que pour être aimer il faut être au petit soin. Heureuse de te lire ici ! A bientôt.

  2. Je me reconnais dans cet article. Au début de ma relation avec mon compagnon, je lui ai dit maintes et maintes fois ma peur qu’il retourne avec son ex-femme vu la relation étroite qui les lient encore. A l’époque, je ne savais pas qu’ils se voyaient encore ( en tout bien tout honneur ). Quand je l’ai su, je lui ai demandé de ne plus mentir, de me dire tout simplement qu’il allait la voir plutôt que de me dire qu’il rentrait chez lui ( nous ne vivons pas ensemble ). Au vu de votre article je me rends compte qu’au départ, il a dû avoir peur de me perdre vu mes peurs envers son ex-femme alors, il a donc préféré me mentir pour nous protéger et éviter les conflits. Donc, quand quelques mois plus tard je lui dit qu’il peut me dire la vérité, il est un peu perdu, je suis contradictoire dans mon attitude.
    Je voudrais vous remercier pour ce site, cela m’aide énormément à y voir plus clair dans mon comportement au sein de mon couple.

    1. Bonjour Lucie!
      heureuse de te lire aujourd’hui! Tes commentaires sont de valeur. Grâce à tes passages, je comprends que le temps que je passe à construire ce blog peut servir aux couples. Je te dis un grand merci pour les minutes que tu donnes ici!

      C’ est vrai qu’ on ne se rend pas compte parfois… on demande la vérité alors qu’on démontre être sensible sur un sujet en particulier. Le plus important, c’ est de s’en rendre compte pour s’ améliorer! Ce que dit Jacques Salomé nous pousse à la relexion 🙂

  3. Le dilemme sommes nous prêts à entendre ? sans que nos émotions prennent le dessus sur la raison….J’ai fait confiance aveuglément 20 ans pou finir par être trahit , …le mensonge installé durant 3annees Mais je savais inconsciemment, je refusais d’entendre ….d’où des accouphénes , logique ! Des vertiges comme un manège qui ne s’arrête plus ….j’ai fini par divorcer , le declic , la confiance fut rompue . Aujourd’hui je suis à nouveau en couple , j’ai appris du passé mais je ne suis pas encore à donner toute la confiance , jalouse alors que par le passé je n’y pensais pas , j’etais confiante . Difficile mais j’y travail , chaque homme est unique pourquoi l’un ferait comme l’autre ? Comment y croire et se convaincre , le bonheur existe, ! Le faire d’eau du passé doit cesser de faire de l’ombre dans notre présent et avenir…. Votre blog est très enrichissant et juste . Merci pour votre aide , à lire et relire pour apprendre à franchir le mur qui nous separent de l’autre La mise en avant de nos propres responsabilités à chaque situation on est deux , à faire des erreurs par peur de perdre l’autre , par iinsécurité , et aussi par amour . On peut sauver l’amour par la compréhension et la communication sans se blesser sans accuser sans détruire ……en se connaisantcsoi même . Merci

    1. Bonjour Angie!
      D’abord, merci pour ton commentaire, ça me rassure que les articles du blog te rejoignent. Tes mots me poussent à continuer : tu me dis que les articles peuvent aider. Grand merci à toi d’avoir pris le temps de donner ton opinion.

      Tu as raison, grande question. Sommes-nous prêts à entendre? En tout cas, quand nous cherchons à comprendre le genre humain, autant les hommes et les femmes, nous faisons preuve de plus de compréhension. L’important je pense est de ne pas s’arrêter à la maladresse de notre conjoint(e) mais à chercher le besoin derrière les mots. Là, notre égo est moins affecté et nous tendons les oreilles avec plus de facilité. Vraiment heureuse de t’accueillir sur ce blog Angie!.

      Tu prends en main ta relation de couple, et tu as bien raison. Sans une bonne communication, tôt ou tard, la relation du couple se dévitalise. N’hésite pas à écrire ici sur tes aventures quotidiennes avec ton nouveau compagnon! C’est toujours un plaisir de partager et de chercher à comprendre ensemble.

      A très bientôt!
      Agnès

  4. Article très intéressant mais je ne me retrouve pas vraiment…Mon mari me ment depuis un différend que j ai eu avec sa mère mais depuis le début de notre relation, je lui toujours dit que je préféré la vérité au mensonge même si sur le coup ça pouvait faire mal je le vivais mieux apres qu’un mensonge découvert par la suite et ça été le cas les 2 premières années mais depuis le différend avec sa mère, je le sens comme un robot, incapable de réfléchir et sous l’influence de sa mère, j’ai l’impression qu’il n arrive pas à arrêté de me mentir et le regrette et n’arrive pas à trouver des solutions. J’ai découvert que dans sa famille, le mensonge est omniprésent, ils n’aiment pas la confrontation et ni prendre du recul pour résoudre les problèmes. Depuis je suis mal a l’aise avec ma belle famille, j ai l impression d essayer de communiquer avec des personnes portant des masques. Je ne sais pas ce que je peux faire pour améliorer les choses ou voir mon erreur la dedans pour comprendre et résoudre la situation pour ne plus en souffrir. Mon mari n a toujours pas trouvé de solutions aux mensonges, et ça fait plus d’une année que je découvre des mensonges, je perds patience, je ne sais plus quoi faire a part lui donner quelques pistes pour comprendre la cause de ses mensonges et pour ne plus les reproduire.

