Reconstruire son couple après l’infidélité, OUI pour 6 raisons

L’infidélité. Quand ça nous tombe dessus, ça fait mal. Comment une chose pareille peut nous arriver à nous? Tous ces bons moments que nous avons un jour passés ensemble. Toutes les belles paroles qui ont été dites il n’y a pas si longtemps.  Parole, parole comme dit Dalida. La trahison remet notre couple en question. Si la rupture est envisagée, elle reste un choix lourd en conséquence. Parce qu’ il y a toujours l’amour malgré la souffrance. Il y a aussi tout ce que nous avons battis ensemble. Mais est-ce seulement possible de reconstruire son couple après l’infidélité?

Reconstruire son couple après l’adultère…

Tous les couples sont susceptibles d’être concernés par l’adultère. Sauf que cette fois, vous êtes en plein dedans. Vous cherchez à savoir si oui ou non il est possible de reconstruire son couple après une telle trahison. Vous êtes à la recherche de réponses parce que de votre côté, vous n’êtes pas sûr(e) qu’il soit possible de surmonter une aussi grande douleur. L’incompréhension sème le doute. Pourtant, tout semblait si bien aller… ou presque.

Faut-il pardonner l'infidélité?


21 explications de thérapeutes pour t'aider dans ta décision

Si vous cherchez à savoir s’il est possible de reconstruire son couple après l’adultère, c’est aussi parce que vous n’êtes pas du genre à faire les choses sur un coup de tête. La séparation implique beaucoup de choses. D’abord, la séparation avec lui/elle qu’on aime malgré son geste. Il y a les enfants aussi. Et puis, après tout ce que vous avez acquis ensemble, se quitter implique tout une gestion. 

Non, vous avez raison. Se séparer, même dans le cas d’un adultère, ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Parce qu’il est question de votre avenir. De l’avenir de votre famille. De votre bonheur.

Si je vous invite à débattre si oui ou non on il est possible de reconstruire son couple après l’infidélité, c’est parce que les couples se précipitent à tord vers la séparation. Une phrase que Denis Sonet dit souvent à ce propos « après l’adultère, des couples meurent, d’autres ressuscitent ». « D’autres ressuscitent »… le terme est fort vous ne trouvez pas ? Cela implique que même avant l’adultère, le couple était mort et que l’adultère permet un renouveau… Hum. Quand est-il de votre couple? Avant l’infidélité de votre partenaire, comment allait votre couple? Battait-il un peu de l’aile? Votre couple allait très bien vous dites?

Quoi qu’il en soit, votre partenaire vous a trompé(e). Dans votre état de détresse, vous ne savez plus quoi penser. Personnellement, je suis convaincue qu’on survit à une infidélité. Le couple en ressort même plus uni que jamais. Rester ou partir est l’ un des choix les plus importants de votre vie. Réfléchissez bien. Par expérience, je ne peux que vous encourager à reconstruire votre couple. Je vous propose en 6 raisons de comprendre pourquoi.

reconstruire son couple après l'infidélité

6 raisons pour foncer

1) Contrairement aux recommandations de proches, vous voulez continuer dans la relation

Votre entourage apprend que votre conjoint(e) vous a trompé. Maman, papa, mamie y compris votre meilleure amie sont outrés par la nouvelle et très désolés pour vous. À leurs yeux, ce qu’il/elle a fait est impardonnable. Ils vous invitent d’ailleurs à venir pleurer toutes les larmes de votre corps dans leurs bras. Attention, leur point de vue est très contagieux. Parfois l’avis des proches compte tellement que nous nous laissons influencer par leur perception des choses. Quand on s’interroge sur le fait de reconstruire son couple ou pas, on doit être sûr que ce n’est pas le choix de maman ou de l’amie d’enfance.

2) Le fait que l’adultère est impardonnable n’est qu’une croyance

L’ adultère est vue comme une haute trahison depuis la nuit des temps. Nous avons grandi avec la croyance qui dit que l’homme ou la femme qui trompe n’aime pas. Jamais le prince charmant ne trompe la princesse. Nous sommes donc conditionnés à penser de cette manière. Durant notre enfance, maman était fâchée et triste quand papa la confondait avec une autre femme. Bref, depuis notre enfance, nous assimilons que tromper, c’est la pire des choses qui soi. Mais, prenez une minute pour balayer cette croyance. Quelle est votre perception à vous? Êtes-vous certain(e) que l’infidélité implique forcément que votre partenaire n’a plus de sentiment envers vous? Etes-vous prêt(e)s à accepter qu’ une simple, mais coriace croyance empêche de reconstruire son couple?

3) Vous ne vivez pas pour les autres

Souvent après l’infidélité, on ne veut pas passer pour une victime naïve qui pardonne facilement. Non ça, c’est carrément la honte. Devant l’entourage nous voulons être dignes. Pour faire le bon choix, il faut arrêter de porter attention à l’image qu’on projette. Ça ne mène pas au bonheur de faire les choses en fonction des autres. Ce ne sont pas les autres qui vivront la séparation. Ce ne sont pas les autres qui subiront les conséquences d’une telle décision. C’est nous. Faisons les choses pour nous. Faisons les choix pour ce qu’ils nous apportent. Ne pensons plus aux on dit.

4) Vous avez vous aussi votre part de responsabilité

On dit que ce qu’on ne trouve pas dans le couple, on le cherche ailleurs. D’après Denis Sonet, les causes de l’infidélité sont des carences en ce qui concerne la sexualité, la tendresse, le partage. L’infidélité peut être aussi la cause d’imprudence. On entend par imprudence le fait de jouer avec le feu, par exemple s’en aller en voyage d’affaire avec la jolie secrétaire. Ce qui revient à dire que vous n’étiez peut-être pas assez à l’écoute des besoins de votre conjoint(e)… Pouvez-vous dire que votre conjoint(e) ne manquait de rien? Reconstruire son couple, c’est aussi reconnaître que notre attention envers les besoins de notre partenaire s’est relâchée.

5) Un manque d’écoute et de compréhension pollue votre couple

Jacques Salomé est aussi d’avis que les frustrations du couple commencent à partir du moment ou au moins un des partenaires ne se sent ni écouté ni compris. Décidément, votre conjoint(e) souffre d’un véritable manque d’attention. C’est un problème récurrent. On croit comprendre notre partenaire. On croit savoir qui il/elle est.  Ce qu’il/elle veut. Mais quand survient l’adultère, on se rend compte qu’on ne sait pas qui il/elle est réellement. Alors on comprend qu’on doit réapprendre à écouter , réapprendre à communiquer.

6) La douleur que vous ressentez est surmontable

Demain, vous irez bien. À condition bien sûr de faire son choix. Reconstruire son couple ou pas? Surmonter le ressentiment, c’est possible. Avec une volonté dure comme fer de privilégier le moment présent et de laisser le passé là où il est… La douleur s’en va uniquement si on accepte de ne plus s’accrocher au douloureux souvenir de la trahison.

Je sais que vous souffrez. Je sais que vous êtes perdu(e). Surmonter une trahison comme l’infidélité, c’est difficile à moins de respecter une certaine discipline. Mais avant tout, ce dont votre couple en crise à besoin en ce moment, c’est d’exprimer son ressenti. N’hésitez pas à lire les nombreux articles qui portent sur la communication et l’écoute. Ils vous permettront, je l’espère de tout cœur, de rétablir la communication avec votre conjoint(e).

Vous souhaitez renouer? Je m’engage à vous aider.

Il/elle a été voir ailleurs.

  1. Vous souffrez mais…la personne infidèle est la seule vraie victime dans l’histoire.
  2. Cessez de croire que votre partenaire reste par raison et devoir.

Voici deux raisons pour lesquels vous devriez sérieusement relativiser l’infidélité dans le couple.

À vous!

Votre conjoint(e) vous a été infidèle? Que comptez-vous faire? Comment vous sentez-vous aujourd’hui face à votre situation?

Reconstruire son couple ou quitter la relation? Que conseillez-vous aux partenaires qui sont concernés par l’infidélité?

375 commentaires sur “Reconstruire son couple après l’infidélité, OUI pour 6 raisons

  1. Bonjour
    J’ai trompé mon mari mais pourtant je l’ aime plus que tout.
    Je lui ai avoué mon infidélité et de colère il m’a mise dehors du domicile conjugal.
    Aujourd’hui depuis 1 mois et demi nous vivons séparés.
    nous nous aimons c est une certitude mais il n’ arrive pas à me pardonner.
    Nous essayons de tout mettre en oeuvre pour revivre ensemble mais il n y arrive pas il me dit qu’ il n a plus confiance en moi.
    c est terrible car nous souffrons tous les deux mais chacun de son côté.
    Merci pour ton aide
    celine

    1. Salut Céline,
      Selon moi, la discipline et la volonté sont indispensables pour surmonter la blessure d’une infidélité. En fait, la discipline consiste à privilégier une attitude afin d’aller de l’avant. Une attitude appropriée fait en sorte de vivre dans le présent, et de ne plus être hanté par le passé. Ensuite, sans volonté, impossible de se conformer à une discipline qui permet d’avancer dans la relation. Pour se détacher du passé, c’est un effort de tous les jours.

      Ce que je veux te dire, c’est que la base pour surmonter une infidélité est la volonté de le faire. Quand on est perturbé par la douleur, la volonté vacille. Alors un jour, entre ton conjoint et toi ça ira, le lendemain, ça n’ira plus, et ainsi de suite. Pour que la volonté de ton mari soi dur comme du roc, il faut d’abord qu’il se décharge émotionnellement. S’il est meurtri, il reviendra toujours sur le passé. Là, tu peux intervenir. Pose-toi la question. Est-ce que ton mari t’a VRAIMENT ouvert son cœur sur sa blessure depuis l’infidélité?

      Si vous en avez discuté, ce n’est peut-être pas suffisant. Tu sais, il n’est pas facile pour un homme de livrer ses sentiments. C’est très difficile pour lui de parler de ses blessures. S’il a du mal à oublier, ça peut être parce qu’il ne t’a pas dit toute sa souffrance. Tu dois écouter son mal-être pour qu’il puisse te pardonner. Alors, penses-tu que vous êtes allés au fond de sa souffrance?
      A très vite.
      Agnès

      1. Bonjour
        Toujours d amélioration avec mon mari il ne veut toujours pas me voir pourtant je lui propose il me réponds à chaque fois qu il n es pas prêt.
        Le seul moment pour lui de communiquer se sont les mails mais voilà j ai répondu à toute ces questions mais ça ne suffit.
        Il me dit qu il m imagine toujours dans les bras de ce mec.
        Nous croisons tout les vendredis pour les enfants il me les dépose mais même pas un regard.
        Ça va faire bientôt quatre mois que nous vivons séparé cette situation m epuisse .
        Il n arrive pas va me pardonner et me demande de faire en sorte de lui redonner confiance mais je ne sais plus comment faire .
        Je reste renfermé chez moi je ne vois plus personnes.
        Je souffre en silence de temps en temps je lui envoi des sms mais il ne répond qu une fois sur deux juste pour les enfants.
        Comment faire. …
        Combien de temps peut prendre le pardon et comment arriver à lui enlever cette image qui le hante.
        Merci de ta réponse Agnès
        Céline

        1. Bonjour,
          Il ne te regarde pas quand il vient déposer les enfants. Il ne répond à tes mail que si le sujet est les enfants. Il n’est pas prêt pour la cohabitation… Votre relation n’est pas perdue. Il tient à votre relation. Sinon, il ne te poserait pas des questions par mail… Il te le dit… il ne sait plus te faire confiance, mais, il aimerait… Mettons-nous à sa place. Tu l’as déçu profondément. Il ne s’attendait pas à ça de toi. En fait, il ne sait plus qui tu es. Il croyait savoir. Il est sans doute confus : il t’aime mais comment a-t-il pu se tromper sur toi? Il n’a plus confiance en sa propre capacité de jugement… Et puis, si tu as osé lui faire ça, il considère sans doute que toi-même, tu ignores qui tu es. On comprend sa difficulté à revenir…

          Pour être en mesure de retrouver confiance en toi, il doit réapprendre à te connaitre. Démontre que tu connais tes besoins. Comprends pourquoi tu as été infidèle. Il doit pouvoir se dire « oui, je l’ai connais, je peux lui redonner ma confiance ». Tu dois l’aider à te connaitre. Même si vous ne communiquez que par email… parlez-de vos besoins respectifs…
          Que penses-tu de tout ça?

          J’écrirai un article là-dessus… merci pour ta participation et ton témoignage…

          Tiens-nous au courant de la situation.
          A très vite.
          Agnès

          1. Bonjour Agnès
            Je te donne des nouvelles de ma situation.
            Mon mari n’a pas réussi à passer au-dessus de mon infidélité voilà ça va faire déjà 8 mois et de son côté il a déjà retrouvé quelqu’ un. ( une amie d’ailleurs).
            Donc de mon côté je vais avancer .j’ai engagé une procédure de divorce.
            Je te remercie pour tous tes conseils qui je l’avoue quand je n’étais pas bien m’ont beaucoup aidé.
            Merci
            Cordialement
            Céline

          2. Bonjour Céline,

            Merci pour ton retour,
            J’espère que la situation n’est pas trop pénible. Comment te sens-tu aujourd’hui?
            Si jamais tu as besoin de quoique ce soit, tu sais que tu peux écrire ici!

            Agnès

        2. Bonjour,
          Moi je viens d’etre trompé, je suis un homme, je suis au plus bas. Nous avons beaucoup parlé, je n’ai plus confiance en elle. Elle me dit qu’elle a besoin de temps pour la suite des choses. Elle m’a proposé des conditions mais elle est perdue et moi je suis dans la souffrance. Plus qu’a attendre qu’elle le fasse signe. Je souffre, je suis en arret maladie, je ne mange plus.

          1. Bonjour Vincent,
            Ça fait 8 mois que j’ai appris que mon mari m’avait trompé 2 fois. Ca a été très dure au début car je ne le croyais plus et n’avais plus confiance en lui. Je voulais divorcer mais je l’aime. La souffrance est atroce je te l’accorde même après 8 mois. J’ai choisi de vivre pour moi et de ne penser qu’à moi non pas à mon couple pour Me reconstruire. Ça marche je reprends confiance en moi et mon mari fait tout pour me prouver qu’il m’aime. Je ne te cache pas que j’ai toujours peur et que je pleure encore par moment. Je ne comprends toujours pas pourquoi même si je sais que notre couple n’allait pas bien. Et je crois que je ne comprendrai jamais. J’essaie de vivre à l’instant présent et évite de repenser au passé même si ce n’est pas tout les jours facile.
            Si tu l’aimes et si vous avez envie de continuer ensemble alors il va falloir t’armer de patience et de courage car la douleur ne s’arrêtera pas tout de suite. Mais quoique tu fasses ne te laisses pas aller, il faut que tu reprennes le dessus et fait des choses pour toi,des choses que tu aimes faire. Pense à toi.
            C’est toi qui a été trompé à toi de poser tes conditions. Reprends toi en main c’est toi qui a le pouvoir de décider ce que tu veux faire de ta vie.
            Je ne dis pas que c’est facile mais plus tu te laisseras aller et tu resteras dans ta souffrance et plus tu t’enfonceras. Je ne sais pas si cela va t’aider mais je te soutiens pour avoir vécu la même souffrance et pour la vivre encore aujourd’hui.
            Bon courage à toi

          2. Merci pour ce commentaire, elle m’a demandé de m’eloigner pour qu’elle puisse refechir a notre futur si il y’en a un ensemble. Elle m’a dit sur le moment que c’etait une histoire physique, qu’elle regretait, si elle pouvait remonter le temps elle ferait. Je lui ai dit que je n’avais plus confiance en elle apres cette trahison de sa part alors qu’elle m’a toujours proné le contraire par l’image de son pere et de son premier compagnon. Elle n’avait pas une belle image de l’homme. Pendant 10 ans nous nous sommes aidé mutuellement car moi j’avais eté trompée aussi nous avons 2 enfants que nous aimons terriblement. Quand j’ai decouvert le poteau rose ce mercredi, elle ne s’est pas effondrée, moi oui, que pour elle c’etait une erreur , que ca n’en valait le coup et que si elle pouvait elle remonterait le temps. Apres une discution le lendemain pluscau calme, elle m’a dit que si on repare a zero dans notre couple, on redort ensemble, on refait les choses ensembles et elle m’a dit qu’elle demissionnerai de son travail, je lui ai dit aussi plus de mensonge, trahison, plus de relation extraconjuguale. Et m’a demandé d’un peu de temps pour avoir les idees claire. Et hier je l’ai eu au telephone, nous avons reparlé, elle m’a dit qu’elle quand meme des sebtiments pour ce gars là. J’angoisse de son retour vers moi pour me dire si on continu ensemble ou on arrete. Si on continu par Amour de ma femme, je vais devoir faire un travail sur moi enorme pour ne pas lui faire de reproches. J’y arriverais car je ne veux pas que l’on se quitte.Par contre si elle veut que l’on arrete là, je suis tellement mal que je risque de ne pas reussir a surmonter ces evenements et faire une grosse betise. Je n’aime plus rien, je vegete dans un coin à ruminer mon malheur, j’ai des idees noires, mes enfants ne sont pas heureux de voir leur pere dans cet etat là. Que faire? Attendre le retour de ma femme vers moi, ca sera pour moi soit la remonté de cette pente ou desolé du terme, le suicide. Merci ca fait du bien de s’exprimer

          3. Bonjour Vincent,
            j’ai vu le mot suicide, alors, j’interviens…
            tu sais, les sentiments qu’elle éprouve pour cet homme,
            ce n’est pas forcément de l’amour, et elle s’en rendra compte,
            et en optant pour de bonnes attitudes, tu aideras à faire en sorte qu’elle s’en rende compte.
            je veux te dire aussi que si tu souffres à ce point, il faut que tu extériorises ta douleur avec les bons mots le plus rapidement possible.
            est-ce que ta relation avec ta femme est fusionnelle, je veux dire, l’était-elle à vos débuts?

          4. Bonsoir,
            Oui notre couple etait fusionnel hormis que depuis la naissance de notre premier enfant, nous faisons chambre a part, c’est partis du fait qu’elle etait fatigué mais ce la dure depuis 6ans, avec toujours des excuses, je ronfle, je bouge la nuit. Donc pour les rapprochements physique c’etait moins facile.
            Aujourd’hui je suis toujours dans la souffrance, dans l’attente de sa reponse. Je l’ai eu au telephone tout a l’heure car je n’en pouvais plus, je voulais prendre la decision pour elle. Nous avons parlé de l’avenir, elle est completement perdue, 10 ans de mariage, 2 enfants pesent aussi lourd dans la balance que la liaison qu’elle a avec ce mec de 1 ou 2 mois ( j’ai decouvert que c’etait son patron). Elle me donne des espoirs en me disant si on recommence tout , on repart de zero, on redort ensemble….je demissionne de mon boulot et puis 2 min apres elle me parle de lui que si il l’appelle elle vient dans ses bras. Elle me dit que c’est plus que des sentiments et c’est reciproque de la part du mec.C’est une vraie girouette au niveau des sentiments. Je deviens dingue d’attendre, je suis dans la tourmente. Je me projete si on repart ensemble…. Et je me projete dans le cas ou c’est fini. Ma reaction va etre a craindre, je n’ai plus de courage a refaire quoi que ce soit avec quelqu’un d’autre, je vais retomber au plus bas.

    2. Bonjour,

      J’ai été dans la même situation que toi j’y suis encore d’ailleurs. Tu ne devrais pas avoir cette attitude car elle va voir ça comme du chantage il faut que tu lui laisses du temps c’est dur mais il faut que ça vienne d’elle. Ressaisit toi ! Tu dois lui dire que tu souffres mais il ne faut pas lui faire peur. Quand j’ai découvert que mon mari me trompait je ne mangeais plus ne bougeait plus je ne pensais qu’à ça mais devant lui je gardais une attitude positive et je mettais en avant l’image de la famille. Il faut aussi beaucoup communiquer. Elle ne sait pas quoi faire ne la bouscule pas met en avant ta famille. Calme toi dis lui que tu lui laisse du temps et dans quelques jours propose une sortie familiale puis quelques jours après une sortie tous les 2. Montre toi fort dis lui que c’est dur mais souffre en silence pour le moment sinon elle va fuir.
      Bon courage

      1. Merci de votre retour, c’est pas facile tout ca!! J’avance de mon coté, je suis rentré chez moi ce matin, nous avons parlé, beaucoup, beaucoup. Elle me parle toujours de reconstruire avec moi, elle projette que nous refassions la chambre, etc mais la reponse definitive au choix entre moi ou l’autre homme qu’elle aime ca sera mercredi. C’est tres bizarre, je lui demandé de ne pas me trahir, de changer d’avis car avec tous ce qu’elle m’a dit j’y crois. Elle a encore besoin de temps, de regler des choses pour son travail puisque c’est son patron son amant, j’ai peur qu’elle replonge quand elle va le revoir demain. Elle est terriblement amoureuse de ce type, ma femme a 32 ans, et ca ressemble a un chagrin d’amour, elle m’a dit qu’elle ne savait pas ce que ca faisait car elle en a jamais eu. Au moment ou j’ecris elle est au telephone avec, elle m’a demandé une sorte de permission de l’appeler pour faire le point sur la journee car elle avait coupé les portables aujourd’hui pour reflechir mais vu que l’on a passé la journee ensemble… C’est tres etrange ce que je subis, cet apres midi nous nous sommes reposé ensemble l’un contre l’autre, nous nous tenions la main. Et puis derriere ca la reponse definitive sera mercredi. J’apprehende cette semaine, meme apres son coup de fil, voire le comportement qu’elle va avoir. J’ai peur de la reponse. C’est speciale tout ca, une torture!!! Mais par Amour pour elle je prend sur moi, j’espere que je ne vais pas redescendre au plus bas. Car vu que ca ressemble a un chagrin d’amour, j’ai peur qu’elle fasse la girouette. Elle a dans l’objectif de demissioner mais elle va pas partir du jour au lendemain, tant qu’elle vera son patron, ca ne sera jamais clair dans sa tete. Nos enfants sentent qu’il y a un malaise, le dernier de 22 mois nous a pris les mains pour nous les joindres. Une sorte de signe

      2. C’est encore moi, ma femme vient de rompre avec son amant, elle m’a avoué qu’elle avait couché avec ce soir. C’etait la rupture, encore un acte a essayé de digerer. Quand elle est rentrée, qu’elle etait revenue pour nous que c’etait fini, que l’on allait reconstruire, repartir de zero. Il me faut encore du temps pour apprendre a vivre avec ca, le principal c’est qu’elle soit revenue et maintenant va falloir lui retrouver du boulot. Et puis une therapie de couple.

    3. Tu n’es qu’une X (* note d’Agnès, j’ai supprimé le mot, je ne vais pas tolérer les vocabulaires vulgaires sur le blog. Nous sommes tous en souffrance ici… d’une facon ou d’une autre) comme la plupart de ces femmes qui jouent aux saintes … Fallait réfléchir avant c’est tout … Quand on aime vraiment qqn et le respecte on ne fait pas ça ou on le quitte avanr…. Facile de venir faire celle qui regrette mais pendant que tu te faisais … par l’autre tu avais surement un autre discours…

      Quand je pense qu’on dit tjs du mal des hommes… ça me dépasse.

      Ton mari a raison de t’en vouloir… Et qui a trompé, trompera… C’est dans ta nature !

    4. Conseils importants pour kavinski et pour tous ceux et celles qui ont trompé une ou plusieurs fois leur conjoint(e):
      1/ Regrettez profondément et sincèrement son acte. Et si vous êtes croyant(e) faire des prières de repentance pour que Dieu vous pardonne aussi et vous libère l’esprit.
      2/Payez cette « dette » par beaucoup plus d’amour et de complicité envers son conjoint(e)
      3/ Enfin, Dernier Conseil :
      Ne jamais lui faire part de cette trahison (eh oui, même si l’on pense le contraire. Pour vraiment se libérer la conscience il faut éviter de rajouter du mal au mal. Avec le temps et en appliquant les conseils 1 et 2 on finira par se libérer l’esprit et la conscience de cette bêtise. Car hélas, apprendre à son conjoint(e) cet acte ne produit généralement que du mal au final et ne prouvera en rien votre démarche sincère (aussi sincère qu’elle soit au départ)!
      Rearque: Si vous voulez absolument lui en faire part, chercher un mec (une femme) très jaloux(se) et « fidèle » puis parlez lui en. Et soyez prête à encaisser toutes les insultes et mauvaises remarques qu’il(elle) vous fera. Peut être cela vous sera bcp plus utile et sauvera ainsi votre couple.

  2. Bonjour,
    Pour faire court, mon mari m’a trompée. Il y a eu 9 mois de souffrances instances. Nous sommes allez jusqu’à la vente de la maison et le jour de son déménagement il regrette et revient. Je pardonne car je me suis battue pour le garder et pour ma fille.
    Cela fait 3 ans mais je suis toujours dans la rancune, les reproches et des images de ma souffrance durant cette terrible période reviennent sans cesse me hanter. Je n’arrive plus a lmui dire je t’aime.
    C’est certainement possible de reconstruire son couple mais c’est tout de même très très difficile de ne plus remettre ça sur le tapis. Ça me dépasse tout ça. Est ce que vraiment on peut refaire confiance ? J’en doute.
    Merci pour vos conseils.
    Au plaisir de vous lire.
    Mari

    1. Bonjour Mari!
      Par mes lectures et mon expérience , je peux te dire que la douleur de l’infidélité se surmonte et que la confiance revient. Même si tu ne vois pas le bout du tunel pour le moment . Mais tu as le plus important , tu as la volonté de surmonter ce qui c’est passé. Si tu te sents encore meurtrie , il faut que ça sorte. Il faut dire la douleur que tu n’as peut -être pas su dire… et que ton mari n’a pas su entendre. Ensuite, ta douleur exorcisée, il te faut de la discipline ( mettre en place un plan d’action pour ne pas retomber dans le passé ). Ce sont entre autres, des conseils que je peux te donner ici. Pour l’avoir vécu, je crois (comme un de mes auteurs préférés) que l’infidélité peut ressusciter un couple…
      Au plaisir de te lire à nouveau Mari!

  3. Bonjour ma femme m’a trompé le 20 juin dernier à une soirée organisée par son travail. j’étais présent mes 2 enfants aussi et ses parents qui sont bénévoles aussi. comme elle bossait nous sommes allés nous coucher et elle est resté avec ses collègues et patient ( elle travaille avec des handicapés moteur ). le soir du repas elle a mangé a mes côtés et aussi en face d’un patient handicapé mais très léger.

    moi qui analyse tout sans forcément le vouloir ,j’ai remarqué que cet homme m’a jeté des regards qui voulaient dire beaucoup de choses . La nuit elle dormait en toile de tente seule (ce qui ne me plaisait pas du tout car elle n’a jamais fais ça avant. le lendemain matin je suis allé la retrouver. elle avait une tête fatiguée, il y avait plusieurs personne avec elle à prendre le petit déjeuner.

    et là au loin je croise une fois de plus le regard de cet homme et j’ai lu dans ses yeux qu’il y avait quelque chose. bref la journée passe et elle rentre à la maison mais son portable est en charge (il était éteint ). machinalement je le rallume et elle reçois un texto marqué « ne t’inquiète pas cela restera bien entre nous ».

    je la questionne elle me baratine je lui dit que je ne suis pas convaincu, une semaine passe je l’a sens distante je passe une soirée avec mes collègues seul chose que je ne fait que 1fois pas an. 2jours plus tard toujours dans le doute je travaillais du matin et elle de l’après midi elle me dit qu’on se verra pas le midi, qu’elle allait faire les soldes une fois de plus je n’y crois pas.

    je finis par vérifier les appels de son portable sur la facture détaillée. rien. je regarde donc sur le fixe et je me rends compte de plusieurs appels a chaque fois que je suis pas là, notamment la soirée avec mes collègues des appels long et tard dans la nuit. je la questionne elle ment pour changer et fini par me dire que se sont ses amis et qu’elle ne fais que parler.

    je lui dit que je n’y crois pas le lendemain. je n’ai jamais été aussi mal de ma vie au travail impossible de manger de dormir nous voyons que le soir je l’ai attendu dehors et voyants mon état elle avoue enfin avoir couché avec dans la toile de tente et avoir été à la plage avec lui le lundi. mais elle dit qu’il ne s’était rien passé de plus que le rapport était vraiment nul car elle avait beaucoup bu et qu’il a des difficultés de part sont handicape.

    bref aujourd’hui nous avons été voir médecin et psy nous sommes partis en week-end que tous les deux choses que n’avons pas fait depuis la naissance de notre gars il y a 8 ans. nous sommes partis aussi en vacances 3 semaines je l’aime elle me dit qu’elle m’aime et qu’elle avait fait n’importe quoi. elle dit qu’elle regrette, que je ne prenais plus soin d’elle que je ne lui disais jamais je t’aime nous avons fait depuis des dizaines de fois l’amour mais j’y pense toujours beaucoup.

    je me sens toujours mal des fois ça va et des fois ça va pas du tout je n’arrive plus à parler. alors pensez-vous que je pourrais passer à autres choses. Pensez-vous que j’arriverai à lui refaire confiance? je lui pose des questions pour savoir ce qui c’est passé, des questions pour lesquels je connais la réponse et où elle me ment encore. et quand je lui dit que je sais elle me dis qu’elle veut me protéger et ne pas me faire souffrir plus. alors était elle sincère ou simplement une menteuse née

    1. Bonjour Al,
      Merci pour ton témoignage.

      Ta douleur, ta colère, ton incompréhension et ta déception sont perceptibles et compréhensibles.
      Pourras-tu te libérer de cette souffrance? Oui. Pourras-tu lui refaire confiance? Oui. Retrouver le cœur léger te semble peut-être utopique aujourd’hui.

      Mais tu peux surmonter cette épreuve si tu le VEUX vraiment. Extrait la douleur de ta poitrine. Tu dois les dire à ta conjointe. Communique ton ressenti de façon non violente. C’est important pour que ta femme soit en mesure de t’écouter.

      Pour avancer, tu dois également entendre ta conjointe. Elle doit faire preuve d’honnêteté. Elle ne veut pas parler? Ne t’inquiète pas. Il y a des stratégies pour lui faire dire ce que tu dois entendre.
      Aujourd’hui, tu n’as plus confiance. C’est normal, tu es dans l’incompréhension! Tu n’es plus sûr de connaitre qui elle est. Tu dois réapprendre à la connaitre à travers ses besoins.

      Bref, pour retrouver la confiance, vous devez communiquer! Elle a été infidèle. Tu as peut-être négligé ton couple. Mais sache qu’elle est responsable de ses besoins. Tu ne lis pas dans ses pensées. Tu ne lis pas dans son cœur. Ne te sens pas responsable de son incartade. Ta femme avait la responsabilité de te parler de ses manques.

      A bientôt.

      1. Bonjour Agnès Emma je suis avec mon copain depuis 14 ans il m’a trompé deux fois avec la copine de son frère pourtant il envisage rien avec elle il ne sait pas s’il veux reconstruire quelque chose ou rétablir la situation . Moi je suis attachée à lui plus que tout je me vois pas sans lui, j’aurais trop mal et je m’en remettrais pas comment faire pour qu’il il reste à mes côtés

    2. Bonsoir Al,

      votre histoire ressemble étrangement à a mienne. J’ai trompé mon mari suite à un décès et je n’ai pas trouvé de réconfort en lui à ce moment là. Je prenais des anti-dépresseurs, et un soir, un verre de trop et … mais j’étais dans un tel état et lui aussi que je ne me souviens pas que c’était le pied. Non j’avais juste quelqu’un à qui je pouvais parler puisqu’à la maison c’était tendu tout le temps. Un peu comme vous il a mené son enquête et j’ai fini par lui avouer. Il n’a pas souhaité qu’on se quitte, il voulait savoir, comprendre pourquoi. Malgré toutes mes réponses, mon souhait d’être comprise un jour par lui, je suis 9 ans plus tard dans une culpabilité atroce.
      Il ne veut pas qu’on se sépare mais à chaque fois qu’il y’a une prise de tête, j’ai droit à un retour en arrière qui me fait regretter ce que j’ai pu faire.
      Je ne sais pas si j’ai a faire à un dépendant émotionnel, mais je trouve qu’il me fait payer bien cher un geste que j’ai regretté depuis.
      Au jour d’aujourd’hui, j’ai encore beaucoup de mal à trouver du réconfort auprès de lui, mes états d’âme je les gère comme je peux toute seule, je ne sors plus, je n’ai plus d’amis, ne travail plus…cette erreur à été destructrice pour moi. Tout allait bien avant et je n’ai jamais pu regagner sa confiance. Petit à petit en me faisant culpabiliser sur tout, il a réussi, même si ce n’était pas son but, à tuer l’amour de mon côté. Je me sens comme prise au piège.

      1. Incroyable de lire ça… on fait la fille légère pcq on a bu un verre (l’excuse est facile !!!!) et après on inverse les rôles … C’est toi la victime ??? Assume !!!!!!!!!!!!!!!

  4. Bonjour,je suis en couple depuis presque un an, pour moi tout allait bien et j’tais comblée. je me suis investie dans cette relation au point que j’ai octroyé des crédits pour aider mon partenaire et je me suis retrouvée en situation fnancière difficile à cause de ça. Il me reconnait cela, mais un jour depuis un peu plus d’un mois, il a totalement changer d’atttitude à mon égard au point que la seule chose que nous avons continué à partager c’était comment résoudre la situation dans laquelle j’étais. Après avoir senti le changement, j’ai fouillé sans tél et j’ai trouvé une conversation avec une personne avec laquelle je l’avais retrouvé avant dans un coin ensemble. Il lui disait les mêmes mots, il exprimait la même chose. c’était identique à ce qu’il m’écrivait. et là je ne sais plus quoi faire, je fais silence radio depuis 2 jours et il n y a rien qui se passe. Je l’aime certes, mais j’ai aussi une dignité. J’ai essayé plusieurs fois de communiquer avec lui sur notre couple, mais ce n’est pas une personne communicative. Conseillez moi s’il vous plait. Je suis totalement perdue. Je ne veux pas le perdre oui , mais je ne veux pas non plus perdre ma dignité.
    Merci

    1. Bonjour Saida,
      Avant de te répondre, dis-nous. Que dit-on chéri? Quelle est sa position? Veut-il rester avec toi? Dit-il t’aimer et vouloir rester en couple?
      Merci pour ta réponse!
      A très vite!
      Agnès

  5. Bonjour Agnės Emma,
    Merci de la suite que vous avez donné à ma demande. Au fait il me fui, ce n’est pas une personne communicative, je lui ai dit pourquoi tu es resté avec moi alors que tu étais en relation avec une autre, il dit qu’il peut faire ce qu’il veut et m’as fait comprendre qu’on est toujours ensemble et que le jour ou il voudra plus de moi il me le dirai. Je ne comprends rien, je ne sais pas ce qu’il veut, j’aimerais bien m’attabler avec lui et discuter tout ca, mais on se voit plus , il demande plus à me voir et moi non plus d’ailleurs, mais on a pu se contacter juste pour régler les soucis financiers qui nous lient encore. et c’est là ou j’ai profité pour avoir les informations que je viens de vous citer.
    Merci infiniment

    1. Bonjour Saida.
      Je comprends que tu sois perdues. Doutes-tu de son attachement envers toi? Penses-tu qu’il s’est servi de toi pour l’argent? Le silence radio est bon. C’est une bonne idée de vous laisser un peu de temps. De son côté, il fait la part des choses également. Tu auras des réponses réfléchis de sa part. Cela fait combien de temps que tu ne l’as pas vu? S’Il est attaché à toi, il voudra te parler. Même s’il n’a plus d’attachement, il voudra te parler. C’est la moindre des choses quand on a du respect pour quelqu’un …

      Es-tu émotive ou sur la défensive? Peut-être qu’il a du mal à te faire face si c’est le cas. Il préfère la fuite. Bientôt, propose une rencontre, soit zen et détachée. Même si ce n’est pas évident…

      Il voit qui il veut? Cela veut dire qu’il se donne le droit de fréquenter d’autres filles? Si tel est le cas, si c’est son besoin, tu ne peux rien y faire. A toi de décider. Acceptes-tu la vie avec un libertin? Il peut également voir ailleurs pour s’évader de sa vie stressante. Peut-être est-ce simplement un profiteur. Peut-être qu’il voit d’autres filles pour les utiliser elles aussi. En fait, tu ne peux pas savoir. C’est normal que tu sois dans l’incompréhension la plus totale. Dans tous les cas, une rencontre t’aiderait à comprendre.

      S’il ne veut pas te parler, continue à voir la vie en rose. Prends soin de ton mental. Tu mérites d’être heureuse Saida. Tu mérites d’être en relation avec quelqu’un qui prenne soin de ton cœur et qui te respecte. Ne le pleure pas. S’il reviendra… il reviendra. Tu n’auras pas gâché tes moments à le pleurer. S’il ne revient pas, tu n’auras pas perdu ton temps précieux.

      Tiens-nous au courant si la rencontre au lieu!
      Agnès

  6. Merci encore une fois de votre retour. j’ai essayé de répondre à vos interrogations et voici ce que ca donne:
    Des fois justement je me demandes s’il s’est servi de moi, mais quand je vois qu’il continue à chercher des solutions, je me dis, non ce n’est pas vrai car il pouvait très bien se retirer et je n’ai rien contre lui. Il pouvait disparaître à plus jamais mais il ne l’a pas fait. Il reste tout de même impliqué avec moi. Ça je le sens.

    Pour le silence radio, j’ai pensé à le faire mais c’ était avant de découvrir sa trahison. Maintenant je n’ai pas les idées claires, car ma première priorité est de régler mes soucis. Mais j’étais fortement intéressée par le SR.
    Je ne l’ai pas vu depuis 5 jours. Mais il suffit que je lui envoie un sms pour demander s’il a trouvé une solution pour qu’il m’appelle et me dire où il en est par rapport à la résolution du problème financier alors qu’il pouvait tout simplement répondre par sms.
    Émotive ou défensive, je peux vous dire que je suis les 2. Mais face à des problèmes qu’on a vécu ensemble, j’évite de pleurer surtout quand il s’agit de notre relation, j’essaye d’expliquer et de comprendre. J’aime discuter pour savoir ce qui le dérange en moi, ce qui le plait pas et je le lui dit, c’est comme ça que je peux me corriger.
    Et quand il m’a dit qu’il voit qui il veut et qu’il est libre de dire ce qu’il veut à qui il veut. J’étais choquée. Mais aussi c’était un moyen pour lui pour me dire que ce n’était pas mon droit de fouiller son tél. Alors que je l’ai fait parce que je sentais un changement dans son attitude, il était devenu si loin même en étant avec moi. Mais je ne pense pas qu’il est libertin.
    Est-ce que je propose une rencontre le plutôt possible ou j’attends encore quelques jours le temps de voir s’il y aura un feed back. Je ne veux pas non plus lui donner l’impression que je lui fait la pression pour les sous ? Qu’en pensez-vous ?

    1. Merci pour tes éclaircissements Saida.

      D’accord. Tu as fouillé dans son téléphone. Frustré, il t’a dit qu’il pouvait voir qui il voulait. Je comprends mieux 😉 Sa réaction est compréhensive dans ce cas. On écartera la thèse du libertinage 😉
      On voit l’importance de se parler. Là je comprends mieux ta situation. Selon toi, il est favorable à votre relation. Personnellement, je ne me suis pas encore penchée sur les avantages du silence radio. Mais si tu as une bonne approche, je pense que tu penses lui parler dès maintenant. 5 jours estsuffisant pour apaiser les esprits et être en mesure de communiquer.

      Tu as raison. Il t’appelle pour parler de sa situation. C’est du respect envers toi. Donc, quand vous parlez de votre relation, tu te maîtrises, tu ne lui fait pas du rentre dedans. On peut supposer qu’il ne fuit pas ta manière de communiquer…
      Pour comprendre son infidélité, on peut privilégier la thèse de l’évasion. Ton chéri souffre peut-être d’un sentiment d’infériorité envers toi? Même inconsciemment. Peut-être qu’il recherche sa dignité dans les bras d’une autre. Dans ce cas là… il est en difficulté émotionnel. Il souffre d’un manque d’estime de lui. Je ne pense pas que tu dois attendre son feed back. Tu sais, tu n’as pas pour mission de le sauver et tu ne dois pas le faire. Ca ne l’aidera pas à retrouver son estime de soi. Mais, tu peux l’aider à se sentir digne et valeureux.

      Parlez-vous souvent de ses problèmes financiers? Est-ce que tu lui donnes des conseils? Bref, comment t’y prends-tu pour l’aider, mise à part le crédit?

      Qu’en penses-tu? Corrige-moi si je suis à côté de la plaque.
      Ca me fait plaisir si je peux t’aider à y voir plus clair.

      Agnès

  7. Bonsoir.
    Je me suis retrouvée dans vitre réponse. Peut être que c’est ce sentiment d’infériorité, ça m’a rappelé une fois quand il m’as dit que je dois m’estime heureuse du fait d’avoir le poste que j’occupe et cette situation sociale plutôt stable. Je pense suivre votre conseil, je vais lui demander à se voir. Mais est-ce qu’un SMS fera le nécessaire? Je n’ai pas envie d’entendre un non à vive voix.
    Merci

    1. Tu réfléchissais à prendre contact par appel ou pars sms. L’important est de bien faire ta demande. Avec ces deux moyens tu aurais eu ton oui. Mais demander à vive voix à ses avantages. Tu perçois son impression, sa motivation, sa sincérité. En plus, en appelant, tu angoisses moins parce que tu attends moins. A te lire, il semblait alaise avec ta demande ;).

  8. Bonjour,
    J’ai fait le pas aujourd’hui, je l’ai appelé pour lui dire que j’ai besoin de le voir ce soir s’il était disponible. sa réponse était: depuis quand tu avais besoin de me voir et je n’étais pas là?
    il est vrai que cette réponse me soulage, mais je reste effrayée à l’idée qu’il est en contact parallèlement avec une autre, a qui il dit de joli mot et tient des discussions nocturnes. j’essaye d’organiser mes idées, et je ne sais même quoi ce que je vais lui dire.
    Merci

    1. Saida,
      L’important est qu’il te parle… donc essayons de le frustrer le moins possible. Critiquer son comportement va le mettre sur la défensive. Lui demander de couper les contacts aussi… Tu dois savoir ce qu’il en est avec cette fille. Tu dois le faire parler. Démontre-lui que tu es respectueuse envers ses choix. Garde un ton de femme indépendante 😉 Dis-lui que tu tiens à respecter son intimité. Demande-lui s’il est en couple avec cette fille.
      S’il te répond qu’il n’est pas en couple, demande-lui ce qu’il en est de vous deux. Si vous êtes un couple ou de bons amis.
      Qu’en penses-tu?
      A très vite

  9. Alors, voilà enfin, j’ai rdv avec lui ce soir. Je vais essayer d’être zen et de suivre vos conseils. Juste poser les questions nécessaires pour comprendre notre situation et pouvoir statuer après.

    Je vous dirais ce qu’il en est dès que j’aurais terminé.

    Merci de votre implication.

  10. Alors compte rendu de la rencontre. Monsieur refuse de se poser quelque part sous prerexte qu’il a un problème familiale et qu’il n’a pas la tête. On s’est parlé dans la voiture. Il veut rien expliquer, il dit que je n’ai plus le droit de savoir ce qui se passe, il dit qu’il n’ y a rien entre eux et que c’est a cause de moi qu’il a pris contact avec la nana dernièrement . Et qu’il ne m’a pas menti quand je lui ai demandé dernièrement s’il y avait quelque choses entre eux et a dit non. Il dit quil ne m’as jamais menti.
    Il dit aussi que quand j’ai fouillé son tel j’ai perdu le droit de savoir. Et que je prend notre relation comme défi et que mes comportements sont la cause.Et que maintenant il a d’autres priorités qui sont régler son problème familial.
    Il veut pas s expliquer plus. Il m’a raconté son problème perqonnel et a commencé a pleurer, c’est la première fois que je vois ses larmes. J’étais déchirée.
    Il confirme qu’il ne va pas me laisser dans cette ruine et qu’il va me sortir de là du moment que c’est à cause de lui.
    Après tout ca, je pense que pour lui on est plus ensemble. Je crois que moi aussi je dois passer à quelque chose d’autre.
    Je regrette même d’être parti le voir. Ça a réveillé un volcan à l’intérieur de moi.
    Qu’en pensez-vous?

    1. Saida,

      Donc, il t’a dit ne pas vouloir d’une relation de couple avec toi? Est-ce que tu voulais à tout prix savoir pourquoi? Où est-ce que c’est lui qui s’est empressé de te donner ses raisons?

      Je ne remets pas en cause sa sincérité. C’est toi qui le connait. Mais vérifions quand même.
      D’un point de vue extérieur, il semble apprécier le rôle de la victime. Sa vie va mal. En plus, il te rend responsable de sa fuite vers l’autre fille. Voyons, tu n’es pas responsable. Peut-être est-ce une forme de manipulation. Tu culpabilises. Il te fait de la peine. Tu lui reviendras toujours…

      En cessant de communiquer avec lui, il reviendra peut-être de lui-même. Peut-être que là, le silence radio portera ses fruits…

      Je voudrais que tu t’interroges là-dessus. Pourquoi? Parce que normalement, quand ça ne va pas, on ne repousse pas notre chérie. N’hésites pas à améliorer ma vision des choses…

      Dans tous les cas, reste fière de toi. S’il t’aime. Il le comprendra. Tu es une superbe personne. Tu es sensible à ses besoins, mais il ne le voit pas.

      Je reste là pour t’aider à comprendre.

      Agnès

  11. Justement je n’ai pas pu statuer par ses dire si on était toujours ensemble. Mais j’ai cru comprendre qu’il voulait pas en parler pour l’instant, et moi je dois attendre à ce que lui aie le moral pour parler. Comme si j’étais à sa merci. A l’instant même où vous m’avez répondu, j’étais entrain de me dire que quelque soit ce que j’aurais pu faire ou comment j’aurais pu me comporter, cela ne lui donnait pas le droit de courir vers une autre. Au contraire il aurait du venir m’en parler et tirer la sonnette d’alarme. Comme ce que je fais moi, mais peut être, comme il dit, nous sommes différents, je suis très communicative alors que lui non. Il préfère fuir et se replier quand ça va mal chez lui. Bref, comme vous dites, le silence radio s’impose.
    Moi aussi j’ai mes problèmes personnels, sauf que je partageais tout avec lui, je suis une personne très transparente. Je crois aussi que vous avez raison du fait qu’il aime le rôle de la victime, parce-qu après toutes les concessions que j’ai pu faire et toute l’aide que je lui ai apporté, le minimum que je méritais c’était le respect et l’honnêteté.
    Et pour ce qui nous lie encore, je veux dire les engagements financiers que j’ai pris, s’il veut toujours contribuer il va le faire sans que j’aurais à le lui rappeler ou à lui envoyer des SMS.
    Conclusion, silence radio immédiatement même si ce n’est pas toujours facile. Mais est ce que vous jugez bien de ne pas refuser une nouvelle rencontre si l’occasion se présente?
    Merci beaucoup de votre aide, vous m’avez aide à voir les choses plus claires.

    1. Bonjour Saida,

      C’est super si tu y vois un peu plus clair.
      Se présenter, s’il requiert ta présence, est la bonne idée. Tu sais pour régler les problèmes en profondeur, pour avancer, il faut comprendre. Oui, bien sûr, tu pourrais décidez de l’éviter toute ta vie. Mais la rencontre (selon moi) reste le moyen le plus efficace pour renouer ou aller de l’avant. Parce que dans le doute, on a du mal à avancer. Plus on voit quelqu’un, plus on est en mesure de comprendre ce qui doit être compris. Même si la communication est difficile. S’il a des sentiments, c’est à lui de te faire signe maintenant. Il connait les tiens. La balle est dans son camp. Qu’en penses-tu??

      Je suis toujours présente pour toi au besoin!
      Agnès

  12. Bonjour Agnès Emma,
    Oui, grâce à vous je vois plus clair. Le fait de partager avec vous ce que j’ai à l’intérieur me mets à l’aise. Et les questions que vous me posez m’ont permis de chercher les réponses au fond de moi, donc de m’interroger moi même sur ce que je ressens et ce que je veux vraiment.
    Maintenant, jai réalisé que je ne suis pas une personne ordinaire, et qu’au lieu de me sous estimer je dois être fière de moi. Certes il y a des ajustements que je dois faire au niveau demma personnalité et de mes comportements, mais cestbjuste pour être meilleure que ce que je suis maintenant. J’ai beaucoup apprécié vos articles, je me suis retrouvée dans plusieurs d’entre eux. Maintenant je sais ce que j’ai à faire.
    Pour mon partenaire, je pense que vous avez tout compris, la balle est dans son camp. Même s’il n’est pas communicatif, s’il me veut toujours et s’il m’aime vraiment il sait ce qu’il doit faire. Il a tout le temps devant lui. Si c’est le contraire je n’ai pas à le regretter car il ne m’aurait jamais mérité. Et au moins cette expérience m’aurait servi sur le plan personnel à me retrouver, et à savoir ce que je suis vraiment.s’il n’y a pas de respect et réciprocité dans une relation amoureuse celle-ci ne réussira jamais.
    Je vous remercia à nouveau de votre disponibilité et vous tiendrai informée des qu’il y aura du nouveau.