    1. Bonjour Mart,

      Merci pour ton commentaire!
      Au début, ton mari te disait la vérité. Depuis le différend avec sa mère, il opte pour le mensonge. Est-ce que tu peux nous en dire plus? Pourquoi ment-il? Je veux dire, pour voir sa mère? Parce qu’il fait des choses que sa mère promotionne et pas toi? Est-ce qu’au contraire, ses mensonges non rien à voir avec sa mère? J’aimerais bien en parler avec toi mais il faut m’en dire plus sur la nature des mensonges de ton mari ;).

      Au plaisir de te relire Mart,
      Agnès

      1. Bonjour, merci Agnès d’avoir répondu.

        Un exemple parmi tant d’autre: Mon mari est allé voir un notaire sans moi car sa mère lui a dit qu’un contrat de mariage est important en cas de divorce pour pas que je ne prenne tout si on se sépare. Je ne suis pas matérialiste ni vénale et il me connaît, ça m’a choqué qu’il fasse cette démarche même s »il me dit qu’il regrette, il m’a inventé 36 versions avant de m’avouer qu’il était parti voir un notaire avant notre mariage. Il m’a dit qu’il y allait voir un notaire pour son bien en France vis à vis des impôts et ses parents mais ne m’a pas avoué que c’était pour se protéger de moi et que je n’avais pas besoin de venir, la réalité c’est qu’il a demandé au notaire si je pouvais lui voler son bien et comment s’en protéger comme sa mère lui a indiqué.

        J’ai su tout de suite qu’il y avait quelque chose de bizarre à son retour. Le différend que j’ai eu avec sa mère, c ´est que je suis plutôt médecine holistique pour me soigner et elle prône pour la pharmacie, elle a nous a dit qu’on vivait comme des pauvres, alors que je suis minimaliste et qu’il nous manquait beaucoup de choses chez nous, j’ai essayé d’expliquer mon point de vue, mais elle me coupait la parole avec mépris à chaque fois, elle est très matérialiste et veut s’imposer. Mon mari ne sait pas s’imposer et donne raison à sa mère sur des sujets complètement futiles. Sa mère lui a dit que j’allais perdre des cheveux car je suis vegan, il a commencé à observer mes cheveux étrangement et à me comparer à des filles.

        Et quand je lui posais la question pourquoi il me regardait ainsi et les filles, il me disait par exemple « oh rien que la fille était juste pas belle « alors que j’ai bien vu qu’une comparaison était faite, j’insiste pendant 3 heures car il me le fait avec toutes les filles que l’on croise dans la rue et il me lâche enfin que j’ai pas beaucoup de cheveux et qu’il n’aime pas voir une lumière sur mes cheveux car il a l’impression que je suis chauve.. 🙁 comment dire … mon mari habituellement galant … Je suis restée bouche bée.. 3 mois plus tard j’ai su que l’information venait de sa mère.

        C’était 2 mois avant notre mariage, et plein de choses comme ça s’accumule..alors qu’avant que sa mère découvre notre » chez nous  » tout allait bien dans notre couple, j’avais plus du tout confiance en moi pour le mariage … Pour le coup. Depuis notre mariage, rien a changé, nous attendons de plus notre premier enfant, une surprise car on s’y attendait pas du tout! A l’annonce du bébé, sa mère a répondu qu’elle préfère entendre ça que des décès! Et pas de félicitations… Mon mari n’a rien dit et moi je suis restée choquée… Désolée de la longueur. Bref, je ne sais plus quoi faire, il me blesse, je lui informe et il répète d’autres choses dans le même type de schéma. Je suis déçue et en colère. Merci de m’avoir lu.