    1. Bonjour Saida,

      Merci pour ta participation et ton témoignage ;).
      Ps : ton message est pleins d’assurance. J’ai adoré te lire.
      Reviens-nous 😉

      Agnès

  13. Bonjour
    J’ai été infidéle il y a de ça quelques mois. Je lui ai avoué. Après mon aveu. Je n’étais pas sûre de moi et j’ai mis des semaines à me décider à vraiment sauver notre couple. Ce qui a fait souffrir mon partenaire.
    Aujourd’hui nous sommes toujours ensemble. Je me suis bcp remise en question. C’était important et indispensable pour redéfinir de nouvelles bases . Et ainsi être sûre de comprendre pourquoi j’avais fais cette erreur t ne plus jamais passer par la.
    Je fais tout mon possible chaque jour. Je ne lâche rien. Mais mon conjoint à du mal. C’est très difficile pour lui. Il me dit que j’ai choisi ce qu’il nous arrive. Que si j’avais souhaiter sauver notre couple je lui aurai parler de tout cela bien avant de commettre pareille erreur.
    Il y a des jours où ça va bien. Et d’un coup cela peut changer: il y repense m’en veux t très en colère contre moi. Il me dit qu’il ne peux pas passer outre. Qu’il y pense régulièrement et que cela lui gâche la vie. Qu’il ne se voit pas faire des projets avec moi. Que l’on perd notre temps. Que c’est voué à l’échec.
    Je l’aime. Je suis déterminée à sauver notre couple. Je ne sais plus comment faire.
    Va t-il rester et arrêter d’être en colère ?

    1. Bonjour Hermine.

      Ton conjoint ne te reconnait plus. Il a perdu confiance en toi… Pour être en mesure de te pardonner, il doit avoir confiance. Comment avoir confiance en quelqu’un qu’on ne reconnait plus? Il doit avoir le sentiment de te connaitre. Tu dois le ré apprivoiser. Il est important qu’il comprenne que tu n’as pas commis cet acte contre lui.

      Tu as compris des choses pendant ta prise de recul. Parle-lui des déséquilibres (manques) qui te concernent. Ce sont ces manques qui ont fait que tu as agis de la sorte. S’il y avait des manques dans ton couple, dit lui ce dont tu manquais (j’ai besoin de…). Ne lui parle pas de ce qu’il ne faisait pas (tu ne faisais jamais ceci, c’est toujours comme ça avec toi..).

      Il ne doit pas se sentir la victime ( que tu es sans cœur ) ou le bourreau (qu’il est responsable de ton infidélité). Il doit comprendre que tu as agi dans l’espérance de combler un besoin. Tu as certes agit maladroitement. Mais aujourd’hui, tu sais quel est ce besoin. Tu sais qu’il y a des moyens plus appropriés d’y répondre.

      Il est en colère. Une prise de distance peut être favorable afin d’apaiser les tensions. Mais, avant cela, il est important de lui expliquer. Tu n’as pas fait ça contre lui. Moins énervé, il repensera a tout ce que tu lui as dit. Il se désarmera. Qu’en penses-tu?

    2. Bonjour Hermine moi aussi j’ai trompée mon mari ca fait 6 mois maintenant et on a le meme problème on est resté ensemble mais il est très en colère il m’en veux à mourir et comme pour toi un jour ca va un jour ca va pas.
      J’étais sortie avec des copines dans une soirée et j’ai vraiment été conne au bout de la soirée jai commit l’impardonnable.
      J’ai beaucoup hésité à lui dire mais je n’ai jamais osé de le faire et il a finit par l’apprendre de la bouche d’une connaissance commune ça a empiré la situation parce qu’il dit que je lui aurait jamais avoué sinon du coup il n’a plus du tout confiance en moi.
      J’ai peur qu’il parte de la maison ca fait presque 6 mois maintenant et il dit qu’il hésite de partir.
      Est-ce que toi il a finit par te pardonner, est-ce que vous avez reprit votre relation ?
      J’espère que oui que c’est possible car je l’aime et je veux savoir que c’est possible.

  14. On a déjà énormément parlé, échangé sur notre couple, sur les problèmes que l’on a rencontré, sur les manques et frustrations de chacun. Et oui j’ai pris conscience de pas mal de chose. Et j’ai changé assez radicalement je l’avoue. Je comprend qu’il doute dr ce revirement et qu’il a besoin de voir si cela dure. Mais moi, j’ai besoin d’espoir, de voir que l’on avance. Je ne veux pas que l’on s’éloigne. Je veux être la, affronter des qu’il a besoin de moi. Je me demande combien de temps il faut pour retrouver un minimum de sérénité.

    1. Hermine,
      Cela fait combien de mois exactement qu’il sait pour ton infidélité? D’accord, vous avez communiquer sur vos besoins. Il trouve tout de même que pardonner est difficile. Mais, est-ce qu’il VEUT pardonner? Est-ce qu’il te l’a clairement dit? Certaines personnes ont des principes et valeurs tellement rigides que pardonner est hors de question.

  15. Il est encore à la maison et dit qu’il m’aime mais que c’est difficile. Je sais qu’il fait son maximum mais il lui arrive de douter.
    Cela fait bientôt 5mois.

    1. Hermine,
      D’accord, donc il veut pardonner. En ce moment, il souffre. Il est en colère. En fait, c’est son ego qui en a pris un coup. C’est son ego qui parle. Personnellement, il dénigre l’infidélité. Il est dégoûté et meurtris.

      Mais, pour renouer, il doit réaliser que de l’infidélité découlent des améliorations certaines. Pour le reconnaître, il faut qu’il déplace son attention. Il doit penser à votre couple. Non pas à son ego. Il doit réaliser tout le potentiel d’évolution de votre couple.
      Tu peux lui parler en ce sens…

  16. J’essaie mais c’est pas facile. J’ai cru comprendre par vos posts que vous étiez passer par là. Combien de temps avez vous mis pour ne plus être en colère pour pardonner pour reprendre confiance ? Y a t-il des outils qui peuvent aider tel des livres ? J’ai repéré le titre « bienheureuse infidélité ». Qu’en pensez vous?
    Dans notre cas nous avons tenté les thérapeutes mais c’est pire que mieux. Ce n’est pas pour nous.

    1. Hermine,

      Oui, je suis passée par là… dans mon cas, il y avait tellement d’émotions négatives qu’on s’est séparé près d’un an. De nouveau avec lui, il m’a fallu un an supplémentaire pour être totalement libérée du ressentiment. 2 ans donc, pour reprendre confiance… Mais, on s’y est mal pris pour surmonter cette crise.

      Il y a sans doute de très bons livres sur le sujet. Personnellement, les livres qui portent sur la communication peuvent aider. Prenons par exemple « parle-moi, j’ai des choses à te dire» de Jacques Salomé.

      L’auteur nous révèle des erreurs commises qui mènent aux problèmes de couple ( a fortiori, à l’infidélité). Ces erreurs sont subtiles et communes. Alors pourquoi ne pas pardonner? On « s’amuse » à découvrir ses erreurs. On est favorable à s’améliorer après avoir lu Jacques Salomé. Je n’ai pas lu « bienheureuse infidélité ». Merci pour l’idée. Proposer des titres d’ouvrages est appropriée.

      Ça m’intrigue. En quoi la rencontre avec un thérapeute est infructueuses pour vous?

      Merci pour votre participation au blog est précieuse Hermine.

  17. Infructueuse dans le sens où on revenait sans cesse sur des questions que l’on avait déjà abordé. L’impression de tourner en rond de ne pas avancer. Et à force de répéter encore et encore ça devenait flou et confus. On s’embrouillait…
    Enfin.. voila

    1. D’accord. Merci pour ton retour d’expérience. Si tu découvres un livre qui t’aide dans ta démarche, fais m’en part!
      De mon côté, je vais publier des articles pour aider notre partenaire à surmonter l’infidélité.
      Merci Hermine.

  18. Voilà maintenant près de 8 mois que j ai avoué mon infidélité à ma femme, une aventure de 8 mois avec une de ses collègues avec qui j ai échangé quelques sms,avant l accouchement de ma femme, en toute simplicité au départ et sans arrières pensées ou je lui disait que l accouchement ne serait pas pour tout de suite,puis je lui ai dit que moi et ma femme avions très peu de relations…il s est passé quelques jours et une autre fois où je lui ai envoyé un sms celle ci me dit : »tu me drague là ?  »
    J ai été très mal à l aise sur l instant je lui ai dit non que j étais juste en manque et que ma femme avait du mal à me comprendre et la celle ci me dit qu’elle n à plus de rapports elle aussi…Elle me dit aussi que ça reviendra qu’elle se rapprochera de moi plus tard…et un jour elle me donne son adresse ,l accouchement s étant très bien passé mais toujours pas d améliorations forcément juste après l accouchement…j avais bien essayé avant l accouchement de parlé à ma femme de mon manque mais elle me repoussait souvent elle ne supportait plus mon haleine était souvent fatiguée et moi je ne comprenait pas alors qu’avant pour les 2 premiers enfant tout s était bien passé, je ne M était jamais senti délaissé…et quand je lui demandait de faire l amour avec plus d insistance elle me disait :d aller voire ailleur si je n étais pas content…et la je ruminais dans mon coin je n arrivais plus à communiquer et lui exprimer ce dont j avais besoin je voulais être rassuré…la grossesse n était pas voulu et j avais du mal à me sentir à l aise quand à la vie avec 3 enfants.
    Après l accouchement j ai été voire sa collègue au départ je me disais que c était sa collègue que de toute façon la raison ferai qu’il ne se passerai rien que ce serai juste une discussion mais voilà non j ai craqué elle m a sauté dessus et ensuite à chaque fois après je regrettait quand je la voyait
    Heureusement nous nous sommes vu pas souvent même si c était déjà trop ça a duré 8 mois à faire des choses ensemble
    Et au bout de 8 mois cette fille envoie un sms à ma femme pour lui expliquer son mal être avec elle,le lendemain j appele la fille pour lui demander que veut elle faire ?elle me dit qu’elle va lui dire et finalement je décide de le dire à ma femme car je ne voulais pas qu’elle fasse la route après l annonce de sa collègue de peur qu’il lui arrive quelque chose…depuis nous avons été voire conseillère conjugale psy pour moi et elle au départ ma femme voulait vraiment sauvé notre couple…mais depuis cet été je suis le seul à encore consulter la psy, ma femme dit ne 0lus en avoir besoin.depuis quelques jours il n y a que colère et très peu de dialogue
    Mon histoire est assez longue si vous voulez d autres précisions n hésitez pas à me demander
    En espérant avoir vos conseils

    1. Bonjour Hector,

      Tu avais envie de sexe. De complicité. Tu te sentais délaissé. En plus, tu doutais de ton épanouissement, avec un troisième enfant. Et puis, il faut dire qu’ apparemment, ta compagne te rejetait assez sèchement. Cela a du profondément te peiner et te frustrer. Mais, de ton côté, peut-être demandais-tu du sexe maladroitement?

      Et puis, bien sûr, la libido de la femme enceinte n’est pas toujours forte. En plus de cela, tu dis que la grossesse n’était pas désirée… Comment ta femme a-t-elle vécue cette grossesse?? Peut-être qu’elle t’en a voulu? Quelle est sa position sur ce troisième bébé? Peut-être qu’elle regrette ( même secrètement?). Pense-y. Inconfortable avec cette grossesse, il est normal qu’elle te rejette.

      À la vue de tous ces éléments, il est clair que le manque de communication dans votre couple a favorisé l’infidélité.
      Avec sa collègue, tu t’es senti désirable et aimé. Mais, j’ai une petite question. Ton estime de toi-même est-elle forte? Quelque part, tu es allée chercher ta valeur dans les bras d’une autre. Alors que tu es en mesure d’apprécier ta valeur par toi-même.

      Ta compagne a la volonté de sauver votre couple. C’est déjà une très bonne chose. Si elle a besoin de recul, tu dois lui permettre ce recul. Si elle te demande une séparation provisoire, tu dois la comprendre.

      Tu sais, l’Infidélité a eu lieu avec une collègue, alors qu’elle venait d’accoucher. Cela a duré 8 mois. Il faut du recul pour digérer tout ça.
      En plus que la grossesse n’était pas désirée. Plusieurs choses font qu’elle se sent mal dans sa peau. Elle a besoin de recul.

      Reviens-moi au besoin Hector.
      Agnès

  19. Bonsoir
    Je me permets aussi de vous écrire… Je suis avec un gendarme mobile depuis 5 ans il part souvent en déplacement et outre-mer 1x par an pendant 3 mois. L’année dernière il m’a trompé en Nouvelle-Calédonie et je l’ai découvert. Notre couple est un yoyo on s’aime fort j’en suis convaincue, on a un énorme problème de communication et on marche sur des oeufs à chaque discussion…on se sent agressé… On s’emporte… C’est même deja aller trop loin où il m’a frappé… On veut être ensemble mais on a du mal ça dure quelques semaines voire mois et ca part en couille…il est parti aujourd’hui en Martinique pour trois mois et j’ai peur je me fais des films … Ét que ça recommence qu’il aille draguer et que ça aille trop loin… J’ai peur de ca…. Il m’a promis il le fera pas mais j’ai ce doute en moi…. C’est pas évident à tout expliquer depuis le début….
    En tout cas il pense des choses que je ne fait pas c’est pour ça il a fait ca Étc… Car il est persuadé que je l’ai trompé alors que nôn Ét tout est parti de la…. On souffre et que faire… J’ai envie d’avancer on prends sur nous mais c’est difficile
    Comment surmonter ça ….:'( si vous avez un numéro je préfère expliquer de vive voix car trop long en détail que écrire car la c’était un résumé
    Merci

    1. Bonjour BouLiloo,
      Sans la confiance, votre couple marchera toujours sur des œufs. Vous serez toujours sur la défensive. De ton côté, tu n’as pas confiance. La distance n’aide pas à avoir confiance.

      Ton manque de confiance le pousse dans les bras d’une autre. Parce que tu le réduit à un infidèle. Alors il assume ce qu’il est (à tes yeux). Bien sûr, tu n’es pas responsable de son comportement. Mais, au contraire, traite-le en héro, et il sera un héros. Fais confiance, et il sera fier d’honorer ta confiance.

      Lui non plus n’a pas confiance en toi. Votre relation est passionnément explosive. Il t’a frappé. Pourquoi? Et de quelle manière? Tu es la première qui m’avoue un geste de ce genre. Je vous souhaite rapidement d’apprendre à vous faire confiance et à gérer votre jalousie. On gère sa jalousie en travaillant son estime personnel. Tu dois t’aimer toi-même pour avoir confiance en lui. Tu dois te considérer exceptionnelle.

      Sachant ta valeur, tu angoisseras moins à l’idée de le savoir loin. Pourquoi? Parce que tu es une personne d’exception. Tu te dira qu’il n’a aucune raison de te tromper. Et s’il te trompe, tu es tout de même une personne d’exception, dommage pour lui. L’amour, ce n’est pas ramper vers l’autre… tu dois t’aimer avant tout… De vous deux, n’oublie pas que tu es la personne la plus importante, et ce, malgré l’intensité aveuglante de votre relation.

      Agnès

  20. Bonjour je suis Ginette. Aujourd’ hui je me trouve dans une situation d’infidélité. j’ai du mal à surmonter cette situation elle est complexe car nous avons 4 enfants mais je me trouve impuissante devant ce fait. comment puis-je pardonner? je n’ arrive pas je suis très colère et je veux m’en sortir et connaitre autre chose. Je veux tourner la page. J’essaie de de le comprendre mais il est dans le déni total. Il ne s’occupe même pas de ses enfants, il est absent.

    1. Bonjour Ginette.
      Bien sûr, tu es capable de pardonner. MAIS, il te sera difficile de surmonter cette infidélité si ton mari n’est pas dans l’écoute. Il faut qu’il se soucie de ta douleur. C’est une question de respect. Si tu ne te sens pas respecter, penses-tu pouvoir pardonner? Impossible… Il faut que vous en parliez. Comment t’y prends-tu pour lui en parler?

      N’oublie pas. Évite de parler en « tu ». Évite de critiquer. Cherche simplement à comprendre qu’elles sont ses frustrations. Pour qu’il te parle, ne parait pas accablée. Parais forte. Il ne se livrera pas si tu es en pleure…par exemple.

      A bientôt!
      Agnès

  21. bonjour !
    cela fait maintenant 14 ans que je vie avec ma femme j’ai 40 ans et elle en a 35. et durant toute ses années j’ai jamais eu de soupçons concernant sa fidélité. mais voilà qu’après 1 an passé dans une autre ville dans le cadre de son boulot j’ai découvert à travers son portable qu’elle me trompait avec un autre homme. après des discussions elle m’a dit que c’est parce qu’ après tout ce temps passé ensemble nous n’arrivons pas a avoir un enfant et que malgré tous les traitements faits et les examens qui ne relève pas d’anomalie majeur ça ne marche pas. elle a dc voulu essayer avec quelqu’un d’autre parce qu’ un homme de Dieu lui aurait dit que nous ne pouvons pas avoir un enfant ensemble. je l’ai chassé de la maison et après une semaine j’ai décidé de lui pardonner mais j’en souffre tjrs comme aux premiers jours elles fait tout son possible pour se racheter mais j’arrive pas et cela fais 2 mois. je t’informe aussi qu’il y a 10 ans je l’ai trompée et elle m’a pardonné. que dois-je faire ?

    1. Bonjour,
      Surmonter l’infidélité est difficile. Mais c’est possible. Tu as le droit d’être triste et en colère. Mais, tu lui dis de quitter le foyer. Ce n’est pas juste de l’a traiter aussi excessivement… Pourquoi ce n’est pas juste? Parce que tu lui as fait subir la même chose. Elle t’a pardonné. Alors, tu dois tout faire pour surmonter cette épreuve. Ce serait injuste de ne pas essayer. Tu as appris l’infidélité il y a deux mois… il est normal que cela te pèse toujours. C’est une lourde blessure. Personne ne guérit d’une infidélité en deux mois. Prends une décision. Tu veux sauver votre couple? Oui ou non? Il faut vraiment que tu le décide.
      A partir de là, décide d’aller de l’avant…
      Oui parlez-en. Mais cherche à comprendre au lieu de juger. Parle de ta blessure au lieu de critiquer. Cherche à améliorer les choses au lieu de condamner ta femme.

      Agnès

      1. merci Agnès ;
        je veux sauver mon couple et je suis convaincu qu’elle m’aime. mais ma douleur est encore plus forte parce que j’en veut a la vie. je me dit que si après 14 ans de vie commune nous avions fait nos enfants cela ne serait pas arrivé.

  22. Bonjour,
    J’ai découvert l’infidélité de mon épouse il y a deux mois; Celle-ci à durée 4 mois.
    Evidemment je souffre énormément, nôtre union dure depuis 7 ans. Nous souhaitons poursuivre notre vie commune et passer outre cette trahison. Nous parlons beaucoup mais malgré ces discussions je n’arrive pas à avancer, j’ai besoin d’en parler et je sais que l’entourage n’est pas de bon conseils. je recherche un bon psychothérapeute sur Nantes ou son agglomération. Votre aide sera la bienvenue.
    Merci
    François

  23. Bonjour,
    Merci pour votre réponse; Vous indiquez que « Toute crise de couple se résout ». Mais comment ? Après une trahison …. Il faut que j’accepte celle-ci car on ne peut pas refaire le passé, il faut ensuite que je pardonne, bien que le fait d’être encore ensemble pour reconstruire est une forme de pardon, mais le plus difficile est la confiance …. Mon histoire est hélas basic …Nous sommes une famille « dites » recomposée, depuis 7 ans (avec 3 enfants). Et oui, j’en suis à mon deuxième mariage. Le premier à duré 7 ans !!!! Dois-je y voir un signe ? Celui-ci à prit fin suite à l’infidélité de mon épouse avec un collègue de travail. Mais je ne vais pas mélanger les deux histoires, ce premier mariage était voué à l’échec. Mon épouse actuelle à eu (ou peut-être à encore, comme je n’ai pas confiance …) une relation avec un collègue de travail qui lui aussi est marié et n’est pas à sa première relation d’adultère. Elle à des sentiments pour lui, j’en suis certain ,elle est persuadé que sa vie est avec moi et ne se voit pas du tout vivre le quotidien avec lui. Elle connaissait mon passé et savait que cette trahison me blesserait profondément, pour citer l’une de ses paroles  » il fallait qu’elle le fasse », pourquoi elle ne sait pas …Lorsque j’ai découvert la trahison, je suis passé par les étapes habituelles, colère, tristesse, etc … mais j’ai gardé mon sang froid, pas d’insulte. Les paroles peuvent être très destructrices … Elle ne me reproche « rien », et cela m’énerve, je ne veux pas avoir le statut de « victime » ; Je veux comprendre pourquoi, pour que cela ne se reproduise pas. Notre couple allait « très bien » avant, ce sont ses paroles …et c’est vrai, nous nous entendons parfaitement bien de plus la nouvelle « fraterie » fonctionne très bien, même aujourd’hui il n’y à pas de « coup de gueule ». Alors pourquoi …. Aujourd’hui, j’ai le sentiment qu’elle est passé à autre chose et souhaite oublier cette histoire, moi je n’y arrive pas. Je l’aime et je la déteste, le sujet revient tous les jours … à mon initiative bien sur …Ce sujet doit-il devenir tabou ? Comment lui faire comprendre la gravité de ses actes ? Comment Pardonner ? Comment retrouver confiance ? je tourne en rond depuis plusieurs semaines, je m’épuise, surtout que cela fait la deuxième fois que je vis cela …
    Mon récit est peut-être un peu décousu, je m’en excuse.
    A bientôt

    1. Bonjour François,
      Ma réponse va peut-être te choquer… mais, pour être en mesure de renouer, tu dois comprendre que l’infidélité de ta femme n’est pas « grave ». Je m’explique. Apparemment, tout allait bien dans votre relation de couple. L’harmonie familiale lui convient. Elle ne veut pas te quitter.

      Penses-tu qu’elle t’ait trompé suite à une forte pulsion sexuelle ?

      Il se peut qu’elle ait répondu à un besoin émotionnel. Dans ce cas, l’infidélité n’a pas été commise contre toi, mais pour elle. Elle a eu un besoin. Elle a cru que te tromper allait satisfaire son besoin. Elle n’a pas su répondre à ce besoin par elle-même. Elle a « utilisé » son collègue pour y répondre. Par exemple, il se peut que sa vie manque de dynamisme.

      Pour éviter qu’elle ne recommence, il faut qu’elle s’interroge, qu’est-ce qui manque dans sa vie à elle. Vous êtes un couple, mais aussi des individus à part entière. Alors, qu’est-ce qu’il lui manque à ELLE pour être s’épanouir ? Ce qui se passe dans le couple ne motive pas forcément l’infidélité. Dans ton cas, ton couple n’a rien à voir.

      Elle n’a pas fait face à son besoin à ELLE. Elle n’a pas cherché à le comprendre. Comme elle n’a pas écouté son besoin, celui-ci s’est « matérialisé » en pulsion, en attirance pour son collègue.

      Elle ne s’est pas demandé quelle activité pimenterait sa vie (ouvrir son entreprise, pratiquer son sport préféré etc.). Répondre à son attirance lui a paru comme la solution. Elle a répondu à son attirance sans se demander : quel manque me pousse vers mon collègue ? Qu’est-ce que je peux apporter à ma vie pour répondre à ce manque ?

      Tu dis qu’elle a des sentiment pour son collègue. Peut-être. Mais, il ne passe pas avant toi. Mais, elle t’a choisi sans hésiter.

      En fait, ta femme s’est trompée quant au moyen de répondre à son besoin. Donc, non, son infidélité n’est pas « grave ». Le reconnaitre t’aidera à lui pardonner. Ne condamne pas ta femme… L’acte est difficile à digérer. Mais il s’agit souvent d’une grande maladresse. Invite ta femme à faire face ses besoins et à déterminer les bons moyens d’y répondre. Elle pourra alors te parler de ses besoins… et tu comprendras qu’elle a vraiment été maladroite…

      J’espère que ma réponse te convient…
      À bientôt François

  24. Bonjour agnes je reviens vers vous
    Depuis 15 jours nous sommes passés par plusieurs humeur (surtout le moral de ma femme) il y a environ 10 jours ,après une discussion calme , elle m’a dit m.aimer pour toujours et nous avons même fait l’ amour à son initiative…Le climat était apaisé pour quelques jours mais voilà que 2 ou 3 jours après elle se retrouve dans cet état de stress ou je semble l’étouffer…
    Un soir en rentrant du travail je lui pose la question normale (bêtement ) :ça va ?
    Elle me répond qu’elle va bien mais qu’avec moi ça ne va pas…
    Je me retrouve à me rabaisser à pleurer à essayer de la prendre dans mes bras…
    Elle me dit que je ne suis pas un homme que je ne mérite pas le bonheur de notre famille…
    Elle me blesse, m’ humilie et est limite violente dans ses phases de colère des que les enfants sont couchés…j’essaie de prendre un maximum sur moi car je la comprends que sa colère montre l’ amour qu’elle a pour moi qu’elle a besoin de cela…mais franchement comment lui faire comprendre que ça va trop loin ?
    Je vois un psy,je lui laisse l’ espace qu’elle veut en me disant que si je suis encore la c’ est qu’elle a encore de l espoir, étant catholique je lui ai dit que j allais me confesser (ça fait quelques semaines que je lui en ai parlé ).je ne sais pas comment me protéger de ses colères ou trouver les mots pour qu’elle évite ses colères extrêmes…
    Hector

    1. Bonjour Hector,
      Ta femme est une vraie cocotte-minute. Peut-être que tu devrais lui laisser l’initiative de la parole? Permets-lui du recul grâce à de la distance verbale.
      Dis-lui que tu respectes ses émotions, sa colère. Dis-lui que tu comprends que ta présence et le son de ta voix lui sont insupportables parfois. Propose-lui de te faire plus discret. Vois avec elle si cela peut lui faire du bien…
      Tu as raison de vouloir éviter les crises violentes, verbales et physiques

  25. Bonjour Agnès,
    Merci pour votre réponse. Votre réponse ne me choque pas, j’essaye justement de me convaincre que « ce n’est pas grave ». Mais cela reste difficile … car malgré nos dialogues, elle ne m’apporte pas de réponse sur ce qui pour elle lui manque dans notre relation.
    En plus, elle n’a pas répondue à une pulsion sexuelle en entretenant cette relation, je pense que l’affectif est présent. Lorsque j’ai découvert l’adultère elle a continué à entretenir sa relation avec lui pendant un mois. Quand j’ai constaté qu’elle continuait, je lui ai dit que je la quittais. Après de longues discussions, nous décidons de nous donner une chance. Depuis, elle dit que sa relation est terminé mais il est certain que les sentiments sont toujours là … et là je ne peux rien faire …elle le voit tous les jours … Depuis quelques jours le sujet devient un peu « tabou » et j’essaye d’adopter une attitude « positive » devant elle.
    Le fait de ne plus en parler avec elle m’est difficile, cela me donne l’impression de minimiser l’incident … et j’ai l’impression qu’elle va se dire, il semble accepter la situation je peux donc continuer à entretenir cette relation … Je deviens spectateur et je n’ai d’autre choix que de lui faire confiance en lui montrant l’amour que j’ai pour elle. Mais là aussi, c’est compliqué, si je lui montre « trop » mes sentiments, elle peut se dire, il m’aime sans conditions je peux donc continuer mon double jeu …
    C’est compliqué et douloureux, est-ce que je perds mon temps avec elle … est-ce que j’arriverai à surmonter cet épisode … comment va évoluer notre couple, peut-être que celui-ci n’existe plus et que je n’en ai pas encore pris conscience …. Hélas, seul le temps apportera les réponses.
    Merci pour votre écoute
    François

    1. Bonjour François,

      Tu sais, il peut s’avérer difficile de définir ses propres besoins. Parfois, consulter un thérapeute est la solution. Ça peut justifier qu’elle n’a rien à te dire.

      Bien sûr, il faut en parler tant que tu es persuadé qu’elle minimise l’acte. Pour pardonner, tu dois être convaincu qu’elle respecte tes émotions. Impossible si tu n’es pas convaincu qu’elle comprend la gravité de l’erreur. Tu dois lui dire ce que tu ressens. Mais, pas indéfiniment. Communique ton ressenti et va de l’avant. Ne remue pas le couteau dans ton propre cœur. Pardonner est un choix… demande-toi. La vie, tu l’a veut avec elle ou pas?

      Tu as peur de perdre ton temps avec elle, parce que tu crains qu’elle continue secrètement avec son collègue. Tes peurs sont justifiées. Mais, en même temps, il est question de son emploi. Il est normal qu’elle veuille allez de l’avant. Elle n’envisage pas garder son poste.
      Tu sais, ce n’est pas parce qu’elle croit aimer son collègue que ses sentiments sont véritables. Si elle tient à votre relation de couple, elle se rendra compte que sa relation avec son collègue n’a pas de valeur. Tu dois te convaincre de ses motivations de rester pour lui faire confiance… Tu dois aussi avoir confiance en la capacité de l’humain à choisir sa vie. Offre lui de partir. Lâche prise si elle te choisit. Sans confiance, on ne va pas bien loin.

      Tu as besoin qu’elle te rassure. Elle ne le fait pas. Comment t-y prends-tu dans tes tentatives de faire parler ta femme? Tu sais, si tu es si perdu, si tu as peur de perdre ton temps, une séparation temporaire peut vous aider tous les deux à faire un choix. Sinon, reparle sérieusement de séparation. Cela peut stimuler son envie de te rassurer. Elle ne doit pas te savoir acquis, tu as raison. L’éventualité d’une séparation peut l’aider également à tirer un trait sur son collègue, ou à s’en aller avec.

      À bientôt François

  26. Bonjour Agnès,
    Je confirme il est difficile de définir ses propres besoins. Je n’arrive pas à définir les miens …
    La séparation, je l’envisage tous les jours; Mais pas simple à mettre en place avec les enfants. Mon enfant et les siens ont déjà vécu cela, difficile de leur imposer de nouveau. Surtout que pour l’instant ils ne savent rien et ne voient rien. Car nous nous querellons pas … j’intériorise ….
    De plus, la séparation, imposerait aussi que je ne verrais plus ses enfants …
    Pour répondre à vos questions, lorsque je suis avec elle, je ne peux pas imaginer la vie sans elle. Mais lorsque je suis au travail et elle au siens, la journée m’est insupportable. La savoir avec lui me ronge …
    Elle ne peut pas changer de travail, lui non plus. Mais cela les arranges peut-être ?
    Vous avez raison je dois arrêter de remuer le couteau dans la plaie, mais j’ai beau essayer de m’en convaincre, je n’y arrive pas ! L’envie de vengeance me vient à l’esprit, mais cela serait destructeur …
    Vous me demandez comment se déroule mes tentatives pour lui en parler, elle se passe sereinement, je ne la place pas forcément en position de coupable et je ne veux pas être une victime, je lui demande d’essayer d’analyser la situation et de comprendre pourquoi elle à franchie la ligne et ou elle en est avec ses sentiments avec lui et surtout que devons nous améliorer dans notre couple. Ses réponses ne me semble pas « franches », elle dit que c’est terminé avec lui, qu’elle à conscience d’avoir fait une énorme bêtise et que nous n’avons rien à changer dans notre couple. Mais je ne la trouve pas sincère, elle ne laisse apparaitre aucunes culpabilité. je ne sais d’ailleurs pas ce qu’elle peut faire pour me redonner confiance ? Je vais laisser les jours passer … je vais essayer d’aborder le sujet le week-end, bien que je préférerais que se soit elle qui le fasse mais ce ne sera certainement pas le cas.
    Je ne sais pas comment interpréter le fait qu’elle n’en parle pas, qu’elle fasse comme si rien n’avait eu lieu …
    A bientôt

  27. Bonjour Agnès,
    Mon concubin avec qui j ai eu deux enfants (4 et7 ans) et 20ans de vie commune (nous nous sommes connus à la fac et j ai été son seul et premier amour) m’annonce cet été qu’il pense ne plus m aimer et préfère me quitter avant qu on se déteste. Je fais alors le constat avec lui que notre couple n allait plus, qu on ne faisait plus rien ensemble depuis 2ans mais surtout depuis qu il a accédé à un poste a très haute responsabilité et pour lequel nous nous sommes battus ensemble pendant plus d’un an . Pas de vacances depuis un an, insomnie, pression permanente, épuisement professionnelle. J ai donc tout géré à la maison seule, lui toujours fatigué et tendu, passif, désinvesti de sa vie de famille…
    Des l annonce de la rupture il quitte la maison pour s installer seul dans un petit studio qu on lui prête.la veille de son départ il me fait l’ amour !
    1 semaine apres la rupture je découvre qu’il a quelqu un d autre, il m avoue alors en pleurs m avoir trompe (durant les deux mois avant notre rupture) et ne pas comprendre ce qui lui arrive et me dit être amoureux comme a 15ans .il me supplie alors de lui pardonner, qu il ne maîtrise plus rien, mais qu il veut être présent pour les enfants et les avoir en garde alternée et qu il ne supporterait pas de ne pas les voir et qu il ne voulait pas que je quitte la région pour me rapprocher de ma famille. Quelle souffrance, j ai perdu 10 kg en 3 semaines mais heureusement j étais bien entourée, mes amis m ont forcé à sortir ce qui m a fait le plus grand bien. Je me suis retrouvée, moi, libre de faire ce que je voulais lorsque les enfants étaient chez leur père. Je pouvais aller chez le coiffeur sans avoir à lui demander quel jour il pouvait s occuper des enfants…
    Ma perte de poids m a fait le plus grand bien et j ai de nouveaux faits les magasins et renouvelé ma garde robe…
    3 semaines après la rupture , anniversaire de mon fils et la , mon ex me complimente , me trouve épanouie…me dit que sa vie de famille lui manque et qu il craint que je rencontre quelqu’ un d autre…2 jours après il vient me retrouver au travail (chose qu il n avait jamais faite) pour me dire qu il était en train de retomber amoureux de moi, qu il l avait quitté . Fleurs, restos, soirée..belles paroles disant qu il allait changer et privilégier sa vie de famille et non plus son travail…qu il serait plus investi….tout s est enchaînée rapidement trop rapidement. Revirement au bout de 15 jours, et le jour de ses 40ans petite crise , pleurs, me dit qu il ne sait plus où il en est , qu’il veut être sûre de ne pas se tromper car l enjeu est important . Il a des aspirations différentes, veut être heureux,veut plus de fantaisie dans sa vie , alors que c est un homme super sérieux, jamais surprenant et plutôt associable.veut prendre un peu de distance mais me dit que c est pas une séparation qu’ il veut qu on continue à se voir mais un peu moi le temps qu il se retrouve , m avoue être à fleur de peau, pleurer pour un oui pour un non.mais qu il ne veut pas me perdre.trop difficile pour moi de vivre dans l incertitude donc je provoque la séparation une semaine après. 3 semaines a ne se parler que pour les enfants, très tendu entre nous.les enfants nous montrent alors leur souffrance , pleurs, crises…très dure à supporter pour moi mais encore plus pour lui qui ne cesse de pleurer .
    Il revient alors une nouvelle fois vers moi me disant qu il veut tenter de sauver notre couple et qu il espère que nous arriverons à raviver la flamme.je lui dis qu il faut qu’il change et s’investisse. Il m annonce qu il avait renouer avec elle il y a 10jours et qu il allait la quitter dès demain. Le lendemain je le retrouve complètement bouleversé apres lui avoir annoncé , me disant que c était difficile de la laisser car il était amoureux mais que pour lui le plus important pour lui c était notre vie de famille et qu il croyait en nous et qu il pensait qu on pouvait de nouveau être amoureux comme avant. Je lui dit qu il ne fallait pas qu il espère le même amour qu avec elle, qui représentait la nouveauté , l interdit, la fantaisie…
    Depuis nous essayons de reconstruire avec des hauts et des bas, curieusement j ai réussi à pardonner sa tromperie assez facilement ( certainement par que je savais qu il ne pourrait pas avoir eu que moi dans sa vie d homme) mais j ai le sentiment que c est moi qui fait tout le travail de reconstruction. Lui est parfois très distant et a d autre moments plus présent, il me dit qu il faut lui laisser du temps et que les sentiments amoureux ne peuvent pas renaître aussi rapidement. Donc pour le moment aucun projet d installation ensemble, on continue la garde alternée mais comme nous nous voyons plus souvent et Sue nous communiquons davantage les enfants vont mieux. C est dure pour moi car je suis de nouveau dans l incertitude. Par contre il est redevenu l homme qu il était, il est redescendu de son nuage, il n est plus à fleur de peau. Il est redevenu dure tout en étant plus agréable avec moi. Et il est de nouveau sous pression du travail, épuise, il s endort a 21h le soir. Nous avons retrouvé notre complicité, il me raconte ses problèmes au travail et de ses difficultés à ne plus s investir au travail.c est dure pour moi car je m investit beaucoup dans cette reconstruction et lui moins. C est tes frustrant. Alors parfois je me demande di cela vaut le coup. Lui insiste pour continuer notre chemin vers la reconstruction. Mais allons nous réussir à raviver la flamme? Cela fait un petit mois que nous reconstruisons…
    Désolée d’avoir été si longue
    Célestine

    1. Bonjour Célestine,

      Merci pour ta participation!

      Ton concubin a rencontré une autre, qui le passionne.
      Ses sentiments sont tellement perturbant qu’il a trouvé le temps de te tromper, malgré son poste à haute responsabilité. Finalement, il t’a quitté pour cette passion.

      Mais, la passion, même si elle est intense, n’est pas forcément source d’épanouissement, et il le sait.
      La passion est aveugle. La passion est subit.
      Or, ton concubin tient à votre vie de famille. Il te dit vouloir sauver votre couple. Il retombe amoureux de toi à l’occasion. Il sait que la flamme est là, même s’il faut la raviver. Ce qui est super, c’est que ton concubin a finalement oser l’honnêteté sur ses sentiments envers cette femme. C’est très bien, car vous pouvez cerner le problème. Il vous faut raviver la flamme.

      Déjà, tu vois qu’on la ravive à partir de la séduction… depuis que tu as perdu du poids et que tu te fais belle, tu le reconquis. Les hommes ont besoin de voir du beau… c’est biologique.

      Tu dis que vous avez des enfants de 4 et 7 ans… la parentalité et le travail a certainement contribué à tuer la flamme. Mais, je suis convaincue que la flamme se ravive, si on la stimule à nouveau.

      Prenez soin l’un de l’autre. Fais lui sentir combien il a de la valeur à tes yeux. Donnez la priorité à votre couple. Réservez des plages horaires vous vous seulement ( ciné, restaurant, balade, etc.). Séduisez-vous. Exprime-lui ta féminité. Évitez les erreurs de communication qui tuent le couple. Osez dire vos besoins.

      Oui Célestine. Vous avez le pouvoir de raviver la flamme. La seule condition? Le vouloir.

      Agnès

      1. Bonjour Agnes,
        Merci pour votre réponse. Malheureusement notre histoire s est terminée hier c est douloureux pour moi mais en même temps je ne suis plus dans l incertitude. Il s est rendu compte qu il n avait plus de sentiments amoureux et que ceux ci ne pourront jamais renaître. En même temps il n’ a rien fait pour les réveiller il est resté passif n arrivant pas a faire naître l envie de partager avec moi . En fait , pour lui il est très difficile de mettre fin à notre histoire car il m estime beaucoup, il me dit tout me devoir, les enfants, son travail…il s en veut de sacrifier tout ça, de ne plus m aimer. Il me dit que s il avait une baguette magique il voudrait redevenir amoureux. C est beau mais ça fait mal. Au final Je savais au fond de moi que notre histoire était terminée, mais j ai voulu y croire. Je nous en veux de faire supporter tout ça aux enfants. Je lui en veux d être revenu par deux fois en me laissant espérer car c’est aujourd’hui hui bien plus difficile que la première rupture.
        Pour répondre à François, si ta femme t aime encore bats toi pour sauver ta famille et tire un trait sur son infidélité, si par contre tu penses que ta femme a des sentiments pour l autre et qu au fond de toi tu doutes sur l issue de votre histoire , il faut te préserver et éviter de faire durer les choses car c est destructeur.

  28. Bonjour
    cela me fait beaucoup de bien de lire tous ces témoignages
    j’ai trompé mon mari il y a un an pendant 4 mois. je ne sais a vrai dire pas vraiment pourquoi , je trouve ca trop facile de donner des excuses comme , le couple allait mal , je n’etais pas bien dans ma peau . j’avais le choix et au lieu de le quitter , je lui ai échappé physiquement et émotionnellement. le pire dans l’histoire c’est que je ne lui ia pas avoué , il l’a decouvert . je ne voulais pas lui faire du mal car cela venait juste de se finir et j’avais enfin retrouver ce bonheur de vivre avec lui . le fait de ne pas lui dire rajoute encore au manque de confiance . il est d’ailleurs persuadé qu’il y a eu d’autres histoires avant. je l’aime , lui aussi , ah oui lui aussi a eu des ecart auparavant , mais ne me l’avais jamais avoué . comme quoi le manque de confiance mutuel nous a bouffé . mais comment arrangé les choses.? on discute beaucoup, j’essaye d’avancer mais je le vois boqué . malheureusement en plus maintenant il connait tous les details , meme sexuel de mon adultere , il etait en demande , je l’ai fait parce qu’il m’a dit que c’etait le seul moyen pour lui de me faire de nouveau confiance . je sais que trop de details , maintenant n’ont rien fait de bien au contraire … je l’aime , cela fait 5 mois que nous continuons a nous aimez a vivre ensemble , mais je le vois souffir souvent , passant de colère a tristesse a manque de confiance encore . je ne sais pas comment agir , seulement etre moi …. meme si je sais que ca va prendre du temps , ca fait du bien de voir que je ne suis pas la seule dans la situation … des conseils ? je prends tout , je suis prete a tout pour reconstruire notre couple si beau . merci .

    1. Bonjour Delphine,

      C’est super si les témoignages des autres te font du bien et te donnent des pistes de réflexions. (J’en profite pour remercier tout le monde qui participe! )

      Tu sais, si ton mari t’a demandé de lui décrire vos ébats, c’est qu’il avait besoin de ça pour avancer. Quand mon conjoint m’a trompé, je voulais tout savoir. Ça parait sado, mais, c’est important, parfois. Bien sûr, si l’autre n’est pas en demande, décrire la scène n’est pas forcément une bonne idée.

      Mais décrire la scène permet de cesser de grossir l’adultère. Du moins, on cesse d’imaginer à tort des scènes sensuelles qui nous torturent. Pour retrouver confiance, il a besoin de tout savoir, il a besoin d’avoir l’impression de « maitriser » ce qui s’est passé. Persévérer dans les discussions peut lui faire du bien.

      Ce que tu dis es intéressant. Il t’a lui aussi un jour caché des écarts. Et si vous en parliez, de vos écarts respectifs? En parlant de ses infidélité, il pourrait dédramatiser, avec un peu de temps, ton adultère. Il se rappellerait que ce n’est pas si « grave » . Il se rappellerait que tu lui as pardonné. T’a-t-il raconté ses écarts?

      Merci Delphine!

      Agnès

  29. Bonjour Delphine,
    Je me permets de répondre car votre histoire ressemble à celle que je vis en ce moment, je suis dans la même situation que votre époux (hormis que je n’ai jamais trompé ma femme). Je suis également demandeur de détails sur sa liaison, tout en essayant de conserver une limite, connaitre les détails des ébats ne représentent pas d’intérêts (l’imagination de toute façon fonctionne déjà à plein régime). Je pense qu’il était cependant nécessaire de mettre le maximum de choses sur la table et surtout définir la cause de l’écart. Pour mon cas je n’ai pas de réponse et pas de reproche de sa part, cela ne me facilite pas la tache, car j’en déduis qu’elle est tombée amoureuse d’un autre et je ne suis pas armé pour lutter contre des sentiments. Mais une fois le déballage fait, il faut avancer et faire « le deuil » de cette histoire. Votre mari à je pense comme moi le besoin d’être rassuré, mais cela est difficile lorsque la confiance n’est plus vraiment là !!! Comme le dis Agnès sans confiance on ne va pas très loin. De mon coté j’essaye de faire confiance, pour l’instant je n’y arrive pas … je pense que je dois me détacher de ma femme pour rétablir cette confiance, mais le risque est qu’elle se rapproche de son amant (ou ex), surtout que j’ai sans cesse envie de lui montrer que je tiens à elle. Voila, comme vous l’avez comprise je suis perdu … j’essaye d’avancer au jour le jour en oscillant comme lui entre tristesse et colère ….
    Avez-vous essayez de vous accorder des week-end à 2 ? Je pense que tu dois être motrice pour vous accorder des moments à vous 2 (même si l’ambiance peut être un peu tendu) c’est ce que je reproche à femme, d’être plus ou moins spectatrice et d’attendre que le temps passe. As-tu indiqué la nature des sentiments que tu avais envers ton amant ? Et surtout ce que tu ressens pour lui maintenant ? Que fais-tu pour lui redonner confiance ? Le chemin sera long je pense mais lorsque l’on s’aime cela en vaut le coup. Bonne reconstruction.

  30. Bonjour Agnes,

    Je me permets de vous demander votre avis, de solliciter votre aide, face à ce que je vis actuellement.

    Je suis en couple depuis bientôt 9 ans, et notre relation s’est « abimée » par l’attente d’un bébé qui devient difficile, puis la routine et les travaux de notre maison n’ont pas aidés.

    Je ne sais pas par ou commencer, alors je vais peut être commencer par ce qui m’amène ici.
    Il y à deux-trois mois mon compagnon est parti travaillé chez des amis pendant 2 semaines, à 500 km de chez nous (comme chaque année). En voyant la photo du groupe de cette année, j’ai été étonnée de voir que cette fois-ci il y avait une fille ( les autres fois il n y a que des garçons). Je ne sais pas pourquoi j’ai été poussée à en savoir plus sur elle, donc j’ai fait des recherches (avec les moyens d’aujourd’hui Facebook etc, pas difficile) et j’ai ressenti un mauvais pressentiment.
    J’ai décide de ne pas y prêter attention plus que ca.
    Mon homme lui n’était pas dans son état normal à son retour, je l’ai trouvé distant, froid, alors qu’avant son départ on commençait à se retrouver suite à notre emménagement.
    il m’a juste dit qu’il hésitait de plus en plus à aller vivre dans cette région (ou il est allé travaillé) mais ca ne m a pas inquiété car on en avait déjà parlé auparavant.

    trois semaines après, nous devions aller passer le week end chez nos amis (toujours les mêmes) et la vieille il m’a annonce qu’il partait sans moi … impossible pour moi de le suivre à cause de mes obligations professionnelles.
    donc je me suis remise en question, pq après presque 9 ans ensemble il part soudainement sans moi??
    a son retour il était toujours aussi différent mais plus joyeux …

    les jours ont passé et j ai décidé de fouiller, (ce qui aujourd’hui me rend malade) j’ai trouvé une conversation, avec la fille en question, … j’ai compris qu’il s’était vu le fameux week end ou il est parti sans moi, ils s’échangent des photos d’eux, (pas que de visage ^^), parlent amour, parlent de leur attirance envers l autre, il s’appelait par vidéo quand j’étais pas la, bref mes doutes ont été confirmés … j’ ai été écœurée en lisant … tellement que j’en ai vomis.

    j’ai décidé de ne rien dire dans un premier temps, d’être plus apprêtée pour lui, plus à l’écoute … puis nous sommes enfin parti un week end chez nos amis, je lui ai fait comprendre que je me doutais de quelque chose, il lui envoyait des cœurs, etc juste à cote de moi, mais niait quand je lui demandais à qui il l’envoyait cela …

    depuis cela fait quinze jours que nous sommes rentrés, il a effacé ses conversations avec elle, mais moi je ne suis plus capable de faire semblant, … alors ce matin j’ai décidé de lui dire que j’étais au courant etc. Mais il nie catégoriquement!!
    j’ai beau lui dire que j’ai vu les sms, etc, il dit que c’est pas sexuelle ni autre, qu’ il ne fait que discuter avec car elle est mal dans son couple et lui aussi …
    il arriverait à me faire croire à tout ca, mais je sais ce que j’ai lu, surtout ce que j’ai vu … et j ai beaucoup de mal avec le fait qu’il n avoue pas.

    j’ai pas besoin de récit ou autre, j’ai uniquement besoin d’un OUI, afin de pouvoir continuer ensemble et nous reconstruire.
    je ne sais pas comment faire pour qu’il avoue, et je ne peux pas lui dire que j’ai fouillé j ‘ai peur de sa réaction, j’ai peur que ca éclate. j’ai peur de le perdre car malgré son infidélité je l’aime toujours et je suis consciente que j’ai une part de responsabilité la dedans, même si ca n’excuse pas le geste.

    j’ai sincèrement besoin de votre avis.

    Grand merci d’avance.

    1. Bonjour Mélanie,

      Je comprends ta position… J’ai aussi découvert l’infidélité de mon conjoint en regardant dans ses affaires. J’ai voulu qu’il avoue sans lui dire que j’avais fouillé. Il niait, comme ton compagnon. Pourtant, j’ai pleuré, j’ai dit combien j’avais besoin de la vérité pour avancer. J’ai même fait l’ultimatum : la vérité ou la séparation. Je me suis même montrée hystérique. La vérité, c’est qu’il n’aurait rien avoué si je lui avais pas mis les SMS de la fille sous ses beaux yeux innocents  .

      Dans tous les cas, il ne veut pas te perdre. Sinon, il n’aurait aucun mal à te le dire. Sinon, il te quitterait.
      Il n’ose peut être pas te dire la vérité parce que tu es émotive. Comment te comporte-tu face à tout ça? Comment abordes-tu le sujet? Il ne veut pas te perdre. Si tu te laisses trop aller… il ne te dira rien. Te faire souffrir, c’est te faire partir.

      Si selon lui, ton but est de le juger, de l’étiqueter d’infidèle, il ne te dira rien. D’abord, il a besoin d’un compris plutôt que jugé. Ensuite, sa crainte est d’apparaitre comme un vrai salop à tes yeux. S’il est un salop à tes yeux… il baissera mine de rien dans ton estime… Il te perdra.

      J’ai demandé à mon conjoint pourquoi il était si dur pour lui d’avouer son infidélité. Je lui ai demandé pourquoi j’ai dû lui mettre le message sous son nez. Sa réponse : La peur de perdre celle qui l’ aime pour une autre qui ne compte pas.

      En tout cas, c’est important qu’il avoue… peut-être bien que tu seras obligée de lui avouer avoir fouillé. Et si c’est le cas, on trouvera un moyen de le faire tout en limitant les dégâts. On dit que les hommes sont lâches. Mais surtout, ils ont peur…

      Ps : peut-être qu’il n’y a pas eu de relations sexuelles… oui… il est possible qu’il n’y ait rien eu de sexuel… malgré les choses tendancieuses que tu as pu lire ou voir.

      Écris au besoin!

      Agnès

      1. Bonjour Agnès,

        Tout d’abord merci pour ta réponse!
        la difficulté dans cette situation (outre le fait de se remettre en question, de souffrir) c ‘est qu’il est difficile de pouvoir en parler à quelqu’un qui restera objectif et neutre.

        Je suis contente de lire ton expérience, enfin plutôt rassurée!
        je pense oui que tu as raison et qu’il a eu peur de me perdre.
        face à tout cela je suis restée calme au début car j’essayais de le comprendre, quand j’ai su j’ai essayé de jouer l’indifférence, de bouger de mon cote, et cela l’a fait réagir il se posait des questions, ou et avec qui etc, alors je restais vaste dans mes réponses comme lui!
        lors de notre conversation je n’ai pas voulu être hystérique car je me suis dit que ça ne servirait à rien, mais je comprends qu’on peut en arriver la … j’ai du me retenir à plusieurs reprise de ne pas exploser.
        Vous êtes donc toujours ensemble? comment as tu fait au final pour ne plus te torturer l’esprit avec cela?

        le soir même que je t’ai écrit, j’ai décidé de remettre le couvert … et on en a reparle, je n’ai pas pu dire que j’avais fouillé mais j’ai mis les faits sur « la table » des qu’il niait. Par exemple: vous vous envoyez des photos ? – Non pourquoi? enfin une ou deux en fait. elle me demandait de montrer comment j’étais habillé alors je lui ai envoyé.
        ce a quoi je répondais ok, et les autres photos?? c était pour voir la couleur de ton slip?
        bref tu vois la conversation ? étonnement … je suis restée très calme, et j’ai pu avoir des réponses en usant d’un peu de ruse comme cela. Bizarrement il ne m’a pas demandé ou j’avais eu ces infos … il se doute surement!
        Par contre … quand j’ai abordé le week end ou il est parti la bas seul, pour coucher avec, il nie … j’en aurai jamais jamais jamais aucune preuve … donc au fond a quoi bon?? il jure que non, moi je suis convaincue du contraire!

        Tout cela nous a permis de nous recentrer, on a reparler des problèmes au seing de notre couple, de la souffrance de chacun dans l’attente du bébé, de la fatigue au lit, bref tout a été abordé!
        çà a fait un bien fou, on a pleuré tout les deux, il m’a pris dans ses bras en m’avouant qu’il avait fait le con, qu’il était pas bien et au lieu de venir me parler de tout çà il s’est renfermé et s’est confié à elle.

        Depuis cela fait bientôt quinze jours que nous avons eu cette conversation, la relation d’aujourd’hui est plus harmonieuse mais il faudra du temps pour nous retrouver et revivre des moments plus forts.

        Par contre … j’ai pu voir (sans fouiller, disons que c’est apparu sur son écran en vieille) qu’elle avait tenté de l’appeler par video le week end du 5/12. j’ai ressenti cela comme un second coup de poignard ! je ne sais pas si je dois encore parler d’elle? j’ai peur de faire pire que mieux.

        Dans quinze jours nous repartons la bas, et on la verra … je reste zen, et en même temps j’ai peur que çà dérape!!

        Merci d’avance pour ta réponse, et si je ne te lis pas avant, alors je te souhaite de belles fêtes de fin d’année!

        Mélanie

        1. Salut Mélanie,

          Franchement, avec mon conjoint, on a eu de mauvais moments. On les a surmontés. Et on a toujours du fun ( comme disent les québécois). C’est pourquoi aujourd’hui, je considère qu’il y a de l’espoir, malgré les situations difficiles et rocambolesques de chacun. C’est pourquoi aujourd’hui, je reste neutre et objective en te lisant, en vous lisant.

          S’il s’est posé des questions quand toi tu bougeais de ton côté… c’est qu’il tient à toi. Tu restes calme, même si la situation est difficile par moment. Félicite-toi pour cette belle sagesse 😉

          Tu me demandes comment j’ai fait pour ne pas me torturer l’esprit avec ça… J’ai avant tout décider de croire en moi. Je pensais à la fille formidable que j’étais à ce moment-là. Oui, c’est drôle dit comme ça, mais ça m’a aidé. Me rappeler à quel point j’étais une personne extra m’évitait de me comparer à une autre, ou de penser à sa relation avec cette autre fille.
          Justement, je pense que ma confiance en moi à ce moment-là a été bénéfique pour notre couple, pour renouer. Je crois sincèrement qu’il faut occupé son esprit si on ne veut pas penser à des choses négatives.

          Tu sais, quand ça ira mieux entre vous, envoi-lui ce genre de messages coquins… il faut relancer la flamme et la complicité entre vous. Des messages coquins… c’est efficace. D’ailleurs, il avait l’air d’aimer ça. Tu veux avant tout améliorer les choses. Dans un sens, pourquoi attendre que ça aille mieux pour lui en lancer? Avec toi aussi, les messages peuvent être intense. Fait lui comprendre que cette fille n’est là que pour lui apporter du piquant, mais qu’elle est remplaçable…

          Tu peux reparler d’elle, le temps d’une phrase et d’un clin d’œil. Simplement pour lui rappeler que vous avez décidés d’être heureux ensemble. N’insiste pas plus. Tu dois lui démontrer que tu lui fais confiance.

          Ça va mieux pour vous? C’est super. Reviens-moi au besoin Mélanie!

          Je vous souhaite un heureux temps des fêtes à tous les deux!

          Agnès

  31. Cher Francois,
    Merci de ta réponse,
    En ce qui concenrne ton histoire , je ne comprends pas que tu puisses douter sur ces sentiments , si ta femme est restée et se bat c’est bien qu’elle n’a de sentiments que pour toi . je ne connais pas ta femme mais en ce qui me concerne , si j’avais eu encore des doutes sur mes sentiments j’aurai eu récemment l’opportunité de partir tout simplement. Pose lui simplement la question de savoir ce qu’elle ressent et si tu lui fait confiance accepte juste les réponses tel quel . , si tu sens qu’il faut que tu t’éloignes , fais le . Si elle t’aime vraiment elle restera. C’est le meilleur moyen de le savoir. si elle tiens vraiment a toi , elle t’attendra véritablement , et peut être qu’a nouveau tu lui fera confiance . tu sais moi aussi j’ai cru que j’etais tombé amoureuse d’un autre … mais la vérité c’est que je ne sais même pas ce qui sait passé … je crois que je me suis monté la tete toute seule , j’ai cru que c’était de l’amour mais quand j’y repense , ca n’y ressemble en rien . Il faut que tu acceptes le fait que ta femme n’a aussi peut être pas idée du pourquoi ?
    En ce qui me concerne les choses sont différentes, mon mari ne m’a jamais fait confiance, depuis toujours, on a très souvent eu des disputes totalement injustifiées car il a toujours cru que j’avais des amants ou je ne sais quoi. J’en ai énormément souffert , plus qu’il ne le crois , et bizarrement c’est lui qui avait des écarts , physiques ou émotionnels. Toute cette dynamique m’a éloignée de lui sans aucun doute et il le sais. Mais je refuse de prendre ca pour une justification de mes actes. je prends mes responsabilités et si il veux prendre les siennes aussi …très bien , mais ce n’est pas a moi de lui faire des reproches et de les prendre comme excuses pour justifier mes actes. En revanche

    aujour dhui. Il recommence, a me reparler du passé avant la tromperie, tous les doutes qu’il avait, Il recommence exactement la même chose . il ne peux pas juste accepter les faits … il faut qu’il cherche encore …. Que de toute façon il avait raison ….il mélange tout et en plus tout son intellect est disponible et réquisitionné pour ressasser le passé et ne focaliser que sur le mauvais.
    C’est epuisant , et très destructeur pour les deux…et c’est répété l’histoire ….c’est comme si il fallait une explication autre … comme si il preferait que je sois une personne fausse et mauvaise plutot que d’accepter tout simplement que a un moment donné je me suis tournée vers quqelqun un d’autre ….

    En ce qui concerne les petits week ends a deux ,,, oui effectivement , c’est une idée , et j’aurai pu y penser avant , mais tu comprends maintenant la dynamique , et le fait que plus il me vois comme qqun de faux moins je pense au romantisme et plus je m’enferme

    mais je n’étais pas dans le même état d’esprit. Avant j’étais a l’affut de ses réactions, pour s’assurer qu’il aille bien. C’était ma seule priorité Maintenant j je regarde véritablement l’avenir du couple , et la en ce moment je suis entrain de lui dire qu’on fait fausse route dans notre démarche, et que tout ce qu’on essaye ne marche pas . je réagis pour la première fois parce que je suis lucide sur la situation et que j’ai accepter toutes ses erreurs et les miennes . et que maintenant je suis prête a aller de l’avant .

    je te souhaite vraiment beuacoup de courage , si c’est un vrai amour tu as raison , ca s’arrangera , mais il faut etre sure que les bases soient solides , indestructibles …. Et pour faire les choses bien il faut prendre son temps….

  32. chère Mélanie ,
    je me permet de te répondre car j’ai étais aussi lache que ton mari , la tromperie etait devenue normalité , je me voilais completement la face , en déni , je n’en ai meme parlé a personne , j’ai fait tout ce que ton mari a fait , les text presque a coté de lui , les messages sur facebook , devant lui , j’ai honte , je ne suis pas fiere , aujour dhui un an apres je me demande comment c’est meme possible , mon mari m’a confronté , il faut que tu confronte le tien , peut importe que tu ai fouillé ou non , tu n’est pas en tord ,peut etre qu’il essaye encore de sauver la face parce qu’il a peur de te perdre comme j’ai eu peur de perdre mon mari , t ne reagit pas logiquement mais tu fais tout pour limiter les degats , et tu te rend compte un jour que ca sert a rien . mon mari m’a dit un jour , parle moi , je suis la , tu verras tout ira mieux apres quoi que tu ai a me dire , il m’a mise en confiance , j’ai eu pendant un bref instant l’espoir que meme si je lui disait tout il resterai , c’est dans ce moment unique de confiance que j’ai commencé a parlé . j’espere que tout mon coeur que ca ira , je ne detiens aucune vérité , sauf la mienne , je ne sais pas si ca t’aidera , mais je voulais te répondre parce que son attitude etait la mienne , et je regrette aujour dhui chaque seconde que j’ai pu partagé avec un autre ….

    1. Bonjour Delphine,

      merci d’avoir consacré de ton temps pour me répondre.
      merci aussi pour ces quelques phrases de ton histoire. ca me permet de comprendre qq points.
      j’ai répondu à Agnes via mon commentaire, tu peux lire 😉

      je comprends que pour lui ca ne doit pas non plus être évident, et je ne cherche pas a lui faire plus culpabiliser qu’il n’en faut. j’ai uniquement besoin de parler et savoir pq? qu’est ce qui a fait dans notre couple qu’il a eu besoin de s’éloigner?

      la vie n est pas simple!

  33. chère Agnès,
    oui nous avons également parlé de ses infidélités a lui , il a couché avec d’autre mais qu’une fois ,dont une fois avant notre mariage flirté avec certaines ,… bref , rien de comparable avec ce que j’ai fait , meme si je lui ai dit que j’en ai souffert pendant toute la relation , parce que je l’ai toujours su au fond de moi , et que ce manque de confiance et être sure qu’il avait fait des écarts m’a permis de ne pas me sentir coupable au début de mon adultère … mais a chaque fois que nous l’évoquons , il me dit , a juste titre je pense qu’il n’est jamais allé aussi loin que moi , (il connaissais la personne , il travaille avec moi , et une fois je l’ai amené chez moi quand mon mari n’etait pas la , avec mes enfants qui dormaient …) oui tout ce qu’il y a de plus insultant …… je maintient que quand j’y repense ca me rend malade … c’est encore incomprehensible , surtout avec l’amour que j’eprouve pour mon mari maintenant , parce que je pense que je me suis détachée de lui l’année derniere …. tout ca pour dire que on ne peux pas comparer comme il dit , il s’est déja dans les premieres discussions , expliqué , excusé pour ses ecarts , mais maintenant moi j’ai passé le cap et ne veux absoluement plus parlé de ses ecarts , parce que ca n’apporte rien au couple et ca devient un jeu de compter les points ou de toute manière j’ai perdu d’avance …. en revanche je ne sais pas si il voit vraiment que … il ne m’aurait jamais jamais avoué non plus si il n’avait pas tout découvert pour moi …. pendant 13 ans on a eu des milliers de discussions sur ce sujet …. et plus de mille fois il ne m’a jamais rien avoué non plus …. c’est trés difficile de faire une comparaison … parce que la vérité c’est que je n’ai aps souffert de la meme facon , moi ca a été a travers les années et a chaque fois un peu plus , mais quand il m’a tout avoué j’etais soulagée , je me suis dit que je n’etais pas folle ….. lui il a appris mon histoire trés peu de temps apres que ca a été fini , et je travaille encore avec cette personne , meme si je sais qu’il sais que je m’en fou , je sais qu’il le vis trés mal ….. le truc c’est que moi aussi , voir cette personne me rappelle tous les jours la peine que j’ai crée , la personne que j’etais avant , le dégou , l’incomprehension …. je ne comprends pas , je trouve cette personne moche maintenant , depourvu d’interet … etc … on ne se parle plus …. mais tout simplement parce que j’en ai tout simplement pas envie ….. j’ai décidé de prendre mes responsabilité , je ne veux pas comparer ses ecarts au mien parce que c’est me donner des excuses , meme si il y a eu une part de moi qui pensait etre en droit de le faire , ce n’etais que justice , et au moins on se disputerai pour quelquechose de concert et non plus des assomptions que je le trompais (tout ceci de facon inconsciente je pense , je ne suis pas machiavélique non plus ) … donc j’ai décidé de ne m’en prendre qu’a moi …. j’aurai du le quitter quand j’avais des souspsons sur lui et quand je voyais la malhonneteté , j’aurai du le quitter quand il me faisait des crises de jalousies pour rien , j’aurai du le quitter avant que je fasse quoi que ce soit ,,,,, parce que peu importe ses ecarts ….. je ne suis pas responsable de ses actions , mais uniquement des miennes et ce que j’ai fait ne correspond en rien a la personne que je veux etre et que je suis qujourd hui …. voila …
    pour francois : je ne sais pas ce que ressent ta femme pour son ex amant , je travaille aussi tous les jours avec cette personne … qui est sensé partir bientôt , j’ai presque envie de compter les jours car je ne le supporte plus , lui mais surtout l’image qu’il me renvoit de ce que j’ai fait , je n’ai plus aucun sentiment pour lui , mais une trés grosse envie de le voir partir de ma vie pour toujours …. et pas du tout parce qu’il représente un risque …. mais parce que c’est un poids pour mon mari et que ca lui fait mal et que ca le fait douter …. et forcément ca n’aide pas a la reconstruction , ni au regain de confiance ….

    1. Bonjour Delphine,

      Ton mari a du mal à surmonter ton infidélité.
      Tu dis que vous avez déjà discuté de ses écarts.
      Mais, il te dit surtout que TU as été plus loin que lui.
      Il dit aussi qu’il est inutile de revenir sur ses écarts parce que ça n’aide pas au couple.

      Pourquoi insister sur ton infidélité alors, toujours selon sa logique?
      Ton mari n’est pas vraiment dans l’écoute. Et toi, tu es trop dans la culpabilité.
      Vous aurez du mal à renouer si vous persévérer ainsi.

      Il t’a fait souffrir autant que tu lui as fait souffrir. Mais , il ne t’écoute pas.
      C’est trop facile de jeter la pierre sur l’autre.
      Il dit que ta faute est plus grave. Et toi, tu finis par le croire. Donc, tu culpabilises.

      Les blessures des deux partenaires doivent être entendues et respectées.
      Sinon, comment peut-on avancer et s’épanouir ensemble?
      S’il ne fait pas l’effort de t’écouter, il aura du mal à lâcher prise sur ton infidélité.
      Parce que tu seras la seule vraie coupable. La méchante.
      Mais, s’il t’écoute, il relativisera.
      Il comprendra qu’on fait des erreurs à cause d’une mauvaise communication.
      Il comprendra donc que l’erreur est compréhensible et pardonnable.

      Il doit accepter que lui aussi t’a fait du mal. Et toi, ne te laisse pas convaincre que tu es la plus mauvaise de vous deux.
      Communiquez, écoutez-vous. Respectez les souffrances de chacun.
      C’est important pour que tous les deux soyez en mesure de relativiser et de pardonner.

      Agnès

  34. Bonjour,

    Mon histoire commence il y a 15 ans, j’en ai 28 aujourd’hui, mon compagnon et moi nous sommes rencontrés au collège, tout fonctionne on ne se pose pas de question, la vie continue on s’installe ensemble durant les études, puis vient le travail puis les enfants.
    Il y a deux ans mon compagnon perd son papa d’un suicide, dans la semaine qui suit nous apprenons ma deuxième grossesse (désirée!), s’ensuit une année difficile au travail pour lui, je gère à la maison, comme je peux, c’est difficile mais on s’en sort.
    Il y a un an, mon compagnon trouve un cdd de un an dans le sud de la france (nous sommes du nord), nous quittons famille, amis, je prends un congé parental et toute la famille le suit. Un changement de vie juste pour un an puisque nous étions censés revenir dans le nord à la fin de cette année qui ne pouvait que nous faire du bien….
    Mal nous en a pris, mon compagnon est mal dans son travail, et les difficultés du marché du travail nous montre qu’il va devoir encore nous faire bouger (cette fois dans l’est de la france) plutôt que de revenir là où nous vivions. Loin de notre famille et de nos amis, l’année est très difficile. De mon côté, je vis très mal le congé parental, je n’aime pas rester à la maison, j’adore mes enfants mais je n’arrive pas à apprécier cette année, mon travail me manque, ma famille, mes amis, je vais mal, je prends 15 kg.
    De son côté, mon compagnon va mal aussi, alors il sort avec ses collègues (un groupe de jeunes collègues, non parents qui sortent donc beaucoup) et moi…. je lui en veux de me laisser alors que je suis déjà seule toute la journée, mais je sais qu’il a aussi besoin de souffler après ces années difficiles. Et je deviens très très jalouse, je le harcèle lorsqu’il sort, j’ai pris 15kg, j’ai la sensation que je ne suis plus bonne qu’à n’être qu’une mère pour lui…. c’est compliqué….
    Et puis en juillet nous avons une conversation à la suite d’un de ses soirées, je sens qu’il a changé, il me dit qu’il a la sensation que ça ne va pas entre nous, il me dit que de sortir beaucoup cette année lui montre que nous avons peut être tout fait trop vite, trop jeunes, pas assez « profité », qu’il sent le besoin de connaître d’autres expériences sexuelles, de voir si il attire encore, il a aussi l’impression que je ne m’intéresse pas à ce qu’il fait (son travail, ses passions) et moi je me sens délaissée de mon côté. Je réagi vivement, parce que j’ai la sensation qu’il m’échappe déjà sûrement mais après discussion j’ai l’impression que ça passe et nous continuons notre petite vie. Nouveau gros clash début septembre, il dit qu’il pense à me quitter qu’il n’est pas 100% heureux, qu’il va mal. Nous décidons qu’il serait mieux que je remonte dans le nord avec les enfants près des famille et amis afin de reprendre mon travail (et donc aller mieux) et que lui ferait son année dans l’est avant de nous rejoindre, je remonte début octobre.
    Et puis début novembre, il y a un mois, je fouille…. histoire banale, un sms qui traîne, le ciel s’écroule…. il a une aventure. Il a rencontré une fille lors de cette fameuse soirée de juillet, rien de spécial mais elle le drague, flatté il lui donne son numéro et ils échangent souvent. Elle a les mêmes passions que lui notamment la rando et lors d’une rando en montagne en août il lui propose de venir (je ne sais rien de tout ça hein c’est depuis que je l’ai appris). Rien ne se passe (de ses dires) mais ils s’entendent bien, elle lui apporte de la légèreté, il a la sensation de pouvoir parler de son mal être librement (et pas avec moi car ça me faisait souffrir selon ses dires encore), il ressent une passion naître (qu’il n’a pas l’impression d’avoir déjà connu car nous nous sommes rencontrés très jeunes) et commence à avoir des sentiments pour elle. (d’où le clash en septembre) mais la peur de me perdre lui est insupportable alors il ne dit rien. mais une enième sortie fin octobre (elle est présente) et il craque….
    Je l’apprends donc sur un sms quelques jours plus tard.
    Je suis anéantie, non seulement par la relation physique, mais surtout par tous les mensonges (régulièrement je lui ai demandé si il y avait quelqu’un pour qu’il remette tout en cause si vite) et par les sentiments qu’il a pour elle.
    J’ai la sensation qu’elle lui apporte un truc en plus et je suis blessée au plus profond de moi même de ne pas être celle qui puisse le combler et lui apporter tout cela. Il me dit qu’il ne sait pas où il en est sur ses sentiments pour moi, pour elle.
    Passe un mois fait de colère, d’explications, de douleur, de pleurs etc des deux côtés. Nous nous sommes vus cette semaine (pour la première fois physiquement depuis ma découverte car il était retourné à son travail), il me dit qu’il pense à revenir vers moi mais ne voit pas ça possible…. Il me dit qu’il est amoureux de moi et de tout ce que nous avons construit, que je lui manque énormément et qu’il se sent perdu sans moi. D’un autre côté, même s’il ne la voit plus en tant que couple, il l’a revu lors de certaines soirées et me dit qu’il a du mal à se détacher.
    Il a décidé de suivre une psychothérapie pour réfléchir à tout ça et pour être sûr que s’il revient (comme il en a envie en ce moment), c’est pour les bonnes raisons.
    De mon côté je vois quelqu’un aussi qui me conseille avant tout de prendre du temps pour digérer tout cela et ensuite prendre les décisions, voir si je peux passer outre, ou non.
    Mais en attendant je souffre énormément, surtout du fait qu’il ne m’aie pas choisie d’emblée et qu’il semble encore avoir besoin de réfléchir…. je me dis que l’amour qu’il dit avoir pour moi ne doit pas être très très fort :/ pourtant je sais qu’il a raison et qu’il faut nous donner du temps de réfléchir chacun de notre côté avant toute chose. Mais j’ai peur qu’il m’oublie, que son désamour pour moi grandisse pendant que son amour pour elle grandit (il la verra difficilement car elle est dans le sud et lui part dans l’est pour le boulot dès le mois de janvier).
    Je ne sais pas comment me comporter…. Nous avons fait une activité en famille à la demande de nos filles cette semaine, ça s’est très bien passé, nous avons beaucoup parlé.
    Lui veut que pendant ce temps là, nous restions en contact permanent (pour les enfants nous le sommes de toute façon)
    Moi j’ai l’impression que si nous restons en contact, nous allons devenir de simples amis et il va se rendre compte que cela lui suffit. J’ai peur qu’il croit que je lui pardonne tout et que je cautionne tout ça, j’ai peur qu’il continue en parallèle son histoire avec elle en tant qu’amante et moi en tant qu’amie et mère de ses enfants et qu’en gros il « gagne » sur tous les terrains, puisqu’il a tout ce qu’il veut! (malgré le fait qu’il me dise que ce n’est pas ce qu’il veut….). Il veut que nous passion noël ensemble avec les enfants.
    Alors parfois, je me dis que j’ai envie de ça aussi, parce qu’être près de lui m’apaise (bizarrement!) mais d’un autre côté, je me dis que j’ai aussi envie de couper tout contact le temps qu’il se décide (à part concernant les enfants bien sûr!) afin qu’il se rende compte de ce qu’il perd, qu’il se rende compte que je ne pourrais être son amie (car je ne veux pas être que ça et surtout supporter qu’il continue avec elle sous mes yeux me paraît insurmontable….) mais j’ai peur qu’il « m’oublie »….
    bref je suis perdue quand à mon comportement…. je sais qu’il nous faut du temps pour réfléchir à tout ça avant de prendre une décision mais je souffre pendant ce temps là de l’insécurité de la situation…. Et puis j’ai cette sensation qu’il est en train de choisir entre elle et moi et c’est dur (il me dit que ce n’est pas la question mais bon….)

    Bref, merci d’avoir lu mon LONG message! et merci pour les autres commentaires, ça fait du bien….

    1. Bonjour Julie,
      Je retrouve beaucoup de similitude avec mon histoire évoquée plus haut .nous pensions tous les deux pouvoir raviver la flamme et reconstruire une nouvelle histoire mais nous n y sommes pas arrivés car les sentiments amoureux avaient disparus de son côté. De mon côté je m interroge encore sur les miens. Nous avons tenté de sauver notre vie de famille mais on ne peut pas forcer l autre a nous aimer. Attention , il n y a aucune haine entre nous, nous sommes trop important l’un pour l autre , 18ans de vie, nous aussi on s est connu jeune…accepter la fin d’une belle histoire avec un homme qui a été tout pour vous pendant autant d année est impossible . Il faut donc du temps beaucoup de temps . Je reste persuade que mon erreur a été d accepter son retour alors qu il n’ avait pas fini son histoire avec elle et que nous n’avions pas suffisamment pris de distance (3semaines).lui aussi m avait demandé d être très présente, de ne pas lui laisser le temps d être seul, afin de raviver la flamme.je l ai fait, je le suis investi à fonds mais lui dans un premier temps n arrivait pas a l oublier, puis doucement il a commencé à réfléchir à nous mais l’envie de partager des moments ensemble (Resto…) ne venant pas il s est contente de nos soirées chez l un et chez l autre …on a tenu un petit moi…puis hier il m a confirmé ne plus m aimer et il s en veut de pas y arriver.notre histoire de 18ans s’est donc terminé , c est très douloureux.
      Je pense que tu devrais prendre de la distance avec lui afin de tenter de créer un manque, s il a encore des sentiments pour toi il reviendra vers toi.
      Bon courage

  35. Bonjour,
    Depuis quelques temps mon conjoint voit une autre femme.
    Il m’a déjà trompée avant lors de voyages longue durée à l’étranger et une fois en france mais cela n’a pas duré quand elle l’a découvert.
    J’ai 30 ans et lui 46. Il faut savoir que lorsque je l’ai rencontré il était marié mais pensait au divorce quand les enfants seraient plus grand. Plus tard j’ai découvert qu’il avait une relation aussi avec une « amie » (à lui et à moi). Cela m’a fait beaucoup de mal. Mais il est resté près de moi (elle est décédée) et a divorcé.
    Je sais donc que je suis avec un homme occasionnellement infidèle. Quand c’est pour des voyages longue durée, je me fais une raison, 3 mois c’est long. Mais là il a une relation avec une ex collègue (il est en disponibilité). au début ils se voyaient juste comme amis. Je n’ai jamais accroché avec cette femme. Un jour il me dit qu’il va faire des travaux chez elle. Quand il rentre (4h plus tard) je lui demande si ça c’est bien passé. Il finit par se contredire et ça me mets la puce à l’oreille. En plus il empestait son parfum (il y a des gens comme ça leur parfum vous colle à la peau). Il finit par m’avouer avoir couché avec elle. Ma réaction ne tarde pas : pourquoi ? pour le sexe. je pleure, m’isole. On « rediscute » et du bout des lèvres il m’avoue qu’ils ont passé l’après-midi complète à coucher ensemble. Je comprends pas. Avec moi ça dure jamais bien longtemps, je me sens trahie et nulle. Il essaie de me rassurer qu’il a besoin de sexe en dehors de notre couple mais le peu d’estime en mes capacités sexuelles disparait. On finit par discuter (je le force un peu, je veux comprendre). Je finis par accepter qu’il ait besoin d’une relation purement sexuelle avec une autre femme et lui dit que je vais essayer de l’accepter. Sauf que je m’aperçois que c’est plus que du sexe entre eux, ils discutent comme des amis, il lui rend des services (beaucoup d’après moi) : covoiturage tous les matins (avec ses enfants à lui), prêt de sa voiture (nous on prend celle de son père), invitation a l’apéro parce qu’elle « va pas bien » (toujours en présence de ses enfants). Il me dit que c’est rien, que je me fais des idées, que je rejète tout sur lui. Il continue à la voir. J’ai du mal avec la situation que ça engendre : j’avais dit « je vais essayer d’accepter » pour une relation sex-friend mais là ça va plus loin. J’ai peur de le perdre. Le problème c’est qu’il se braque et moi aussi du coup, on s’échange des saletés et après quand j’essaie de faire des pas dans sa direction il se braque et devient un mur, du coup je me sens coupable. Pourtant je l’aime énormément, lui me dit qu’il m’aime mais des jours comme le jeudi (jour d’infidélité) je suis une huître et il fait la tête parce que je me protège en me renfermant. Elle lui envoie des messages parfois et ils discutent sur facebook, par mail (il m’est arrivé de regarder son compte et de toute facon je le vois à son changement d’attitude). Une fois j’avais tellement marre de la situation que j’ai pris son téléphone à lui et je lui ai envoyé un message (à elle) et elle écrivait (pensant lui répondre) qu’elle se considérait comme ma remplacante. Elle est une femme seule (divorcé ?) elle vit avec son fils de 30 ans et ses chevaux. Il me dit qu’il pourrait jamais vivre avec elle mais moi j’arrive pas à lui faire confiance à elle. Je trouve qu’elle lui en demande trop. en plus maintenant qu’il va reprendre le travail, il veut se syndiquer pour être protégé et le seul syndicat c’est le sien à elle. J’ai dit ok pour la syndicaliste mais pas pour l’autre. Il dit qu’il a été clair avec elle qu’elle ne doit rien attendre. Mais elle s’est vexée quand il lui a dit qu’il pourrait pas la voir la semaine dernière (elle était en congés et j’étais malade suite à une crise). J’envisage de la confronter pour savoir ce qu’elle lui veut vraiment (lui me dit qu’elle pourrait avec plein de mec puisqu’elle sort beaucoup mais moi je ressens surtout que c’est le mien qu’elle veut). Je ne sais pas quoi penser ni comment agir.
    (c’est un peu confus mais j’ai du mal à mettre mes émotions en ordre)
    Merci

    1. Bonjour Amandine
      Ton histoire me touche énormément ….
      Mais doit on tout accepter par amour ??????
      Tu es jeune Amandine cette histoire va te détruire à petit feu.
      Oui tu l aime mais de là à accepter qu il puisse voir d autres femmes NON.
      Réagis …. ne te laisse pas traiter de la sorte.
      Sors tes griffes impose toi .
      Donne lui un ultimatum demande lui de choisir mais ne gâche pas ta vie pas à 30ans.
      Bon courage Amandine
      Cordialement
      Céline

      1. Bonjour,
        merci pour ces messages.
        j’ai conscience que c’est un pan important de ma vie, alors j’ai besoin de réfléchir.
        On a déjà eu une période de rupture il y a quelques années et c’était vraiment très très dur et difficile à surmonter, mais au final on s’est remis ensemble.
        Le pire c’est que je vois que cette situation lui fait du mal aussi.
        Je réfléchis. Et puis avec les fêtes qui arrive, je vais aller dans ma famille et on se verra pas pendant un certain temps donc je pense que ça peut aider.
        Merci encore de vos messages
        Amandine

    2. Bonjour Amandine,

      Je pense que tu es en train de te détruire à petit feu, c’est un homme à femmes et il le restera.
      Soit tu acceptes, soit tu n’acceptes pas d’être l’exclusive.
      c ‘est une situation difficile.

  36. Bonjour,

    Je suis maman de 2 jeunes enfants et c’est moi qui gère tout à la maison ( ménage, repas, bain, enfants, rdv médicaux etc…, je n’ai aucun loisirs, mon mari n’étant que rarement présent ( quand il est présent il est soit devant la tv, soit devant son ordi), je me suis renfermée comme une huitre quand j’ai compris que mes appels à l’aide concernant ma solitude et le fait qu’il ne s’occupait pas assez de ses enfants restaient vains.

    Une très jeune fille est alors apparue dans sa vie, elle lui portait l’intérêt que je n’arrivait plus à lui porter.
    Est arrivé ce qui devait arriver, il m’a trompée pendant trois semaines avec elle mais il m’a encore plus délaissée, je restais seule avec les enfants à la maison pendant qu’il voyait sa maîtresse ( je tombais dans une profonde dépression), je savais qu’il me trompait mais il disait que je me faisait des films, j’ai énormément souffert jusqu’au jour où j’ai trouvé un élément qui prouvait bien son infidélité et là il a enfin avoué et m’a dit que c’était avec une dame que je ne connaissais pas.
    Il a continué à voir et entretenir des relations avec sa maîtresse ( la petite jeune) pendant 2 mois alors que je lui avais demandé de couper les ponts avec cette soit disant amie puisque c’est comme ça qu’il me la présentait.

    J’ai du prêcher le faut auprès de cette jeune femme pour enfin avoir une réponse sur le fait que c’était bien elle sa maîtresse, ce jour là, j’ai eu une grosse discussion avec lui et j’avais décidé de partir mais il m’a séquestrée à la maison.
    J’ai donc acheté une maison et il a repris la nôtre à son nom seul, je vis toujours avec lui mais j’ai énormément de mal à passer non pas vraiment sur son infidélité mais sur les raisons et surtout sur la façon dont il m’a traitée pendant ses semaines, il m’a détruite psychologiquement, je n’arrive pas à passer sur cet épisode, j’ai un blocage sexuel énorme .

    Il essaye de faire des efforts et me demande de lui pardonner mais je reste bloquée, je souffre énormément.

    AD

  37. Bonjour Agnès ,
    merci de ton soutien et celui des autres . un peu dans l’impasse ces dernières semaines , nous avons décidé de commencer une thérapie de couple . j’avais beaucoup de préjugés sur cette démarche pensant que ce n’était uniquement pour les couples qui ne se parlaient pas . nous n’avons fait qu’une session pour le moment mais cela a été très positif , nous avons pu tout exprimé sur une petite heure , mettre le doigts sur des problèmes , avoir une aide sur la ligne de pensée a avoir , nous avons l’air plus heureux et soulagés , surtout lui, il profite a fond de nos moments ensemble et met de coté beaucoup de ressentit , pareil pour moi , car nous savons que nous avons un moment et un endroit attribué a toutes ces discussions, et en attendant on profite de la vie et de nos enfants. j’ai beaucoup d’espoir dans cette démarche , qui reste une démarche difficile a faire et a vivre pour les deux parties. j’ai l’impression que la relation évolue doucement mais vers du positif. je souhaite a tous du courage , de la patience . dans toute cette épreuve j’ai appris une chose essentielle que pourtant je prônait auparavant , l’amour ne suffit pas , il faut le respect de soi et le respect de l’autre pour pouvoir avancer , être chacun dans l’écoute de la souffrance de l’autre peu importe qui souffre le plus. j’ai beaucoup de chance d’etre avec quelqun qui m’aime autant que je l’aime et je n’arrive pas a croire que j’ai oublié ca l’année derniere . merci encore. rien n’est gagné , tout reste à faire. mais j’ai espoir.

    1. Bonjour Delphine,
      Franchement, vous avez raison d’entamer une thérapie de couple! Elle va vous permettre de mettre le doigt sur vos manques et vos besoins. Sans doute que vous apprendrez à mieux communiquer. Je suis heureuse pour vous si ça va mieux!

      Je comprends tes premiers préjugés au sujet de la thérapie. Mais, ça doit être une très belle expérience humaine également. Ce que tu dis es intéressant. Vous profitez des moments en famille. Vous ne polluez pas vos moments ensemble en parlant de vos frustrations. Au contraire, vous discutez de vos problèmes seulement face au thérapeute. « L’amour ne suffit pas ». Tu as raison Delphine. Il faut se le rappeler. Il faut certains efforts pour préserver la relation. Les jeunes couples auraient beaucoup à apprendre de ton expérience. « Il faut le respect de soi et de l’autre ».

      C’est tellement vrai.
      Delphine, quand tu as un moment, vient nous parler de votre progression grâce à la thérapie. On aimerait savoir à quel point la thérapie peut sauver un couple!

      Merci Delphine!

      Agnès

      1. Bonjour Agnès, merci pour ton soutien encore et celui des autres, ce blog m’a permis de pouvoir parler en toute liberté sans jugement et cela fait un bien fou. les choses évoluent plutôt positivement , mais en douceur , il semble que la thérapie de couple nous a débloqué dans nos conversations et notre façon d’interagir. c’est comme si il y avait un énorme champ de bataille derrière nous , que mon mari a besoin de comprendre et que moi je voulais juste oublié. La thérapie de couple nous guide pour se tenir la main en regardant vers l’avant et avoir la possibilité de comprendre ce champ de bataille ensemble , main dans la main. on a la liberté de se retourner en même temps , et de voir ce qui c’est passé , sans compter les points , ou sans comparer qui a eu le plus mal des deux . je ne sais pas si elle sauve tous les couples , en tous cas les couples qui ont une véritable volonté de continuer le chemin ensemble et qui se sont fait mal et qui n’arrive pas a s’en sortir , oui définitivement. nous n’avons fait que deux sessions , nous avons la troisième après les fêtes et d’après la thérapeute ce serais la dernière. en revanche nous allons devoir faire un travail individuel chacun de son coté . la thérapie a révélé que nous avons très peur l’un et l’autre de se perdre et que nous avons un manque de confiance en l’autre évident . Je crois que nous prenons conscience à quel point le manque de confiance en l’autre et la peur de le ou la perdre peut nous avoir fait faire n’importe quoi… voila Agnès, j’espère que cela aidera d’autre. Je souhaite à tous plein de courage, et de patience. le véritable amour le mérite bien.

        1. Merci pour ton retour Delphine!

          Tu dis que le manque de confiance en l’autre et la peur de le perdre peut nous avoir fait faire n’importe quoi…
          c’est super bien dit et très intéressant!
          je n’hésiterai pas à partager ton témoignage aux couples en difficulté.
          Merci Delphine!
          Au plaisir de te relire!

          Agnès

  38. Bonjour,

    Avant tout j’aime mon mari.
    J’ai 41 ans et je suis avec mon mari (39 ans) depuis 17 ans, nous avons 2 filles de 15 ans et 10 ans. Nous avons une magnifique complicité et avons traversé des épreuves difficiles ensemble.
    Le 31 juillet dernier, j’ai appris qu’il me trompait avec une fille âgée de 24 ans depuis 3 ans 1/2. Cette jeune fille habite dans le sud de la France, d’où est originaire sa famille et nous dans le nord. Il la voyait 2/3 jours par mois en gros c’était sa maitresse. Quand je l’ai découvert il ne pouvait pas nier. Il m’a dit qu’il n’y’ avait pas de suivi, que ce n’était rien blabla… j’ai insisté je l’ai mis face aux actes (cadeaux envoyés pas grand chose mais bon, photos d’elle dans son portable) il m’a avoué que c’était une relation qui lui permettait d’évacuer de ne penser à rien qu’il ne regrettait pas ses enfants mais qu’avec elle il était exclusif, qu’elle le chouchoutait que moi aussi mais qu’avec elle il n’ avait pas le quotidien, la routine, les responsabilités. Je lui ai demandé de quitter la maison ce qu’il a fait et il est partit chez son frère dans le sud, j’ai fais silence radio mais au bout de 10 jours j’ai craqué il m’a répondu qu’i était content que je l’appelle qu’il ne réalisait pas que c’était dur pour lui mais qu’il faisait n’importe quoi mais je le trouvais distant moi j’attendais des déclarations d’amour, des mots pour me rassurer mais il était vague. Au fur et à mesure de nos appels il a été décidé qu’il revienne et il est revenu fin août. Nous avons recommencé comme avant je lui ai demandé des choses sur elle il m’a dit qu’il était désolé, qu’il ne se rendait pas compte, qu’il était dans sa bulle. Je l’aime je voulais qu’il reste avec moi. Les jours passent on recommence comme avant et le 27 septembre je tombe sur un sms « bonjour chérie » qui lui a envoyé. Crise de nerf, rebelote je le fous dehors cette fois ci avec toutes ses affaires. Il me rappelle le lendemain en mode je suis perdue, je t’assure qu’elle n’est rien ca me distrait c’est tout comme un homme qui jouerait a la playstation, c’est juste pour combler mon ennui, je crois rêver!
    Je lui dit que c’est terminé mais pour les filles je le laisse revenir de temps en temps mais une ambiguïté s’installe je sais qu’il la voit je lui en parle il me dit je la considère comme une branche, un matelas, si je dois vivre avec elle ce sera par défaut . Moi j’avais peur de le perdre définitivement donc je me faisais belle à chaque fois qu’il venait, je mettait en avant notre famille et il viens de plus en plus mais sans rien me dire sur nous c’est comme si je devais deviner ou que c’est moi qui devait lui dire de revenir. Aujourd’hui, j’ai peur que cette relation lui convienne je suis présente pour lui et il n’a pas d’engagement. je ne sais pas comment aborder le problème parce que c’est à lui de me prouver qu’il tient à moi.

    1. Bonjour Karine,
      Merci pour ton commentaire. Tu veux sauver ton couple ? C’est la première question que tu dois sincèrement te poser. Si c’est oui, voilà ce que je peux te dire. N’attend pas qu’il te prouve qu’il tienne à toi. Prends les commandes. Choisis de sauver votre couple. Prends la décision d’essayer. Votre magnifique complicité, votre vécu et votre famille en vaut la peine.

      Je comprends que tu doutes de ses motivations de s’engager avec toi. Mais, n’interprète rien. D’abord, il n’y a pas une seule façon de réagir quand on regrette. Ce n’est pas parce qu’il ne pleure pas, ce n’est pas parce qu’il ne te fait pas de déclaration qu’il ne tient pas à votre couple.

      Il a sa propre façon de réagir. Il a ses propres difficultés à s’exprimer. TU as tes propres difficultés à faire parler ton mari. Il est parti avec une jeune de 25 ans. Cela exprime clairement un besoin de fantaisie de sa part, un besoin de briser la routine, un besoin de séduction, et de piment. Vous êtes capable de remédier à tout ça.

      Quelque part, il tient à votre relation, mais, il ne le démontre pas. Il n’a pas la motivation de te déclarer sa flamme. Pourquoi ? Surement parce qu’il doute pouvoir s’épanouir avec toi comme il « s’épanouie » par la fantaisie, avec toi. Ne prends pas l’absence de déclaration comme un manque d’amour. Il a fréquenté cette fille pendant 3 ans. Une chose est sûre, cette fantaisie lui manque dès qu’il est sans elle. Voilà pourquoi il l’écrit à peine revenu auprès de toi.

      Mets tes craintes de côtés. Acceptez ensemble de mettre en place des moyens pour raviver la flamme. Ravivez la flamme… c’est de ça que ton mari a besoin. Tu l’aimes. Je comprends que tu ne sais plus s’il faut avoir confiance. Mais prends confiance. Parlez des efforts que vous allez faire. Votre couple le mérite. Bien sûr, de son côté, il doit cesser de communiquer avec cette fille.

      Qu’en penses-tu Karine?

      Agnès

      1. Bonjour Agnès,

        Merci de votre réponse. En effet, je veux sauver mon couple, je sais qu’il ne veut pas perdre sa famille. Il m’a dit qu’il l’appréciait cette fille mais qu’il savait que ce n’était pas possible. Il lui a dit que j’étais son pilier, que ma famille était sa famille, que je serais toujours présente dans sa vie. Il lui a dit tout ça sur moi. Il m’a dit qu’il lui avait dit stop qu’il communiquait toujours mais que les conversations étaient sèches et conflictuelles. Il m’a dit j’essaie d’être le plus transparent possible. Il m’a demandé du temps, il n’arrive pas à tout casser comme ça parce qu’elle était gentille et qu’elle avait toujours été disponible pour lui. Je pense que comme avec moi il vit mal qu’elle le voit comme un salaud. Je pense qu’il est toujours en contact avec elle épisodiquement, qu’il entretient une relation « platonique » . Parallèlement à ça il me parle de refaire la chambre des filles, d’acheter de l’électroménager pour la cuisine, des vacances d’été. On discute des heures et des heures au téléphone de tout et de rien même si on doit se voir dans la soirée. Je ne lui parle d’elle que très rarement, juste pour savoir où il en est. J’ai mal d’être dans cette instabilité, de me poser mille questions quand il n’est pas là de me rassurer à chaque projet d’avenir. Ai je raison de me dire que si il fait des projets c’est qu’il pense à l’avenir avec moi, de me dire si il ne stop pas net avec elle c’est parce qu’il ne veut pas lui faire de mal. C’est tellement dur ! mais je sais que je l’aime.

  39. Bonjour
    Je suis en couple depuis 6 ans avec mon conjoint et un enfant de 3 ans
    j’ai trompé mon conjoint l’année dernière avec un ami à lui .
    Il la su par lui .
    Je ne pensais jamais faire cela j’étais perdu mon conjoint ma toujours traité un peu comme sa boniche
    je l’entretiens depuis 1 an et demi de plus de mon travail et mon enfant.
    Il ne s’occupe pas de sa famille jamais de sorties familiale il passe son temps à jouer à la console .
    J’en n’ai eu marre javais besoin de soutien.
    Je n’ai jamais aimé cet homme car en faisant cette erreur monumentale je me suis rendu compte à quel point je l’aimais.
    Mon conjoint a essayé de me pardonner mais depuis 1 mois il ne me dit plus je t’aime nous avons des rapports de temps en temps mais je vois bien que c’est différent.
    Je pense tous les jours à me séparer de lui malgré les sentiments que j’ai envers lui .
    Quand je repense à mon erreur parfois je repense toujours au moment ou j’ai été malheureuse avec lui
    Je ne sais plus quoi faire

    1. Avec un ami à lui ? Tu n’es vraiment pas qqn de bien, excuse moi de te le dire, c’est honteux ! Et son ami, ça n’en est pas un ! C’est une merde.