  5. Bonsoir,
    Quelques mois après, me revoilà. Rien n’a changé, il continue à me dire qu’il est dans le train pour rentrer à la maison alors qu’il voit son ex-femme. Rien n’a changé non plus dans le fait que leur relation est seulement amicale ( preuves à l’appui mais trop long à expliquer ici ). Depuis, j’ai quand même découvert que Madame était un peu manipulatrice. Il se sent pris entre deux feux : elle qui l’appelle sans cesse au secours ( et oui, en plus, elle est soi-disant tout le temps malade et l’appelle pour savoir comment soigner un rhume! )…elle a toujours un malheur quelque part à lui ressortir et au nom de leurs 18 ans de mariage, il se dit qu’il doit continuer à veiller sur elle parce qu’elle est fragile. De l’autre côté, moi qui lui dit : tu peux voir ton ex-femme mais ne me ment pas. Mais bien sûr, au début , il a bien vu que j’avais très peur de cette relation, peur qu’il ne retourne vers elle. Donc, afin de m’éviter ces peurs et d’éviter les conflits ( oui, je suis jalouse de cette relation, normale je pense ), il continue à me mentir. Peut-être aussi y-a t’il dans mon couple une question culturelle ( il est africain ). J’ai décidé depuis un mois de lâcher prise et j’espère que cela portera ces fruits. je sais qu’il m’aime et j’essaie de focaliser toute mon attention sur notre couple et plus sur leur relation. Ca me bouffait la vie au point que ma santé en a pâtit. Et puis, pour lui, le mensonge est confortable donc il n’est pas prêt à me dire la vérité et puis, il voit cette relation comme un jardin secret dans lequel je ne dois surtout pas pénétrer. Pour lui, tout est tellement clair : c’est mon ex et notre relation est purement amical et je ne vois pas pourquoi ça la dérange!…il ne fait rien de mal, donc, pas de soucis. Pas facile comme situation mais je n’ai pas le choix, elle fera toujours partie de sa vie alors autant essayer de l’oublier. Un long travail m’attend.

    1. Bonjour Lucie,

      Merci pour ta participation!
      Ça fait plaisir de te lire. Leur relation est amicale, alors, c’est le plus important. Si tu en es convaincue, tu as raison de lâcher prise. Tu as raison de te concentrer sur vous deux plutôt que sur eux deux. Comme tu le dis, parfois, on a pas le choix que d’accepter les choix de notre partenaire. C’est à lui de décider. C’est à lui de gérer leur relation. Ils ont un enfant ensemble après tout. Comme tu le dis, elle ne sortira jamais de sa vie. Alors, autant s’en accommoder. Autant lâcher prise. Si tu as une recette pour y parvenir, (au lâcher prise) n’hésite pas à nous en faire part. Tu soulèves le point de la culture… tu vises surement très juste… on ne peut pas changer nos valeurs… même par amour. Ton homme est un gars bien. De tout ce que tu m’écris, c’est ce que je ressens, malgré ta frustration contre son ex. Tu as raison de lâcher prise. Tu es amoureuse et vous méritez d’être heureux ensemble 😉

      Agnès

  6. Bonjour Agnès,
    Petite rectification : ils n’ont pas d’enfant ensemble et heureusement!…merci encore pour ce magnifique site. Pas de recette pour le lâcher prise, juste un long travail sur soi et peut-être, si cela peut aider certains ou certaines un suivi psychologique qui aide à mieux comprendre l’autre parce qu’on a un point de vue extérieur.

    1. Salut Lucie!

      En effet, je n’étais pas sûre à 100% pour la présence d’un enfant, mais je n’ai pas pu vérifier hier (le bidule qui regroupe tous les commentaires de chacun à sauter de mon blog, il faut que je le réinstalle 😉 ). Donc, ils n’ont même pas d’enfant… ouaw ! Du coup, ton incompréhension reste TRÈS compréhensible… malgré sa culture (bien qu’on se doit de la respecter …).
      Merci à toi Lucie pour ta participation et tes encouragements. Ça me touche et c’est très apprécié. Parce que j’y mets tout mon cœur et pas mal de temps 😉

      Bonne soirée à toi et à bientôt!