  40. Bonjour,
    Cela fait longtemps que je n’ai pas « posté » de message. Je voulais avant tout vous remercier pour vos messages et vous dire que malgré les difficultés que nous pouvons rencontrer la vie est belle et qu’elle peut aussi nous réserver de jolies surprises. A nous de faire en sorte qu’elles se concrétisent.
    Je souhaite aussi partager avec vous mon expérience et surtout les erreurs que j’ai faites. Cela fait 4 mois que j’ai découvert que mon épouse entretenait une relation avec un autre. Nous avons choisi de ne pas nous séparer car malgré cette événement nôtre amour est sincère et réciproque.
    J’ai voulu savoir beaucoup de choses sur cette relation, mauvaise idée …. car cela me donne encore
    plus d’éléments à ressasser sans cesse et à lui reprocher.
    J’ai tendance à remettre le sujet sur le tapis un peu trop souvent, encore une mauvaise idée …Car je n’aurais pas plus de réponse, ce qui est fait est fait …Elle dit que cette relation est terminée et ne comprends pas ce qu’elle voulait en obtenir, elle dit regretter en constatant l’impact sur notre couple et sur moi.
    Trop parler, échanger dire ce que l’on ressent peut être destructeur. Je tiens à elle, mais je lui ai cependant dit que si je souffrais trop je la quitterais …. encore une mauvaise idée (je sais je les cumules …). Cela à un impact non négligeable, je suis inquiet mon comportement l’épuise et la fait peut-être culpabiliser plus que nécessaire, je fais un peu trop le yoyo … soit je suis peut-être trop aimant ou soit je suis trop distant ….
    Hier soir, nous avons vécu une crise proche du point de rupture, je la sens prête à me quitter et pourtant je pense qu’elle m’aime sincèrement.
    Je dois changer … je ne dois plus aborder ce sujet et mettre un « épais » mouchoir dessus. Et regarder DEVANT.
    Nous ne vivons ou ne ressentons pas tous les choses ou événements de la même façon, mais évitez de commettre les mêmes erreurs que moi. Si votre conjoint qui vous à trompé vous choisit VOUS et que vous aussi vous le choisissez, accorder lui votre confiance pour que ça fonctionne. Car comme le dit Agnès « Sans confiance on ne va pas très loin ».

    1. Bonjour François,

      Tu as voulu tout savoir de sa relation adultérine. Après coup, tu te dis que c’était une très mauvaise idée… Je ne crois pas. Tu avais besoin de savoir certaines choses. Tu dois faire face pour pardonner. Sinon, c’est un faux pardon… et cela n’est pas favorable sur le long terme.

      Le souci, c’est que tu ne sais pas gérer tout ce que tu as entendu. Mais… tu devais entendre tout ça.
      Tu gères ce que tu as entendu maladroitement. Tu fais culpabiliser celle que tu aimes. Tu as raison. Elle va finir par partir elle aussi, même si elle t’aime.

      1) Parce qu’elle est une bonne personne malgré tout, sauf à tes yeux, sauf auprès de toi.
      2) Parce que si tu l’aimes vraiment, tu l’acceptes malgré son erreur…
      3) Parce que si tu l’aimes vraiment, tu décides d’aller de l’avant ENSEMBLE.

      Ton texte est chargé d’émotion. Tu as raison, pour renouer après un adultère, il faut choisir les bonnes attitudes.
      Oui, il faut aller de l’avant en optant pour de bonnes attitudes. Mais d’abord, il faut faire face.

      Tu as commencé ce commentaire par une note d’optimisme.
      Tu as ce qu’il faut pour pardonner à celle que tu aimes 😉

      Merci pour ta participation,
      J’espère te lire de nouveau!

      Agnès

  41. Bonjour
    Je vis avec mon amie depuis 9 ans. Notre couple est en perdition depuis 2 ans. Je ne fais plus aucun effort nous concernant. Nous avons des divergences sur les liens familiaux. Elle me fait que des reproches sur ma fille . Elle ne conçoit pas ou peu d’être en famille pour les anniversaires ,Noel ou événements familiaux. Nous nous sommes séparés 1 mois en janvier 2015, puis notre couple a repris jusqu’en juillet ou là à nouveau nous avons subi une rupture de 15 jours. Nous nous sommes réconciliés puis à nouveau on s’est séparé le 9 septembre 2015. Suite à notre rupture je l’ai trompé 15 jours après. Je ne suis plus en contact avec cette fille depuis début novembre. Nous nous sommes vu 3 fois. Mon amie a découvert que je l’avais trompé. Elle l’a très mal vécue et le vit toujours mal même si l’on était séparé. Nous avons des divergences d’opinions sur la famille. J’ai une fille de 32 ans qui est mariée qui à une petite fille de 3 ans. Mon amie a deux filles de 21 et 24 ans. Elle ne conçoit pas que ma fille m’appelle régulièrement (très souvent). Suite à notre rupture, elle est entrée en contact avec une ancienne relation jadis de 15 ans pour finir par me tromper en novembre. Aujourd’hui elle a une relation avec cette personne. Quand à moi je suis seul. Elle aime cette personne comme elle me dit mais n’est plus amoureuse de lui comme jadis. Elle m’a déclaré toujours m’aimer mais elle a la rancœur et à peur de redémarrer notre histoire. Elle n’a plus confiance en moi. Elle a peur de retomber dans les mêmes travers notamment sur la divergence de nos points de vue sur la famille. Que pensez-vous possible de faire? merci pour votre réponse.
    jc

    1. Bonjour Jean-Paul,

      Ta relation avec ta fille est précieuse pour toi. Je le perçois dans ton écrit. Et, tu en as ras-le-bol que cette femme ne l’accepte pas. Pourquoi cette femme n’arrive pas à le comprendre et à l’accepter? Est-ce que ta fille est aussi envahissante que cela? Il me semble que cette femme doit accepter ta relation avec ta fille. Peux-tu m’en dire plus sur vos divergences sur les liens familiaux? Quelle sont les relations de cette femme avec ses enfants?

      Combien de fois ta fille peut appeler par jour? Va tu l’a voir souvent? Penses-tu que ta partenaire (même si vous n’êtes plus ensemble actuellement) soit jalouse de la relation que tu entretiens envers ton enfant? Je veux dire, peut-être qu’elle espérait mieux pour sa relation avec ses propres filles? Peut-être que son comportement reflète des regrets, même inconsciemment. En tout cas, je te propose une piste. 😉 Ce serait bien de m’en dire plus. Parce que, si ta fille n’est pas si envahissante que cela, ta partenaire doit accepter et respecter votre relation. Que s’est-il passé pour qu’elle ne raffole pas de la famille? Si elle veut revenir, la confiance se retrouve… Mais, vous devez résoudre le problème quant à la famille… Il se peut que cela cache quelque chose dont tu n’as pas conscience, dont elle n’a pas conscience.

      En tout cas, n’hésite pas à me revenir là-dessus Jean-Paul!

      Agnès

  42. Bonjour,
    C’est la première fois que j’ose raconter mon problème de couple sur internet, je trouve vos conseil tellement constructif et j’en ai plus que besoin actuellement. Voici mon histoire:
    Je suis en couple avec un homme depuis bientôt 6 ans, les circonstance de la vie font que nous avons toujours été loin l’un de l’autre géographiquement parlant, nous n’avons jamais habité sous le même toit. On a passé des vacances ensemble et des weekend également. On est amoureux, et malgré toutes les difficultés que peut engendrer cette distance nous continuons a croire en notre relation, on veut construire notre vie ensemble on est persuadé que tout ça n’est que passager. Le problème c’est sa relation avec ses amies filles. Je trouve qu’il dépasse les limites je lui ai toujours dit mais il continue. Actuellement il a une relation très proche avec une fille, il a traversé toute la France pour allé passer un séjour chez ses parents qui l’ont invité. J’ai eu du mal a l’accepter mais finalement je me suis dite que ça lui fera du bien de changer un peu d’air, car il traverse une période difficile dans sa vie professionnel, donc j’ai fini par digérer ça même difficilement, juste par amour pour lui. hier, je suis tombe sur une photo de ce fameux séjour où la fille est sur ses genoux, et il met ses bras autour de sa taille avec toute sa famille (de la fille en question). Je lui en parle il accuse mon manque de confiance et inverse la situation sur moi. Je trouve qu’il a dépassé les limites avec ce geste et qu’il abuse de ma confiance et j’aimerai qu’il comprenne la gravité de la situation mais il continue à trouver ça normal. Je ne sais plus quoi faire, je sens que ma confiance en lui se dégrade et que j’ai même du mal à croire à ses explications. La distance complique encore plus les choses car il ne vois pas que je souffre. Quand je lui en parle il s’énerve et trouve que je me comporte comme une gamine, que je doute de lui, que ça lui fait mal que je l’accuse d’infidélité. Pour moi c’est de l’infidélité et même si ce n’est qu’une amie c’est un manque de respect envers moi de flirter et de draguer d’autres filles. Qu’en pensez vous ? et que me conseillez vous ? j’aimerai qu’il comprenne la gravité de la situation et qu’il prenne ses responsabilités. Pour lui l’amour suffit et que tout ça ne veut absolument rien dire. Il ne comprend pas comment je peux douter de lui après toutes les preuves d’amours, quand je lui dit essaie de te mettre a ma place il me dit que ça ne le gênerait pas que je flirte avec des mec, tant que je l’aime et qu’il sais qu’il est le seul homme dans ma vie, il me dit que lui, il me fait confiance et je n’oserai jamais m’espionner. Mais ce n’est pas ma conception du couple, et puis c’est normal qu’il dise ça car il sait qu’il est en tord et qu’il est allé trop loin. Je vous remercie

  43. bonsoir,j’ai trompé ma femme il y a un mois,j’ai décidé de demenager ,car nous avons un peu de mal a vivre ensemble,je n’ai pas demenagé pour la tromper ,c’est juste que j’ai du mal a vivre avec elle car j’ai des impulsivités en rapport à notre vie sexuelle .depuis au moins 15 ans son desir mais pas son amour a disparu,cela fait 19 ans que nous sommes ensemble,et nous avons 3 enfant,alors que j’etais en stage car j’ai repris mes etudes,une personne qui travail sur mon lieu de stage,avait egalement des problemes de couple,et bien sur nous avons parlé sexualité,et là je me suis precipité,j’ai dit à ma femme que je l’a quittais pour une autre,malgré les problemes rencontrés depuis longtemps avec ma femme nous avons beaucoup de sentiments;au bout de 15 jours je me suis rendu compte que ma femme me manquait terriblement,que le sexe fait parti de la vie de couple,et que j’aurais du me remettre en question beaucoup plus souvent,je ne l’avais jamais trompé avant cela,nous nous revoyons,elle a egalement eu une relation sexuelle avec un autre homme,je ne lui en veux pas;mais nous sommes face à ce probleme,car cela lui est est tres difficile de ne pas pensé a ce que j’ai fait,je m’en veux beaucoup egalement d’avoir agit comme ça.j’adore plus que tout ma femme ,a ce jour je vois ma femme assez souvent nous avons meme fais l’amour 2 fois,j’ai toujours envie de la voir,mais elle prefere mettre une certaine distance,nous souffrons beaucoup tous les deux,car nous nous aimons,nous n’habitons pas ensemble,pensez vous qu’il va etre possible que nous reconstruisions notre couple et enfin vivre dans le bonheur? cela peut paraitre bizarre mais cette separation est tres difficile a vivre pour moi,j’ai tellement peur qu’un autre homme prenne ma place,merci pour votre avis,car je suis perdu et trop souvent en pleurs,car elle me manque trop.

  44. Bonjour Agnès,

    mariée par amour depuis 5 ans, après notre premier enfant les choses se sont détériorées : on ne sort plus, on communique plus on fait que très rarement l’amour.
    J’ai fini par le tromper avec un collègue. Mon mari c’est rendu compte et j’ai pas nié.
    Un point important c’est que entre le moment où il l’a su ( à travers mon téléphone ) et le moment où il me l’a dit ( parce que j’étais enceinte de deux mois) il était très aimable me disait de nouveau qu’il m’aime que je lui manque …

    J’ai toute de suite avoué. On prévoyait de se quitter , mais on attendait. une chose bizarre c’est que pendant deux mois, il me demandait de faire l’amour tous les jours ??

    Moi je l’aime j’ai demandé son pardon et je fais tout pour qu’il oublie ( c’est pas le cas)
    Nous sommes toujours ensemble mais il n’hésite pas à me le rappeler à la première dispute. Dernièrement il m’a dit que nous divorcerons mais que nous attendrons que notre fille grandisse un peu ( 4 ans actuellement).
    Au même temps, On sort diner plus souvent, on va aux mariages ensemble, on fait plus souvent l’amour, mais je me sens perdue.
    hier, il est rentré bourré à 7h du matin et quand je lui ai dit que je me suis inquiétée pour lui et que j’ai appelé sa famille il m’a dit de prendre mes affaires et de partir ( il me dit ça à chaque fois!!)

    je ne sais pas quoi faire, il n’est pas du genre à discuter et quand on le fait il me pose des questions bizarres ( combien de fois vous avez couchés ensemble, vous avez fait quoi exactement ..) j’ai déjà répondu à tout ça mais il pense que je lui ment toujours.

    J’ai rompu tous les liens avec mon amant ( il a quitté la société)

  45. Bonjour Agnès,
    Merci pour ces conseils constructifs.
    Je vis actuellement une situation très difficile. Je vais essayer de faire court et je suis un peu longue, toutes mes excuses…
    J’ai rencontré mon concubin il y a 20 ans. J’étais très jeune (20 ans et lui 30 ans). Il était alors avec une femme (27 ans) depuis 13 ans une maison en cours de restauration mais leur relation n’allait plus. Il me l’a dit tout de suite. Je suis tombée amoureuse. Il a mis 1 an à se décider : elle ou moi ? j’ai même rencontré cette femme avec lui, car nous en avions marre de cette indécision. Bref, il a décidé, c’était moi.
    Ce sont enchaînés pleins de moments de bonheur, il m’a fait découvrir pleins de choses : sorties, vacances, restos, escapades, ébats intense… beaucoup de passion. J’ai voulu qu’on s’installe, il ne voulait pas trop,, toujours cette indécision. Puis on s’est installés enfin. Notre relation s’est dégradée au fil des années.
    Je suis tombée enceinte 9 ans après. Il n’en voulait pas. J’ai souffert de cela. J’ai avorté seule sans son soutien. Par la suite, je me suis sentie en manque d’affection, d’insécurité et lui ne faisait rien pour combler ce vide, malgré nos discussions. J’ai commencé à me réfugier dans l’alcool le soir pour masquer ma tristesse, oublier, faire comme si tout allait bien. Car que demander de plus ? il était gentil, serviable, agréable ma famille l’aime beaucoup. Je me suis dit que c’était de ma faute, que je n’étais pas assez bien par rapport à lui. Et je culpabilisais d’être si faible par rapport à l’alcool mais il me permettait d’être une autre pour lui.
    Un soir, alors qu’il était parti se coucher j’ai découvert une conversation sur msn avec une femme. je n’ai pas tout lu et j’aurais dû….
    Il m’a dit que ce n’était rien, juste du visuel etc… Je l’ai cru mais j’ai eu mal car à cette époque il lui arrivé de me repousser.
    La vie a continué avec des hauts et des bas mais ça allait mieux. On s’était un peu rapprochés.
    Puis en 2005, nous avons décidés de faire un enfant. Il n’est arrivé que 4 ans après. J’étais enfin heureuse.
    2 mois après la naissance de mon petit, je reçois un mail d’une femme. La femme du dialogue découvert il y a quelques années. Elle m’écrit qu’elle a des choses à me dire et signe du prénom de son ex compagne…..
    Là c’est le cauchemar. je suis brisée, anéantie, je ne comprends pas. Il m’avoue tout (enfin je crois) qu’il a gardé une relation avec son ex depuis presque le début de notre rencontre, mais qu’il na plus de sentiments pour elle c’est juste pour le sexe, qu’elle se prête aux jeux etc… Que c’est moi qu’il aime et qu’il a arrêté depuis qu’on a pris la décision d’avoir un bébé… J’ai voulu le quitter, il me dégoûtait, je suis passée par pleins de sentiments dont la haine et l’incompréhension. Nous avons vu un psychothérapeute 2 mois après (une fois). Il a promis de faire tout pour me récupérer etc etc. J’ai accepté d’essayer de continuer, surtout pour le bébé.
    Les 5 années qui ont suivis ont été chaotiques surtout au début. Puis notre relation s’est améliorée, il a changé de tout au tout. Moi, j’essayais, de ne plus y penser, de pardonner. Mais j’avais toujours des questions dans ma tête, c’était là. Je survivais. Et puis le destin, un 2eme bébé a vu le jour. Je me suis sentie plus sereine. Mais au fil des mois après la naissance, tout me revenait en tête. Je me suis dit que ce n’était plus possible de rester ainsi, d’avoir toujours des doutes sur lui, des choses qu’il m’a avoué. Je voulais connaitre l’autre version et j’ai contacté son ex la semaine dernière.
    Et là, rebelote, mensonges. Ils ne se voyaient pas 1 à 2 fois par an, mais 4/5 fois par mois. Et ils se sont vus aussi pendant ma grossesse. Il n’a plus donné de nouvelles 1 mois avant l’accouchement c’est pour cela qu’elle m’a ensuite contacté….
    Voilà mon histoire. Je ne sais plus ce que je ressens, je suis une nouvelle fois anéantie et vide.
    Je lui ai dit, il nie tout. Je lui ai expliqué que je ne pouvais pas accepter ça c’était trop. Il m’a dit que si je le quittais, je le regretterais, qu’il fera tout pour garder les enfants.

    1. Bonjour Bleu Noir,

      Je comprends que tu attendais ma réponse…
      J’ai lu ton texte deux fois. Il est TRÈS compréhensible que tu sois perdue…
      Finalement, il joue un double jeu depuis le début de votre relation.
      Ils ont tous les deux tentés d’entretenir une relation.

      Peut-être qu’il entretenait plus que relation sexuelle avec son ex, peut-être se confiait-il a elle?
      Tous les deux, vous sembliez vivre une belle relation… penses-tu que vous manquiez tout de même de communication?
      Le comportement de ton conjoint n’est pas correct envers toi… Je ne cherche pas à le déresponsabiliser, mais à comprendre s’il y a plus que le sexe qui l’attire vers son ex. En fait, il n’a pas su passer à autre chose. Il est resté un pied dans le passé. Peut-être que c’est surtout le sexe qui l’attire chez elle. Elle souhaite sûrement reprendre une relation émotionnelle, donc, il en profite?

      Ton conjoint a-t-il des pratiques sexuelles particulières? Est-il TRÈS porté sur le sexe? Et toi?
      Tu sais, peut-être qu’il ne voulait pas de cet enfant parce qu’il savait inconsciemment être incorrect envers toi.
      Peut-être qu’il ne voulait pas de cet enfant parce qu’il ne parvenait pas à mettre un terme à sa relation avec son ex.
      Donc, il faut savoir ce qui « l’attire » chez son ex. Qu’est-ce que lui apporte réellement son ex.

      Tu en a pris plein la figure depuis que tu as découvert tout ça…
      Tu dis que tu es perdue.
      Dans tous les cas, tu dois prendre la bonne décision pour ton épanouissement. Même s’il te fait du chantage pour les enfants.
      Tu peux choisir… tu peux prendre la décision en restant sous le même toit, tout comme tu peux prendre ta décision en résidant ailleurs.
      Pour prendre la bonne décision… pour être moins perdue… tu dois comprendre ce qui s’est passé. Et pour comprendre ce qui s’est passé, tu dois comprendre ton conjoint. Et… pour le comprendre, vous devez communiquer ensemble. Il doit parler.

      Je sais que ce que tu as découvert est horrible, mais si tu veux être en mesure de faire le point… tu dois le faire parler.
      Et pour cela, il faut éviter les menaces… oui, car, en disant que c’est trop pour toi, tu sous-entends que tu pourrais le quitter.
      Alors, forcément, il se met sur la défensive et il ne te parlera pas.

      Je sais que c’est dur pour toi émotionnellement… mais plus tu comprendras son comportement, plus cette situation sera gérable pour toi. Plus tu comprendras, moins ce sera dur émotionnellement.

      Une autre question. Ton conjoint est-il épanoui individuellement?

      Au final,
      mon conseil est de communiquer avec lui intelligemment… pour le faire parler.

      En comprenant, tu seras en mesure de savoir si oui ou non…tu veux pardonner.
      S’il comprend son geste, ton conjoint sera en mesure de décider de poursuivre la relation ou pas, donc de travailler sur lui, ou pas.

      J’espère t’avoir aidé.

      Ps : te réfugies-tu toujours dans l’alcool?

      J’ai envie de te soutenir davantage,
      Mais c’est ma première réaction à ton message…

      Agnès

      1. Depuis la découverte du pot aux roses il y a 6 ans, 2 mois après la naissance de mon fils, nous avons communiqués. Beaucoup communiqués car j’avais besoin de comprendre. Depuis il fait tout pour sauver notre couple. Il m’a même promis le mariage cette année là en m’offrant une bague de fiancailles (mais toujours pas de passage à l’action….), bref l’homme parfait. Il ne comprend pas actuellement pourquoi je remets tout sur le tapis, que je n’accepte pas d’avancer, que je veux tout foutre en l’air, et que si jeveux partir que je parte mais sans les enfants, qu’il se battra pour eux…. bref il a comme 2 facettes ça me déstabilise et me fait peur inconsciemment je crois aussi.
        Concernant le sexe, il avait des demandes pour son ex. Nous en avons parlé également. J’ai accepté de jouer alors le jeu pour le satisfaire. Mais j’ai cette sensation malsaine de vouloir être comme son ex, qu’il pense à elle, qu’il compare….. jai l’impression de ne plus m’appartenir car j’ai toujours eu depuis notre rencontre ce manque de confiance en moi qui s’est agrandit au fil des années avec son manque de tendresse et d’amour, sa froideur parfois, puis cette découverte qui m’a anéantie. Mon constat est que notre couple n’en a jamais été un, sauf depuis la naissance de mon fils. Si je pouvais effacer ces 15 ans je le ferais car tout n’était qu’hypocrisie, mensonges, faux semblants.

        1. Bleu Noir,

          Donc, tu es convaincue qu’il veut sauver votre couple.
          Quelque chose m’intrigue… tu ne cesses de répéter qu’il est l’homme parfait…
          Selon toi? Selon ton entourage? Ou selon lui?
          Ton entourage est au courant de ce qui s’est passé? Je ne veux pas critiquer ton conjoint.
          Mais, il ne faut pas que tu laisses les autres (ni ton entourage, ni ton conjoint) décider pour toi la valeur de ton conjoint.
          À un moment donné, tu dis que tout ça est sans doute de ta faute, parce qu’il est parfait,
          Que ta famille l’adore etc…

          Et toi alors, as-tu oublié ce que tu vaux? Quel est ton estime de toi-même?
          Car, tu l’as dit, depuis longtemps tu manques de confiance en toi.
          Sans confiance en toi, tu douteras toujours de lui, de votre couple.
          Sans confiance en toi, tu repenseras toujours au passé…
          Tu dois tout prix travailler là-dessus… selon moi.

          Comprendre que tu n’es pas responsable du comportement de ton conjoint t’aidera à reprendre confiance en toi. Tu n’es pas la pire à qui on a le droit de faire subir le pire.
          Comprendre que tu es digne d’amour, que tu as de la valeur t’aidera à aller de l’avant.
          Tu ne sembles pas te sentir sur un même pied d’égalité vis-à-vis de ton conjoint…

          Ton conjoint reconnait-il ses torts au moins? Peut-être que la manière dont tu remets les choses sur le tapis le « dérange », le met sur la défensive. Mais, pour que tu puisses avancer, ce que tu ressens doit être entendu, compris, et respecté totalement. Tant que tu n’exorciseras pas tout, tu remettras constamment le passé sur le tapis.

          Il est compréhensible que ses deux facettes te font peur.
          Un homme qui entend sa femme évoquer la séparation peut dire n’importe quoi… sans pour autant se rendre jusqu’à la violence. ( Tu me diras s’il a déjà lever la main sur toi).

          Ton conjoint a très mal fait de vouloir que tu agisses comme son ex. Il doit réaliser ses erreurs et avouer t’apprécier comme tu es pour que tu retrouves confiance, pour que tu sois encline à pardonner…

          Vous avez vu un psychothérapeute, qu’est-ce que ça a donné?

          Le plus important, selon moi, est que tu retrouves l’estime et la confiance en toi… consciente de ta valeur, ta décision de pardonner ou pas sera plus « consciente ». Et si tu veux pardonner, avec une bonne estime de toi, tu seras davantage en mesure de le faire.

          Agnès

          1. Merci pour ta réponse Agnès. Elle me permet d’y voir un peu plus clair.
            Pour répondre à tes questions, oui il veut sauver notre couple. Il m’a dit qu’il n’avait jamais envisagé de vivre avec quelqu’un d’autre moi et que si ça avait été le cas il m’aurait quitté il y a longtemps. Maintenant je me demande : veut il sauver notre couple pour les enfants (car il est très proche d’eux) ou vraiment parce qu’il aime plus que tout ?
            L’homme parfait oui. Il a énormèment de qualités, tout le monde dans mon entourage l’apprécie. Moi aussi bien entendu, ce sont toutes ses qualités qui m’ont charmés, sa personnalité etc… Je l’ai mis sur un piédestal, je l’admirais.
            Tu te demandes quel est l’estime que j’ai de moi. Je te répondrais que je n’en sais rien.

            Mon conjoint a reconnu ses torts il y a 6 ans. Aujourd’hui aussi et il assume comme il dit. Mais il nie leur relation durant ma grossesse et les ‘3/4 années avant.

            Tu dis qu’il n’aurait pas dû me demander d’agir comme son ex. Mais sans cela, où sera sa satisfaction ? soi disant que c’etait une partie de son dérapage. Il a choisi la facilité alors j’étais là présente et réceptive.
            Concernant la violence, oui il a déjà levé la main sur moi lors de grosses disputes, je l’avais poussé à bout. Et ça m’est arrivé aussi;

            Pour le spychothérapeute tu parles de celui d’il y a 6 ans ? car avec ce dernier (vu une fois), mon conjoint devait tout faire pour retrouver ma confiance, que ça allait dur et qu’il fallait tout mettre en oeuvre etc. etc.
            Nous allons voir un autre psy lundi prochain. J’en attends beaucoup car à l’intérieur je suis vide. Je ne peux même pas en parler à mes parents ils ne comprendaient pas pourquoi je reviens sur ça. Oui ils ont été mis au courant. Et je n’ai pas vraiment eu bcp de soutien. J’avais un bb, il était malgré sa tromperie quelqu’un de bien, que je n’étais pas parfaite non plus.

            La confiance en soi et en l’autre, je ne sais pas si on peut la retrouver. J’en doute.
            Quand c’est cassé, c’est cassé. Même si on recolle les morceaux, il y aura toujours les fissures.

            Merci pour le temps que tu me consacres.
            ****

          2. Bonjour Bleu noir,

            Si vous voulez tous les deux sauver votre couple, il faut que tu cesses d’entretenir la croyance qu’il reste pour les enfants. Plus tu entretiens cette croyance, plus tu y croiras. Ce n’est pas évident, mais il faut lâcher prise parfois. De toute façon, s’il reste pour les enfants, tu finiras bien par t’en rendre compte. Oui, sur la croyance qu’il reste pour les enfants… tu es capable de lâcher prise.

            Toi, tu es sûre à 200% qu’il te trompait pendant ta grossesse et les 3 / 4 années avant. Il ne veut pas l’avouer. Là-dessus, il est moins évident de lâcher prise. Tu as besoin de la vérité pour avancer et pour te sentir respectée. S’il n’est pas prêt à avouer, peut-être qu’il faut que tu acceptes qu’il lui faut du temps. Il doit aussi avoir confiance que tu ne t’en iras pas suite à la révélation… il se tait surement parce qu’il pense que la vérité te dégouterait encore plus. Les hommes ne sont pas forcément « lâches »… mais ils préfèrent se taire plutôt que de prendre le risque de perdre leur femme. C’est plus fort qu’eux… En fait , ils sont mal habiles en communication, et en même temps, ils pensent que pour leur compagne… la vérité sera difficile à supporter. Voilà pourquoi pour faire parler un homme, il faut trouver les bons mots ET avoir une attitude réceptive. En tout cas, tu as besoin de la vérité pour aller mieux et renouer en profondeur…

            Il y a quelque chose qui m’embête dans ton écrit…
            Personne ne semble véritablement écouter ta douleur…
            Ni tes proches, ni ton conjoint.
            Tout le monde proclame simplement que tu dois oublier parce qu’il est quelqu’un de bien.
            Il a beau avoir des qualités…
            Mais ces qualités n’excuse pas son comportement.
            En fait, c’est comme ci tu es dans l’homme de cet homme, tout le monde l’admire, personne ne t’écoute.
            Il est tout à fait compréhensible que tu attendes beaucoup de votre visite chez le psy…

            Tu dois vraiment être entendue et respectée pour éviter les excès de tension…

            Agnès

  46. Bonjour Agnès . Je suis désespérée . Voilà 3 mois que mon mari sait que je l’ai trompé . Il a intercepté un sms et je n’ai pas nié . Notre couple était en perdition il me délaissait depuis longtemps pour son travail . Je lui en parlais souvent mais on s’engueulait à chaque fois . Jusqu’au jour où il a pris conscience et depuis ça allait beaucoup mieux . Mais voilà que mon ex a eu la bonne idée de m’envoyer un sms … Et ça a été l’apocalypse . Il m’a toujours dit qu’il ne pourrait pas pardonner l’infidélité si ça lui arrivait . J’ai du partir du domicile 10 jours et je suis revenue quand la tempête était passée . Il voulait me quitter mais j’ai réussi à lui demander une chance d’avancer . Ce qu’il a fait . Mais depuis début janvier il me dit qu’il ne peut pas oublier qu’il y pense souvent ! Il m’aime mais il souffre . Je lui ai demandé de nous laisser une année avant de prendre sa décision car je l’aime plus que tout je souffre terriblement de cette situation qui est de ma faute en plus ! Il a accepté avec un peu de mal mais il me dit qu’il n’y crois pas trop . Qu’il va essayer parce qu’il m’aime . Mais me répète souvent qu’il ne pourra pas oublier . Je lui dit normal je veux juste qu’on avance à deux . Je sais qu’il m’aime mais il me dit que ce n’est plus comme avant … Je suis désespérée et ne sais plus quoi faire . Aidez moi svp . J’aimerais tellement que mon couple reste uni . Cela fait 21 ans que nous sommes ensemble .
    Merci de votre réponse .

    1. Bonjour Snoopy,

      Merci pour ton commentaire.

      Est-il facile pour ton mari de parler de ses émotions? Parce que, selon moi, d’une des première choses à faire est d’être à l’écoute de ses ressentis. Il doit dire sa douleur, sa peine, sa déception, ses doutes, ses peurs. Bref, s’il n’est pas d’un naturel causant, tu dois le faire parler. Si les excès d’émotions sont une manière de libérer la tension, ce n’est pas forcément communiquer son ressenti… Il doit trouver les mots juste pour se sentir écouté et compris. Bien sûr, ne réagis pas sur la défensive si ce qu’il te dit te met mal alaise : il doit se sentir que ses émotions sont respectées.

      Ensuite, il doit comprendre ton geste. Mais, tu ne dois justifier ton adultère parce qu’IL ne faisait pas ci ou ça. Tu dois parler de ton besoin et des moyens que tu vas mettre en place pour y répondre de façon plus adéquate. Bref, pour ne pas douter de toi, il doit comprendre que tu fais une introspection et que tu établis des moyens pour que ton geste ne se reproduise plus. Si vous pouvez chercher ensemble quels moyens mettre en place, ne responsabilise pas ton mari. Ne lui dis pas qu’il doit fait ceci ou cela. C’est à toi de dire ce que toi tu feras pour ne plus commettre cela.

      Voilà quelques conseils,

      J’espère qu’ils inspirent.
      Agnès

  47. Bonjour,
    Je vis actuellement une crise difficile dans mon couple car mon mari me trompe de puis le mois de novembre avec une personne qu’il a rencontré sur Facebook. Il m’a avoué me trompé en me disant que depuis des mois il ne se retrouvait plus dans notre couple car je n’étais plus assez caline sexuellement et qu’il avait l’impression de ne servir à rien. Il faut aussi dire qu’en ce moment il traverse une passe difficile au niveau de son travail, car il risque de devoir arrêter son exploitation agricole à cause de la crise. Il m’a même parlé de divorcer.
    J’ai bien refléchi à la question depuis plusieurs jours et je dois effectivement admettre que depuis la naissance de nos 3 enfants, je l’ai délaissé sexuellement (fatigue, stress, etc..) et je me suis sans doute aussi aller physiquement. Je fais donc des efforts pour lui montrer que je peux changer et que rien n’est encore perdu pour notre couple et que je l’aime toujours. Mais j’ai peur que cela ne suffise pas car lui me répond qu’il a pris sa décision et qu’il ne croit pas à un retour en arrière.
    Comment dois-je m’y prendre avec lui pour qu’il réalise que notre couple peut encore avoir un avenir ?
    Merci pour votre aide précieuse.

    1. Bonjour Fabienne,
      petite question… quel âge à son amante?
      Si elle est plus jeune que toi… j’écris un article là-dessus en ce moment.
      Reviens-moi si tu as une idée de son âge.

      Agnès

      1. Bonjour Agnès,
        Sa maîtresse a le même âge que lui et moi je pense. Elle n’est pas plus jeune.
        Malgré mes efforts, j’ai peur qu’il retourne la voir prochainement. Comment gérer si cela arrive ? Faut-il que je l’accepte en attendant que les effets de mes changements portent leurs fruits. Ca fait une semaine, il est encore distant. J’essaye de ne pas baisser les bras et d’être patiente.
        Merci pour votre aide.

        Fabienne

        1. Fabienne,

          Je ne te conseille pas de « péter un câble » s’il revisite sa maîtresse.
          Le plus important est que tu gères tes émotions.
          Ne pas péter un câble, c’est reconnaitre tes/vos négligences vis-à-vis de votre couple.
          Ne pas péter un câble, c’est démontrer que tu acceptes et respectes qu’il soit perdu et confus. Au contraire, si tu lui offres le choix entre elle et toi… tu lui offres la « liberté » de choisir. Tu sous-entends que s’il veut partir, tu parviendras à t’épanouir ( il ne voudra pas que tu t’épanouisse sans lui…). Tu démontres clairement que son épanouissement, donc qu’il fasse le bon choix, te tient à cœur ( et là, ce dont il a besoin c’est d’être soutenu, non pas d’être rejeté…). Il va mal… Il te sera reconnaissant que tu sois présente physiquement même au travers de sa confusion. Ça fera toute la différence…

          Il fera son choix rapidement,
          Surtout si tu optes pour les bonnes attitudes et les bons comportements.

          Reviens-moi si tu as des appréhensions…
          Reviens-moi pour me dire ce que tu comptes faire.

          Bien sûr, ce que je te propose suppose de savoir gérer ses émotions…
          Mais, en pétant un câble, tu risques de faciliter la vie à son amante en plus de gâcher la tienne.

          Agnès

          1. Ce matin, j’ai eu confirmation il voulait retourner voir sa maitresse samedi soir. J’ai pris sur moi, et je ne lui ai pas fait de scandale. Je lui ai dis que même si çà me rendait triste, je comprenais qu’il est envie d’aller la voir pour se changer les idées et s’éloigner un peu de ses soucis sur l’exploitation. Je n’ai pas pété de plomb même si je souffre énormément quand j’y pense. Ai-je bien réagi ?

            J’ai une autre question qui me travaille : Est ce que je pourrai écrire à sa maîtresse une lettre dans laquelle je lui fais savoir que je sais pourquoi mon mari entretient une liaison avec elle et que je comprends le désarroi de mon mari actuellement. Et que malgré leur liaison, je soutiendrai mon mari et que notre mariage est solide.

            Merci de vos conseils qui m’aident à m’accrocher.

  48. Bonjour,

    Je m’appelle Kelly. je suis en couple depuis février 2009. Nous avons une petite fille qui vient d’avoir 6 ans et nous habitons ensemble depuis 3 ans. Au début de notre relation, j’avais quelques blocages sexuels auxquels j’ai mis rapidement fin grâce à un psy et une conseillère conjugale ainsi que ma volonté. Mon conjoint est (pour moi) accro au porno, aux relations virtuels, il est inscrit sur des tchats spécialisés, des sites de rencontres, se créée des faux profiles pour échanger. Il a des « amis » qui sont dans le même délire que lui il s’envoient des vidéos, des photos, ils ont un groupe de filles coquines qu’ils se partagent… Je sais tout cela car il ne prend même pas la peine de cacher ce qu’il fait mais même en lui mettant devant les yeux il nie et ment. Il retourne la situation et me dit que c’est moi qui vais voir ailleurs…. C’est faux! C’est lui que je veux et que j’attends. oui, je l’attends car j’ai envie de lui mais ne me touche pas, ne me fait pas l’amour. Il se couche toujours tres tard car il est sur les réseaux sociaux donc je m’endors. Je suis toujours présentable, propre, sexy et jolie. Tous les garçons me regardent sauf lui :(. j’ai posé plein de questions mais il dit qu’il m’aime, me désire, me trouve jolie mais je ne le ressens pas…

    Il y’a quelque jours, je suis encore tombée sur des échanges de photos et vidéos hot entre lui et d’autres filles. J’ai mis un terme a notre relation. Il a pleuré s’est jeté à mes pieds puis a finalement décidé de quitter l’appartement conjugal pour retourner chez sa mère. Il dit s’en vouloir mais je n’arrive pas y croire. Tout cela est trop contradictoire pour moi si tu voulais bien m’éclairer un peu… je compte surement le pardonner mais je ne veux pas qu’il change si c’est son délire pourquoi pas le faire ensemble. Mais je veux savoir s’il a vraiment des regrets et s’il veux vraiment être avec moi car son attitude est trop confuse pour moi.
    Merci et super site.

    Kelly

    1. Bonjour Kelly,

      Merci pour ta participation.
      Merci pour tes encouragements!
      Donc, tu dis que ton homme aime (est accro) au porno, qu’il s’inscrit sur des tchats spécialisés…
      Mais, il nie et te ment quand tu lui en parles.
      Première question : Comment t’y prends-tu quand tu l’interroges? Est-ce que tu lui fais se sentir « gêné »? Est-ce que tu exprimes, même implicitement, comment tout ça est honteux? Est-ce que tu exprimes, toujours même explicitement combien sont comportement est déroutant et inquiétant, combien son comportement te fait du mal?
      Dans ce cas-là, il est normal qu’il nie et ment.
      Il se peut aussi que tu ne le critiques ni implicitement, ni explicitement. Il peut te mentir et nier parce qu’IL pense que son comportement est honteux, pour toi et en général.
      Donc, si tu veux qu’il soit honnête, fais en sorte de ne pas le juger (tu peux le faire sans t’en rendre compte…). Fais en sorte qu’il comprenne que rien dans son comportement n’est honteux pour toi.
      S’il pense que tu le critiques, s’il pense que l’image que tu as de lui se dégrade, il ne te parlera pas.

      La raison pour laquelle il ne te touche pas est peut-être inavouable pour lui.
      Peut-être qu’il ne te touche pas, parce qu’il pense que tu le considère comme un obsédé sexuel, un fou du sexe. Peut-être que c’est l’image que tu as de lui qui le dérange. Peut-être que l’image que tu as de lui le blesse. Bref, lui seul pourra te dire pourquoi il ne te touche pas.
      Il se jette à tes pieds mais quitte l’appartement conjugal. Tu ne le comprends pas et c’est compréhensible. Mais, il veut sans doute être avec toi. En fait, son attitude à lui est compréhensible aussi.
      Son affinité avec le sexe reste une partie de lui… Tu as raison, tu ne dois pas le changer. (À moins que c’est pathologique et qu’il convient de consulter , mais je ne suis pas en mesure de le dire.) D’ailleurs, tu dis ne pas vouloir qu’il change. Il faut qu’il soit alaise d’être ce qu’il est avec toi. Et, ça ne semble pas être le cas.
      Tout rentre dans l’ordre si tu communiques de la bonne façon 😉

      Merci Kelly!

      J’espère t’avoir éclairé.

      Agnès

  49. Bonjour,
    Je viens vous voir pour vous exposer mon problème voilà je viens d’apprendre il y a une semaine que mon conjoint m’a trompé avec une femme qui est venu le contacter sur Facebook et leurs discutions à dérapé sur le plan sexuel. ils se sont vu 2 semaines après et ils ont eu un rapport tous les deux. Par la suite j’ai eu des soupçons donc j’ai fouillé et j’ai trouvé une conversation compromettante mais lui m’a menti en me disant que ce n’était rien mais au bout d’une semaine la fille est venu me contacter et tous me dire donc là nous avons eu une très grande discussion, car ajoutÉ à tout ça, cela faisait 5 mois que nous essayons d’avoir un 2 eme enfant et maintenant je me retrouve enceinte avec un conjoint qui m’a trompé j’ai beaucoup réfléchit je lui ai proposée une deuxième chance et de garder ce bébé. Mais moi j’attends plus, qu’il soit démonstratif envers moi qu’il me montre qu’il pense à moi et qu’il m’aime. À la maison, il le montre mais dès que nous sommes en dehors ou pas ensemble je n’ai aucun signe d’affection même si je sais que ce n’est pas un homme démonstratif. Il a beau me dire qu’il regrette que c’est une erreur qu’il s’est fait embobiner, qu’il m’aime qu’il veut sauver notre couple, moi je doute de ses paroles. Et je me pose beaucoup de questions! Vais-je arriver à lui pardonner ? Ne va t-il pas recommencer? Vais-je finir ma vie avec deux enfants seule? Vais-je réussir à retrouver confiance en lui ? L’avenir me fait peur .
    Aider-moi à trouver des réponses

    1. Bonjour Élodie,

      Merci pour ton commentaire.
      Ta déception est compréhensible étant donné que vous prévoyiez à ce moment-là avoir bébé 2. S’il ne t’a pas avoué sur le coup, c’est sans doute parce qu’il avait peur de te perdre. Tu es en mesure de pardonner mais à condition de parler de ta blessure et de comprendre les manques de ton homme. Quand tu sauras ses manques, tu pourras décider si oui ou non ce qui l’a poussé vers une autre femme est compréhensible et pardonnable. Comprendre va t’aider à aller de l’avant et à ne pas ressasser le passer.
      Tu dis que tu attends plus de démonstration de sa part. Mais, en même temps, tu sais qu’il n’est pas démonstratif. Si je peux te conseiller une chose… c’est de lui formuler en quoi tu souhaites qu’il soit plus démonstratif. Sois précise dans tes demandes. N’attends pas de lui des choses parce qu’il t’a trompée. Il ne lie pas dans tes pensées… et en plus il n’est pas démonstratif. Tu veux aller de l’avant? Tu veux sauver ton couple? Ne sois pas rancunière, n’attends pas. Ose demander ce que tu veux et quand tu veux ces choses. Justement, pour vous éviter à tous les deux de nouvelles frustrations, montre-lui ce qu’est la communication.

      L’avenir te fait peur, mais tu es en mesure d’être heureuse.
      Profite de cette expérience pour révolutionner la communication dans votre couple : vous serez tous les deux beaucoup plus heureux.

      À bientôt Élodie

      Agnès

  50. Bonsoir Agnès,
    je vis depuis 18 mois aux Antilles, j’y suis venu dans un cadre professionnel, avec ma femme et mon fils.
    Dès notre arrivée, après quelques semaines de travail, j’ai fait la connaissance d’une collègue de travail qui ne m’a pas laissé indifférent.
    Nous nous sommes revu deux ou trois fois, sans équivoque, puis j’ai appris qu’elle était mutée sur ma commune, dans mon service et qu’elle envisageait de partager mon bureau car le courant passait bien entre nous.
    Cette femme est mariée et a trois enfants.
    Elle est donc arrivée en juillet 2015, nous avons fait plus ample connaissance et de petites attentions se sont mises en place. En octobre, j’ai eu l’occasion de travailler 15 jours en continue avec elle ou nous avons passé notre temps ensemble, en voiture, à traverser l’ile.
    Nous sentions bien que nous nous rapprochions et sommes finalement tombés amoureux, les choses étaient compliquées car hors du boulot, nous n’avions pas de moments pour nous voir.
    Très vite ma femme a su , puis qu’ elle est tombée sur mon historique de navigation ou j’ allais sur des forums traitant de l’infidélité, l’annonce de la rupture…
    Durant un mois je l’ai culpabilisée sur les difficultés que traverse notre couple depuis plusieurs années ( plus de com, plus d’efforts, absence d’intimité, etc), je ne l’ai pas épargné et ai été très froid avec elle, je ne voulais plus communiquer.
    Ma collègue a de son coté annoncé à son mari qu’elle le quittait pour moi, alors qu’au début de notre relation, il en était hors de question.
    Tout est allé très vite, très intensément.
    Mi décembre, j’ai poussé ma femme vers la porte, car je voyais bien qu’elle traînait les pieds pour partir malgré ma décision de me séparer d’elle. Je précise que quoi qu’il arrive, elle ne pouvait pas bénéficier de mon logement de fonction et moi partir.
    Ma nouvelle amoureuse est venue s’installer petit à petit chez moi, avec ses petits. Quelques semaines plus tard, j’ai été pris de panique, peur de la nouveauté, peur de perdre ma vie laissée en France , regrets et remords vis à vis de ma femme, besoin de me racorcher à quelque chose de certain et j’ai demandé à la nouvelle de quitter ma maison et de rentrer chez son mari le temps que nous trouvions un logement à nous (je ne voulais pas construire du neuf sur les ruines de mon passé avec ma femme).
    Ça n’a pas fait un pli, j’ai tenté de récupérer ma femme, ma collègues a recollé les morceaux avec son mari qui n’attendait que cela.
    Depuis un mois, j’essaie de juste renouer le dialogue avec ma femme qui reste désespérément hermétique, elle ignore chacune de mes demandes, chacun de mes messages alors que ma seule question est de savoir s’il peut y avoir encore un « nous », qui dans ce cas me permettrait d ‘être patient et de la laisser digérer.
    Je lui ai dit que dans ces conditions, elle allait me perdre une seconde fois, définitivement cette fois puisque je n’attendrais plus rien d’elle et pour personne cette fois ci. L’absence de communication est pour moi un frein à toute reconstruction ou digestion d’une situation, dire qu’il faut du temps seul, pour réfléchir, se reconstruire ou digérer est du folklore: pas de com, aucune évolution.
    Il y a trois semaines, celle qui est redevenue ma collègue de bureau a bien voulu s’ouvrir à moi, sur l’humiliation d’avoir été sortie de ma vie, celle de m’avoir vu revenir vers ma femme, sans grand succès, elle a tenté de me faire réagir et de me faire comprendre qu’elle est la femme de ma vie. Je suis resté froid, par posture, alors que mes sentiments pour elle sont intacts.
    Elle m’a écrit une longue lettre dans laquelle elle exprimait son amour et le fait qu’elle savait que j’allais me perdre à rechercher ma femme, que je ne serais plus jamais heureux avec elle
    Elle définitivement décidé de jeter l’éponge avec moi et s’est raccrochée à 200% à son mari.
    La semaine dernière j’ai consenti auprès d’elle a m’ouvrir et a parler avec elle de notre malheureuse expérience, je lui ai exprimé le fait que de passer de l’une à l’autre sous mon toit encore plein de souvenirs, en y incluant ses enfants était suicidaire et c’est pour cette raison que je lui ai demandé de partir, pour préserver ce qui nous restait. Nous avons longuement parlé elle et moi, comme à notre habitude, nous échangeons des heures et des heures sans la moindre lassitude… A la fin de la discussion, nous sommes tombé dans les bras l’un de l’autre sans pour autant qu’il se passe quoi que ce soit derrière.
    Nous avons recommencé à nous échanger des SMS à cadence élevée, comme nos discutions, elle disait avoir toujours des sentiments pour moi, vouloir pardonner et tenter de faire quelque chose de beau de ce qui restait de nous. Elle expliquait avoir retrouvé son mari et vouloir tenter de retrouver en lui cette flamme. Puis elle m’a longuement expliquée qu’elle était tiraillée entre lui et moi, eu égard à ce qu’elle avait éprouvé pour moi les quelques semaines que nous avions partagé.
    Avant hier soir, elle m’ a écrit que la raison et ses enfants ne lui permettaient pas de revenir vers moi pour construire qqch, elle préférait la sécurité de son foyer, quitte a se perdre elle même, elle ferait la part des choses. Je me suis battu comme un diable mais ai échoué.
    A 3h du matin, elle m’a envoyé un SMS me disant qu’elle ne voulait que moi, qu’elle m’aimait et que j’étais la seule personne qui pourrait lui permettre de se poser, elle voulait prendre ma main et ne plus jamais la lâcher… Elle était complètement paumée…
    Nous nous sommes vu le matin, lors de ma séance de sport et avons longuement échangé, me faisant part de ses craintes de l’inconnu avec moi, la peur de se planter, la peur de l’abandon, de faire souffrir son mari, mais l’amour qu’elle avait pour moi, toutes ces choses que je lui apportait et qui lui permettait de se sentir femme, la peur de me faire souffrir. J’avoue que sa situation n’est ps simple et pour rien au monde je n’aurais pris sa place. Ajoutez à ça le regard des gens, la considération sur sa propre personne… un clavaire…
    L’après midi elle m’a invité à venir la rejoindre à la piscine d’un hôtel, en compagnie de ses enfants et de mon fils. Nous avons à nouveau longuement échangé sur plein de sujets et notre histoire, elle exprimait son tiraillement entre ses deux hommes et le besoin de retrouver des repères avec moi pour pouvoir tout mettre dans la balance et avancer, avec l’un ou l’autre.
    Elle ne m’a pas caché que je partais avec un handicap énorme et je le sentais ne serait ce de la manière dont elle parlait du fait de ne pas vouloir faire souffrir son mari. Nous avons à nouveau fini dans les bras l’un de l’autre, approchant nos lèvres sans nous embrasser, nous caressant tendrement. Je dois dire que là aussi, je me suis battu comme un diable pour remettre les compteurs à égalité.
    Le soir elle s’est invitée chez moi, me demandant l’assurance qu’il ne se passerait rien de plus que du dialogue. J’ai accepté répondant que si elle m’offrais l’opportunité d’aller plus loin, je la prendrais.
    Ca n’a pas loupé, nous nous sommes goulûment embrassés, caressés et avons fait l’amour avec passion, tendresse et tout ce que deux amoureux peuvent se donner de magique.
    Au petit matin, elle est repartie, elle avait retrouvé ses papillons, ses marques avec moi. Pour autant, si elle allait donner des explications sur son escapade à son mari, elle disposait de tous les paramètres sur lui, sur moi, pour tenter de prendre dans les semaines à venir, une décision sur celui qu’elle suivrait. Elle est partie comme un matin de boulot, émue par mes larmes, préoccupée par l’état de son mari qui savait où elle avait passé la nuit.
    Vers huit heures, elle m’a envoyé un SMS, disant que le prochain serait une bombe, qu’elle en était désolée. Mon coeur est parti à 200, je lui ai demandé pourquoi elle ne nous laissait aucune chance? Pourquoi elle ne comprenait pas que ce que son mari n’était plus capable de lui donner, je l’avais pour elle et allais lui distiller? En retour, elle m’annonçait que lors de son footing matinal, les choses se sont posées comme une évidence pour elle, c’était moi et personne d’autre, qu’elle me demandait un peu de temps pour se séparer proprement de son mari et faire les choses proprement avec moi, chacun chez soit pour commencer en se voyant régulièrement chez l’un et chez l’autre, sans y mêler nos enfants pour commencer.
    Entre temps, la seule chose que j’ai obtenu de ma femme est une menace de représailles si je rentrais encore dans la résidence où elle habite désormais, je lui avais déposé du courrier…
    Elodie a 34 ans, j’en ai 43. lors de notre rencontre, elle a toujours dit qu’elle avait ce qui lui fallait avec son mari, fidélité, sérénité, une vie simple et lisse, sans prise de têtes et qu’elle ne le quitterait pour personne, pas même pour moi, qu’une relation adultère n’étais absolument pas envisageable pour elle. Petit à petit, par des heures et des heures de dialogue et d’acharnement de ma part, elle a fait tomber une à une ses nombreuses barrières. Lorsque notre relation est tombée par accident au grand jour, elle a expliqué pourquoi à son mari et l’a finalement quitté, pour moi mais aussi consciente du manque affectif qu’elle avait. Elle est repartie avec lui, décidée à changer les choses, lorsque je l’y ai contrainte en la renvoyant dans ses bras, mais l’amour qu’elle a pour moi a été le plus fort, plus fort que cet homme semblant si parfait, que l’humiliation de la sortir de chez moi et tenter de retrouver ma vie d’avant, par crainte de l’inconnu.
    Elodie a toujours fait les choses proprement, que ce soit avec son mari ou avec moi, contrairement à moi, avec ma femme ou avec elle… Elle dit les choses, prends les décisions.
    Depusi notre rencontre, elle a toujours été pour moi une Evidence, la vie nous a mise sur le même chemin, pour qu’on en fasse quelque chose, à nous de savoir quoi…
    Ma femme est hésitante, presque fermée, ne veut jamais parler des problèmes ni les résoudre, ce qui a crée une accumulation et m’ a fait me détourner d’elle. Voilà des années que je lui demande de réagir, en vain… J’avais l’impression d’être seul, en colocation, à vivre ma vie avec mon fils. J’ai des doutes sur sa capacité à changer malgré ce qui nous est arrivé et je sais que le ciment de notre couple, s’est érodé. Je suis persuadé que si nous repartons ensemble, ça n’est qu’une question de temps pour que cette situation se reproduise.
    Voilà mon histoire, voilà où j’en suis.
    Quel regard porter sur tout cela?
    Hervé

    1. Bonjour Hervé,
      Tu es passionné par ta collègue. Tu te sens vivant auprès d’elle et quand tu penses à elle.
      Elle est la seule qui te fait te sentir ainsi. Elle est la seule capable de te toucher ainsi.
      Seulement, à vous lire, vous avez quelques fois regretter votre attitude vis-à-vis de vos partenaires.
      Elle a raison de vouloir se séparer proprement.
      Elle a raison de vouloir être sûre de comprendre : est-ce simplement de la culpabilité qu’elle ressent envers son mari? Ou l’aime-t-elle encore malgré tout?
      Elle a raison de ne rien vouloir précipiter.
      Tu lis des témoignages sur internet, elle le fait certainement aussi!
      Or, combien de personnes quittent leur partenaire pour leur amant, pour le regretter amèrement ensuite?
      La passion est facile quand on est célibataire, pas quand on est en couple.
      Tu sais, « l’amour » ne suffit pas pour être heureux. Il est normal de penser à ce que l’on risque de perdre.
      Il est normal que tu penses à ce que tu risques de perdre. Parce que tu as mis un jour beaucoup d’amour dans ce que tu as construit.
      Avant de quitter vos partenaires et de vous mettre ensemble… vous devriez faire le point sur votre vie avec votre partenaire avant tout.
      Faites-le bilan avec votre partenaire d’abord. Définissez si vous l’aimez toujours. Définissez si vous êtes en mesure de vous épanouir avec votre partenaire. Si ce n’est pas le cas, alors… séparez-vous d’eux et soyez ensemble. Pour faire le meilleure choix, vous devriez tout faire pour sauver votre couple… Là, vous serez en mesure d’être serein. Là vous choisirez, confiants, de vous mettre ensemble ou pas. Faire les choses proprement… ta collègue à raison… pour ton épanouissement et le sien.
      Je comprends toutefois que la passion te bouleverse à tel point que tu agis maladroitement parfois. Par exemple, tu voudrais tout quitter pour elle. Mais n’oublie pas que ton amour pour ta femme peut être voilé par la routine et les frustrations. Oui, ta femme ne communique pas. Mais cela ne te rendra pas heureux de la quitter pour une passion passagère. Car, oui, la passion peut aussi être passagère. Pour ton épanouissement, ne quitte pas ta femme pour une autre. Quitte ta femme parce que tu ne l’aimes plus et que tu ne te vois plus vivre avec elle. Quitte la parce que tu serais mieux célibataire. Donc, si ta collègue ne quitte pas son mari, ou bien si elle retourne avec lui, tu voudras te réconcilier avec ta femme? Hum…. Fais d’abord le point en toi. Vois d’abord si tu ne veux plus être en couple avec ta femme. Ensuite, fais ce qu’il a de plus honnête… pour toi.

      j’espère t’avoir aidé Hervé…

      Agnès

      1. Bonjour Agnès,
        Je sais que j’ai fait une connerie en laissant ma femme(Christelle) pour une autre.
        Ce qui m’a fait revenir vers ma « maitresse » (Elodie), c’est l’absence totale de dialogue avec ma femme suite à notre rupture. En l’espace d’un mois, alors que j’avais quitté Elodie, je n’ai eu aucun signe positif de sa part tendant à me montrer qu’elle accepterait le dialogue, elle est restée complètement fermée.
        Aujourd’hui Christelle sait que je suis retourné vers Elodie, elle m’en veut énormément et sait m’en foutre « plein la gueule » et tout dialogue, toute explication sont impossible.
        Je pense l’avoir définitivement perdu car j’ai fait n’importe quoi et surtout, je n’ai eu aucune patience… En fait j’aurais pu être patient si j’avais eu un frémissement de la part de Christelle.
        Je suis complètement désespéré…

  51. Bonjour Agnès, j’aimerais avoir un peu ta vision des choses… Je suis marié depuis bientôt 7 ans et je connais mon épouse depuis 12 ans. Nous avons actuellement une petite fille de 3 ans et demi. Malheureusement, j’ai un peu « merdé » un janvier 2015… Tout à commencé par des discussions purement amicales avec une collègue et par la suite les discussions sont devenues de plus en plus proches. Ensuite, j’ai eu ce que l’on peut appeler une coucherie de bureau un soir avec cette collègue et après ceci nous avons décidé de stopper tout ce manège car nous avions chacun des conjoints et des enfants et me concernant, j’ai toujours été fou amoureux de ma femme. En conclusion, il n’y a eu « qu’un » rapport entre nous. Pendant toute une année j’ai vécu avec ce secret en me rongeant l’esprit et j’ai finalement avoué à mon épouse en janvier 2016 ce qu’il c’était passé en lui précisant que si elle souhaitait mettre un terme à notre relation, je ne lui en voudrais pas car j »étais le grand fautif dans cette histoire. De même, je lui ai proposé de poser toutes les questions auxquelles elle souhaitait avoir des réponses car j’ai toujours voulu être transparent avec ma femme. (ce qu’elle a fait) Après discussion et malgré la blessure que je lui ai infligée, nous avons discutés et pris la décision de rester ensemble car nous nous sommes chacun mis d’accord sur le fait que nous nous aimions et que nous serions bien plus malheureux séparés, qu’ensemble. Pendant un petit mois, toute notre vie semblait parfaite, nous étions très proches… Bien plus qu’avant… Pourtant, il y a deux semaines d’ici, j’ai constaté une distance entre elle et moi qui a attiré mon attention… Après quelques jours, elle m’avait en fait avoué qu’elle avait discuté de mon infidélité avec un de ses collègues et dans leur conversation, le collègue en question a voulu la rassurer en lui disant que tout ceci pouvait arriver à n’importe qui et que personne n’était à l’abri car lui même, étant marié à l’époque, avait déjà eu des sentiments pour elle et suite à ceci, ma femme lui a également avoué avoir eu des sentiments envers lui et ce bien avant mon infidélité. J’ai évidemment été fou de rage de savoir ceci (Même si finalement je ne devrais pas au vu de ce que j’ai fais) mais le fait de savoir que bien avant moi elle avait déjà ces sentiments (Attirance physique ou sexuelle), ça m’a fait très mal. Ceci étant, nous avons discuté de nouveau et j’ai moi même cherché des explications auprès de son collègue qui m’a certifié qu’il cherchait simplement à la réconforter et rien d’autre dans la mesure où il vient de refaire sa vie avec une autre personne qui est actuellement enceinte de quelques mois et qu’il n’envisageait rien du tout avec ma femme. Mon épouse m’a certifié qu’il ne s’était jamais rien passé entre eux et j’ai une totale confiance en elle donc je ne m’inquiètes pas à ce niveau même si ça ne fait pas plaisir à savoir. Toutefois, depuis cette conversation qu’elle a eu avec son collègue, elle se remet en question sur toute notre vie de couple et se torture l’esprit en se demandant si c’est bien avec moi qu’elle aurait dû faire sa vie ou en tous cas la continuer… Il est évident que notre vie de couple n’est plus du tout ce qu’elle était puisqu’elle se remet continuellement en question…. Elle dit m’aimer mais plus follement comme avant et elle souhaite que tout ceci revienne afin de continuer notre vie. Elle n’a pas souhaité quitter le domicile familiale par crainte de faire une erreur et elle me demande de lui laisser du temps pour que tout de redevienne comme avant et elle espère que l’amour total qu’elle avait pour moi reviendra. Concrètement, je suis totalement désemparé d’une part parce que je m’en veux énormément d’avoir pu tromper mon épouse alors que tout se passait correctement bien dans notre couple et que je n’avais aucun sentiment pour ma collègue et d’autre part je suis inquiet de savoir comment notre vie va pouvoir redevenir celle qu’elle était. De mon côté, je fais tous les efforts possibles et inimaginables (Tâches ménagères, etc…) et je lui ai bien précisé que plus jamais mon égarement n’arrivera car je m’en veux terriblement et je ne suis pas et je ne souhaite pas être ce genre d’homme! A ce niveau, elle m’a répondu sincèrement qu’elle avait bien compris que plus jamais je n’oserai faire ceci et qu’elle ne se tracassait plus avec ce point car elle a bien senti ma sincérité et l’amour que je ressens pour elle mais malgré tout elle a besoin de réflexion sur la remise en question de sa vie alors qu’elle dit m’aimer et que je ne peux rien faire de plus que ce que je fais déjà pour l’aider dans sa réflexion . Je t’avoue ne pas savoir faire quoi faire de plus, ni même comprendre comment elle peut m’aimer et se remettre en question alors qu’elle ne souhaite pas non plus envisager quoique ce soit avec une autre personne que moi. Je te remercie d’avance de me lire ainsi que pour tes commentaires. Alex.

    1. Bonjour Alex,

      Merci pour ton commentaire.
      Tu as avoué en 2016…
      Et aujourd’hui… elle remet en question votre couple. Je vais te dire une chose très importante: faites en sorte qu’elle commence sans plus attendre le processus du pardon.

      En fait, faites attention aux faux pardons. Elle te dit qu’elle fait confiance au fait que tu ne recommenceras pas, mais cela ne veut pas dire qu’elle te pardonne. Parfois, on veut passer au travers sans pardonner. Parce qu’on ignore vraiment ce qu’est le pardon. On ignore ce qu’exige pardonner. On ne balaie pas d’un revers de main, d’un simple « ok, je te pardonne » l’infidélité. Elle a beau te dire vouloir avancer, mais la douleur et la désillusion sont là. Pardonner est toute une discipline. Le fait qu’elle remet tout en question est un indice qui prouve qu’elle ne pardonne pas.

      Faites en sorte qu’elle commence véritablement le processus du pardon…
      Sinon, l’intensité de ses sentiments va aller décrescendo. Et là, dans quelques années, elle s’en ira…

      Ton aveux est récent. L’attitude de ta femme est compréhensible. Seulement, guide ta femme vers le pardon… sinon, elle entretiendra du ressentiment….et à la longue, son amour pour toi en pâtira sérieusement.

      Je te parle en connaissance de cause.

      Agnès

  52. bonjour ,
    je suis en couple depuis 8 ans , et nous vivons ensemble depuis 5 ans . il y a un an j’ai reçu une lettre anonyme me disant de surveiller mon conjoint , bien sur il a tout nié et la vie a repris son cours . puis une deuxième lettre est arrivée 🙁 il y a environ un mois et là il a tout avoué . il m’a trompé un an avant qu’on s’installe ensemble c’est à dire il y a 6 ans . il y a eu de longues périodes ou il ne la voyait pas mais ils étaient toujours en contact et se sont revus , elle s’est même installée dans un village non loin de chez nous . il me certifie qu’il n’a pas su se sortir de cette histoire que j’ai toujours été celle qu’il aime et que me l’avouer est soulagement .aujourd’hui il dit avoir mis un terme à cette relation , il a même entamé un psycothérapie pour comprendre car il est incapable d’expliquer ce qu’il a fait . je l’aime je pleure beaucoup , j’ai envie de croire que notre couple n’est pas mort mais c’est très difficile

    1. Bonjour Myriam…

      J’arrive à sentir ta douleur… sans doute parce que ce que tu me dis fait écho en moi… tu es effondrée parce que tu te dis que tu as vécu dans l’illusion toutes ces années. Tu lui faisais confiance. Il a même eu l’opportunité, il y a 6 ans, de t’avouer son incartade.
      Mais, au moins, il sait au fond de lui que c’est un « déséquilibre personnel » qui l’a poussé à l’adultère. Il sait qu’il a des manques (peut-être des blessures et des peurs) qu’il doit définir pour, d’une part comprendre son geste afin de renouer avec toi, d’autre part pour s’épanouir personnellement. Une part de son être n’est pas épanouie… voilà qui explique, sans excuser le comportement, qu’on fait n’importe quoi. Ton couple n’est pas forcément le problème.

      Ce que tu dois faire toi dans un premier temps, c’est exprimer ta douleur… attention toutefois à t’y prendre de la bonne façon.

      Tu as tout mon soutien Myriam,

      Ps : bientôt, je propose un coaching gratuit pour surmonter l’infidélité,
      Je t’invite à t’y inscrire.

      (Demain, je publie un article qui pourrait t’aider.)

      Agnès

      1. bonjour ,

        longtemps que je n’ai pas écris mais je suis régulièrement les messages postés . Mon histoire me hante j’y pense sans arret ça ne me quitte jamais . il est très présent , très attentionné mais j’ai besoin de réponse , donc je lui ai demandé qu’on se pose et qu’on en parle . il est là auprés de moi on a vécu tant de belles choses alors qu’en parralèle il me trompait . donc j’ai besoin de savoir ce qu’elle était , ce que je suis et ce qu’il aurait fait s’il n’y avais pas eu ces lettres anonymes ….peut etre la situation serait encore la meme …surement meme !
        au-je raison de vouloir savoir tout ça ?? ou dois je juste me demander ce qu’il faut en faire ?
        le plus ironique c’est que tout ça nous a encore rapprochés même si j’ai perdu totale confiance en lui , il y a eu bcp trop de mensonges …
        Myriam

  53. Bonjour,
    j’ai lu avec attention votre post et vous remercie….cependant comment surmonter une infidélité et un enfant qui est né de cet « adultère »? je mets adultère entre «  » car l’enfant est né alors que l’on était séparés…je n’étais pas au courant de l’infidélité…j’ai été au courant de l’infidélité quand l’enfant est né…aujourd’hui on essaie de reconstuire ensemble, son enfant il ne peut malheureusement pas le voir dans des conditions saines..(‘une fois par semaine, une heure, chez un membre de la famille..) moi je ne peux voir cet enfant…et nous nous n’avons pas encore d’enfant, il en veut avec moi (il en a toujours voulu avec moi mais j’ai toujours été hésitante, me suis retenue…)…un peu perdue….merci de votre retour…

    1. Bonjour Aissa,

      Merci pour ton commentaire.
      Même si l’enfant est né alors que vous étiez séparés, vous étiez ensemble quand il est allé voir ailleurs.
      Ta douleur est compréhensible.

      Aujourd’hui, tu es dans la douleur. Il est aussi compréhensible que tu « rejettes » cet enfant.

      Comment faire pour surmonter l’adultère, quand il y a eu un enfant?

      Dans un premier temps… n’oublie pas que cet enfant est un individu capable de souffrir, de ressentir des choses et d’apporter sa lumière dans ce monde… il n’est pas seulement le résultat d’une relation adultère. Cet enfant vit et a besoin d’amour pour vivre. Cet enfant a désormais le droit d’exister, malgré les circonstances. Ne « regrette » pas cette vie. Ne regrette pas LA vie. Bref, essais de faire la part des choses… Ton mari t’a fait du mal. Cet enfant n’a jamais voulu te faire souffrir. Cette conception des choses, qui est une réalité, peut t’aider.

      Ensuite, plus tu considéreras l’adultère comme l’opportunité d’un véritable développement personnel pour ton partenaire et toi, plus tu accepteras cet enfant. Vous devez communiquer sur les besoins, les manques, les frustrations qui ont mené à l’adultère. Quelque part, il y a adultère parce qu’on n’affirme pas nos besoins.

      L’infidélité est une occasion pour vous.
      C’est une occasion d’apprendre à vous affirmer. C’est une occasion d’apprendre à communiquer vos besoins… pour vous épanouir individuellement, afin de vous épanouir à deux ( et donc ne pas être tenté par l’adultère).

      Aissa, j’espère t’avoir aidé.

      Agnès

  54. Bonjour Agnés,
    Que cela reconforte un peu de tous vous lire.
    J’ai 32 ans ma compagne 37 ans et nous sommes en couple depuis 10ans.
    Voici mon histoire,
    Depuis le week end dernier je suis au courant que ma compagne avec qui j’ai eu une fille y’a 5 ans et avec qui on a construit une maison y’a 4ans, avait repris contact avec un ancien ex d’y y’a 20 ans. Elle m’a expliqué que la vie à fait à l’époque qu’ils avaient été obligé de se séparer mais qu’il avait tjr était dans son coeur.
    Je n’ai pas réussi à savoir depuis quant la reprise de contact avec lui à eu lieu ou meme si ils ont tjr gardé contact, je sais meme pas qui c’est et si il est proche de chez nous ou loins, je n’ai pas réussi à tirer bcp de reponse de nos 3 discutions.
    Je sais qu’elle lui a envoyer des photos d’elle en lingerie sexy lors de son week end en solo pour sa passion de la photo. Ce qu’elle faisait rien que pour moi avant. Mais je doute que meme avant ou maintenant elle lui ai pas fait venir ces photo qui mettaient destinée. Elle ma assurée qu’il n’y avait pas eu de rapport sexuel, mais que voila c’etait lui l’homme de ses 18 ans et que maintenant elle est perdue et ne sais quoi faire.
    Je lui ai repondu de regarder autour d’elle de tt se qu’on avait construit et notre fille qu’on a eu bcp de mal a avoir et qui pendant la grossesse compliqué on etait tjr present l’un pour l’autre. De ne pas foutre en l’air 10 ans de vie commune pour un gringo de ses 18ans. Elle ma dit que j’avais raison mais que son coeur lui faisait mal et puis silence radio.
    Je lui ai dit que je lui pardonné , que je ne voulais pas qu’elle me quitte, et qu’elle pense a notre vie de famille et à moi qui ai toujours tt donné pour elle.
    Voici un résumer de nos 3 discussions, la 2ieme discussion, je n’ai pu m’empécher d’exploser au point dans vomir, de cogner et casser le mur de la maison avec mes poings et de taper a coup de pieds dehors dans tt ce qui trainer par terre ce qui ma vallu une blessure au coude et une entorse et petite fracture au pied. Jai criée de ttes mes force dehors, je ne me contrôler plus j’avais mal tellement mal ce qui et la premiere fois qui m’arrive, je suis tres calme comme personne.
    depuis ce weekend de découverte (14 fevrier), nous avont fait 3 fois l’amour, derniere fois hier soir.
    Mais voila nous nous étions dit pour l’instant de ne plus parlé de sa car elle ne pouvait réflechir et qu’elle avait mal au fond d’elle. Je lui ai dit ok mais arrete aussi tt contact avec l’autre gringo.
    Dans la semaine je lui ai envoyer des sms d’amour, je lui ai offert des fleurs, etc (ce que je fais souvent d’ailleurs), d’etre comme si de rien n’était. Mais je sais qu’elle a tjr des contacts avec lui je le sent.
    Je suis tres mal dans ma peu, j’ai le coeur qui va sortir de ma poitrine, je mange peu voir pas du tt, je dort peu, et je peu m’empecher de fouiller partt et meme de debaucher plus tot pour passer a son boulot pour voir si elle y est.
    Quant je lui dis je t’aime elle me repond par Bisoux ou je sais.
    Elle me dit que je suis une personne formidable, gentil, et tt et tt.
    Je suis perdu qu’est ce que ces relations sexuelles ou elle est moi avons notre orgasme que j’ai avec elle et le maletre qu’il y’a (car je le sent elle n’est pas bien) veut dire.
    Je pense bcp a ma fille qui ne sait rien de tt ca mais qui aura bcp de chagrin de voir peu etre son papa et sa maman se séparer. Tt cela me fait peur j’ai bcp d’idée noir, comme de trouvé ce gringo et de lui faire passer l’envie de draguer une mere de famille investi et qui etait tres amoureuse.
    Je suis pret a tt pardonné et a tirer un trait et a oublier.
    Mais voila, dois je partir du domicile et la laissé un peu seul avec notre fille pour qu’elle se rende conte qu’elle a besoin de moi et de notre amour.
    Je suis perdu, blesser et tellement amoureux

    j’espere ne pas avoir etait trop long et ambigue
    Merci a tous

    1. Salut Grégory,

      Courage dans cette épreuve, ce n’est pas simple à vivre, et surtout à accepter.

      On ne peut pas vraiment donner de conseils dans des cas comme celui-là, chacun est different.
      Cependant, je pense qu’il faut que tu penses un peu à toi et ce, pour de multiples raisons…
      Premièrement, cela va te redonner confiance en toi. Tu as ta vie, ta femme a sa vie, vous avez une vie de couple.
      Ces 3 choses sont immuables et sont fondamentales pour ton couple. Pour que le couple aille bien, il faut que les personnes qui le composent aillent bien également. Et force est de constater en te lisant que tu ne vas pas bien, ce qui est largement comprehensible au vu de la situation.
      Mais quand meme, reprendre du poil de la bête, donner un peu d’air à ton épouse et reprendre la barre de ton bateau aider à la faire revenir….
      De toutes manières, passer des journées à pleurer ou à se tordre de douleur ne fera rien avancer et n’aidera pas à reconstruire ton couple.
      Et autant être clair, c’est également possib le que ta femme parte, et, dans ce cas également, autant être le mieux préparé possible, et pour affronter la situation dans les meilleures conditions, autant être au mieux que possible dans sa peau.

      Si tu te sens assez fort, je te dirai même de demander de la clareté à ton épouse, en lui montrant que ce n’est pas « vivable » de vivre avec 2 hommes dans sa vie… Mais il faut le faire de façon Claire, non ambigue, et sans juger. Ta femme a également une vie (tout comme toi) et elle a droit au respect de « sa » vie…

      Courage mec !

  55. bonjour Agnés,

    Je t’avais envoyé un message il y a quelques semaine pour t’expliquer que mon mari me trompait depuis le mois de novembre. Tu m’avais alors conseillé de rester à ses cotés pour le soutenir dans ses difficultés de boulot et de ne pas péter de plomb si il retournait voir sa maitresse car je lui donnerai la possibilité de choisir entre elle et moi.
    J’essaye d’appliquer tes conseils, même s’il retourne la voir (1 fois par semaine voire 1 fois tous les 15 jours) et de ne pas lui faire de reproche. Je continue de le soutenir dans ses décisions pour le travail de sa ferme. Malgré cela je me languis de le voir revenir davantage vers moi, on ne se dispute pas mais physiquement nous sommes encore loin de nous rapprocher.
    Depuis 1 mois maintenant, je fais des efforts sur mon apparence (maquillage tous les matins, nouvelle coupe de cheveux, je me suis même mise à reporter des robes le week-end alors çà faisait des années que je ne le faisais plus). Il voit mes efforts mais il semble se retenir de revenir vers moi, on dirait qu’il se met des barrières à ne pas franchir. J’ai même pris la décision de sortir davantage sans lui, une fois par mois je sors seule histoire de lui montrer que je peux avoir ma propre vie sans lui. J’ai l’impression que çà lui fait quelque chose mais là encore il se retient.
    A ton avis suis je sur la bonne voie pour sauver mon couple. Que mon conseillerais tu de faire maintenant ?
    Merci pour ton aide précieuse qui m’aide à tenir tous les jours.

    1. Bonjour Fabienne,

      Tu te languis de le voir revenir vers toi et c’est compréhensible.
      Tu sors seule une fois par mois ? Un peu plus ferait davantage d’effet, tu ne penses-pas?
      On est attiré par les gens heureux… positifs… qui vivent…

      Or, ton conjoint n’est pas des plus épanouis dans la vie. Il doit voir que tu es fun (qu’être avec toi est fun). Bref, montre-lui un peu plus que tu vis bien sans lui. Qu’en penses-tu?

      Peut-être qu’il se retient parce qu’il souffre tout de même de culpabilité.
      Il veut limiter les dégâts et ne veut pas être le pire des salops non plus…
      Il ne peut pas vivre sous le même toit que toi, fréquenter une autre… et revenir vers toi.
      Tu peux lui suggérer dans un premier temps qu’il n’a pas à se sentir coupable s’il vient vers toi-même malgré la situation.

      Parce que oui, la culpabilité peut le freiner à venir vers toi.
      Bien sûr, je ne te dis pas de le partager indéfiniment. Mais, de l’aider à venir vers toi, dans un premier temps.
      Ensuite, quand il viendra vers toi, de plus en plus, il devra faire son choix. Naturellement, il le fera…

      Tu sais, tu peux ne pas du tout être d’accord avec moi!

      En tout cas, persiste à te montrer disponible, compréhensive, à l’écoute, mais surtout indépendante, fun, et sensuelle.

      Tu sais, ta situation est unique.
      Si ce que je te propose ne t’inspire pas et ne te correspond pas,
      Reviens-moi.

      Ps : et oui, je pense que tu es sur la bonne voie pour sauver ton couple,
      En tout cas, tu fais de ton mieux.

      As-tu eu l’opportunité de faire un bilan avec lui? ( pour parler de ses manques, pour voir si vous pouvez déployer des moyens pour être heureux ensemble?). Si non, c’est peut-être le bon moment?

      Merci pour ton retour Fabienne!

      Agnès

    2. Fabienne,

      si le fait de le déculpabiliser ne fonctionne pas,
      il y a autre chose que tu peux essayer…
      Je te dirais quoi si le déculpabiliser ne fonctionne pas (ou si tu n’adhères pas).

      Agnès

      1. Agnès,
        Il ne donne pas du tout l’impression de culpabiliser, au contraire il donne plutôt l’impression de penser qu’il a raison d’agir ainsi car vu qu’intimement on ne se retrouvait pas tous les 2, il a le droit d’aller voir ailleurs. J’ai l’impression que comme il n’a pas la main sur ses problèmes de boulot, il a au contraire décidé de prendre le pouvoir dans ses problèmes de couple, même si cela ce fait au détriment de moi et de ses enfants. Quand il réagit comme çà, j’ai l’impression d’être avec un étranger qui fait passer son bien-être avant même celui de ses enfants. Je ne sais plus qu’elle attitude adopter avec lui, ‘jai essayé de lui montrer que je m’étais remise en question et que j’avais ma part de responsabilité dans notre éloignement mais j’ai l’impression qu’il s’en fiche. Je perd un peu espoir.
        Merci pour tes conseils.

        Fabienne

  56. Bonjour,
    Voila presque 2 mois que je n’ai pas posté de message. Cela fait 4 mois que nous essayons de reconstruire notre couple. Cela reste très compliqué … parfois je pense que cela reste possible …
    Mais souvent je pense que cela sera un échec à plus ou moins long terme.
    Il est super difficile de redonner confiance … Avec le temps qui passe, je n’arrive pas à comprendre et accepter alors pardonner je n’ose pas y penser …. Est-il possible de continuer sans pardon ??
    Notre couple ne sera plus jamais le même, elle aimait le couple que nous étions et moi aussi. Elle ne trouve rien à remettre en cause … Même, si elle ne le dira jamais, je pense qu’elle est tout simplement tombé amoureuse d’un autre tout en continuant à m’aimer… Elle dit que sa relation est terminée mais je pense que les sentiments sont encore présents et elle travaille toujours avec lui …
    Je suis désarmé pour lutter contre tout ça …. Je ne peux que lui faire confiance ….
    Je n’avance pas … je ne sais pas quel chemin prendre …
    Je vais me retourner vers un thérapeute pour avancer .
    A bientôt

    1. Bonjour François,

      Merci pour ton retour,
      Mais te dit-elle qu’elle veut te quitter?

      Si vous n’envisagez pas l’infidélité comme l’opportunité d’un véritable développement personnel pour chacun de vous, alors oui vous serez toujours nostalgique de votre relation passée!

      Si tu ne lui pardonnes pas, avec le temps, tu accumuleras de la frustration et tes sentiments iront decrescendo. Si tu ne pardonnes pas, tu favorises son départ vers cet homme.

      Tu sais, l’une des étapes pour pardonner est de comprendre ce qui a motivé son adultère. En comprenant, tu vas être en mesure de savoir si son comportement est compréhensible et donc pardonnable. En comprenant son acte, tu seras donc moins dans l’émotionnel, dans la souffrance.

      Tu dis « Avec le temps qui passe, je n’arrive pas à comprendre et accepter », avez-vous communiqués de sorte de vraiment comprendre ce qui a motivé son acte? T’es-tu bien exprimé de sorte que ta souffrance soit comprise et respectée?

      Reviens-nous François,
      Reviens-nous aussi pour nous parler de la consultation auprès d’un thérapeute.

      Agnès

  57. Bonjour Agnès,
    Je viens de découvrir l’infidélité de mon mari. Il m’a trompé 2 fois.
    Il y a 3 ans lorsque nous étions très mal après la naissance de ma fille cadette et de la reprise de son entreprise (nous avons travaillé 4 ans ensemble, j’étais sa comptable), il a été infidèle. Il me dit qu’il m’a trompé parce qu’il ne trouvait plus de réconfort auprès de sa femme, il n’avait plus envie de rentrer chez lui. Je lui reprochait des choses, criait après lui et que je ne l’écoutait pas. Il m’a trompé parce qu’il s’est vengé de tout ce que je ne lui avait pas donné (attention, marque d’amour, le soutien qu’il attendait)
    Il y a un an nous étions encore mal mais moins, nous étions en thérapie de couple pour réapprendre à communiquer et il m’a trompé une deuxième fois. Cette fois ci, il me dit que cette personne est venu le chercher et qu’il a été faible mais que c’était une aventure sans sentiments (sexuel). Ces 2 infidélités sont terminées et je les ai apprises il y a un mois.
    Aujourd’hui, je suis en colère et je suis perdue. Nous nous sommes expliqués, nous avons beaucoup pleuré et beaucoup parlé. Il s’est excusé plusieurs fois et a des remords, il souffre de me faire souffrir car il me dit qu’il m’aime profondément. Il aimerait que nous redémarrons sur de nouvelles bases, laisser le passé et aller de l’avant et qu’on soit heureux tous les deux. Il m’a avoué qu’il s’est senti après ses tromperie honteux et triste.
    Je l’aime aussi très fort malgré tout ce que nous avons vécu mais je souffre énormément. Il est adorable avec moi, il est attentif mais je doute. J’ai peur que ce ne soit pas vrai, j’ai peur de repartir avec lui et qu’il recommence. Je n’ai plus confiance en lui, j’ai peur qu’il me manipule. Est ce qu’il me dit vraiment la vérité ?
    Nous vivons toujours ensemble et nous avons toujours des relations sexuelles (qui sont plus intense qu’avant) mais j’ai toujours cette image de lui faisant l’amour à ces 2 autres femmes.
    Ce qui est drôle c’est qu’aujourd’hui, il me dit qu’il se sent soulagé et plus légers et ce qui m’effraye c’est que je ressens également un soulagement et je me sens apaisée. Je ne comprends pas pourquoi car je souffre. Je n’ai en aucun cas envie de me venger de ces femmes mais j’ai juste envie qu’elle nous laisse tranquille.
    Je ne sais plus quoi faire Est-ce que je dois le croire et continuer à avancer avec lui et mes 2 petites filles (7 ans et 4 ans) ou Est-ce que je dois me séparer de lui. Je suis perdue.
    Merci pour ton aide

    Karine

    1. Bonjour Karine,

      J’ai des frissons à te lire… ton émotion est perceptible.
      Je vois que tu viens de t’inscrire à l’infolettre de l’infidélité…
      C’est bien. Parce que je vais vous envoyer une aide afin de répondre à la question
      « faut-il pardonner ou pas » d’ici un ou deux jours.

      Il est tout à fait normal que tu sois confuse,
      Le mini- guide te proposera des pistes de réflexion.

      J’entends que tu souffres. Mais, j’entends aussi que tu l’aimes…
      Et je me bats aussi pour ça aujourd’hui…
      Parce que si vous vous aimez… vous devez sans plus attendre poser les bons gestes et dire les bonnes choses.
      Parce que … si vous ne faites pas ce qu’il faut, tu accumuleras de la rancœur.
      Et tes sentiments iront decrescendo.

      Je sais que tu souffres. Je sais que tu es confuse.
      Tu vas peut-être me trouver folle,
      Mais je me battrai pour que ça s’arrange entre vous,
      Si toi, tu décides de pardonner.

      J’ai été fidèle et infidèle… alors je te comprends toi,
      Autant que ton partenaire…

      Karine,
      Tu recevras mon guide sous-peu.
      Tu me répondras pour me dire s’il t’aide.
      S’il ne t’a pas aidé, on discutera de ta situation!
      D’accord ?

      Agnès

      1. Bonjour Agnès,

        J’ai bien reçu ton guide sur « faut-il pardonner ou pas » et je l’ai lu avec beaucoup d’attention.
        Nous avons décidé de laisser une chance à notre couple et c’est vrai que j’ai encore beaucoup de doute sur le fait qu’il recommence. Est-ce que j’arriverai à lui pardonner ?
        Il m’a donné tous ces mots de passe (face book, sa boîte mail, son téléphone portable), il me dit où il se trouve dans la journée afin que je reprenne confiance en lui, Il rentre plus tôt le soir. Il est devenu comme au début de notre rencontre : attentionnée, prévenant, aimant. Il me dit qu’il a eu un déclic et aujourd’hui, il sait que c’est moi qu’il aime vraiment.
        Nous avons beaucoup discuté sur notre couple, pourquoi nous en sommes arrivés la. Et j’ai retrouvé dans beaucoup de tes articles mon histoire.
        Nous avons effectivement construis notre couple superficiellement et non sur de bonnes bases, avec un manque de confiance l’un envers l’autre, avec un entourage qui n’était pas favorable à notre couple. Nous avons eu un grand manque de communication et d’incompréhension, l’un envers l’autre. Beaucoup de frustrations chacun de notre côté. Nous sommes d’accord sur ces points tous les deux.
        J’ai découvert que je ne savais pas écouter mon conjoint (il me le disait souvent mais je ne le croyais pas !). J’ai lu d’ailleurs ton article sur ce sujet et j’essaie aujourd’hui d’appliquer ce que tu conseilles.
        Nous avons beaucoup discuté sur notre passé pour comprendre et j’ai pu enfin lui avouer mes frustrations et mes besoins et il a fait de même.
        Nous avons décidé de passer notre couple en priorité. Nous avons fait une liste de tout ce que nous voulons pour notre couple (sortir une fois par mois sans les enfants, avoir un week-end tous les 2 mois rien que tous les 2, choisir des thèmes pour lesquels nous voulons discuter, avoir des attentions tous les jours…)
        Aujourd’hui je me demande si nous sommes sur la bonne voie, si nous n’allons pas encore nous oublier et que le passé va tout gâcher.
        J’ai fait également une thérapie pour reprendre confiance en moi, il y a 3 ans : date où mon mari voulait qu’on se sépare et date de la 1ère infidélité, je m’étais perdu suite à la naissance de nos enfants et la reprise de l’entreprise. Et j’ai réussi à chasser les démons de mon enfance qui ont favorisés aussi la chute de notre couple, j’ai beaucoup changé depuis mais mon mari n’y croyais pas jusqu’à aujourd’hui.
        Agnès, tes articles m’apportes beaucoup d’aide mais j’ai toujours peur de refaire confiance à celui qui m’a fait tant de mal et dont j’ai fait également mal.
        Ca fait 3 ans que je me bats pour que mon couple aille mieux et aujourd’hui, je suis fatiguée. Alors Est-ce que je vais y arriver à être heureuse avec celui que j’ai toujours aimé ? Est ce que nous allons réussir à surmonter cette nouvelle crise ? Est-ce que je vais réussir à lui pardonner ?
        C’est vrais que j’ai l’impression de me soumettre et me rabaisser en lui pardonnant.
        J’ai 41 ans et je n’ai pas envie de gâcher le reste de ma vie, j’ai envie d’être heureuse. Je me bats tous les jours en ce moment contre ma souffrance en essayant de regarder le côté positif mais c’est très dur !

        Merci pour ton aide

        Karine

        1. Bonjour Karine,

          C’est l’homme que tu as toujours aimé.
          Mais, tu doutes pouvoir refaire confiance.
          Et aussi, tu ne veux pas gâcher le reste de ta vie.
          Et… si tu prends du temps pour guérir tes blessures… tu seras pleine de ressentiments. Tu ne seras plus la femme amoureuse que tu pu être.

          C’est donc maintenant que tu dois agir… que vous devez agir.

          Pourquoi ne pas te donner 1 année pour redresser la situation? Si tu fais ce qu’il faut dès maintenant, s’il est profondément honnête, tu vas pouvoir refaire confiance. Si dans un an, rien ne change, si tu n’acceptes toujours pas ce qui s’est passé, si tu ne vois aucune amélioration, alors pars… Tu partiras en sachant que tu as tout essayé pour recoller les morceaux.

          Donne-toi une échéance, sans te prendre la tête! Qu’est-ce que j’entends par « sans te prendre la tête »?.
          Donne-toi un an tout en prenant soin de toi. Ton couple n’est pas le seul qui doit être sauver. Toi aussi tu dois te reconstruire. En prenant soin de toi, tu verras que tu n’auras pas du tout l’impression de perdre ton temps. Tu peux prendre un an pour sauver ton couple mais surtout pour prendre soin de toi! Tu passes avant.
          Quelque part, une part de toi est détruite.

          Tu as le POUVOIR, n’oublie pas. Tu n’es pas soumise.

          Une séparation peut aussi être salvatrice tu sais. Ça peut vous faire du bien. Ça peut t’aider dans ta prise de décision. Tu peux te rendre compte que tu vas très bien sans lui, que tu es mieux sans lui… ou pas.

          On peut réparer son couple tout en se séparant, surtout physiquement.

          Donne-toi une échéance. Tu le quitteras, sûre de toi.

          Merci pour ta participation Karine!

          Agnès

          1. Bonjour Agnès,

            Je te remercie de me donner tous ces conseils.
            D’ailleurs je suis d’accord avec toi. Je passe avant notre couple, et je dois penser à moi.
            C’est ce que je fais depuis 1 an, j’ai compris que je devais m’occuper de moi pour être bien. Je faisais toujours passer mes enfants et mon mari avant moi mais aujourd’hui j’ai envie de penser à moi de m’occuper de moi.
            J’essaie de vivre au jour le jour sans penser au passé et plus les jours passent et plus mon mari me porte de l’attention et est honnête avec moi. Quelque fois je repense à ce qui s’est passé et la souffrance me regagne moins intensément et je me dis qu’il faut que j’avance car ressasser le passé ça ne donne rien de bon.
            Je vais suivre tes conseils et je vais me laisser 1 an. Je vais continuer à m’occuper de moi et à faire ce dont j’ai envie. Et on verra ce que l’avenir me réservera.
            En attendant je continue à lire tes articles qui me font du bien et qui me guident.

            Je te remercie de tout coeur de m’accompagner dans cette épreuve.

            Merci de ton aide

            Karine

          2. Karine,
            Merci pour ton retour,
            C’est vraiment super si le blog t’aide.
            Je te remercie pour ta participation,
            C’est grâce aux commentaires que je suis en mesure
            de vous comprendre et donc de mieux vous aider.
            Pour le moment, je ne peux pas répondre à tout le monde. J’ai donc décidé de prioriser la problématique de l’infidélité.
            Alors, si tu as besoin de soutien je te répondrais.

            Merci Karine,

            Agnès

  58. Alors, salut 🙂

    Tout d’abord, je me présente, cadre dans une grande société financière, j’ai la quarantaine et 2 enfants.
    Une maison, une voiture, un beau couple comme tout et, aujourd’hui, tout va bien. Plutôt bel homme (je pense et surtout après avoir perdu 15 kilos suite à tout çà – j’ai pas mal de succès maintenant 🙂 ) avec une place intéressante, notre famille n’a presque jamais été dans le besoin (le vrai je veux dire, celui où on ne sait pas payer les factures à la fin du mois)

    Tout d’abord, pourquoi j’écris ici ?

    Sans faire toute l’histoire ici, mon épouse m’a trompée avec un de ses ex-collègues il y a 2 ans de cela. J’écris ici car j’ai eu du mal à trouver ma voie au fin fond de moi-meme, et j’ai beaucoup cherché sur le net quelques phrases de réconfort qui auraient pu me donner la voie à suivre…

    J’avais trouvé un superbe texte d’un homme de 38 ans auquel je me suis énormément identifié… D’ailleurs, à chaque fois que je lis ce texte, les larmes coulent à flot sur mes joues 🙂

    Voici ce texte : http://forum.psychologies.com/psychologiescom/fidele-infidele/femme-trompe-surmonte-sujet_7921_1.htm

    Alors, après le « pourquoi », voici mon témoignage…

    Chère lectrice, cher lecteur, toi qui a été floué dans ton égo, au plus profond de toi-même.
    Toi qui ne sait plus maintenant où tu en es,
    Toi qui ne sait pas si ce que tu as vécu pendant autant d’années était une farce ou pas,
    Toi qui pense aujourd’hui que l’affront est tellement énorme et tellement injuste,
    Toi qui te demande si il existe un moyen de continuer le chemin et d’effacer ce qu’il s’est passé…

    … Je tiens à te dire que c’est possible…

    Je le vis chaque jour, et tout ce qui est noté au dessus par Agnes est la stricte réalité, mais il n’y a pas de secret…

    La solution est en vous !

    C’est à vous de decider si vous pardonner, c’est à vous de prendre la decision d’oublier.

    Ho, bien sûr, 2 ans après, j’ai encore des moments qui font mal, j’ai encore des passages de doutes et d’incertitudes.

    Mais quel bonheur je vis avec ma femme maintenant, nous n’avons jamais été aussi complice qu’aujourd’hui, jamais autant partagé de choses.

    Et je suis d’accord avec Agnes, c’est un « resurect » de mon couple… Il était mort et maintenant il revit…

    Ce que je me souviens le plus, ce que je pensais le plus insurmontable, c’était comment la vie semblait plus simple « avant », et comment on pense que tout sera compliqué « après »…. Alors que finalement, la vie est exactement pareille, NOUS avons changé…

    Dans mon cas, mon épouse a beaucoup de mal à passer au dessus de son geste… Car pour rendre l’effort encore plus compliqué (ce n’était pas fait exprès, je m’en rends compte aujourd’hui), je suis quelqu’un qui a besoin de parler des coups durs, et j’ai eu la mauvaise idée d’en parler à des gens qui en ont parlé à d’autres, ce qui fait qu’au final, tout le monde est au courant de notre mésaventure… Ce n’aide absolument pas mon épouse à passer au dessus de son geste, et elle à l’impression maintenant que le regard qu’on pose sur elle à changer.

    Je l’aide beaucoup car je l’aime beaucoup…

    Dans une certaine dimension, c’est pareil pour moi… J’ai l’impression qu’on me traite comme un « pauvre petit cocu qui n’a pas la force d’envoyer bouler sa femme » ou un « homme qui ne sait pas satisfaire sa femme » pour qu’elle soit partie ailleurs….

    Mais la vérité, la seule, la vraie, c’est que NOUS (mon épouse et moi) sommes les seuls à savoir ce qui nous unis, ce qui nous a divisé, et ce qui nous a poussé à tomber dans ce piège du quotidien….

    Car tout vient de là… De ce quotidien harassant et identique, celui qui nous fait oublier qu’on vit avec une personne merveilleuse, qui a plein de qualités et de défauts, mais qu’on aime pour son « tout ».

    Mon adresse mail ? ZeFrotteur@gmail.com – Cette adresse est spécialement créée pour échanger avec les gens qui ont besoin de parler, mais je pense que le mieux est d’échanger sur ce forum.

    Si je peux vous donner quelques trucs fondamentaux que j’ai suivi depuis 2 ans et que je suivrai jusqu’à la fin de ma vie concernant cette affaire :

    1. prenez la decision et tenez vous en (si vous décidez de rester, faites le vraiment et donner une chance à votre couple de continuer)

    2. Arrêtez de toujours penser à ce qu’il s’est passé et forcez vous à penser à autre chose. (Faites des recherches sur le « mindfulness »)

    3. Parlez en au minimum de personne, voire à personne – les problèmes de couple se résolvent par definition dans le couple…

    4. Pensez à vous entourer de personne qui suivent votre decision – Je sais, c’est dur, dans mon cas, j’avais une EXCELLENTE amie que j’ai mis volontairement « de côté » car elle avait été trompée par son mari, et l’avais quitté. Je savais pertinemment qu’elle m’aurait poussé dans la même voie ce que je ne voulais pas. Depuis je le lui ai expliqué et elle a accepté mon choix…

    5. Jetez TOUTES les choses qui vous relient à ce moment funeste où le plus douloureux s’est produit. Dans mon cas, ma femme avait acheté des sous-vêtements spéciaux pour son amant, qui m’ont couté une fortune (pas loin de 250€), j’ai tout brulé….