      1. Bonsoir,
        Je reviens ici parce que je pense que mon expérience peut peut-être aider…Je viens de découvrir, que Madame a décidé de revenir consulter le médecin généraliste qu’ils avaient quand ils étaient mariés ( ce médecin habite la commune de mon compagnon, elle habitant ailleurs et une grande ville où elle peut trouver tous les médecins qu’elle veut ). Je l’ai découvert parce qu’il n’a rien trouvé de mieux que d’écrire ses rendez-vous sur son calendrier. Bien sûr il a noté le nom du médecin ( c’est son médecin à lui aussi, il l’a gardé après la séparation habitant toujours la même petite bourgade ) avec son petit surnom à elle par dessous. Je pense donc qu’il l’accompagne. J’ai aussi vu qu’il avait rédigé une liste de psychologues avec No de tél, adresse etc situé près de son domicile à elle. Là, je dois subir une intervention et je viens de reçevoir les résultats de ma prise de sang…il le sait mais il ne m’a pas demandé quels étaient ces résultats. Evidemment cela me fait mal mais quelqu’un m’a dit aujourd’hui quelque chose qui m’a fait du bien. Cette personne m’a dit qu’il me considère comme quelqu’un de solide, qui peut se débrouiller seule, alors qu’elle, avec toutes ses lamentations ( enfin, manipulations ) il la considère comme fragile et incapable de se prendre vraiment en main ( il m’a souvent dit que j’étais quelqu’un de solide )…Cette dame ayant été mariée pendant 22 ans à un africain m’a aussi parlé de différence de culture. Les africains sont élevés dans le respect des femmes et dans mon cas, je pense que cela joue aussi : il s’est marié avec elle, donc a pris un engagement et il le respectera jusqu’au bout et comme son meilleur ami m’a dit qu’il avait toujours dû la tirer vers le haut…tout est dit. Il a aussi peur que, si il prend ses distances, elle va menacer de suicide, elle va encore nous insulter, nous importuner, et ça il n’en veut pas ( il y a aussi un bien immobilier qui les lient encore ). Bizaremment, toute cette situation, je la prend bien. Comme je l’ai dit l’autre fois, c’est comme ça. Il faut laisser de la liberté à son compagnon ( tant que cela reste de l’ordre du respect et d’une amitié platonique post maritale )…cela fait partie de son équilibre et si on lui enlève cette parcelle de liberté, je pense que notre couple en pâtira aussi. Essayez de comprendre votre compagnon et pourquoi il agit comme ça….j’ai mis du temps à comprendre, à apprivoiser la situation mais je sais qu’il m’aime, nous sommes bien ensemble, il me rend heureuse et c’est sur cela que nous devons nous focaliser. Désolée pour ce pavé mais je me dis que cela pourrait en aider certains ou certaines et je sais que dans ce genre de situation, cela fait du bien.

  7. Bonjour Agnès,

    Alors voila y’as deux jours de cela j’ai menti à mon chéri en lui disant que j’étais à la maison, or j’étais chez une cousine entrain de faire la fête il a tiqué et il a vu ma voiture devant la porte de la maison de ma cousine il m’a reposé la question trois fois de suite je suis restée sur ma reponse que j’étais chez moi apres un petite pression j’ai enfin avoué que ce n’etait pas vrai chose qui l’a mis hors de lui que dois-je faire pour Éviter cette dispute en sachant qu’on a repris apres une année de séparation a cause de son refus au mariage, que dois je faire pour lui redonner confiance je suis a bout et il a un caractére tres difficile pas de sorties pas de copinage…. ça m’etoufe et il le sait il est parti en voyage et je ne sais pas comment reagir à son retour

    1. Bonjour Delicia,

      Dis-lui tes besoins sans lui faire de reproches, il sera moins sur la défensive. Tes petits mensonges ne sont pas contre lui mais pour toi.
      Affirme-toi. C’est bon pour toi comme pour votre couple. Tu as besoins de voir tes amis. Il doit le comprendre, le respecter et te le permettre. Sinon, tu ne seras jamais épanouie auprès de lui. Les mensonges seront compréhensibles et il n’appréciera pas.
      Dis-lui tes besoins… parle en « je » comme expliqué ici.

      À bientôt Delicia
      Agnès

  8. Bonjour Agnès,
    Je tiens à vous part d’un gros problème que je vis actuellement, à savoir ma séparation et pire (divorce). Alors voilà, ma femme est partie en voyage d’affaire et certaines m’ont dérangé :
    1) son comportement à changer concernant ses habitudes vestimentaires
    2) son approche et une certaine aisance avec la gente masculine qui intervenait au séminaire (se rapprocher d’un homme que l’on voit tout le temps en sa compagnie)
    3) lors de nos communications le soir, elle me demande de la laisser car elle est fatiguée, toutefois, à son retour, je me suis aperçu, que ce même soir, elle était en communication. Je l’ai laissé dormir à 22h30. Alors qu’elle était en communication éveillée et ce jusqu’au petit matin.
    4) Durant tout son voyage à chaque fois que je lui posais une question, elle me reprochait de ne pas lui faire confiance. Pire que je fouinais.
    A son retour, elle ne partage pas les photos du séminaire et des soirées/dîners et pire encore supprime certaines des photos jugés compromettante. Commence à mentir et nier pleins de chose.
    Je suis tombé sur les photos censés être dans une clé USB, alors que ces dernières (photos) sont censées se trouver l’ordinateur de qui se trouve chez sa maman.
    J’ai découvert les mensonges et dénis de ma femme. Elle a persisté sur ses dénis et mensonges.
    Je ne l’ai confronté par peur d’être de fouineur et/ou espion.
    On est séparé actuellement depuis une semaine, suite à une dispute sans grande importance.
    Possible divorce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

*
Pour laisser un commentaire, vous devez prouver que vous n'êtes pas un robot spammeur en recopiant le mot de sécurité sur l'image. Appuyez sur le mot pour entendre une version audio.
Anti-spam image