    6. Apprenez à suivre VOTRE INSTINCT – Si vous sentez qu’une chose que vous faites, que vous vivez, que vous entendez ne va pas dans le sens de votre décision, Forcez-vous à vous en débarasser. Que cela soit des choses ou des personnes.

    Bref, réalisez une seule chose : VOUS ETES AUX COMMANDES

    A vous de décider ce qui arrivera de votre futur, ce n’est pas les autres qui le feront pour vous.

    Cheers,

    Ze.Frotteur.

  59. Bonjour,

    Cela fera deux ans le 12 juillet que mon mari a entamé une autre relation avec une de ses collègues, relation à laquelle il a mis fin le 11 octobre de la même année.

    Cependant, au fil du temps, je me rends compte que j’aime encore énormément mon mari et je lui ai donc pardonné, ou du moins j’ai appris à vivre avec sa trahison. Par contre, comme elle habite près de chez nous (moins de 8 km et dans la même entité communale), j’ai tout le temps peur de la rencontrer (ce qui arrive régulièrement et trop souvent…) et cela me plonge systématiquement en arrière. Je ressens alors un grand vide, une douleur intense dans la poitrine et je me mets à pleurer comme à l’époque.
    J’ai beaucoup de mal à passer à travers cette cassure de notre couple. Je lui reproche encore de manière ironique, très souvent, ses erreurs. Est-ce normal d’être amoureuse de son mari mais d’être aussi si souvent triste au souvenir de ces événements. Quelqu’un d’autre sur le forum connait-il aussi cette douleur ?

    1. Salut…

      Oui, je la connais aussi, pourtant son amant habite à des centaines de kilomètres de chez nous, mais cela ne change rien, rien qu’en écrivant ces lignes, la douleur refait surface…

      Ce qui est bizarre la dedans, si elle avait menti pour autre chose, cela ne m’aurait pas autant affecté. Si elle avait couche avec un autre homme avant moi, cela ne m’aurait pas autant affecté… D’où cela provient-il donc ?!?

      Il faut prendre la décision de continuer ou d’arrêter, mais pour continuer, il faut arrêter de faire des reproches (même pour rire) car ça te replonge dans le passé.

      Pour cette femme, elle n’est pas mauvaise en soi, elle doit être même « bien » que ton mari l’ait choisi. Il faut être honnête avec soi même, si tu étais célibataire, et que tu rencontrais ton mari, ne le voudrais-tu pas pour toi un moment ?

      Si tu n’arrive pas à passer au dessus, je vois deux solutions que, moi, j’essaierai :

      1- déménager
      2- aller voir cette personne et discuter avec elle, cela n’enlèverait certains à-priori certainement…

      Mais c’est ce que moi je ferais…. Tu n’es nullement obligée d’aller la voir

      Courage !

      1. Merci pour ta réponse. J’ai rencontré cette autre femme, plusieurs fois. Cependant, même s’il lui a trouvé quelque chose à l’époque, je ne comprends pas. Il avait l’impression que je n’avais plus besoin de lui, qu’elle « oui » bien sûr… Il me dit qu’il avait l’impression de vivre nos débuts avec elle, bref la passion des débuts…

        Puis, devant le fait accompli, il a finalement décidé de continuer avec moi en me promettant mieux. Il a mis fin à la relation et s’y tient depuis un an et demi. Cependant, je n’arrive plus à lui faire confiance depuis ce jour. La plupart du temps, je suis heureuse. Mais, la tristesse m’envahit souvent : je pleure sans raison, j’ai le coeur serré. Mon mari m’a tout raconté dans les détails (c’était la condition pour que je puisse envisager un avenir avec lui). Donc, parfois le film passe en boucle et je les imagine même si je sais que c’est une perte de temps. Je pense que j’ai peur qu’il ne me retrompe de nouveau un jour… Je ne le supporterai pas.

        1. Estiévenart,

          J’ai le même ressenti que toi à ce sujet… Des fois, j’ai du mal à m’en sortir, et j’ai du mal à ne pas penser à ces moments sans moi…

          Mais, si ils étaient sans moi, c’est justement pour que je n’y pense pas…

          C’est une décision, c’est dans ta tête…

          Je te l’avoue, je trouve que c’est très dur d’être le cocu… Tu n’as rien demandé, tu voulais que tout aille bien, et tu dois encore souffrir pour continuer…

          Mais finalement, est-ce vraiment une souffrance ou est-ce un choix qui nous fait souffrir ?

  60. Bonjour,
    J’ai lu les témoignages de Marc et de estiévenart. Je vis la même chose et ressents les mêmes choses …
    Cela fait plus de 6 mois que j’ai découvert l’adultère de mon épouse et que nous essayons de nous reconstruire. Je viens témoigner ici à peu prés une fois par moi.
    Nous avons fait appel à thérapeute pour couple …. Et bien franchement, je pense que ce n’est pas pour nous, ou la thérapeute était mauvaise …. Elle était présente pour que nous échangions ensemble. C’est déjà le cas, cette thérapie est donc inutile pour nous. De toute façon mon épouse n’à pas de réponses à apporté à la cause de cet adultère.
    Donc voila, on essaye d’avancer ensemble … c’est franchement difficile, parfois impossible. Je doute de mon amour pour elle. En écrivant ces mots mes pensées me dictent l’inverse.
    Mais elle, elle ne doute pas de son amour pour moi. C’est d’ailleurs son discourt depuis le début de notre union. Même lorsqu’elle me trompait, elle m’aimait … est-ce possible !!! J’ai vraiment du mal avec cette façon de résonner.
    J’ai croisé son amant (Ex j’espère) la semaine dernière, cela m’a fait l’effet d’un coup de poignard …
    Je ne comprends pas ce qu’elle trouve à cet homme !!!!
    je pense qu’il faut arrêter de vouloir mettre des « mots » sur tout et consacrer son énergie à « avancer ».
    A suivre …. Et bon courage à ceux et celles qui traversent ce genre de situation.

    1. Bonjour François,

      Est-ce que tu parviendras à te libérer de cette blessure sans comprendre?
      Peut-être.
      Mais, selon moi, comprendre aide à renouer véritablement. En comprenant le pardon est plus accessible.
      Ta femme dit avoir agi ainsi sans véritablement avoir de « motivations ».
      Il y a toujours une motivation. Aujourd’hui, elle reconnait la chance qu’elle a de t’avoir. Peut-être qu’elle trouve désormais son comportement ridicule et vide de sens… mais quand elle a été voir ailleurs, elle avait sans doute un besoin à résoudre. Il manquait sans doute quelque chose, entre vous ou en elle. Peut-être aussi qu’elle ne veut pas se justifier pour préserver son image, l’image de votre couple. Elle veut peut-être aller tout de suite de l’avant, parce qu’elle s’en veut, parce qu’elle a honte, parce qu’elle tient à votre union… alors que comprendre est peut-être essentiel pour toi.

      Merci pour tes retours François, ils sont très appréciés.

      Agnès

  61. Bonjour
    Voilà mon histoire. Je suis en couple depuis 11 ans. Tout allait très bien au début puis la routine s’est installé. Plus trop d’envie sexuelle et petit à petit sur des années on s’est éloigné. Puis début d’année le clash. Il m’a reproché de l’avoir abandonné entre temps on as eu notre maison et notre fille. De l’avoir délaissé. Moi j’avais l’impression. Que c’était lui qui s’éloigné. Le dimanche il passait ses journées avec un pote et la voisine. Et un jour il me dit que c’était trop tard. Et m’a dit qu’il m’avait trompé. Je lui ai demandé avec qui? J’ai un homme qui ne parle pas beaucoup et à qui il faut tirer les vers du nez. Il m’ a dit avec une fille qu’il a rencontré au boulot. Il me dit que c’est sérieux. Et 2h après il me dit qu’il tien trop à nous et qu’il va lui expliquer que tout et fini et qu’il teint trop à sa famille. Depuis c’est très tendu à la maison. Je lui ai dit que je voulais sauver mon couple. Il m’a dit que lui aussi. Mais depuis je fais beaucoup d’effort je me blotti contre lui lui fais des bisous. Mais aucun effet il ne bouge pas ne réagit pas et je ne sais pourquoi. Il me dit que ça lui fait plaisir. Mais ne fait aucun signe ou geste qui me ferais penser qu’il a vraiment envie de sauver son couple. Je suis totalement perdue. Je ne sais plus quoi faire. Et vu qu’il ne parle pas j’ai du mal à savoir. Mais je ne peux pas rester comme ça pendant des mois.
    Merci de votre aide

    1. Bonjour Angélique,

      Ton partenaire ne réagit pas, que faire?
      Lui as-tu simplement demandé ce qu’il ressent? C’est anodin, mais au lieu de lui demander « pourquoi tu ne réagis pas », demande-lui « que ressens-tu? ». Là, tu comprendras mieux.
      Tu dis qu’il n’est pas très communicatif. Il est vrai qu’il ne te répondra pas plus s’il doute de ta capacité à l’écouter.
      Es-tu très émotive? Aussi, il ne parlera pas s’il se sent jugé, critiqué, diminué même s’il a fauté. Peut-être souffre-t-il de culpabilité? Certains en tombent malades. Certains ne sont plus capables de regarder leur partenaire et envisage la séparation, voire la fuite vers l’amant.

      Donc, il faut parvenir à communiquer.

      Angélique, j’espère t’avoir aidé.
      Agnès

  62. François,

    C’est exactement çà : Il faut se concentrer sur « avancer », mais il faut également que tout soit transparent.

    Mon épouse a le même discours que la tienne. Je ne verrai jamais son amant, et je ne demande pas mieux, des fois j’essaye de l’imaginer, et puis je me rends compte que c’est du temps perdu.

    Se concentrer sur avancer, et la douleur passe.

    Finalement, c’est pas si grave… Même si c’est dur…

  63. bonjour agnes
    voila mon histoire
    actuellement je suis en couple avec mon conjoint depuis 3 ans et demi . Au bout de 2 ans et demi je découvre 2 choses et j’ai la confirmation d’une autre .
    au mois d’avril de l’année dernière je découvre en craquant son ordinateur car j’avais des doutes qu’il s’était inscrit sur un site de rencontre le jour de la saint valentin au bout de 6 mois de relation et qu’il entretien des SEXTOS avec une femme mariée sur son portable ( suis tombée sur un message d’elle car j’avais le téléphone de mon conjoint entre mes mains à ce moment la ) et surtout j’ai eu la confirmation qu’il était bien tombé amoureux d’une autre femme l’année précédente au mois d’août au mariage de ma meilleure amie ( il ne c était rien passé entre eux je précise )
    Pour moi ça a été un séisme surtout que j étais enceinte de 4 mois et demi..
    Du coup il a pas eu le choix c était soit il me disait la verité ou il partait
    La il m avoue qu’en faite il n’avait jamais été amoureux de moi et qu il été juste attaché à moi , que oui il avait eu un coup de foudre pour cette femme et qu’il n avait jamais ressentie ça avant tellement que c’était fort , que pendant plusieurs mois après notre retour du mariage il avait attendu un signe d’elle pour la rejoindre à l’autre bout de la France ( lieu où elle habitait ) et me quitter …mais comme elle ne l’a pas fais il est resté avec moi en gros faute de mieux
    Notre relation pour lui c était des bons potes avec qui on faisait bcp de choses et que mon coté un peu fofolle il aimait ça et comparé a ses anciennes relations j étais la mieux car j étais équilibrée….
    je lui ai demandé pourquoi il avait voulu avoir un bébé avec moi ben ça réponse c est parce qu’il avançait en age (45 ans) et pour sa famille……( je tiens a préciser que la gynécologue suite a ma perte de poids et a ma dépression m’a avertie du gros risque de perdre mon fils et quand je lui disait , a mon conjoint , il s’en fichait pas de réaction de sa part) ………..
    que les  » je t aime ………tu es la femme de ma vie…….tu es mon âme sœur  » des mots qu il me disait pour me faire plaisir mais qui pour lui été vide sens , que ça aurait été moi ou une autre c était pareil.
    il a reconnu qu il avait été égoïste et qu’il prenait tout ce qu’il avait a prendre avec moi sans rien me donner en retour……..
    En résumer il sait servi de moi a tout les niveaux il m’a fait croire que notre relation été vrai alors qu il avait plus ou moins une double vie mais comme il a toujours fonctionner comme ça pour lui tout été normal ….
    les rares fois ou j’avais des doutes dans cette parodie d histoire il les étouffer en m emmenant en weekend ou aux resto ou en m écrivant des déclarations  » d amour »et j en passe…….
    Maintenant il me dit qu’il regrette et que se clash lui a fait prendre conscience qu’en faite il voulait pas me perdre et qu’il est amoureux de moi et qu’il veut sauver notre couple………..
    Le problème maintenant c’est que je ne lui fais plus confiance je ne le crois plus en rien et pour moi je pense qu’il est resté avec moi juste pour son fils ( car il savait qu’il ne porterait pas son nom et qu’il ne le verrai pas grandir s’il me quittait ) et pour son  » petit confort » et oui avec moi il avait tout……..mais il me dit que non qu ‘il reste parce qu il m’aime
    Il me dit que tout est différent maintenant il veut me montrer la différence entre le « lui d’avant « et le « lui de maintenant »………. le hic c’est que je ne vois pas de différences …..pourquoi parce qu’il a mis la barre très haute pendant cette parodie de relation donc je vois pas de différence et je ne peux pas me baser sur ses dires car c’est ce que j’ai fait pendant 2 ans et demi et ce n était que mensonges…..
    On a vu une thérapeute mais ça nous a pas trop aidé ……
    On parle beaucoup ………..
    Je dois faire le deuil de cette relation de 2 ans et demi je lui en veux pour tout et surtout je m’en veux d’avoir été naive j’ai tellement mal mon coeur saigne j’essai d’avancer mais je ne sais pas comment aller de l avant………….
    aidez moi
    j’en suis trés amoureuse mais j arrive pas a avançer car il est mon passé et mon présent…..il subit mes ascenseurs et il bronche pas..On parle bcp de tout ça il m’écoute il encaisse

  64. Bonjour Agnès,
    Je pense que je vais quitter mon mari même si je l’aime encore.
    Je n’arrive pas a digérer son infidélité qui a duré 6 mois et lorsque j’en parle il est agressif et violent. Ça fait des mois que je lui demande des attentions et qu’il me montre que je compte mais il n’en fait pas assez et je me sens en insécurité affective, j’ai des doutes sur son amour pour moi.
    Du coup l’ambiance n est pas terrible à la maison et mon enfant en souffre.
    J’en attend trop de lui peut être mais je pense que je mérite bien ça car mes souffrances sont quotidiennes. J’ai depuis peu des angoisses et je me fais des films c’est de pire en pire, cette histoire m’a changée et c’est dur de repartir sur de bonnes bases. Je pense que quand l’autre vit une histoire avec des sentiments qui durent plusieurs mois c’est vraiment dur à pardonner, on l’imagine dans le quotidien quand on était ensemble et qu’il pensait à l’autre.Agnès, tu ne parles pas de « comment oublier l’autre personne » car pour moi c’est aussi obsessionnel, j’y pense beaucoup avec des envies de vengeance ou de lui dire ce que je pense. Agnès je souffre énormément et j’attends tes conseils.

    1. Lola,
      tu ne parviendras pas à oublier cette femme si ton mari ne communique pas avec toi…
      parce que tu seras toujours dans le doute.
      Qu’est-ce qui, selon toi et selon lui, le rend violent et agressif quand tu en parles?

      Tu as tout mon soutien Lola
      Agnès

      1. Agnès je sais qu’il s’en veut et il n’aime pas que je parle de cette histoire
        Mais parfois j’ai des questions qui me viennent et j’ai besoin de réponses. Mon mari a été un menteur avec moi et sa maîtresse et j’ai beaucoup de mal avec le mensonge, il arrange la réalité et je m’en rends compte et ça me rend dingue qu’il puisse encore mentir.
        En ce qui concerne son comportement je ne comprends pas. il en a marre que je ressasse cette histoire sans doute.

        1. Lola,

          Il en a marre, pourquoi? Il pense que vous en avez suffisamment parlé ou alors il ne veut pas en parler?
          Doutes-tu qu’il revoit son amante ou qu’il l’aime toujours?

          Tu sais, oui, il faut communiquer pour comprendre et renouer. Mais, à un moment donné, quand vous en avez efficacement parler, il faut que toi aussi tu décides d’aller de l’avant.
          Dans mon cas, je posais toujours les mêmes questions… j’avais toujours plus ou moins les mêmes réponses. C’est là que j’ai compris qu’il fallait que je maitrise mes pensées et que je décide d’avancer.

          Vérifie : pose-tu toujours les mêmes questions?
          Médite : Pourquoi les reposes-tu?

          Ton problème à toi est que tu doutes de ses motivations et de son engagement. Comment aller mieux dans ce cas?
          La communication est nécessaire. Il doit le comprendre.
          Qu’est-ce qu’il dirait si tu le quittais?

          Merci pour ta contribution Lola.

          Agnès

  65. Agnès,
    Je sais que pour lui cette histoire est fini mais c’est moi qui y pense encore
    Beaucoup trop souvent. Je lui en veux énormément ainsi qu’à cette fille qui lui a fait comprendre qu’il lui plaisait et la colère est toujours présente. J’ai vraiment du mal à vivre avec ça et qu il ai eut si peu de respect de pour moi.IL lui écrivait des messages tous les jours et tous les soirs de la maison et ça c est très dur à digérer, je me demande si j’y arriverais un jour.Je commence à vraiment douter d’un avenir pour nous, je déteste le mensonge et la j ai eu la totale, relation de plusieurs mois avec des sentiments et des déclarations d’amour quotidiennes….

    On avait parlé d infidélité 2 ou 3 fois et je lui ait toujours dit que s’il voulait me tromper un jour qu’il me quitte avant…Du coup la vision de mon mari n’est aujourd’hui hui pas très belle, pour moi c est quelqu’un de menteur et de malhonnête
    D’autant plus qu il n’avait pas de scrupule, juste les dernières semaines de sa relation.Il me demande pourquoi je suis encore la si je pense tout ça de lui, et ce n’est certainement pas moi qui quitterait la maison. Je ne sais plus quand il est sincère ou pas, sous la colère il me dit des choses très dures et après il s’en veut
    Mais ça commence à vraiment me fatiguer.

  66. Bonjour Agnes,
    Je suis tombée par hasard sur votre site en cherchant des solutions a mes problèmes. Nous nous sommes mariés il y a bientôt 3 ans suite à mon divorce. D’entrée, je vous dirais que c’est mon premier amour que j’ai retrouvé. Pendant qu’on sortait ensemble, j’ai su qu’il avait épousé deux autres femmes. Quand je lui pose la question sur la première, il a niée être marié avec elle alors qu’il ya eu bel et bien eu mariage entre eux. Il ne l’a jamais avoué ! Pire encore, pour la deuxième femme, ils étaient encore mariés alors qu’on sortait. J’ai trouvé des sms dans son portable et il m’a reproché d’être « impolie » de fouiller dans ses affaires ». Il a toujours nié jusqu’a ce que la femme décède. Je m’improvise à la levée de corps et je le trouve en plein role de mari enterrant sa femme. je lui ai presenté les condoleances et suis partie. Quelques temps apres l’enterrement, j’attendais qu’il me donne des explications mais il a toujours nié ne pas etre marié à cette femme. Nous sommes mariés deux ans apres et le sujet revenait sans cesse et ca créait tout le temps des clash entre nous. Il est ensuite parti en mission a l’étranger. A chaque fois qu’il vient je trouve des sms de filles dans son telephone et chaque ce sont des disputes interminables. Mais il yavait un numero qui arrivait sans cesse et a chaque fois que je lui posais des questions, il continuait à nier jusqu’au jour on j’interpelle directement la femme en lui envoyant un sms. Elle me repond quelques jours plutard pour « eclaircir les choses » et la elle me fait des aveux terribles a savoir que mon homme lui a dit qu’il n’etait pas marié et qu’il sort avec elle depuis 2 ans et qu’il allait se marier. j’ai recu un enorme choc. Il ne savait plus quoi me dire et je suis fachée contre lui depuis 4 mois. Il doit venir et je l’ai menacé de le quitter des qu’il arrive s’il ne me dit pas la verite, il ne veut pas entendre parler. Personnellement je l’aime de tout mon coeur et je demande des conseils pour savoir comment faire quand il arrivera. Je vous remercie d’avance de votre disponibilite

  67. Bonjour, je suis mariée depuis 1999 et nous venons de passer juste le cap des 50 ans avec mon mari. Il travaille beaucoup depuis deux ans avec beaucoup de pression. J’ai trouve qu’il s’occupait moins de moi et de nos deux enfants depuis plusieurs mois. Nous avons commencé à sortir a des soirees dansantes dans notre quartier et il y a 4 mois j’ai remarqué une fille très proche de mon mari a un moment de la soiree puis j’ai oublié… Le week end dernier nous sommes sortis a une soiree deguisée ( la fille n’y était pas) et le lendemain j’ai decouvert qu’il lui avait envoye une photo de lui intitulee « pour toi ma reine ». Deux jours avant il lui avait envoye une video de musique. Cela m’a fait un choc terrible et j’ai pense qu’il avait une liaison. J’ai essaye de parler progressivement mais il ne semblait pas connaitre cette fille, ni son mari (alors qu’ils travaillent pour la meme societe et se parlent en societe). Le week end suivant j’ai craqué car la fille m’avait envoyé une invitation a dier chez elle et son mari. La j’ai demandé a mon mari qui c’était et il a fait comme si il ne la connaissait pas. J’ai alors parlé du mail avec le texte et il a evité la discussion en disant que ce n’etait pas grave, qu’elle n’etait rien pour lui…et il a effacé tous les mails de son ordi ensuite. Mon mari est tres secret depuis toujours mais la je crois vraiment qu’il m’a trompé, malgre ce qu’il me dit. Je ne veux pas le quitter car je l’ai plus que tout mais depuis je fais des crises d’angoisses tres fortes. Arriverai-je a oublier cela ? Comment l’oublier? j’ai peur de savoir trop de choses… merci beaucoup de me donner votre avis, Agnès

  68. Mon mari m’a trompé durant 10 ans sans que je ne m’en rende compte , des soupçons au début seulement. La il vient de tout m’avouer , j’ai du lui tirer les vers du nez ! on est tous les 2 malheureux , on ne mange plus , on pleure beaucoup , je lui reproche de ne pas avoir voulu parler avec moi quand notre couple n’allait pas bien . Il a pris la solution de facilité en me trompant . Il dit que c’était juste sexuel , qu’il ne l’a jamais aimé , autrement il serait parti définitivement avec elle. nous avons 4 enfants qui sont tous adultes. On va essayer un nouveau départ , on ne va pas continuer mais tout recommencer . C’est dur car on est malheureux tous les 2 , le ciel m’est tombé sur la tête . ça fait 4 ans que tout est terminé avec elle , mais c’est tout nouveau pour moi car je viens seulement de le savoir. j’espère qu’on trouvera une solution , je l’aime tellement..

  69. Bonjour
    Je suis avec mon mari depuis 20 ans, nous sommes mariés depuis 11 ans
    Et au mois d’octobre je découvre qu’il me trompe depuis 3 mois
    Avec une personne qui travaille face à nous tous les jours
    Il me dit qu’il est désolé qu’il ne l’aime pas qu’elle lui a fait tournée la tête mais c’est avec moi qu’il veux finir ses jours etc
    Aujourd’hui cela fait 6 mois ou je ne peux plus je me déteste je me trouve pas belle ….
    Quand je discute avec mon mari d’elle il me dit qu’il ne sait plus , qu’il a oublié , qu’il est passé à autre chose donc aucunes réponses à mes questions c’est insupportable car ça fini en dispute et moi en larmes
    Il m’a même proposé de le tromper pour voir comment il se sent coupable mais je rêve
    Je n’ai plus de solutions
    Je sais plus quoi faire
    Je pense fortement au divorce
    Aidez moi s’il vous plaît

    1. Bonjour Degorre,
      Moi je suis au courant de l’infidélité de mon mari depuis plus d’un an, et même s’il a répondu à la plupart de mes questions je continue à lui en poser, je remets beaucoup de choses en question, même après l’aide de psy que je continue à voir. Avez vous pensez à une thérapie de couple ou à voir un conseiller conjugal?
      Moi je galère encore, j’ai des hauts et des bas et c’est dur avec quelqu’un qui refuse le dialogue et s’énerve dés que je parle du sujet ou de quelque chose qui a un lien avec. Il faut que ton mari comprenne que la blessure est très longue à cicatriser.
      Essaye de te focaliser sur autre chose, trouve un centre d’intérêt, pense à tes enfants si tu en as car notre douleur prend énormément de place et on en oublie parfois les gens importants autour de nous.
      Bon courage

      1. Bonjour Lola
        Oui on a été voir une conseillère conjugal ensemble au bout de 5 séances il a voulu arrêté et quelques semaines plus tard je lui et demandé d’aller voir un psychologue il a dit oui , il le voit toujours moi je me suis fait aidé aussi par une psychologue mais j’ai arrêté au bout des 3 séances
        Je n’arrive pas à me chasser de la tête ce qu’il a fait , qu’il m’a menti etc
        Avec le temps toi arrives-tu as le regarder comme avant sans penser à ce qu’il t’a fait ?
        Arrives- tu à reprendre confiance en lui ?
        Arrives-tu à reprendre une vie normal ?
        Et oui on a un petit garçon de 8 ans et c’est ça qui me fait avancer
        Désolée de te poser beaucoup de questions mais pas facile de parler autour de nous et que certaines personnes nous comprennent
        Bon courage à toi aussi

        1. Bonjour Degorre,

          Mon mari m’a trompé 2 fois, il y a 3 ans ça a durée 6 mois et l’année dernière. J’ai appris ces infidélités en début d’année. J’ai décidé de me laisser un 1 an pour reconstruire mon couple si c’est possible. effectivement c’est compliqué car la douleur est réellement très dure à supporter. Je suis perdue. Je suis d’accord avec Lola. La cicatrisation sera très longue mais il faut que tu te trouves des centres d’intérêts pour éviter d’y penser. Il faut que tu te recentres sur toi, prends soin de toi avant tout c’est super important. Il faut que tu fasses ce que toi tu as envie. Fais des choses pour toi. Ca va t’aider à relativiser les choses et à cicatriser. Je ne dis pas que c’est facile car comme Lola, il y a des jours ou ca va et des jours où je me demande s’il faudrait pas que je m’en aille. J’ai 2 enfants de 7 et 5 ans. Je m’occupe beaucoup de mes filles ca m’empêche de penser. Je suis d’accord avec Lola, il faut que tu en parles le moins possible autour de toi c’est une affaire de couple et ça doit rester une affaire de couple. Les moments les plus dure sont le soir quand il faut aller se coucher, tout remonte, toutes ces images. J’y pense aussi pendant les moments où je suis fatiguée. Je pleure encore très souvent. Mon mari est devenu plus prévenant et plus attentif mais il a du mal à supporter que je lui pose toujours des questions sur ces infidélités. Au début il comprenait mais maintenant ça l’agace et il devient agressif en me disant que c’est du passé. Pour lui c’est du passé mais pas pour moi. La douleur est très violente, je pense qu’elle va s’estomper avec le temps. La confiance, pour le moment je ne l’ai pas retrouvé et j’ai du mal à croire tout ce qu’il me dit. Par contre je m’empêche de le « flicker » car si je veux reprendre confiance, il faut que j’arrive à le croire. Je discute beaucoup avec lui. Encore aujourd’hui je me demande si j’arriverai à passer sur ses infidélités, je ne sais pas. J’ai fais une thérapie de couple et aussi individuelle. La thérapie individuelle m’a permis de me retrouver et ca fait du bien.
          J’espère que ça t’aide.
          Ne te décourage pas, tu peux y arriver mais je pense qu’il faut que l’eau coule sous les ponts pour que tu cicatrise.
          A bientôt
          Karine

          1. Bonsoir
            Karine et Lola
            Non j’en ai parler a personnes car je voulais rester seule sauf sur des forum mais c’est compliqué car on a l’impression qu’on se reconnait pas dans les histoires mais Là aujourd’hui sur se forum en lisant les commentaires je me dis que je suis pas toute seule
            Ma réaction et normale
            Poser 10 ou 20 fois la même question se coucher le soir et penser qu’il était dans ses bras de m’avoir menti à moi et notre fils etc
            On se sent moins seule
            En vous lisant
            Merci pour vos réponses à chaque fois et je vous souhaite bon courage et soyons fortes toutes et prenons la bonne décision pour rien regrette à l’avenir
            Merci à vous

  70. Salut,

    Je suis désolé mais ces 6 « raisons » n’ont aucun sens … Il y a des gens qui sont en couple alors que ce n’est pas un vrais amour, il y a des gens qui trompe juste parce que ils veulent essayer autre chose (même si dans leur couple il y a toujours de l’activité) il y a des personnes qui veulent simplement essayer des nouvelles méthodes ou tout simplement tromper pour la sensation …
    Donc ces règles peuvent s’appliquer à certaines personnes mais c’est une minorité totale

  71. Bonjour Degorre,
    Pour répondre à tes questions oui j’ai confiance en lui car il a su me la redonner par ses actions et paroles, mais je sais que la confiance est fragile. J’ai des moments ou je comprends mon mari et je peux regarder le passé sans souffrir et d’autres ou je me demande comment il a pu faire tout ça et je peux basculer d’un état à un autre à tout moment et mon mari a beaucoup de mal a y faire face. Je vais tester l’EMDR avec ma psy, mais pas de place avant 2 mois..
    Moi c’est souvent le soir que j’ai des angoisses quand le sommeil ne vient pas et je parle à mon mari qui se sent harcelé. Mon enfant a beaucoup souffert de cette situation et je fais des efforts pour l’epargner de tout ça peut être que je commence à sortir la tête de l’eau. En tout cas je ne tolérerais plus que mon mari me manque de respect de n’importe quelle façon, je lui ai dit clairement.
    Tu sais quand les hommes ont fini leur affaire ils ont vite fait de ranger le dossier mais ils doivent comprendre que c’est beaucoup plus long pour nous.SI je peux te donner un conseil évite d’en parler à beaucoup de personnes, il vaut mieux trouver une personne de confiance qui ne prend pas parti mais qui t’écoute.

  72. Bonjour,

    J’ai rencontré mon mari en fin 2006 par le biais de Meetic. J’ai découvert en 2007 qu’il m’avait trompé mais il m’avait assuré que ce n’était qu’une fois avec une ex et je lui ai pardonné.
    En 2010 nous nous sommes mariés, mais j’ai une petite aventure de 3 mois sans importance ( un coup de folie ) en 2011, et il m’a donné une 2e chance.
    J’ai découvert en juillet 2015 qu’il m’a trompée de nouveau avec une femme de 15 ans de moins que lui depuis 2011, donc juste après qu’il me disait recommencer à zéro et me pardonner.
    Après avoir nié mais devant les faits ( mails coquins, photos sexy, sms, tel. tous les jours ) il reconnaît avoir fait cela par vengeance et parce qu’il pensait que je ne le désirais plus et que j’étais restée avec lui par dépit. Il a fait semblant de me pardonner mais qu’il était bloqué et frustré sexuellement.
    Nous n’avions jamais vraiment discuté de mon geste à cette époque parce qu’il ne voulait rien savoir et je n’osais pas en parler de peur de raviver des mauvais souvenirs pour lui.
    Cette liaison a duré 4 ans et demi, j’ai cru que le ciel m’était tombé sur la tête car je n’ai rien soupçonné. il était câlin, amoureux, très démonstratif devant les amis ou la famille, avions de relations sexuelles régulières même si pas toujours abouties, nous faisions des voyages, des dîners en tête à tête, avions des projets de travaux pour notre maison…bref le mariage quasi harmonieux pour moi.
    En fait, il cachait bien son jeu ; De par son métier, il avait beaucoup de temps libre en journée et en profitait pour aller voir sa maîtresse 2 à 3 fois par semaine pendant que je travaillais, et revenait tranquillement le soir à la maison pour m’attendre.
    Il avait menti à sa maîtresse en lui disant qu’il était séparé de moi parce que je l’avais trompé et qu’il vivait chez ses parents. Il trouvait toujours un prétexte pour la calmer quand elle posait trop de questions. Je ne lui en ai pas voulu car c’était une victime aussi. Il l’a quitté juste après la découverte de la tromperie.
    Nous avons beaucoup discuté depuis 9 mois et avons compris que le manque de communication était à l’origine de cette situation. Je n’ai pas sû quels étaient ses besoins à l’époque ( se sentir rassuré quant à ses performances sexuelles, ses blocages …) et lui n’a pas voulu m’en parler à cause de son égo et du ressentiment qu’il avait envers moi. J’ai beaucoup culpabilisé car il me disait que c’est parce que je l’avais trompé qu’il l’avait fait aussi. Mais 3 mois face à 4 ans et demi, il me semble que la  » punition  » est disproportionnée !!!
    Après des promesses de transparence et d’honnêteté, j’ai décidé de rester avec lui malgré une envie de le quitter au départ, car je me suis rendue compte que je l’aimais toujours et lui, m’avait réassuré de son amour et de son besoin de moi, qu’il n’avait jamais aimé l’autre, que ce n’était que sexuel.
    Cela a été très difficile et douloureux ; J’ai pris sur moi, essayé de ne pas trop y penser et ressasser ( même si ça arrivait quand même parfois…) commencé à me rendre plus attirante pour lui montrer que je pouvais plaire encore à 49 ans, nos relations sexuelles étaient plus intenses et régulières.
    Je commençais à voir une petite lueur au bout du tunnel, je me sentais un peu plus apaisée, mais il y a 10 jours je découvre qu’en fait il m’avait menti depuis le début de notre relation en 2007.
    Il tchattait et envoyait des mails à une dizaine de femmes pendant qu’on vivait ensemble à cette époque, leur déclarait son amour et d’autres flatteries de tout genre. Il m’avait trompé aussi plus d’une fois avec son ex et au moins avec une autre car il nie tout autre aventure. Il est vrai que plusieurs femmes vivaient très loin.
    Il essaye encore de me baratiner, en disant que c’est fini depuis longtemps ( dernier mail en 2011 quand même !!! ) qu’il a changé depuis et qu’il m’aime vraiment, qu’il ne veut pas que l’on se sépare.
    Je comprends juste qu’il m’a trompée pendant 9 ans, virtuellement pendant 5 ans et physiquement pendant 4 ans et demi.
    Il fait des efforts et montre de la bonne volonté, mais je ne lui fais plus confiance, il m’a trop menti et j’ai l’impression que nous sommes revenus à la case départ d’il y a 9 mois où il disait pourtant n’avoir plus rien à me cacher, que tous les efforts consentis des 2 côtés n’ont servi à rien, et je souffre encore plus.
    Je suis dans le flou total : Partir ? Rester ? Va t-il recommencer et me mentir à nouveau ? Est -il sincère dans ses déclarations ? Peut – il vraiment changer ?
    J’avoue avoir eu des envies d’en finir, tellement la douleur était forte parfois, mais j’arrive à me raisonner et me calmer. Pas de ça pour un homme !!!! Même pour lui.
    J’ai bien lu tous les témoignages et certains articles, cela m’aide beaucoup et me permettent de croire que l’on peut s’en sortir dans un sens ou dans l’autre.
    J’ai décidé de suivre une thérapie pour moi car mon estime de soi et ma confiance en moi en ont pris un coup.
    Je pense que je vais continuer encore un moment avec mon mari et voir si vraiment il arrive à changer ( c’est ce qu’il m’assure en plus de me demander pardon pour toute la souffrance qu’il engendre chez moi et qui le fait souffrir aussi ), je l’espère vraiment, pour pouvoir lui pardonner peut – être un jour et ne pas rester aigrie et dans la souffrance.

    Thal

    Ps : Cela m’a fait du bien de mettre par écrit mon histoire même si elle ressemble beaucoup à toutes celles qui sont sur ce blog, merci pour l’opportunité.

    1. ton cas n’est pas facile mais pas impossible d’après moi,essaye de chambouler le rythme de votre vie,par exemple déménager ou même changer le payer et faire changer à ton mari le job et le milieu et de mieux si vous trouvez un job en commun comme ça vous allez le coincer tout le temps.bonne chance

  73. « la personne infidèle est la seule vraie victime »
    Je trouve quand même cette phrase excessive !
    Et des infidèles décomplexés qui vont de mensonge en mensonge, et d’aventure en aventure, tout en légèreté, ça n’est pas si rare !
    Et des femmes, des hommes trompés qui déclinent, sombrent et se suicident, ce ne sont pas des victimes ?…
    Bin tiens, ça me donne idée : je trompe mon conjoint, et après je dirais que c’est moi (et seulement moi) la victime !

    1. Bonjour Epictete,

      Merci pour ta remarque constructive et pleine de sens. J’avoue qu’il y a de la maladresse dans cet article, je vais le corriger.
      Il est certain que la douleur émotionnelle de la personne trompée est généralement plus profonde. (Je dis généralement, parce que certains infidèles connaissent la dépression suite à l’acte et à ses conséquences sur le couple.)

      En fait, quand je dis que la personne infidèle est une victime, je veux surtout dire qu’elle est à plaindre, et non pas que sa douleur est supérieure.
      Elle est à plaindre parce que, pour une partie des infidélités, il s’agit d’une satisfaction maladroite à un besoin finalement non résolu.
      Il s’agit d’une mauvaise écoute et d’une mauvaises gestions de ses besoins.
      Il s’agit de l’expression d’un malaise souvent insoupçonné. etc.
      Mais, oui, il faut que je me corrige, car jamais je n’ai voulu dire que la douleur de la personne trompée est minime en comparaison de la douleur
      de l’infidèle.

      Merci pour ton passage!

      Au plaisir de te lire.

      Agnès

  74. Bonjour Agnès,
    Mon conjoint est parti hier après m’avoir avoué qu’il m’avait trompé en Décembre, 1 semaine après notre repas test du mariage, mariage annulé depuis. En janvier, il m’a annoncé qu’il n’était plus sûr de m’aimer et nous étions en « reconstruction »… Seulement voilà, il y avait bien autre chose et c’est cette collègue de travail qui lui a fait tourner la tête. J’ai réussi à trouver son numéro et elle me dit que ce n’est pas un simple jeu de séduction, que ça leur est tombé dessus… Je suis totalement désespérée… Mon conjoint m’a dit avant de partir qu’il voulait prendre du recul, qu’il ne m’avait rien dit par peur de me perdre, et me demande de lui laisser du temps afin de savoir s’il veut revenir ou non… Mais du coup j’ai l’impression qu’il me ment et qu’il cherche juste à savoir avec qui il veut vivre. Nous sommes ensemble depuis bientôt 7 ans, je lui i envoyé un message en lui expliquant que sa collègue m’a expliqué qu’ils étaient pour ainsi dire ensemble, mais que je lui pardonnais et que je souhaitais qu’il revienne pour que l’on puisse avancer sur de nouvelles bases et oublier tout ça. Il ne m’a pas répondu mai m’a dit avant de partir qu’il n’assumait pas ce qu’il avait fait, que s’il s’était passé ça c’est que ce n’est pas rien et que cela remet en question notre couple, que s’il ne me l’avait pas dit c’est qu’il avait per de me perdre, qu’il a peur de faire une bêtise et de regretter s’il me quitte, qu’il doute de notre avenir et que peut-être il sera mieux ailleurs. Je ne sais pas quoi faire, dois-je couper le contact ? Tout en sachant qu’il la reverra tous les jours au travail ? Merci pour votre aide….

  75. Bonjour agnes,
    J’ai longuement hésité à écrire sur un forum mais aujourd’hui j ai besoin de raconter mon histoire.. Il y a un peu plus d’un mois, j ai découvert la tromperie de mon conjoint en deux étapes ( 10 ans de vie commune et 2 enfants). Je l ai découvert car j avais senti la veille au un truc n allait pas…j ai vu son regard suite à un appel téléphonique auquel il n’a pas répondu. Je n avais pas dormi de la nuit, c est venu comme une évidence..le lendemain je travaillais mais je suis partie dans la matinée pour aller chercher ce que je pensais…et depuis c est terrible. J ai découvert dans un premier temps qu il me trompait , puis ensuite j ai vu un mail de 2015 assez clair sur leur relation à la periode ou j étais enceinte de notre deuxième enfant..gros vertige, vomissement,,,bref choc émotionnel. Je l ai appelé , il a nié au début jusqu’à ce que je lui lise ses propres mots…et la j aurai payé cher pour voir sa tête…il me dit que ca a duré qq mois et que cela venait d un manque de pleins de chose entre nous que je confirme! Nous nous étions perdus…vraiment…nous avons beaucoup parlé et bizarrement j avais j’aimais eu autant envie de lui..nos ébats sont repartis comme jamais…je le pense sincère avec moi qu il me veut moi et personne d autre qu il n a cessé de m’aimer malgré son erreur…nous parlons énormément. 2 semaine plus tard je sens.encore un truc pas net…je me mets à un rechercher plus précisément dans ses mails..et la je découvre une adresse mail inconnue..je trouve le mot de passe et j’ouvre donc la boîte de Pandore…et la je perds pied…je m aperçois que leur avant une n’était pas de quelques mois mais de presque 3 ans!!!…je découvre leurs échanges par mail que je connais par cœur qui me rongent aujourd’hui hui…je lis que c est elle qui part et pas lui…qu il aime comme jamais qu il reste par raison pour ses enfants, qu il le vertige sans elle et pleins d autres choses très violente pour moi…je découvre donc qu il m a fait un enfant alors qu il avait une relation avec cette personne …je tombe de haut et très haut…je découvre d autres choses dont je ne souhaite pas parler et je me demande avec qui je vis…depuis cette découverte terrible je suis au plus bas..seulement deux amies sont au courant. Il me dit qu il m’aime que c est moi, il s en veut beaucoup…il me dit que c était pas sincère ces mails c était du théâtre…que c était confortable qq part car nous ca n’allait pas..du moins c était différent. J ai bien conscience de cela d ailleurs et j étais partie pour changer.. Nous avons changé nos habitudes pour se retrouver…mais je ne sais plus ce que je veux…je n arrive plus à dissocier le vrai du faux , il s était crée une adresse mail quand même…qui me dit qu il en a pas fais une autre..je sais que c est fini pour eux depuis qq mois mais il l a voit toujours au boulot…tout est dur pour moi. J ai envie de le croire mais je ne sais plus…je le vois comme un manipulateur…je l aime ca je le sais mais peut on tout accepter..si vous avez des conseils …j en ai besoin..

    1. Bonjour Poups,

      Es-tu certaine de ne pas vivre avec mon mari?
      En te lisant j’avais l’impression de lire une partie de mon histoire.
      J’ai découverts cette année par erreur de mail une messagerie cachée contenant 1 an de mails dont la teneur ne laisse aucun doute.
      j’ai interrogé calmement d’abord mon époux en lui disant : « raconte moi je n’ai lu que les titres et je suppose que tu as quelques choses me dire. » au bout de 15 jours où il faisait comme si rien n’avait changé
      Je l’ai affronté avec détermination, il m’a avoué que cela faisait 5 ans, qu’elle était toute sa vie mais qu’il avait décidé de rester avec moi. (Présenté comme un grand sacrifice)
      Bon, en fait, j’ai découvert qu’elle s’était marié pendant qu’elle se tapait mon mari.
      Ce qui me fait mal ce n’est absolument pas les parties de jambes en l’air,
      c’est le mensonge,
      le fait qu’il a partagé toute notre vie jour après jour heures après heures elle a vécu ma vie par procuration, il lui raconte nos vacances les progrès des enfants etc..
      Il a rempli sa vie à elle avec notre existence rêvée pas réelle.(il ne lui racontait pas ses colère et son égoïsme seulement son héroisme)
      Même s’il se tapait en plus des coups en douce plus pour une forme de sexualité dont il ne voulait ni avec moi ni avec elle. Des femmes à l’arrière d’un voiture ou dans les bois.

      Et surtout le fait qu’il n’a jamais cessé d’être colérique et caractériel avec le enfants en moi. (on l’a jamais beaucoup retenu à la maison parce que souvent on était mieux sans lui) Il ne sait pas participer à notre vie, il a essayer quelque temps pour me montrer qu’il avait changé mais cela le fait profondément chier et maintenant, il n’arrive plus à faire semblant. Il a une nouvelle maîtresse en la personne d’un vieille automobile et il passe ses soirée dans son garage. Si les enfants veulent avoir des relations avec lui, il faut qu’ils s’intéressent à ce que lui aime, il ne s’est jamais intéressée à qu’ils aiment eux.

      De plus comme il a donné aux enfants une éducation très stricte mais basée sur l’exemple, et que je ne suis plus assez solide pour assurer la cohésion de la famille et donner un sens (mettre des mots) à ce qui se passe, les enfants vont mal et ne cessent de faire des conneries qu’ils n’avaient jamais faites avant.
      A chaque bêtise des enfants, je revis la découverte de l’adultère. Et toutes ces questions sans réponses, pourquoi as-tu fait cela? Tu savais que ce n’était pas bien autrement tu n’aurais pas eu besoin de mentir? etc….
      De même chaque livre, film, opéra qui traite de l’adultère me touche différemment et j’ai failli me battre avec un vieux copain à une soirée parce qu’il traitait les choses sur le ton de la plaisanterie.
      Il y a un siècle les femmes victimes de viole vivaient leur souffrance dans l’indifférence et sous les quolibets, aujourd’hui c’est notre combat de cocus que de dire notre douleur pour quelle ne soit plus méprisée et de dénoncer la lâcheté de ceux qui nous font souffrir.

      Il y a aussi une situation dont on ne parle jamais ici, les couples qui ne se séparent pas mais qui restent à jamais dans la souffrance de l’épisode adulterin. Parce qu’ils n’ont pas su parler, régler leur différents, accepter d’avoir échouer en temps que couple et qui continuent à vivre ensemble mais morts l’un pour l’autre et mort pour l’extérieur aussi puisqu’en couple et désormais fidèle à leur drame. Il n’y a plus que cela entre eux jusqu’à ce que la mort y mette un terme.
      Je vois cette souffrance, la colère et le ressentiment qui gronde dans certains vieux couples.

  76. bonjour,
    je suis tombée par hasard sur votre site. Lire les différentes histoires et commentaires m’ont poussée à écrire mon histoire.
    J’ai 50 ans et suis mariée depuis près de 30 ans. Cela fait près d’un an que mon mari m’a annoncé un vendredi soir qu’il partait pour le week end pour réfléchir. Et lors de son retour le dimanche soir, j’ai compris ce qu’il allait m’annoncer….. Qu’il me trompait alors que l’on n’était pas encore remis ni l’un ni l’autre d’un double décès (mon père et six mois plus tard sa maman). J’ai très mal réagi en intentant à ma vie et même à plusieurs reprises. Les médecins parlent de rhaptus. D’actes non prémédités.
    Je ne pensais pas que l’homme de ma vie pouvait être capable de me tromper. Il est vrai que l’on s’était éloigné tous les deux, chacun renfermé dans sa souffrance après ce double décès. Mais était-ce une raison pour aller voir ailleurs ?
    Mon mari est allé voir une psychologue 2 fois, qui lui a conseillé de vivre sa vie……. Parfois certains thérapeutes ne donnent pas forcément les bons conseils. Je pensais qu’il allait la voir par rapport au décès de sa maman, et je n’ai pas compris que notre couple pouvait être en danger. Il ne m’en a jamais parlé.
    Du jour au lendemain, il m’a complètement rejeté, mais il vit toujours à la maison. On ne sort plus jamais ensemble, ni resto, ni cinéma, rien. Je me sens très seule. J’ai dû cesser mon activité professionnelle pour cause de dépression.
    Et pourtant je tiens toujours à lui…… J’aimerais que l’on reconstruise quelque chose, et que l’on se serve de sa tromperie pour avancer dans notre couple. Comprendre pourquoi on en est arrivé là.
    Je n’arrive pas à le comprendre. Il vit toujours à la maison depuis près d’un an, et nous avons toujours des relations intimes. Il me dit qu’il n’a plus de sentiments, mais alors pourquoi être resté ?
    Après plus de 30 ans, les sentiments peuvent-ils disparaître comme ça ?
    Je ne sais pas comment m’y prendre pour le reconquérir, ni s’il ne serait pas préférable de se séparer. Je sais que ça va être très dur pour moi.
    Car malgré sa tromperie, je l’aime. Mais lui ne me pardonne pas mes actes désespérés…. Pouvez-vous m’aider ?

  77. Bonjour,

    Je viens de découvrir l’infidélité de mon conjoint et ne sais pas comment gérer la situation.
    Cela va bientôt faire 2 ans que nous sommes ensemble, je lui ai toujours laissé beaucoup de libertés sans jamais trop poser de question. Je suis pas hasard tombée sur des messages et ai découvert qu’il vivait une « histoire » avec une autre fille depuis 6 mois.
    Nous avons en fin d’année traversé une période difficile, il n’allait pas bien avait besoin d’espace, je n’ai jamais réussi a savoir ce qui n’allait pas mais par respect je lui ai laissé tout l’espace et le temps qui lui étaient nécessaire. Depuis le mois de janvier les choses se sont améliorées entre nous il voyait pourtant toujours cette fille occasionnellement.
    Lorsque j’ai découvert les choses il a d’abord nié toute relation avec elle m’expliquant que c’était une amie possessive qui s’était monté la tête en pensant qu’ils seraient un jour ensemble, il lui a aussitôt envoyé un message mettant fin à leur relation « amicale » et me prometant des explications à cette histoire compliquée… Je savais qu’il me mentait mais j’ai voulu lui laisser le temps de trouver le courage de me parler. J’ai attendu 15 jours puis j’ai relancé le sujet avec du mal il a fini par avouer.
    Aujourd’hui je ne sais pas quoi penser de cette histoire, je sais qu’il a hésité entre elle et moi, mais m’a t’il vraiment choisie ou est-il avec moi par facilité ?
    Il me reproche de ne pas toujours avoir su détecter quand cela n’allait pas je n’ai pourtant jamais eu de réponses les fois ou je l’ai détecté…
    Il me reproche également d’être trop en retrait les rares fois ou nous sortons ensemble en public je suis toujours très observatrice je ne passe pas un mauvais moment pour autant mais j’ai besoin de mieux connaitre les gens pour participer, cela lui pose un soucis puisqu’il se sent obligé de vérifier si je m’amuse et du coup ne profite pas de ces moments…
    Nous avons beaucoup de projet ensemble, nous emménagerons dans quelques mois dans notre future maison, il espère que ce sera un nouveau départ et que cela nous rapprochera. Pourtant depuis que ce projet est lancé il a revu cette fille qui ignore d’ailleurs que nous avons ce projet puisqu’elle pensait qu’il devait me quitter…
    Je suis perdue, je peux comprendre et « accepter » la tromperie de fin d’année. Mais je ne comprends pas pourquoi il a repris récemment…
    Je pense à toutes les fois ou il me parlait de cette « copine » et connecte énormément de choses aujourd’hui, je pense aussi à l’intimité de notre couple que je pensais être la seule à pouvoir partager avec lui et ai l’impression aujourd’hui de n’avoir rien qui soit unique à notre couple puisqu’il a aussi tout vécu en même temps avec cette fille.
    Je voudrais passer au dessus de toutes ses interrogations, prendre un nouveau départ faire des efforts pour être plus extravertie mais je ne sais pas comment faire…
    Votre article m’a conforté dans l’idée qu’il y a une vie après une infidélité mais comment atteindre cette nouvelle vie ?

  78. Bonjour Agnès,
    Il y a 25 ans que nous sommes ensembles,nous nous sommes connu nous avions 18 ans…à l’age de 24 ans sa mère décède de maladie,et peu de temps après il rencontre une fille avec une relation durant presque 1 mois,en partant chez elle tous les soirs après le travail,et me laissant seule avec mon fils ainée de deux ans à l’époque,c’est son frere qui lui a dit qu’il devait choisir entre elle ou moi,que cette situation ne pouvait pas durer,il m’a demandé de lui pardonner,en me disant qu’il avait besoin de parler à une personne extérieur de la famille du à la perte de sa maman,mais que c’est moi qu’il aimait.
    Sa n’a pas été facile,mais je lui ai pardonné….3 ans aprés je pars une semaine en vacances avec mes deux fils chez ma mére,en rentrant je découvre dans sa poche de pantalon une boite d’allumette avec un numéro de portable à l’intérieur,je fais ce numéro et tombe sur une fille qui m’assure qu’il n’y a pas eu de relation intime entre eux,mais juste des embrassades,aprés une bonne dispute,je lui pardonne une deuxiéme fois.
    Malheureusement le dicton est bien vrai (jamais deux cent trois)il y a un an avec une collégue de travail,ils commencent à discuter par texto pendant un mois en se racontant leurs vie réspéctive,je tombe sur son prénom dans son portable,et lui demande de m’expliquer:il me dit qu’il n’y a rien entre eux,qu’ils discutent seulement,mon conjoint lui demande de m’envoyer un texto pour me dire que rien ne c’est passé entre eux,je reçois le message elle me dit nous faisont rien de mal à discuter.
    J’ai eu du mal à faire comprendre à mon conjoint que ce n’était pas sain d’envoyer jusqu’a 20 textos par jour à pas d’heure…
    Je suis tombé en dépression,et je suis partie une semaine chez ma mére,pour réfléchir à notre couple,et je pensais qu’il allait en faire de meme…mais ce qui devait arriver est arrivé il a profité de mon absence pour se laisser séduire et tombé dans ses bras,bien sur il me l’a pas avoué,je l’ai su par le copain de cette fille qui à trouvé mon numero dans son portable.
    Je suis rentré une semaine aprés à une condition qu’il parte du domicile,ce qu’il a fait,sans me dire ou il allait,j’ai su toujours par son petit ami qu’il etaient ensembles dans l’appartement de sa soeur à elle qui etait partis en vacances(une semaine apré il rentrait à la maison car elle avait mis un terme a leurs relation,du coup je suis partie dans ma famille à 800 kms,durant ces deux mois il m’appelé tous les jours en pleurant,ect….bref je suis revenu auprés de lui..
    Un an aprés j’ai encore beaucoup de mal,comme lui dire je t’aime,je n’y arrive pas,et la confiance n’en parlons pas elle n’est toujours pas revenu.
    A ce jour j’ai la possibilité d’avoir une mutation pour mon travail,sa fait deux ans que j’attends ce moment,et entre lui et mon travail je lui ai dit que celui-ci passerait avant lui,il et pret à me suivre et changer de travail si il faut…mais beaucoup de questions se posent en moi,peut-etre qu’au fond de moi j’attendais sa pour le quitter définitivement?

  79. bonsoir,
    quand je lis vos témoignages, ca me ramène à mon histoire….
    je suis avec mon homme depuis 25 ans et nous avons eu deux enfants…
    nous avons eu des hauts des bas, mais sans grande incidence (jalousies….).
    et il y a deux ans, j’ai appris par mon homme qu’il m’a trompé avec une amie proche….
    comment c arrivé? et bien, nous avons eu une grosse dispute vis à vis des enfants et il se trouve que ce jour là, nous devions allés manger chez cette amie.
    nous allions chez notre amie quand c’est arrivé. il nous a laisser en plan avec la voiture et est rentré a pied à la maison….
    moi de mon coté je suis partie chez mon amie, laisser les enfants chez elle avec ses enfants et son conjoint du moment (oui car c’est une femme très très volage, qui change d’homme, comme de chemise)….et elle m’a compagné pour qu’elle essaie de calmer les choses entre nous…..les tensions apaisées, le cour de notre vie a repris…..mais malgré ca…..ils ont fini par se retrouver régulièrement, pour parler de leur soucis de couple, pendant que je partais travailler….et il a fini par m’apprendre qu’il m’avait trompé avec elle, qu’il en était amoureux et qu’il voulait faire sa vie avec les deux….j’ai accepter par amour pour lui de partager ma vie, mon homme, etc….et au fil du temps, bah j’ai fini par ne plus accepter cette situation et beaucoup de cris, de coups sont le seul moyens que j’ai trouvé pour lui faire comprendre que je l’aimais toujour et que je voulais que l’on se retrouve à nouveau….mes colères lui faisait dire que cela faisait 23 ans qu’il m’avait prévenu…..que moi je suis quelqu’un de passive…que je n’entreprenais jamais rien…parce que elle, elle l’écoutait, ils sortaient beaucoup ensemble, la vie était belle (elle, reçoit une très belle indemnisation…..je ne vous dirais pas comment, et lui c retrouvé au chômage, indemnisé), donc je ne vous raconte pas la belle vie, qu’ils menaient tous les deux….1 fois sur 2 elle n’avait pas ses enfants, donc ils en profitaient pour partir faire des petits voyages!!!!!!
    aujourd’hui, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, cela va faire bientôt 2 ans et ca dure encore…mais le son de cloche n’est plus le meme….au fur et à mesure du temps, il s’est aperçu que cette femme mentait, trichait, continuait à vivre une vie de débauche (c’est à dire, qu’elle revient constamment vers ses ex!) et oui madame fait toujours défilée ses ex a la maison, en lui faisant croire qu’il est l’Homme de sa vie, qu’elle avait changée grâce à lui….
    on a fini par s’apercevoir que c’était une psychopathe, doublée d’une perverse narcissique!!!
    mon homme et moi on s’aime toujours tous les deux comme des fous…mais cette malade est toujours là!!!!
    Il ne veut pas la laisser, parce qu’elle est malade, elle fait tout pour le faire revenir en ne mangeant plus (c’est une anorexique presque morbide)….elle le manipule pour avoir ce qu’elle veut..
    il ne sais pas comment s’en débarrasser….
    il m’aime depuis toujours, ne pensait pas me faire ca un jour, ne m’a jamais rien caché…je lui est pardonner, mais je n’accepte toujours pas son absence un week-end sur deux…j’essaie de prendre sur moi, mais ca ne marche pas toujours….je hurle, je casse, je lui parle mal et après j’ai qu’une hate, c’est qu’il revienne vite.
    il me dit tout ce qu’elle fait, ce qu’elle dit, on a l’impression que je suis devenue la maitresse et elle sa femme.

    je ne sais pas si vous allez réussir à me suivre, j’en ai mis un peu dans tout les sens :o(
    j’ai besoin de parler à quelqu’un, besoin de conseil
    merci

  80. Bonjour,
    Je vis une situation très difficile mais je suis tout à fait d’accord avec l’article. Je n’agis pas sur un coup de tête et je pense que le maintien du couple et de la famille est important pour l’avenir, même si souffrance existe pour le moment ! Je souffre mais suis capable de faire face à ça, le seul hic c’est lui, le veut-il vraiment … il reste dans son impasse et n’arrive pas à faire une croix sur elle (mentalement en tout cas) …il dit ne pas arriver à re tomber amoureux de moi, elle lui manque, … ça fait mal d’entendre ça, mais d’un côté, c’est normal, c’est tôt, je savais que ça n’allait pas se résoudre d’un coup, je pense qu’il doit malgré tout ressentir qlq ch pour moi mais comment réveiller ce réel amour …
    Voici le contexte, on s’est rencontré il y a presque 20 ans, j’avais 21 et lui 19 ans, notre vie était belle, simple, on a jamais eu de vraie crise de couple, on a mis le temps avant d’habiter ensemble, puis d’acheter une maison, puis de faire 2 superbes enfants … ils ont 6 ans et 2 ans, et sont nos prunelles de nos yeux, à tous les 2 … l’arrivée de la petite, assez dynamique nous a rendu la vie pas facile niveau sommeil, gestion, etc mais bcp de bonheur … alors oui je pense que notre couple a souffert de la course au quotidien, boulot, gestion, fatigue, diminution des rapports (mais toujours bien fréquents, on a tjs été actifs depuis 20 ans, jamais de longue interruption sexuelle) (par contre plus de routine sans doute … et encore, on a réussi à mettre du piment parfois) … depuis l’an passé, il a un peu accumulé activités avec groupe soudé de collègues, bcp de mecs et une fille, qui est bonne vivante et qui organise mille sorties, je l’ai vu heureux de vivre des moments de gamins avec eux, et moi je m’occupais de mes petits, j’ai eu peur de cette fille mais je la connais un peu, elle avait un conjoint, elle est pas trop moche mais sans plus, par contre a bcp de points communs et j’avais peur mais confiance en lui quand même, surtout que notre petite avait 1 an … puis elle a rompu elle en sept 2015 … puis en nov 2015, je vois changement de comportement de mon conjoint au lit, j’aborde le sujet, il pleure et pense ne plus être amoureux, etc … je pose de suite la question de cette fille, il nie, … pendant des mois, j’essaye de rester naturelle mais de sauver mon couple, .. mais en avril, il avoue enfin, oui il est fou d’elle, pense à me quitter, mais dit qu’il sera tjs là pour moi et les enfants, viendra souvent, on pourrait encore partir en vacances ensemble, il ne veut pas nous abandonner, mais il l’aime elle … il veut le beurre et l’argent du beurre … 2 jours après je lui écris une lettre sans reproches, sans colère mais en lui disant que je n’accepte pas sa séparation, … depuis il a tenté de mettre fin à sa relation avec elle… mais il la voit tous les jours au travail, ils se voient parfois pour pleurer ensemble, il n’arrive pas à l’oublier et a du mal à être heureux avec moi malgré nos enfants rayons de soleil … il essaye un peu mais pas assez car il a cette fille ds la tête et sous les yeux, … c’est un indécis de nature déjà , alors comment va t il décider de la quitter … je ne sais pas, je ne sais plus, j’essaye de faire beaucoup or je souffre aussi, je suis en colère parfois, donc je ne suis pas sous mon meilleur jour avec mes yeux rougis, comment va t il retomber amoureux de moi … devrai je le laisser partir pour qu’il revienne après ? mais ça va faire des dégâts auprès des enfants, de moi aussi … et puis je veux que ce soit lui qui assume cette décision … je voudrai tant qu’il reste mais pas juste comme ça, car là il est là sans être là, … pas heureux …. je veux qu’il se ré implique dans notre couple et dans notre équipe de 4 … c’est dur … si vous avez une lumière à m’apporter, ce serait gentil, merci …

    1. Bonjour Caroline,

      Je ne peux pas te donner de solution mais je souffre comme toi sauf que mon mari n’est plus avec sa maîtresse. je l’ai su lorsque tout était fini.
      Mais lorsqu’il était avec sa maîtresse sans que je le sache, il me disait souvent qu’il ne savait plus s’il m’aimait, que sa flamme était éteinte. J’ai 2 enfants aussi et à l’époque ils avaient 18 mois et 4 ans. Les enfants et le quotidien nous ont séparé. Je ne voulais pas non plus qu’il s’en aille car je l’aimais. Je me suis battu en regardant ce qui avait changé chez moi car nous sommes les 2 fautifs de ce qui est arrivé. Je m’étais laissée aller et je ne m’occupais que de mes enfants, j’avais oublié mon couple et lui aussi.
      J’ai fait énormément d’efforts mais c’était très douloureux et lorsque j’ai dit stop et que je voulais m’en aller (car je n’en pouvais plus), il m’a retenu, il n’a pas voulu que je m’en aille.
      Aujourd’hui je suis restée, je me suis battu pendant 3 ans et je sais depuis 6 mois qu’il a eu une liaison l’année dernière. Je suis restée car je l’aime et aussi pour le bien être de ma famille et je sais aujourd’hui que mon mari m’aime car il ne cesse de me le dire et de me le prouver. Il a fait des erreurs, il a aimé une autre femme. C’est dur je souffre énormément mais j’essaie de vivre avec et de ne pas nous pourrir la vie. Je pense davantage à moi et j’essaie de profiter des bons moments sans penser au passé.
      Je ne sais pas si mon témoignage peut t’apporter quelque chose, mais si tu aimes ton mari, bats toi et cette flamme qu’il a perdu avec toi reviendra.

      1. Bonjour Karine,
        merci pour le soutien à Caroline.

        tu as raison de réaliser que les deux partenaires ont leurs responsabilités…
        dans ce cas, tu ne te considères pas comme l’unique victime,
        et le pardon te sera plus accessible.

        Merci Karine,
        je vois que souvent tu es de passage sur le blog.
        Merci pour ton intérêt.

    2. Bonjour Caroline,

      ton commentaire est émouvant… merci pour ta confiance.
      pour sauver un couple… il faut être à deux.
      reconquérir un ex avec une autre… est sans doute plus difficile, Alexandre Cormont pourra s’en doute aider davantage que moi dans ce cas.
      il serait profitable à tout le monde que ton homme décide de gérer votre couple avant de se jeter dans les bras d’une autre.
      Parce qu’il peut regretter son geste. Parce que l’amour est souvent enfouit mais bien présent. Parce que la passion ne tient pas toujours.
      Mais, voilà, il faut qu’il décide , qu’il VEUILLE bien vous gérer d’abord.
      Mais, il est sans doute si passionné qu’il ne voit pas les choses de cette façon.
      Mais, il peut réaliser que cette décision serait la plus intelligente.

      Comment vont les choses aujourd’hui?

      Agnès

    3. Bonjour Karine, Bonjour Agnès, merci pour vos messages ! je m’accroche à la dernière phrase de Karine, et tout ce que vous dites toutes les 2 résonnent juste en moi. Je sens que c’est dur mais j’ai envie d’essayer, de tenir bon, quitte à souffrir pour sauver mon couple et ma jolie famille. le plus dur en effet, c’est qu’il est encore attiré par cette fille, … aujourd’hui les choses vont parfois bien parfois moins bien, … on a eu il y a 2 semaines, une discussion à cœur ouvert, il m’expliquait qu’il avait besoin d’un électrochoc, que peut-être partir, vivre avec elle l’aiderait à se rendre compte de la grosse erreur, … je lui ai fait comprendre que je ne voulais pas le retenir prisonnier contre son gré, et qu’il devrait faire un choix, … donc je lui montrai que je pouvais le libérer … on a pleuré ensemble, les jours suivants aussi, j’avais l’impression qu’il allait partir, mais un matin, je pleurais et lui ai dit « je ne m’imagine pas te voir partir, je n’arrive pas à m’y faire » et il a répondu « moi non plus en fait » … depuis lors, j’essaye qu’il soit bien au quotidien, j’essaye aussi de penser à moi et de vivre les moments présents, le plus dur est de ne pas ruminer ces pensées négatives, les imaginer ensemble, le « comment a t il pu faire tout ca » … on va partir en vacances fin août, j’espère qu’on sera bien … je tiens bon, je me dis que le temps nous aidera … mais on est tous les deux en souffrance, c’est sûr … il souffre aussi de ne pas être avec l’autre et ça c’est encore plus dur pour moi … mais je relativise beaucoup et essaye de savourer ce que j’ai et tant pis pour ce que je n’ai plus, comme cette illusion de famille unie, de couple durable, oui quelle illusion, …

      1. Bonjour Caroline,
        Je te trouve courageuse de le laisser faire un choix malgré ta souffrance. Je comprends ta souffrance car j’ai la même et elle fait très mal et pourtant ça fait 7 mois que je le sais. Je pleure toujours et le passé revient sans cesse me hanter. C’est dure de voir le bon côté des choses. En plus la maîtresse de mon mari continue à lui envoyer des messages mais il ne lui réponds pas.
        Comme toi aujourd’hui ma famille unie et mon couple durable n’est qu’illusion. Nous disons ca je pense parce que nous avons rêvé mais que la réalité est tout autre. Il faut qu’on arrive à reconstruire sur des bases différentes de nos rêves et de notre éducation car les familles et couples parfaits ça n’existe pas.
        A nous de reconstruire en repartant a zéro comme si nous n’avions pas de passé.
        Je te souhaite beaucoup de courage même si c’est dure et je pense que tu vas y arriver.
        Sache que la souffrance va s’atténuera avec le temps !
        Merci pour ton témoignage car à moi aussi ça me fait du bien de te lire.
        A bientôt

        1. Merci beaucoup Karine, je pense que l’on se comprend bien car on a beaucoup de points communs dans nos histoires, et avec beaucoup d’autres femmes ici aussi … les femmes et les hommes sont différents, je suis si déçue qu’il n’ait pas osé communiquer au moment où il sentait le danger arriver, je me dis que soit il voulait nous protéger et penser que ça n’allait pas durer, soit c’était plus fort que lui et avait envie d’aller pieds joints ds cette nouvelle histoire, et c’est ça qui est dur car même si cela fait 19 ans qu’on est ensemble, nos enfants sont petits, et me dire qu’il n’a pas pensé à ça, au fait qu’on venait de commencer à construire une famille pour du long terme, la petite n’a que 1 an1/2 au moment où il me trompe, on a eu du mal à l’avoir … et il fout tout en l’air … je ne le comprends pas … je bloque … et parfois, je relativise, je me dis qu’il y a plus grave … ce qui est dur c’est d’envisager de faire une croix sur nos projets, je me voyais avancer nous 4 ensemble, bref je dois arrêter de ruminer, … je constate que beaucoup d’hommes n’ont pas la finesse et le courage d’oser aborder les choses si le couple va mal … j’en veux aussi à cette fille, qui me connaissait, qui est déjà venue chez moi, qui faisait la sympa, … la souffrance est là, ok, je la vis, mais le pire c’est ce sentiment de gâchis ! je sais pas où on en sera bientôt … je ne sais pas s’il aura le courage de choisir, parfois je voudrai qu’il parte … et puis qd je vois mes enfants heureux dans notre clan, c’est trop dur … on en est toutes au même point, on ne sait plus, rester ou partir, …

  81. bonjour,
    Ecrire me fait du bien. Depuis mon dernier message, mon mari a quitté le domicile et il a demandé le divorce.
    C’est difficile pour moi qui ne travaille pas en ce moment. Je passe des journées complètes seule, à cogiter…. Quand il est parti, il ne voyait plus personne (du moins c’est ce qu’il dit). Les derniers temps étaient donc plus sereins, moins de conflit. Je ne le comprends pas. Il dit qu’il n’a plus de de sentiments. Je ne sais pas comment on peut dire ça après + de 30 ans de vie commune.
    Au niveau santé, mon état va mieux. J’ai sorti la tête de l’eau et j’ai décidé de m’occuper davantage de mois.
    J’ai toujours des sentiments pour mon mari, peut être différents. Mais je n’ai pas de solution pour le reconquérir. Il me manque.
    J’ai besoin de conseils.

  82. bonjour,
    je vis depuis 20 ans avec mon homme on a des enfants nous nous sommes mariés l’année dernière. mon mari m’a souvent dit qu’il trouvais que je n’étais pas affective ,attentionnée et que l’on se parlait peu ,mais je n’y prêtais pas attention, en parallèle cela ne freinait pas nos rapport sexuel. J’ai deviné que mon mari me trompe depuis plusieurs mois, soit près de 6 mois après le mariage. Lorsque je lui est annoncée que je savais tout ,il a tout d’abord nié puis lui annonçant les détails il a avoué difficilement.ma réaction a été de comprendre pourquoi.ca réponse venait du manque d’attention que je lui portait et elle,elle savait l’écouter.je me suis remise en question et avouer que je l’aime plus que tout au monde et que je m’excuse de cette distance que j’ai instaure. J’ai beaucoup pleuré mais je souhaite rester avec lui et lui me dit qu’il ne veut pas que l’on se sépare. depuis tous cela mon envie d’être avec lui, de lui faire l’amour s’est décuplée. Mais la difficulté est de savoir qu’elle le recontacte toujours pour donner des nouvelles ,qu’elle l’aime même si elle sait qu’il a fait son choix. Lui ne voulant pas la blessé lui répond. J’ai donc peur qu’il est réellement de l’affection pour elle, même si il me dit le contraire, j’ai peur qu’il retourne la voir ,la regrette ….la peur et le manque de confiance me ronge. C’est preuve d’amour envers moi sont quasi nul même si en lui demandant il me dit qu’il m’aime. J’ai besoin qu’il me rassure et lui n’aime pas faire cela.je suis donc dans le doute, le flou et la peur de le perdre.cette situation me semble insurmontable.j’ai besoin de conseil .

  83. Bonjour agnès,

    J ai bientôt 50 ans et je suis marie depuis prés de 26 ans avec mon épouse qui elle a 47 ans , 2 enfants plus de 20 ans depuis 2 ans peu présents à la maison.
    c est une femme magnifique et très intelligente. elle a découvert que je l avais trompée il y a de cela prés de 4 ans et demi ans avec une femme mariée et pendant plusieurs mois , je l ai rencontrée dans une soirée à un moment ou peut être je doutais de moi et de ma vie et voila , puis après presque 2 ans je l ai a nouveau rencontré et une relation très épisodique et sexuelle avant tout s’est instaurée .
    Quand ma femme a découvert cette relation il y a a presque 2 ans,(objets erotiques dans un sac caché dans ma voiture , menottes, preservatifs bandeau etc..) ma femme a été très touchée et désemparée, je lui ai tout avoué et elle a fondu en larme , je me suis senti désemparré mais je n ai pas su quoi faire et pas été a la hauteur pour la consoler.
    Quoi dire pendant ces un an et demi a part quelques explications et crises que je n ai quasiment pas réussi a communiqué ou mal avec elle , et une distance c est installée avec très peu de rapport et de tendresse, elle m’avais d ailleurs dit qu elle ne pourrait pas me pardonner .
    Depuis le mois de mars 2016 j ai eu une autre relation avec une collègue de travail la aussi basée sur le sexe et peut être aussi pour combler un manque de tendresse ou que sais je?
    Ma femme est a nouveau tombée sur un sms sans équivoque, et la bien sur elle ma dit que tout était fini et que je pouvais trouver un bon avocat.
    Cette fois j ai pris une énorme claque et le monde s’est écroulé sous mes pieds j ai par contre tout de suite exprimé mes regrets ma tristesse et mon désarroi sincère et l’amour profond que j ai pour elle ,en expliquant mon geste par un manque de tendresse et d’attention et j ai voulu instaurer tout de suite un dialogue en lui disant combien je l’aimais et en me livrant complètement et sincèrement à elle.
    Mon travail comme chef d’entreprise m a toujours pris beaucoup de temps et c’est ma femme qui s’est occupé, très bien bien d’ailleurs , le plus souvent de nos enfants aujourd’hui majeurs ,ma famille est souvent passé après le travail ce que je regrette aujourd’hui ,ce qui était aussi nécessaire pour ma position et mon entreprise et ce qui nous a permis de subvenir amplement a tout nos besoins et d’avoir une vie riche de voyages et plutôt très heureuse dans une belle réussite professionnelle.
    Depuis maintenant prés de 2 mois, très dur émotionnellement ,même si je ne veux pas me déculpabiliser bien sur et que j’assume toute la responsabilité qui est la mienne, j’ai complètement changé mes habitudes , revenant beaucoup plus tôt
    essayant d’être a l écoute et de provoquer des moments ensemble au restaurant au cinema etc.. et en prenant beaucoup d’attention et de temps avec mon épouse et je dois dire sans me forcer le moins du monde bien au contraire j’apprécie ces moments comme jamais.
    Même si je lui est clairement exprimé que je souhaitais changer ma vie en remettant mes priorité sur mon couple et que j avais totalement pris conscience de l importance qu elle tient dans puisque je sais qu elle est sans nul doute la femme de ma vie.
    Je lui dis chaque jour que je l’aime et bien d’autres mots doux et sincères , elle a souhaitais au départ que je quitte la maison et sans énervement mais avec sincérité également et m’a dit qu’elle ne voulait pas que je me fasse de fausses illusions sur les chances de pérennité de notre couple.
    J ai insisté et tenu à rester à la maison mais en faisant chambre a part, même si depuis peu et pour faire bonne figure au devant la famille je dors dans notre chambre mais par terre sur un matelas.(même si cela parait bizarre je dors au moins un peu ).
    Aucun contact physique n est possible encore moins sensuel mais une relation plutôt de partage de temps et parfois complice, peut être trop calme dans son attitude sans excès ni colère, sauf quand j essaye de m approcher un peu trop même très amicalement et qu’elle ne supporte toujours pas.
    J ai vraiment décider et envie de sauver mon couple plus que tout .
    Je souffre énormément de cette situation et j ai très peur de la perdre , j attends avec impatiente vos conseils

    merci et à bientôt

    jerome

    1. Un seul conseil : prends soin de toi, c’est le seul moyen de redevenir intéressant pour elle… Tu as fauté, deux fois, il faut en assumer les conséquences… C’est à elle seule de décider et laisse lui le temps de réfléchir à la situation… De toutes façons elle le prendra, et regardera l’homme qui est a ses côtés et qu’elle ne connait pas… Si tu es au 36eme dessous, elle verra une épave et partira…

      C’est bizarre, mais à part la patience et la distance, rien à faire…

      Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis….

    2. Jérôme, j’ai l’impression de lire mon histoire du point de vue de votre femme. Sauver les meubles va être compliqué cette fois n’en doutez pas. C’est maintenant que vous vous rendez-compte que vous tenez à elle plus que tout ? Maintenant que votre petit orgasme de 3 secondes est passé ? Jérôme, il est temps de vous interroger vous même sur vos motivations à tromper sans cesse une femme que vous dites aimer. Vous devriez vous éloigner et réfléchir, au lieu d’être dans une stratégie de reconquête parce que vous perdez du terrain. Le couple ne se gère pas comme une entreprise, ça se saurait. Et si elle vous pardonne et vous reprend vous aurez beaucoup de chance, et elle beaucoup moins. Car tant que vous j’aurez pas réglé votre problème avec vous même vous recommencerez.

  84. Bonsoir Agnès ,
    depuis maintenant 4 mois j’essaye de reprendre une vie normale , c’est très dur …Nous venons de partir en vacances tout s’est très bien passé mais j’ai des moments de blues. Je suis partagée entre l’envie de le quitter et rester . pour l’instant il n’est pas question de pardon ,je ne le peux pas , je n’y arrive pas c’est trop récent et la tromperie a duré trop longtemps, presque 15 ans. Meme si je sais que ces dernières années ce n’était que des discutions pas sms. durant ces 15 ans j’ai été très malheureuse et jamais je n’aurais pu imaginer qu’il me fasse cela. Je ne peux pas dormir sans médicaments pour me calmer , je me suis remise à fumer alors que ça faisait 23 ans que j’avais arrêté. Au début il l’a mal pris mais il sait que pour l’instant j’en ai besoin. j’ai l’impression de vivre un mauvais rêve . Je ne sais plus trop ou j’en suis . Je suis triste et malheureuse ….

  85. Bonjour, j’ai découvert , il y a 5 mois, que mon mari avait une relation depuis un mois avec sa collègue. Ça fait 18 ans que nous sommes ensemble et nous avons 4 enfants. Aujourd’hui je suis complètement détruite, je n’arrive pas à me remettre de cette relation qu’il a entretenu avec sa collègue, je n’ai plus confiance, j’ai l’impression que je ne le connait pas, je ne comprends comment il a pu vivre à mes cotés ou bien me regarder et ne rien dire, personnellement je n’ai jamais pu lui mentir même pour des choses sans importance. Actuellement je ne sais toujours pas si je dois rester ou pas, je ne sais pas si j’arriverais à vivre à ses cotés tellement il m’a fait du mal (détruire tout ce quon a construit ensemble), même si ce n’est pas ce qu’il voulait faire. Je n’arrive pas à faire le choix entre le quitter ou continuer à essayer, car cela fait 5 mois qu’on essaie mais je pleure beaucoup, nous en discutons aussi beaucoup, j’ai appris tellement choses petit à petit.

    1. Bonjour Richard,

      tu as beaucoup de souffrance en toi…
      cette souffrance en fait, elle est violente.

      tant qu’elle est aussi violente, il est difficile de prendre la décision de pardonner ou de quitter.
      mais, pour être en mesure de faire le meilleur choix, et surtout pour TOI, pour ton bien-être, il faut que tu évacues ta douleur.

      ensuite, tu pourras sans doute envisager pardonner ou pas… en jugeant si ses motivations sont pardonnables…
      car, par exemple, après 18 ans de vie commune, les deux partenaires font des erreurs qui les éloignent l’un de l’autre…
      ce que tu ressens est une douleur aiguë, et, bien que, selon toi, tu sais en parler, parfois, nous avons tous du mal à mettre les vrais mots sur la profondeur de la blessure.
      Pour qu’elle soit comprise, et par toi, et par ton mari.
      Parce que tu souffriras cruellement, tant que tu n’auras pas correctement exorcisé en profondeur ta douleur.

      Agnès

  86. bonsoir agnès. J’ai laissé deux messages. J’ai besoin d’aide.
    Mon mari est parti en vacances seul pendant 15 jours. Et chaque jour il m’envoyait un message pour me dire bonjour et me dire ce qu’il faisait de sa journée. En fait il a revisité des lieux visités ensemble. Comme un pèlerinage.
    Et de retour, il m’a offert un petit cadeau de son lieu de vacances, des spécialités locales.
    Et cette semaine, il souhaite que l’on mange ensemble à la maison.
    Comment analyser tout ça ?
    Il a pris un appartement depuis fin juin, nos relations sont plus sereines. Comment dois-je comprendre le fait qu’il m’ait envoyé des messages chaque jour pendant ses vacances alors qu’on ne se parlait pratiquement plus…. j’ai besoin de votre aide. Merci d’avance

    1. Bonjour Pivoine, j’ai lu ton histoire et il y a beaucoup de points communs, on se pose les mêmes questions, comment après si longtemps, peuvent ils dire qu’il n’y a plus de sentiments, … ok, les sentiments changent, mais je pense qu’on ne peut pas ne plus s’aimer comme ça, sans raison profonde … les hommes ont sans doute leurs blessures internes et comme ils ne sont pas trop dans l’analyse, l’introspection, ils y répondent maladroitement … ici dans ton dernier message, peut-être peux tu y voir une prise de conscience de sa part, tout en étant prudent, … mais ces petites attentions montrent l’envie de ne pas couper le lien, il voit que tu comptes pour lui, ou il essaye de reconstruire tout doucement , …la séparation lui dévoile peut-être certaines choses, … mais j’arrête, il faut rester très prudent …je dirai qu’il faut être patient et voir si tu as envie de reconstruire qlq chose ou pas … car en soi, on a notre mot à dire aussi …dans mon cas, je ne veux pas qu’il parte, et pourtant ce serait peut-être mieux car la vie n’est pas si belle comme ça, mais s’il part, le laisserai je revenir si il le souhaite … je pense que oui mais pas sûr …courage en tout cas, patience, et essayons de relativiser, …

  87. Bonjour Caroline.
    Merci pour ton message. Hier mon mari est venu manger à la maison. Je lui avais proposé de manger à l’extérieur, mais il a préféré manger à la maison.
    On a réussi à discuter, (et même à rire), sans se disputer, ce qui n’était pas le cas avant son déménagement.
    Je lui ai demandé s’il avait toujours des sentiments. Il m’a répondu que ses sentiments étaient confus….. Il y a quelques semaines il me disait qu’il n’avait plus de sentiments !!!!! Mais certains gestes en disent longs….
    Je crois que la séparation nous a fait du bien finalement.
    Il m’a dit que les vacances sans moi étaient bizarres, et il a ressenti le besoin de m’envoyer des messages chaque jour.
    Toutefois il m’a quand même dit qu’il ne pourrait plus revenir dans la maison qu’on a acheté il y a plus de 20 ans, qu’on a décoré ensemble, car elle est empreinte de trop de mauvais souvenirs. Mais aussi il doit avoir peur du regard des voisins, qui m’ont toujours soutenu, et ne lui disaient plus « bonjour » quand il habitait encore la maison.
    Je suis encore plus perdue qu’avant. Je vais prendre un peu de recul pour voir ce que je veux vraiment. Je sais intérieurement qu’il me manque, mais Est-ce que je pourrai lui faire totalement confiance…… et Est-ce qu’il faudra vendre la maison (et perdre mon travail) pour garder mon mari ?

  88. Tu sais Caroline, ce qui m’a permis de sortir la tête de l’eau, l’envie de reconquérir mon mari, et de reconstruire quelque chose avec lui, c’est que je me dis que l’infidélité il l’a faite pour lui, pour satisfaire un besoin (dont il n’a pas su me parler, ou maladroitement), et pas contre moi ni contre notre famille….
    Ce qui est également plus simple c’est qu’il n’est plus avec personne…
    Ce que je lui ai dit c’est qu’il nous est possible de reprendre la vie ensemble, mais en pensant plutôt à une nouvelle relation, tout en gardant les bons souvenirs du passé.
    Je ne sais pas si ça sera facile, mais je veux y croire….

  89. Bonjour.
    Après 8 ans de vie commune avec mon copain (que j’ai rencontré à 19 ans). J’ai découvert qu’il envoyait depuis 9mois tous les jours toutes les nuits des messages (factures téléphoniques de 80 pages par mois à l’appui) à son ancienne collègue. J’avais de très gros doutes pendant cette période. Mais cette fameuse ancienne collègue est mariée et avec un enfant en bas âge. J’avais vu deux messages bizarres (« coucou mon bébé » et « tu me manques déjà ). Il avait toujours trouvé une bonne explication. Cela avait renforcé mais doutes mais bon je ne voulais pas y croire et j’ai eu tord. Il était de plus en plus distant. J’étais malheureuse car il ne me regardait plus, passait son temps avec ses copains à faire la fête (alors que ce n’est pas du tout son genre). La plupart du temps j’étais invisible et le reste du temps il n’était pas gentil. Bref ce n’était plus l’homme que j’aimais et que j’avais rencontré. Quand j’ai tout découvert, je lui ai demandé de partir ce qu’il a fait. Pendant trois semaines, tout n’était que colère et souffrance. Puis, il est revenu dans notre appartement le temps de retrouver un autre logement. Il m’a alors dit qu’il ne s’était rien passé de physique (je n’y crois toujours pas…). Nous avons beaucoup discuté et finalement nous avons essayé de donner une seconde chance à notre couple, à condition qu’il sorte définitivement cette femme de sa vie. Ce qu’il a accepté. De mon côté, je n’avais plus confiance et il le savait. Nous avons passé de bons moments et aussi des mauvais. Il redevenait distant. Je ne voyais pas de différence avec l' »avant ». Et un jour, alors qu’il était parti en week end, je suis allée voir sa boîte mail professionnelle et jai trouve des mails échanges (la plupart des mails avaient été supprimés). Je n’ai pas pu voir la totalité de la discussion mais il lui disait notamment )parce qu’elle ne voulait pas lui répondre à cause de son mari) : « tu sais ce que ça fait de ne pas compter « . C’est exactement ce que je lui répétais à l’époque de mes doutes… Je l’ai donc appelé et lui ai dit clairement que tout était terminé. Il etait déboussolé mais ne s’est pas défendu. Aujourd’hui cela fait un peu plus de trois mois que je l’ai quitté. Il m’envoie des messages tous les jours. D’après ses proches, il ne va pas bien du tout. Il essaie malgré tout de me reconquérir. Je l’aime mais je lui ai déjà donné une chance. Je ne veux pas d’un nouvel échec. Qu’en pensez-vous? Je suis dans le flou… Merci

  90. Bonjour

    Je ne sais pas trop par quoi commencer, ni ce que j’attends exactement du message que j’écris… J’ai 34 ans et il y a 5 ans après plusieurs relations, échecs amoureux, belles ou mauvaises expériences, j’ai rencontré mon mari. C’était la première fois que je « draguais » un homme, je l’ai donc choisi. Rapidement une relation de confiance mutuelle, de complicité… S’est installée et il était presque tous les jours chez moi. Pour moi, c’était l’ame-soeur, l’amour qu’on attend toute une vie… Nous avions les mêmes attentes, principes… Malgré cette entente « parfaite » il ne se lançait pas dans plus engagea, il était avare en mot mais jamais en geste ou en preuve. Nous avons finalement décidé de nous marier en 2013 et tout a été très vite après: mariage religieux en 2013, mariage civil en 2014 et je suis tombée enceinte un mois après. La grossesse s’est très bien passée (pour moi), nous avons néanmoins eu de très grosses disputes. C’est (je le croyais, il m’en avait convaincu) quelqu’un qui a une aversion pour le mensonge, il execre cela plus que tout donc un rien pouvait déclencher une dispute. De plus, sa relation à sa famille est parfois trop pour moi. C’était nos principaux sujets de discorde. Comme nous disions souvent, on se disputait pr les autres. En dehors de cela, j’étais épanouie dans ma vie de couple et il me disait l’être aussi. L’arrivée de ma fille a forcément chamboulé tout ça, l’accouchement s’est mal passé et j’ai été à fleurs de peaux pendant les 6 premiers mois. Bref, je me perds en détails mais pour mettre dans le contexte d’un couple que nous formions. On s’amusait beau, j’étais gâtée et on avait trouvé notre rythme avec notre fille. Nous avions des projet….
    Un dimanche soir, le 09/05 j’ai trouvé un téléphone caché dans ces affaires, il n’a ni voulu le débloquer ni me dire ce qu’il contenait… Il me disait avoir fait une promesse à quelqu’un et ne pas pouvoir la rompre… J’ai finalement a force d’essai réussi à débloquer ce téléphone et j’ai découvert une autre personne, un homme que je ne connaissais pas mais qui finalement avait toujours été là… Il allait voir des prostituées régulièrement depuis 7 ans donc avant même notre rencontre… Et il n’a juste jamais essayé ou vraiment voulu ou je ne sais pas… Arrêter.. Ma chute est longue, douloureuse et me semble insurmontable… Je continue de descendre même si 3 mois se sont écoulés. Je l’ai raccompagné chez sa mère pr y vivre. Au delà du mensonge, de la trahison, de la tromperie dans le sens large… Je me dis que notre vie est construite sur des mensonges, lui qui était si intransigeant avec ça… Il pleure, me répète qu’il n’aime que moi et que d’une certaine façon il n’estimait pas me tromper… Je suis perdue, sous l’eau, vidée… Je pense tout et son contraire… C’est juste un ravage comme une terre brûlée dévastée par un incendie sur laquelle il ne resterai qu’une petite pousse verte lueur d’espoir: ma fille…

  91. Bonjour voilà ma femme ma tromper en janvier et j’ai découvert en avril sur un message de sa copine sur son pc.11 ans de vie commune et 2 ans marier.il y a 4 ans on été separer pendant 6 mois et ma femme ne voulai plus me parler elle voulai m’oublier. Donc moi souffran javai rencontré une fille pendant 3 moi.ma femme après 6 mois et elle a voulu revenir au domicile et j’ai avouer j’avais eu une avanture.elle me disait que je lavai tromper elle m en a voulu.aujoudhuit elle me dit qu’elle tient à moi.elle ma dit m’avoir tromper par van grande et une seul foi qu’elle s’en veut mais elle veut plus en parler aujoudhuit. Moi jy pense souvent le soir au coucher.je lui fait plus du tout confiance. Elle croi que c moi qui va la tromper et je lui ai dit soufrant je ne le ferai pas.j’arrête pas de la surveiller etc.quand moi je parle avec des collegues potes elle me surveillé.cela fait quelque moi et j’arrive pas à m’en sortir.elle me dit elle tient à moi.j’ai l’impression qu’elle reste avec moi car elle.c’est pas ou aller.elle me dit si elle voulais me quitter elle l’aurai fait.voilà

  92. Il y a quelques jours, ma femme m’a avoué m’avoir trompé. Depuis quelques mois cela n’allait pas de trop. En effet j’ai menti à plusieurs reprise à propos entre autre de la masturbation que je pratiquais entre 2 rapports. de fait, lorsque le rapport était trop proche, je ne pouvais avoir une jouissance. je lui mentais parce que j’avais honte de ne pouvoir me retenir entre temps. j’ai 46 ans, et une forte libido.
    suite à cela, elle m’avait dit qu’elle n’avait plus confiance en moi, et qu’il ne fallait plus que je soit toujours en demande.
    Or cela faisait plus d’une vingtaine de jours, où je n’ai pas eu de rapport avec elle, et n’en tenant plus j’ai pété les plombs. je lui ai demandé si elle avait quelqu’un dans sa vie. Elle m’a avoué alors qu’elle avait eu 2 rapports en juin ( sans pénétrations me dit-elle, et c’était uniquement sexuel et non sentimentale).
    Elle me dit qu’elle n’a plus de desir pour moi.
    J’ai eu très très mal à l’annonce de cette trahison, et j’en soufre encore. j’y pense constamment. j’ai décidé de lui pardonner, mais si ce qu’elle a fait est innaceptable, car je l’aime de tout mon coeur.
    Suite à cette discution on a convenu qu’on ferait durant un mois des calins sans sexe, pour essayer de faire renaitre son désir pour moi.
    le lendemain de la discution je m’allonge à coté d’elle, et c’était plus fort que nous on a fait de nouveau l’amour, et 2 fois le lendemain.
    Malgrè le fait que je vois qu’il ne faut pas grand chose pour que ca reprenne, je vis jour après jour dans l’angoisse, je m’imagine cette inconnu qui a profité de ma femme. C’est dur. très dur, j’ai le coeur brisé.
    Je ne supporte plus aucune critique de sa part. j’ai envie que ca remarche entre nous et en même temps j’ai peur qu’à la moindre anicroche elle choisis la facilité et va voir ailleurs.
    je suis conscient que ce que je suis en train de vivre, elle a du le vivre aussi, quelque part elle a du se sentir delaissé, pensant que je la « trompé avec mon sexe par la masturbation » plutôt que d’attendre le rapport suivant. Elle s’est posé des tas de questions sur moi, et a du penser que vu que je suis capable de lui mentir, j’aurai pu très bien moi aussi la tromper. et du coup elle a anticipé et m’a trompé (vengeance ?).
    Je suis encore sous le choc, et j’ai l’impression qu’elle ne sent rend pas compte. je ne veux pas remettre le sujet sur le tapis avec elle. Remuer le couteau dans la plaie ne sert pas à grand chose.
    On fait un point fin octobre, pour savoir où elle en est de son désir pour moi.
    Ce qui m’a choqué c’est qu’elle m’a trompé 2 fois, une fois, une erreur et on regrette, 2 fois c’est beaucoup.
    Et ce qui m’a choqué aussi c’est qu’elle m’a sorti : « et toi, si t’avais une aventure avec une autre femme ? « . je lui ai dis que cela n’était pas concevable. que ça serait comme une masturbation amélioré. que c’est à elle que j’ai envie de faire l’amour et pas à quelqu’un d’autre. C’est elle que j’aime. Si je le faisais avec une autre femme cela serait une vengeance, et je ne veux pas m’abaisser à ça.
    J’ai peur qu’elle m’annonce qu’elle a recomencé. je ne sais pas comment je reagirai. je ne sais pas si je le supporterai. c’est dur…

  93. Bonjour,
    Je suis en couple depuis 4 ans avec un homme que j’estimais beaucoup. Un homme qui a été meurtri dans son expérience amoureuse passée, trahi pendant un an par sa copine qui l’a trompé pendant 1 an avec son meilleur ami à lui. Mon conjoint avec qui j’ai déjà un enfant de 16 mois et je suis enceinte de 5 mois.
    Notre relation a vu des hauts et des bas depuis le début. La sexualité était tabou chez lui depuis notre rencontre, je l’ai intimidé.. Nous avons manqué au niveau de la communication de nos émotions et de nos besoins.. Nous sommes 2 personnes avec une forte personnalité et nos opinions sont souvent contraires..
    D’autre part, nous apprécions depuis toujours l’intelligence de l’autre, le respect dont l’autre fait preuve envers tout et chacun, et sommes fiers l’un de l’autre.
    Avec le temps, avec nos difficultés, nous nous sommes éloignés, sans jamais rompre, nous étions comme un non-couple.
    Il y a 5 mois, il a commencé à avoir des conversations SMS avec une collègue à lui. Je l’ai appris et il m’a confirmé que ce n’était rien, que c’était elle qui était entreprenante et qu’il a mis ses limites en disant qu’il ne tromperait jamais sa copine. Il m’a ensuite dit qu’il a cessé de lui parler. Il y a 3 mois, je surprend un mini bout de sms et j’en discute avec lui. Il dit qu’elle et lui ne sont qu’amis. Rien de sérieux… Peu de temps plus tard, nous avons une conversation sérieuse et il est évident qu’il veut rompre avec moi, mais n’est pas capable de « mettre ses culottes » comme on dit… Mais je comprends…
    Il quitte donc la maison et entre temps, je lui fait part de mes sentiments.. De l’importance de ne pas abandonner notre relation, de faire les efforts pour réussir notre couple, notre famille… Il entend donc qu’un break est envisageable. Nous nous voyons évidemment très souvent pour notre fils… 2 mois plus tard, après plusieurs discussions… Il prend finalement sa décision finale… Il veut y mettre du sien et travailler sur notre couple!
    Il part 4 jours à l’extérieur de la ville et à son retour, nous nous retrouvons.. Nous faisons des activité, en famille, seuls… Nous nous amusons et redevenons proches et l’amour renaît tranquillement…
    3 semaines plus tard, soit jeudi midi dernier… j’apprends que ses conversations sms étaient plus que de simples flirts… Mon copain vit une double vie avec cette fille depuis 5 mois. Il a eu plusieurs relations sexuelles avec elle. Il a fait plusieurs activités avec elle. Il est même parti en vacances avec elle 3 fois. J’ai contacté la fille et elle m’a confirmé tout ça…
    J’en parle avec lui, c’est très émotif. .. Nous pleurons. . Je suis démolie. .. Je ne sais plus quoi penser de cet homme que je croyais connaître. . J’ai honte de mon jugement.. Je regrette de lui avoir fait confiance aveuglément.. Je l’aime et notre renouveau se passait très bien, je suis découragée de savoir tout ça. .. Évidemment, ça m’écoeure et je n’ai que des images de lui et elle ensemble… Je suis dégoûtée.. J’ai honte de lui aussi..
    Ça fait 2 jours que je pleure sans cesse, que je lui envoies des sms pour lui poser des questions, pour lui exprimer ma douleur…
    Je voudrais pouvoir lui faire confiance à nouveau et qu’on continue sur la lancée de notre renouveau.. Mais ça vient tout gâcher. .. J’ai mal au coeur de ce qu’il a osé me faire… lui qui sait très bien ce qu’une telle trahison peur causer comme douleur….. Comment faire pour pardonner..?! Comment faire pour continuer. ..?! Vais-Je être capable…?! Ça me semble impossible…….

  94. Bonjour,
    Je suis en couple depuis 31 ans et nous avons 56 ans tous les deux et avons deux enfants majeur. En avril j’ai découvert que mon compagnon a une maitresse depuis 9 ans et c’est son ex petite amie. Je ne vous dis pas le choc que j’ai eu… Il me dit que c’est parce qu’on ne se communiquait plus, on s’égueulait tout le temps et que je ne lui donnais plus d’affection après avoir eu les enfants.
    Dans ses mails, Il lui disait qu’elle était l’amour de sa vie, qu’il voulait finir sa vie avec elle, qu’il l’aimait comme il n’avait jamais aimé une femme. Il lui avait même dit qu’un jour ou l’autre il allait me quitter, Il l’a considérait comme sa femme. J’ai été blessé énormément quand j’ai lu tout ça.
    Je lui ai demandé des explications à propos de tout ça il m’a répondu qu’il y a des choses qui sont vraies et sur d’autres il était un peu excessif. Il a supprimé tout ce qu’il avait en rapport avec elle.
    Il me dit qu’il a fauté, c’est une erreur et qu’il ne voulait pas me faire du mal, est-ce que je dois le croire?
    Il me dit aussi que leurs relations avait duré que 3 mois et après c’était devenu platonique. Ils ne se voyaient plus. Ils se contactaient que par mails et téléphone portable. Je lui pose des questions il me dit qu’il ne veut plus parler d’elle. Pourquoi?
    Maintenant j’essaie de lui pardonner et d’oublier mais je n’arrive pas, à chaque fois que je pense à toutes les déclarations et toutes les promesses qu’il lui avait faites j’ai envie de le quitter ou de me venger. Mais je l’aime et je veux vivre à ses côtés.
    De son côté il fait beaucoup d’effort pour me récupérer. Il me dit qu’il m’aime et qu’il veut finir sa vie avec moi, et pour me prouver, il m’a même proposé de nous marier (il a toujours été contre le mariage).
    Est-il sincère envers moi ? Pourrai-je lui refaire confiance ? Pourrons-nous reconstruire un avenir ?
    Pouvez-vous me conseiller car j’ai trop honte pour en parler à qui que ce soit.
    Merci.

    1. Bonsoir Aurelie
      Quand je lis ton histoire , j’ai l’impression de me lire…cela’fait 32 ans qunon est maries mon mari’m’à trompée durant 15 ans , nous avons 4 enfants qui maintenant sont tous majeurs . Lorsque cela a commencé ma dernière n’avait que 4 ans. Je comprends donc très bien comment tu peux être mal . Ça fait maintenant 6 mois que je le sais. Nous sommes’toujours ensemble. Au début il a été plusieurs jours sans manger . Il me,’à dit qu il ne pensait pas me faire autant de mal , il y a beaucoup’de choses qu il refuse de me dire pour nous ne pas’me faire plus souffrir. Je pleure souvent et il me prend dans ses bras et s’excuse. On essaye de retrouver une vie de couple normale. Parfois c’est très dur mais je sais qu’il’m’aime. Il ne veut plus entendre parler d’elle. Il l’à sortie de sa vie. Mais’malgré tout je ne peux m’empêcher d’y penser. Il n’y a pas une journée ou je n’y pense pas . Maintenant on sort souvent , on part presque tous les week-ends et ça nous fait du bien . On se retrouve. ..choses que l’on ne faisait plus. Donc ne désespère pas. Il t’aime ton mari et je pense qu il est comme le mien il s’est rendu compte de la connerie’qu’il’a’faite.
      J’espère que pour toi tout va s’arranger ,ce sera un long chemin mais l’amour triomphe.
      Isabelle

      1. Bonjour Isabelle
        Merci beaucoup pour tes conseils et ton soutient.
        Effectivement notre histoire se ressemble.
        Comme toi, moi aussi il n’y a pas une journée où je n’y pense pas, pleure souvent et il me prend dans ses bras pour me réconforter.
        On est parti en voyage 2 fois et en weekend plusieurs fois mais j’ai l’impression que c’est une perte de temps car au retour c’est rebelote (les angoisses, les doutes…) cela n’a rien arrangé. Il m’a trop blessé, trop humilié et manqué de respect pendant 9 ans. J’ai été dupé pendant trop longtemps et je crains qu’il soit trop tard pour se reconstruire malgré les efforts.
        En ce moment je réfléchi beaucoup et suis en train de me demander si je ne dois pas me séparer de lui pour ne plus en souffrir.
        Très bon courage à toi !
        Aurélie

        1. Bonjour Aurélie
          Réfléchis bien à la vie que tu menerais seule. Moi c’est ce qui a fait changé mon opinion. Je sais que c est très dur. Nous passons par des moments d’extrême tristesse mais aussi par des bons moments et comme toi après nos week end quand on se retrouve seuls c’est dur de retrouver la routine . Alors dans ce cas la c’est à nous (toi et moi ) de faire changer les choses. Ça fait maintenant 6 mois que je sais et notre vie a changé. Je fais tout pour ça. J’aime tellement mon mari que c’est plus fort que tout. Ne te laisse pas abattre. Regarde l’avenir. Tu sais pendant ces 15 années je le sentais que quelque chose n allait pas. Il etait distend et pas amoureux . Il m a menti . Il prenait des congés sans me le dire pour aller la voir. Elle n’habite pas près de chez nous. Et il rentrait le soir comme si il rentrait du travail comme si de rien n’était! ! Maintenant c’est terminé, Il a même fait changé son numéro de portable pour être sur qu’ elle ne puisse plus le contacter. Il ne veut plus entendre parler d’elle. Tiens bon …bon courage.
          Isabelle

    2. Bonjour Aurélie,
      merci pour ta confiance,
      ton partenaire entretenait sans doute une passion amoureuse avec son ex.
      tu sais, quand on est passionné par quelqu’un, on dit franchement des choses exagérées.
      la passion, c’est surtout de la folie… même si cela peut se transformer en amour.
      peut-être qu’aujourd’hui, il se rend compte de sa folie, même si à un moment donné,
      ses sentiments lui semblaient réels. Il faut dire aussi que son n’ex a certainement tout
      fait pour le séduire encore et encore. Parce qu’ils ont un passé commun, elles avait
      des atouts redoutables. Sans compter que le manque d’épanouissement personnel de ton mari (et ça n’a rien à voir avec toi)
      a sans doute favoriser cette longue période adultère.
      Tes doutes et tes angoissent sont compréhensibles.
      Si tu comprends réellement ce qui s’est passé, tu pourras refaire confiance et allez de l’avant.
      Il y a de fortes chances qu’il soit sincère, malgré ces 9 ans tout à fait incompréhensibles.

      Agnès

      1. Bonjour Agnès
        Je vous remercie pour vos conseils.
        Quand j’ai découvert le pot aux roses (les mails qu’ils échangeaient) il ne voulait pas me l’avouer, il niait catégoriquement. Finalement Il l’a fait au bout de 3 jours.
        Le choc a été terrible quand il m’a dit qu’elle était gravement malade et qu’elle est décédée en début d’année.
        Les questions que je me pose tous les jours sont :
        Maintenant il sait qu’elle ne fait plus partie de ce monde, qu’il n’y a plus d’avenir avec elle, est-ce que c’est pour cela qu’il revient vers moi ? Qu’il m’aime ? Qu’il veut finir sa vie avec moi pour ne pas se retrouver tout seul ? Et qu’il me propose de nous marier pour que je ne le quitte pas ?
        Je me sens comme une roue de secours ! Et c’est pour cela que je doute de sa sincérité envers moi.
        D’autant plus qu’il lui avait écrit ‘’imagine ta vie avec moi quand tu seras guéri, je t’attendrai le temps qu’il faudra’’ Tout cela me fait penser qu’il avait la ferme intention de me quitter et malheureusement le pire est arrivé.
        Que dois- je comprendre dans tout ça? Est-ce que c’est toujours de la folie, toujours exagérées ou c’est réel ?
        Je suis complètement perdu. Je suis dans la limite de le quitter malgré les efforts car l’adultère a duré trop longtemps (9 ans ce n’est pas rien) même si les dernières années ils se contactaient que par mails et sms.
        Je n’arrive pas à le pardonner pour le moment et pourtant je voudrais bien.
        Encore merci pour votre soutien.
        Aurélie

        1. Bonjour Aurélie,

          dans ton histoire, tu nous livre que son ex est décédée, et donc tu as peur n’être à ses yeux une roue de secours.
          même si ce n’est pas une histoire banale,

          nombreux sont les infidèles qui promettent de quitter leur partenaire pour leur amant, ces infidèles là pourtant, ne font jamais rien, bien que l’amant reste en vie.
          Et toujours dans ce même cas, la personne trompée se sent une vulgaire roue de secours devant un partenaire qui n’a pas les couilles pour X raisons de rejoindre son amant(e).

          Ce que je veux te dire, c’est que ton mari n’est pas parti, même si elle avait un cancer. Pourquoi? C’est ça qu’il te faut comprendre.
          Personnellement, si tu aimais quelqu’un de tout ton cœur , si tu savais qu’il allait mourir, quitter ce monde physiquement en te laissant seule sans sa présence, ne le rejoindrais-tu pas?

          Oui, le décès de son ex est dramatique… et bien sûr, tu te sens comme une roue de secours. Mais, ne te sens pas seule dans ce cas. On se sent tous comme une roue de secours à ce moment-là, peut-être que cette vision des choses t’aidera à ne pas te sentir seule.

          Personnellement, j’ai eu pendant longtemps le sentiment d’être une roue de secours. et, ça mène à l’éloignement des deux conjoints, parce que toi, tu vas de moins en moins t’impliquer émotionnellement, pour te protéger.

          Aujourd’hui, je sais ce que je vaux. Je sais que je peux vivre sans lui si un jour je décidais de le quitter. Et avec de telles pensées, tu n’angoisseras même plus d’être une roue de secours, parce que TU sauras que tu n’en es pas une. Tu sais que TOI tu es digne d’être aimée, par lui ou par un autre. Tu dois retrouver ta confiance en toi. Je veux dire par là que tu dois te reconstruire, parce que tu as le sentiment d’avoir été humiliée et dévalorisée toutes ces années. En faisant tout cela, il t’a donné le sentiment de n’être que peu de chose. Tu as perdu ton estime de toi. Pour ne plus penser que tu es une roue de secours, il es important que tu fasses un travail sur toi. Il est important aussi que tu comprennes son geste.

          Agnès

  95. Bonsoir;
    J’ai besoin de votre aide! Je suis en relation avec un jeune homme ça fait maintenant presque 6 ans, au début notre relation n’était sérieuse au point de prévoir un engagement et 3 ans après il est devenu sérieux et a voulu un engagement officiel! dans ces 2 dernières années je l’ai trahi sexuellement et j’ai pas pu lui avouer, j’avais tellement peur qu’il le laisse! Un jour il a découvert ce que j’ai fait à travers mes conversation sur facebook avec une copine et tout est tomber dans l’eau notre relation, plus de confiance et plus d’engagement et plus rien! Je ne sais plus quoi faire, je ne veux surtout pas le perdre je l’aime follement et lui encore plus que moi, il n’a pas pu me pardonner, depuis Août je ne fait que l’entendre pour qu’il puisse faire sortir toute sa douleur mais ça n’en fini jamais, quand je dit que c’est bon je vais faire un pas il me ramène à la case d’épart, parfois il est doux il me dit que je lui manque et juste il me prend dans ses bras et se souvient de mon infidélité une colère incroyable s’empare de lui, soit il commence à crier soit il conduit follement la voiture! je ne sais plus où j’en suis, il ne cesse de me dire que tu es monde et sans toi je ne suis rien mais ce que tu as fais a rendu la vie impossible avec toi!
    Je l’aime beaucoup et je ne peux pas vivre sans lui je ne sais rien faire sans lui, c’est vrai que je l’ai trahi sexuellement mais pour le faire je me suis mise dans la tête que c’est juste un moment qui va passer ça ne va pas durer; en d’autre terme je ne peux pas être dans le lit de quelqu’un autre que lui toute la vie, je ne peux pas me lever chaque jour le matin et voir quelqu’un autre que lui.
    qu’est ce que je dois faire pour le récupérer je ne veux pas le perdre!
    j’attends une réponse avec impatience!!

    1. bonjour Emylia,

      J’ai été trahie par mon mari donc je suis plus dans la situation de ton ami.
      Je pense qu’il faut que tu sois forte et patiente car tu ne peux pas imaginer l’intensité de la douleur qu’on peut avoir quand on a été trahi.
      Moi ça fait 10 mois que je le sais et je pleure toujours, et je fais toujours des cauchemars. Je prends énormément sur moi, la douleur est moins intense mais est toujours là.
      Au début la douleur était tellement forte que j’avais envie de faire aussi mal à mon conjoint, j’avais envie de frapper la femme avec qui il a eu une relation (encore aujourd’hui j’ai de la colère envers cette femme et mon époux). Je ne comprends toujours pas !
      Laisse le temps agir, soit patiente même si c’est dure pour toi, il ramène toujours ta faute sur le tapis c’est parce que lui il a très mal. Il ne sait pas comment adoucir cette douleur !
      Continues à parler et continues à avoir des attentions pour lui. Prouve lui que tu l’aimes avec des gestes et des attentions tous les jours, même s’il les rejette au début, et le temps fera le reste.
      Je suis convaincue que c’est difficile pour toi cette situation mais très douloureux pour lui. Sache que ça peut s’arranger, il peut te pardonner mais il n’oubliera jamais. Ce qui est fait est fait et il y aura toujours cette blessure au plus profond de lui.
      J’espère que je t’ai donné du courage pour la suite et que tu pourras te battre pour que ton couple résiste à cette épreuve.
      Bon courage !

      1. Bonjour ,
        Je viens de découvrir l’infidélité de mon mari , le jour meme ou il a vu cette femme . Il me l’a avoué car mon ressenti était énorme et j’ai donc fouillé et découvert sur sa tablette cette femme sur Facebook et les messages sur mensenger , donc pas le choix que de me l’avouer . C’était le 1er octobre. Evidemment colère , rage exct… jusqu’à hier j’étais dans le pardon et en demande d’amour , d’etre dans ses bras ce quil faisait. Hors hier je me suis aperçu sur la facture de son téléphone qu’il y a eu beaucoup d’échanges en sms 950 sms , appel et mms et ça depuis le 5 septembre , ils se sont connut le 4 septembre .
        De nouveau je sens trahit car il me l’avait caché , ils se sont vu le samedi avant leur relation voir peut-être plus mon mari étant en déplacement . Je lui ai donc demandé plus d’explication par téléphone car il était en déplacement , il rentre aujurd’hui .
        Je veux savoir si il a eu de réels sentiments pour elle et j’ai besoin de détails .
        Ca fait 19 ans que nous sommes ensemble , 7 ans de mariages 2 filles de 14 et 18 ans . Comme tout le monde nous avons connu des bons moments mais aussi des mauvais que nous avons surmonté.
        C’est l’homme de ma vie , mais j’ai peur de ne pas réussir à renouer , je ne sais plus ou j’en suis .
        Merci de m’aider .

  96. Salut, Karine
    Merci beaucoup tes paroles m’ont redonné espoir, ça fait 2 mois maintenant que je l’écoute et j’essaye de faire mon impossible et être patiente, je supporte tout ce qui me viens de sa part la colère et tout ce qui s’en suit, tu ne sais pas Karine à quel point je l’aime, tu sais? maintenant je n’arrive plus à parler avec d’autres hommes que lui même mes collègues de travail, j’essaye que ma conversation avec eux soit la plus brève possible. je n’arrive pas à imaginer ma vie sans lui! je ferai tout ce mon possible et mon impossible pour sauver notre couple! Merci beaucoup Karine!
    PS: à propos de ton cas de trahison, essaye de pardonner chérie le pardon donne un repos à l’âme et la conscience et tu vivras plus heureuse que maintenant, je te le souhaite! Merci encore

  97. bonjour agnès.
    Cela fait quelques temps que je ne me suis pas confiée. Depuis le mois d’août la situation n’a pas évolué. Mon mari est toujours dans son appartement. Après deux soirées passées ensemble en août et qu’il m’ait dit que ses sentiments étaient confus, il a pour seul objectif de divorcer. Il est borné.
    J’ai tout essayé pour le reconquérir et ce malgré sa tromperie.
    On n’oublie pas un amour de plus de 30 ans. J’ai beaucoup de mal.
    Heureusement je vais mieux, je fais du sport avec des copines, prends soin de moi.
    Mais après 15 jours en août, où j’ai revu mon mari, rien ne se passe. J’ai toujours des sentiments amoureux, mais lui voudrait simplement que l’on reste amis, que l’on se voit de temps en temps pour discuter.
    Là il rêve. Moi je ne le peux pas. Pas après plus de 30 ans de vie commune.
    Moi je suis entière. En amour je donne tout. Mais quand c’est fini je reprends tout également, l’amour et l’amitié de 33 ans. Je ne peux pas imaginer voir mon mari, sans avoir envie de le prendre dans mes bras, ……
    Il me faut couper les ponts définitivement….. même si je souffre énormément. Je l’aime toujours.
    Et le vide qu’il a créé à la maison depuis son départ me fait mal….
    Deux étapes importantes et difficiles m’attendent dans les jours qui viennent. Aller signer chez le notaire pour le partage des biens……. et dans quelques mois voir le juge (puisque mon mari veut divorcer….. qu’il ne parle plus que de ça……)
    C’est très dur à vivre alors que je croyais qu’il était l’homme de ma vie.
    Il y a deux ans, je n’aurais jamais cru devoir reprendre ma vie en main……. Je n’imagine pas ma vie sans lui.
    J’ai mal. Je ne perds pas que mon mari. Je perds mon ami, mon amant, le père de mes enfants, mon confident de 33 ans …… notre vie de famille.
    Comment pouvoir encore croire à l’amour, et comment pouvoir encore faire confiance en un homme à 51 ans……. après avoir vécu la tromperie, l’humiliation ……

  98. Bonjour,
    mon mari est tombé completement via un coup de foudre puissant, le vrai car quand il me decrit comment cela c’est passé et ce qu’il ressent pour elle, apres mes recherches j’ai trouvé que c’etait en effet un vrai coup de foudre, celui que vous chercher pas, qui vous tombe dessus sans rien dire. Quand il est rentré de son week end stage meditation on cela est arrivé, il me l’a de suite avoué, m’a dit qu’il c’etait rien passé sexuellement, just baiser et caresses, qu’il etait hypnotisé par elle, il s’echange des messages, mais il veut pas me perdre, car il m’aime, on est ensemble depuis 10 ans, mariés depuis 7 ans. C’est une 2eme unions pour nous 2. C’est vrai que depuis 2 ans, je me suis laissée aller dans notre couple, tendresse, sexualité enfin j’ai pas fait attention à lui comme il le souhaitait…j’ai des tords et les assumes totalement. Mais je l’aime à mourir, ce fut un electrochoc pour moi, une revelation. Je sais que c’est lui. Mais lui, est totalement perdu, il dit qu’il a besoin d’aller au bout de ce truc de fou qui lui arrive. Moi, je veux qu’il me revienne mais en entier pas avec des regrets en tete. Suis je folle d’accepter cela. dimanche je l’ai laisse la rejoindre, elle vit à 300km, et bcp plus jeune que lui, lui à 51 ans, moi 46 et elle environ 35. Tous nos projets sont en suspends, alors que nous y etions presque… Je veux bien patienter, je lui pardonne car je sais qu’il a pas chercher ça. Comment je dois proceder? je suis folle d’accepter cela ou pas? pour le moment, il veut pas me faire souffrir d’avantages, car il sait pas ou il en est, donc il dort plus avec moi, m’embrasse plus, car il dit qu’il est tellement desolé de me faire cela, donc veut pas me laisser esperer si jamais y’a pas de suite. Il est parti le vendredi soir 30 septembre à ce stage en me disant je t’aime, passe un bon week end et le lundi 3 quand il est rentré, il m’a tout avoué, mais veut pas me quitter, car il sait pas. mais il me dit que pour le moment il peut pas renoncer à elle, ni à moi.
    Merci pour vos reponses et votre soutien. Virginie

    1. Bonjour.
      J’ai vécu cette situation pendant 1 an et ça m’a détruite. Avec du recul et de l’expérience il ne faut pas lui laisser la possibilité de vous voir toutes les deux. Il faut qu’il choisisse. Il l’a choisira peut être et tu auras mal mais tu as déjà mal la différence c’est que ce mal finira par s’atténuer tandis qu’en restant comme ça tu vas souffrir jusqu’à ce qu’il le décide. Il va gérer ton humeur et crois moi c’est horrible. Lis beaucoup sur l’emprise, la dépendance car seules les personnes dans cet état accepte de partager. Je pense qu’au contraire il faut que tu te valorise ne lui montre pas que tu es acquise, dis lui que c’est trop de souffrance de le partager, fais silence radio même si c’est dur. Il faut que tu lui manque que sa famille lui manque. Ces situations sont très dures mais encore plus si tu n’es pas maître de ta vie. Bon courage

  99. Comment passer à autre chose après plus de 33 ans ensemble, et 30 ans de mariage ?
    Qui peut me donner des conseils. J’en ai un grand besoin.
    Ce que mon mari me dit maintenant c qu’il veut rester amis, et poursuivre sa vie « autrement » …..
    Il est dur….
    Besoin d’aide

  100. Bonjour Virginie
    Je te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve. J’ai vécu la même chose pendant plus d’un an. Mon mari me trompait mais continuait à vivre à la maison. Une cohabitation très difficile à vivre psychologiquement. Un conseil à te donner, prends ta vie en main, surtout ne subis pas, c’est trop dur.
    Ca ne sera pas facile, mais essaie de vivre ta vie, prends soin de toi, sors avec tes amies, applique un silence radio pour créer un manque. Il faut qu’il choisisse entre vous deux.
    C’est trop dur de le savoir avec l’autre (je l’ai vécu plus d’un an)……
    Courage à toi.

  101. Bonjour Karine,
    Pivoine a entièrement raison je suis passée par là également. Aujourd’hui c’est tout à fait normal que vous n’acceptiez pas ces conseils, je suis passée par là cette année et je ne voulais pas accepter ce genre de conseil, trop dur à accepter car la souffrance est telle que l’on se meurt à petit feu, et accepter ce genre de conseil cest tirer un trait définitif, et même penser au pire. Sauf qu’il faut absolument passer par là pour aller mieux, il n’y a que quand on est au plus bas que l’on peut remonter, avec le temps. Dites vous bien que votre mari est égoïste, il ne pense qu’à son bonheur dans cette histoire alors qu’il smconnait votre souffrance. Il en profite car il sait que vous l’attendez, trouvez vous Ca normal? Même s’il vousvdit de belles choses, qu’il est est perdu ect… je connais cette rengaine, sachez qu’il est injuste et que vous méritez mieux. S’il doit bouscrevenir il reviendra, pensez à vous, sortez, faites des choses que vous n’avez pas l’habitude de faire, allez courir ou faire une grande ballade, occupez vous l’esprit un maximum cest la meilleure solution jusqu’à ce que vous alliez mieux. Je vous souhaite énormément de courage c’est une période très difficile.

  102. Bonjour Karine et Pivoine,
    je vous remercie beaucoup de votre partage de vecue. cela m’aide à faire ce que je dois faire. M’occuper de moi, prendre soin de moi….
    Et quand il se prendra le mur en pleine face, car il va se le prendre, soit je serai la et il faudra qu’il me redonne sa confiance ou soit je ne serai plus la…tant pis.
    Merci et vous aussi soyez fortes
    Courage

    1. Bonjour virginie,

      Oui prend soin de toi même si c’est horriblement dur souvent plus facile à écrire qu’à faire mais crois moi il faut que tu te sortes de ça et personne à part toi ne peut le faire. Affronte la tristesse, la déprime, elle s’atténuera avec le temps mais ne te laisse pas faire ne te fais pas avoir parce que tu l’aimes trop. Moi personne ne m’a mit en garde et j’ai perdu le peu d’estime que j’avais pour moi et j’ai horriblement souffert en attendant qu’il fasse son choix d’ailleurs je n’ai pas pu attendre j’ai arrêté avant.
      Et quand j’ai arrêté de m’accrocher il est devenu plus présent mais c’est trop tard.
      L’amour c’est la liberté ce n’est pas une prison. La patience est un arbre aux racines très amères mais aux fruits très doux. Patiente virginie et fais silence radio si il t’aime vraiment il essaiera de regagner ta confiance et il reviendra.

      1. Karine, tes mots me touchent beaucoup. pour s’en sortir il faut garder l’estime de soi, ne pas se faire avoir parce qu’on l’aime trop, et se dire qu’au premier faux-pas, il n’aura pas une autre chance.

  103. Bonjour Agnes,
    Vraiment merci pour vos conseils tes conseils n’ont permis de comprendre mes erreurs. J’avais tellement peur de me faire larguer que j’ai brûlé pas mal d’étape dans ma reconstruction personnelle. Aujourd’hui je me suis marié après une infidélité avec la même fille pendant près de 6 ans et mon mari est allé jusqu’à lui faire un enfant. J’ai toujours cru qu’il avait de l’espoir et qu’il m’aimais mais étais embrouillé par l’interdit de sa relation avec sa fille qu’il fallait que je le soutienne. Aujourd’hui cette faiblesse me rattrape. j’ai tout fait pour surmonté son infidélité toute seule sans même attendre qu’il se repentisse totalement. Cela lui a donné le courage d’aller me faire un enfant dans le dos . Il me l’a annoncé à 3 semaine de notre mariage et il était trop tard pour tout annuler.. Il a réussi à me convaincre que c’étais une erreur et qu’il voulait de moi qu’il voulais m’épouser et que cette dernière a compris que c vraiment fini entre eux et patati et patata… j’ai sauté sur ce petit repenti ai cru encore comme une naïve et me suis marié. Dans mon souci de l’aider à passer cette étape j’ai une fois de plus laissé mes sentiments de coté et ai voulu l’aider à gérer la situation sans penser à moi . Je comprends qu’aujourd’hui je lui ai tellement tout excuser sans rien exigé par amour que je me retrouve en coupable dans la relation.. Cette fille est devenu une victime pour lui au point de vouloir la consolé a tout moment car elle ne supporte pas qu’il l’ai laissé pour moi.. Et lui joue le jeu sans mm se dire que j’ai mal quand je vois tout ces agissements.. tout est de ma faute j’aurai du réagir depuis longtemps. j’aurais du affronter la réalité en face et comprendre qu’il n’est resté avec moi que pour l’éthique et la moral et non l’amour.. ça fait mal vraiment très mal de se dire qu’on se donne à fond pour un être qui n’a que faire de tes sentiments… Vraiment merci de me redonner confiance en moi .. Suis marié certes mais depuis près de 3 semaines je veux me sentir aimer pour de vrai et le déclencheur a été mon impossibilité à maîtriser les crises… j’arrive plus a me retenir ça boue en moi et suis fatigué de me satisfaire du peu qu’il essaie de me donner .. Il me dit que je me trompe mais je sens en mon fond intérieur qu’il m’aime pas assez . mon coeur est plein de colère contre les hommes .. excuse moi si je me défoule ici mais j’ai pas d’autres personnes à qui parler . mon entourage ma famille trouve que nous avons pu dépasser cette étape et c’est ce que je leur fait croire. ça leur permet de voir mon mari sous un autre angle. je veux pas détruire cette image à leur yeux et d’ailleurs mm ils me diront tous de me contenter du fait qu’il m’a épousé … vraiment merci .. la j’ai pris la ferme décision de guérir de cette infidélité pour de vrai … Nous avons eu une conversation sincère et j’ai pu tout lui dire .. Actu il m’a comprise et est même surpris du fait que je faisais semblant d’être heureuse depuis notre mariage.. j’attends de voir la suite mais vraiment suis plus prête à me faire berner…. Encore merci pour ton ouvrage il m’a beaucoup aidé.

  104. Bonjour.

    Je suis avec mon conjoint depuis 4ans et demi et un bebe de 17 mois.. et j’ai commi l’irréparable avec un joueur de foot de son club.
    Je m’en veut terriblement .. il était prêt à me pardonner les bisous et les sms et là il vient d’apprendre que je suis allé au bout de l’adultère en couchant avec celui-ci ..
    Il trouve donc logique que de ne plus me pardonner ! Que dois-je faire pour qu’il change d’avis ? Pour lui faire comprendre qu’un avenir nous attend avec notre petit garçon ! Nous nous aimons c’est indéniable et je ne vois aucun moment de ma vie sans lui ..

  105. Bonjour,
    Voilà, j’ai appris il y a 15 jours que mon compagnon a été infidèle… et je ne sais pas comment aller de l’avant…
    Voici toute l’histoire :
    Nous sommes ensemble depuis 14 ans. Nous nous sommes rencontrés à 18 et 19 ans et ça a été le coup de foudre. On a quand même pris le temps de se séduire avant de sortir ensemble, puis quand on a sauté le pas, on ne s’est plus quitté (même si on a attendu 1 mois pour faire l’amour après notre 1er baiser). C’est une belle histoire qui nous a permis de construire une relation de confiance, de respect et surtout d’amour avec un attachement profond, fort et réel.
    Bien sûr nous avons surmonté des difficultés : choix d’orientation pro, décès de mon père, périodes de chômage, achat immobilier, … perte de désir sexuel…
    Il y a 7 ans, j’ai découvert qu’il traînait bcp sur des chats de rencontre extraconjugale : il parlait avec plusieurs femmes et il s’envoyaient des photos… Mon monde s’est écroulé, on a fait une pause de quelques semaines… mais il a réussi à me convaincre de son amour et du fait qu’il n’avait pas franchi la limite (rencontre physique). Il m’a promis qu’on reconstruirait la confiance et on a décidé de reprendre notre histoire. Avec le temps, j’ai refait confiance et je pensais qu’on était heureux…
    Mais voilà : la routine s’est réinstallée, et avec, de nouveau, la rareté des ébats sexuels…
    Et aujourd’hui (encore 7 ans!) j’ai découvert que cette fois il est passé à l’acte.
    J’avais qq doutes mais je n’osais pas y croire… Et puis cet été on est parti en voyage (on rêvait tous les 2 de cette destination). Pendant ce séjour, il me parlait beaucoup d’une amie (que soit disant il considère comme tous ses « meilleurs copains »…) Un jour, en me montrant les photos de la journée sur son téléphone, j’ai cru voir des selfies équivoques d’eux 2… j’ai voulu faire abstraction par respect pour lui mais l’ambiance était un peu tendue (un jour ça allait et le lendemain, non). En rentrant de vacances, j’ai voulu récupérer nos photos de voyage sur l’ordinateur pour les montrer à mes amis… et je suis tombée sur les fameux selfies : l’un d’eux les montrait allongés sous une tente, lui torse nu… Il fait beaucoup de festivals de musique l’été et je savais qu’elle y allait aussi… mais cette photo était pour moi la preuve d’une infidélité. J’ai reçu un coup de poignard en plein cœur.
    J’ai fait ma valise, bien décidée à partir chez ma sœur. Il m’a croisé dans la cage d’escalier et pour éviter un scandale j’ai accepté de remonter pour parler. Je l’ai laissé s’expliquer en lui disant juste que je savais qu’il me trompait et qu’il emmenait des préservatifs quand il sortait ou partait en festival… mais je que j’ai appris est bien différent de ce que j’avais imaginé.
    En réalité, il n’y a « rien » avec cette amie (même si, j’en suis sûre, cette relation est ambiguë). Il m’a bien trompé, avec une fille ramassée dans une boîte de nuit en fin de soirée, et qu’il a revu 3 fois ! au cours de l’année écoulée. Un de ses amis (celui chez qui nous avons séjourné cet été) a vu la 1ère rencontre et a laissé faire sans même le mettre en garde…
    Depuis 15 jours, nous avons beaucoup parlé de cette aventure (j’ai voulu avoir beaucoup de détails) et de notre couple qui ne va pas bien, même si on s’aime encore.
    Il m’a juré que jamais il ne pourrait entretenir une histoire d’amour avec une autre que moi car il m’aime et ne se voit pas vieillir avec qq’1 d’autre…
    Pour ma part, je n’imagine pas non plus ma vie avec une autre personne que lui…
    Aujourd’hui, je me sens trahie, malheureuse, déçue… et je ne sais pas s’il faut donner une nouvelle fois une chance à notre histoire… ni comment faire…
    Désolée pour très long post… j’avais besoin de raconter l’histoire… et ça m’a déjà fait du bien…

    1. Si l’amour est là , alors laisse lui une chance de te prouver qu’il veut changer et rattraper son erreur ..

      1. Merci Spirota1942. Si tu l’aime tiens bon. Il a certainement besoin d’être rassuré sur les sentiments que tu portes…. Courage à vous deux.

  106. bonsoir ,
    Comment dire … Je n’y arrive plus , je suis malheureuse, j’ai du mal à remonter la pente. Il y a des jours où ça va et d’autres moins bien . Depuis hier je vais mal , très mal . 15 ans de tromperie , la moitié de mon mariage . Je sais qu’il ne la voit plus et n’a plus aucun contact avec elle mais c’est tellement dur . Anéantie il n’y a pas d’autres mots…. Plus envie de rien , j’ai l’impression d’être seule au monde et de ne plus servir à rien …Beaucoup de doutes , plus de confiance …………..

    1. Salut Isa,
      Tu fais bien d’en parler, je ne te donne pas de conseils, car tu as besoin d’écoute, j’ai plusieurs fois entendu parler du fait que c’est normal que fasse mal, mais on ne doit pas nécessairement en souffrir, c’est plus facile à dire qu’a faire, le seul conseil que je peux te donner, c’est d’essayer de t’entourer de gens bienveillants, qui t’écoutent sans juger….en ce moment, personnellement, je me rapproche d’une philosophie Hawaïenne du pardon (cherche sur google) peut être ça pourrait t’aider aussi ?…il parait aussi qu’on peut tromper le cerveau (sorry) et qu’en souriant, le fait de sourire va faire secreter desendorfines (même si c’est un sourire fije et obligé, le cerveau, il ne le sais pas, non à niveau insconscient), et puis, ça pourrait t’aider a voir ce qu’il y a de beau dans ta vie…. bisous

      1. Merci de ton soutient Ana
        J essaye d’être forte. Il ne veut pas me quitter ni divorcer. Il me dit qu’ il s’en veut énormément mais j’ai très mal. Du jour au lendemain je me suis rendue compte que tout ce qu’ on avait construit était mensonge. Ma famille idéale était fausse. Nous avons eu 4 enfants . Parfois J aimerais m’endormir et ne plus le réveiller tant la douleur est forte. Et parfois je vais mieux . Ca fait maintenant 7 mois que je suis au courant. Je lui ai posé mes conditions qu’ il a toutes acceptees. Mais j’ai toujours des doutes et un manque de confiance en lui.
        Isa

  107. Bonsoir Agnès,

    Je suis dans un désespoir en ce moment à cause de ma relation amoureuse. Je suis restée 3 ans avec un homme qui m’a délaissé, négligé, je n’étais pas sa priorité malgré les dizaines de fois où j’ai sonné la sonnette d’alarme. Puis une énième dispute l’a poussé à ne plus m’adresser la parole pendant plus d’n mois jusqu’à me quitter fin juillet par téléphone le premier jour de ses vacances. Il est revenu vers le lendemain de la fin de ses vacances pour qu’on discute et s’explique. A ce moment là on a repris contact pour réfléchir à comment reconstruire quelque chose ensemble mais sans se remettre encore ensemble. Nous avons couché deux fois dont la deuxième fois gâchée par le fait d’avoir trouver des messages ambivalents dans son téléphone. Puis je suis partie à l’étranger 3 jours (lui aussi est parti avec ses amis), où j’ai couché avec le même homme à 3 reprises (un homme avec qui l’attirance était forte mais je n’ai jamais craqué). Dans ces trois jours, j’ai aussi fait l’amour avec mon ex une fois. Cet homme avec qui j’ai couché je l’ai vu comme une échappatoire. Echapper à mes sentiments, à ma relation, échapper au fait de redonner une nouvelle fois une chance à mon ex alors que tant de fois il m’avait promis des efforts qu’il n’a jamais fait, échapper à ma peur, à ma lâcheté de me séparer de lui. Honnêtement je ne croyais pas au fait qu’il pouvait changer et que donc notre relation pouvait évoluer. De retour à Paris, il avait des soupçons et j’ai pris les devants pour lui avouer. Il me dit que c’est une trahison, que je l’ai trompé puisque nous discutions de comment se remettre ensemble, que je l’ai humilié comme aucune femme. Moi parallèlement, j’avais des vacances de prévu pendant près d’un mois et demi donc je suis partie, il a vu ca comme du je m’en fouttisme de ma part. Depuis mon retour de vacances le 10 octobre nous discutons mais il y a beaucoup de violence et d’agressivité dans ses propos. Je doutais sur le fait qu’il me reparle mais il ne fait que ca. Il m’insulte, me dit que je suis une pute, une traînée, une femme sans valeurs. Moi je me sens coupable, je lui demande pardon, je me sens au plus bas dans son estime, je n’ai plus de valeur à ses yeux, il me dit que je ne suis « plus à lui ». Beaucoup de choses dans ses dires et dans ses faits me poussent à croire qu’il veut qu’on retente quelque chose. Il se contredit sans cesse, il me rejette un jour et revient vers moi le lendemain pour me poser de nouvelles questions sur mon écart, ou me reposer les mêmes questions avec plus de précision sur les actes sexuels en eux-mêmes car « il a besoin de savoir ». A 2 ou 3 reprises, on a réussi à avoir des discussions constructives, il a reconnu sa part de responsabilité dans l’échec de notre relation, le fait qu’il n’a pensé qu’à lui. Il m’a révélé une infidélité seulement une malheureusement alors que je sais qu’il y en a eu d’autres. Pour lui, une femme qui trompe ce n’est pas la même chose qu’un homme. Il rabaisse ma douleur, ma souffrance, pour lui ce que j’ai fait est plus grave, avec plus de conséquences. Quand on fait 3 pas, on recule de 10. Malgré tout il reste là. Aujourd’hui, il ne sait pas quoi faire avec moi, il ne fait que radoter que je l’ai trompé, « je le dégoute », il ne voit que ca à travers moi quand moi je me tue à le persuader de retenter. Nous ne sommes pas ensemble, on ne se voit quasiment pas, aucun contact physique. Il me voyait « différente » et je ne le suis plus à ses yeux, il était fier de moi et il ne l’est plus. Il me dit qu’il ne veut plus rien avec moi mais ne fait rien pour s’éloigner. Il se contredit dans ses dires, puisque dans ses propres mots il se projette avec moi mais hors de question pour lui de l’affirmer. Il me dit que cela lui fait du bien de me dire du mal, qu’il veut se venger, il est fier et très rancunier. Je pense véritablement qu’il se torture entre son système de croyances qui est de ne jamais accepter/pardonner ce genre de choses et sa croyance profonde qu’on a un avenir possible ensemble (d’autant plus qu’il a fait pire que moi en termes de tromperies). C’est d’ailleurs « grâce » à cette catastrophe qu’il s’est rendu compte qu’il m’aimait. Pour lui a moi de tenter de le récupérer. Il y a deux jours en lisant vos conseils j’ai essayé de lui faire admettre l’idée que ce que j’ai fait n’est pas plus grave que ce qu’il a fait, impossible, il ne l’entend pas. De plus ce n’est pas du tout quelqu’un basé sur l’introspection ou sur la psycho. Actuellement je ne sais plus comment me comporter, j’ai peur de le perdre, je l’aime mais je souffre énormément, ma vie tourne autour de ca. Dois-je lui montrer ma présence continuellement? Jusqu’à peut être me lasser ? Dois-je arrêter de lui donner des nouvelles spontanément de temps à autre pour qu’il se rende compte qu’il peut me perdre à force de ne pas réagir ou de ne pas prendre une décision? Je ne sais plus où me positionner. Je l’ai eu dimanche la dernière fois. Je sais qu’il lui faut du temps mais comment supporter et subir ses sautes d’humeurs, ses discours agressifs et violents, ses insultes ? J’ai l’intime conviction qu’il veut continuer avec moi et qu’on peut réussir. Mais j’ai peur qu’il ait le type de caractère qui ne me pardonnera jamais ou qui me ressortira régulièrement cette « trahison ». Je suis une femme lucide et réaliste, je me dis que nous ne sommes pas arriver là par hasard (je ne crois pas au hasard) mais que c’est pour en tirer le meilleur. J’attends vos conseils Agnès et les autres. Merci de m’avoir lu

    1. Je retrouve mon homme dans ton « homme » c’est fou..
      Il a exactement le même comportement .. Je te dirais d’attendre , de rester présente sans trop en faire , montre simplement que tu es là

  108. J’ai 58 ans, belle et mince, lui 64 ans, grand et beau. 20 ans de vie ensemble, il m’a appris qu’il partait par sms : « je ne vais pas bien, je pars ». L’horreur. je vous passe mon désespoir, mes pleurs sans fin. Il a pris un meublé et est resté parti 3 mois et 10 jours, pour finalement me revenir.
    Je l’ai repris (et lui ai même offert un séjour de 4 jours en Hollande) pour panser nos plaies, mais j’apprends par hasard qu’il m’a trompée avec deux nanas, pour voir s’il fonctionnait toujours… Il m’a dit que non d’ailleurs et qu’il avait été ridicule (…le pôvre !). Il aurait rompu (ou alors ce sont les nanas, allez savoir la vérité !)
    Bref la torture est le fait qu’il multiplie les mensonges et les révélations contradictoires. Tout le temps qu’il était parti, il m’a écrit que c’était provisoire, mais en fait aujourd’hui, il me dit « mais j’étais parti définitivement ! » pour justifier certains actes.
    Certains (et lui-même) me disent que je suis une sainte si je le « reprends », d’autres que cela mérite réflexion sur l’état de notre couple quand il est parti. C’est vrai que je ne faisais plus assez l’amour (c’est la seule raison de son départ), il est très demandeur, et des problèmes de santé m’en empêchaient. Mais je me suis soignée, et le lui ai dit, il n’est pourtant pas revenue aussitôt, préférant pleurer sur moi… et me tromper.
    à présent le gros problème est que dès qu’il s’explique je ne le crois plus, tellement il m’a menti. et il me dégoûte d’avoir partagé des moments avec une autre, bien souvent aux même endroits que nous. c’est nul.
    Perte de confiance, dévalorisation de son image, je ne sais pas comment réussir à l’aimer encore.

    1. Voici des paroles qui m’aident à pardonner. J’espère que cela aidera aussi les uns les unes à pardonner pour que le couple revive :

      Un SMS découvert fortuitement sur un portable, un mail qu’on n’aurait jamais du lire… et tout bascule. Il a une maîtresse, elle a un amant. La découverte d’une relation extraconjugale jette le couple dans la tourmente. Certains ne s’en relèvent pas et se séparent, d’autres parviennent à traverser la tempête et essaient de reconstruire leur couple.

      Chaque situation est unique et spécifique et il est impossible d’offrir des recettes infaillibles qui garantirait une restauration harmonieuse du couple. Néanmoins, il existe des pistes qu’il est utile de mener de front si l’on veut se donner toutes les chances de réussite. Ce « travail » se décline sur 7 axes:

      Comprendre ce qu’il s’est passé

      Comme l’a dit Winston Churchill: « Ceux qui échouent à apprendre de l’Histoire se condamnent à la répéter. » Tenter, pour les deux conjoints, de comprendre pourquoi et comment cette relation a pu s’instaurer est un indispensable premier pas: quelles sont les responsabilités de chacun? Quelles attitudes, comportements, négligences mutuelles, perte d’illusions, déceptions d’un côté ou de l’autre ont jeté les bases de cette infidélité?

      Il est essentiel de souligner que la relation extraconjugale ne signe pas obligatoirement une perte du lien d’amour. Il existe en effet des circonstances personnelles qui font qu’on ne parvient pas à trouver dans son couple les réponses que l’on cherche, sans pour autant que l’on cesse d’aimer son conjoint: doutes et insécurité caractéristiques de la transition du milieu de le vie, périodes de chômage, de deuil ou de difficultés personnelles.

      Réapprendre le quotidien
      Depuis la découverte de la relation extraconjugale, on vit toujours ensemble et on se sent très mal à l’aise l’un vis-à-vis de l’autre. Les routines et rituels du quotidien peuvent parfois sembler totalement insupportables, mais ils constituent également des garde-fous offrant un cadre permettant de canaliser les émotions et de traverser les premiers mois d’incertitude.

      Continuer de vivre ensemble peut être contraignant, mais ces contraintes rendent aussi possible des moments de légèreté où la graine du changement commence à prendre racine. Si on prend la décision de rester ensemble, on conserve l’acquis de son réseau amical et familial et, se servant délibérément de ce cadre connu et sécurisé, on peut petit à petit réapprendre à trouver le plaisir de faire des choses ensemble: aller au cinéma, au théâtre, recevoir des amis, faire des activités avec les enfants…

      Incidemment, montrer à l’autre que l’on met du sien au cours de telle ou telle activité -alors que l’autre sait pertinemment que le coeur n’y est pas à 100%- démontre la volonté de faire un effort pour se reconstruire. C’est autant de points gagnés pour la restauration du couple.

      Restaurer la communication
      Lors des premiers échanges, il est important de sortir du mystère qui entoure la relation extraconjugale car l’imagination conduit à élaborer les scénarios qui sont toujours pires que la réalité. Chacun évaluera ce qu’il/elle souhaite révéler, mais il est vrai que poser clairement les faits démystifie la relation: qui est cette personne? Où l’as tu rencontré? Dans quelles circonstances? etc.

      Dans sa quête de réponses, la personne trompée doit être prudente, surtout quand elle veut aborder les détails d’ordre sexuel. Trop de détails peuvent en effet lui faire du mal et les réponses de son conjoint peuvent la marquer à son insu. Hormis les détails trop sexuels, on constate que la personne trompée a très souvent besoin de ce type de conversations, non pas pour s’auto flageller mais pour s’approprier les éléments manquants lui permettant de tout mettre « bout à bout ».

      Au delà des faits concrets, il existe un deuxième niveau de communication, là où on aborde les questions de fond sur les raisons profondes de l’infidélité et sur l’état du couple. Il est difficile de s’y soustraire si on veut avancer mais il faut reconnaître qu’elles ne sont pas absolument indispensables pour la reconstruction du couple. Il est donc inutile de se mettre en danger: trop « psychologiser » les choses peut avoir un effet paradoxalement négatif et il est sage parfois de ne pas aller trop loin dans l’introspection!

      Restaurer la confiance

      Qui dit infidélité dit perte de confiance, c’est inévitable. De là, la restauration de la confiance est un autre pilier de la reconstruction du couple. Cette tâche incombe en premier lieu à la personne qui a été infidèle, mais il faut savoir que la personne trompée peut, par son attitude, favoriser ou au contraire freiner cette démarche – par un excès de méfiance ou un harcèlement trop marqué.

      Cela se fait notamment sur deux axes:

      1- Etablir avec son/sa partenaire un dialogue honnête et sincère sur la relation extraconjugale: nous venons d’en parler.

      2- Renoncer à la relation avec l’autre personne: C’est la meilleure situation. Il est même recommandé de le faire avant que son/sa partenaire ne le demande. L’expérience montre qu’en agissant ainsi, les personnes « gagnent des points de confiance » auprès de leur conjoint.

      Apprendre à pardonner
      Avec la restauration de la confiance, le pardon est au coeur de la reconstruction du couple après l’infidélité. Pardonner, ce n’est pas oublier ou faire comme si rien ne s’était passé, ce n’est pas étouffer en soi la colère, le ressentiment, la peine, la perte de confiance en soi et en l’autre, ce n’est pas « passer à autre chose » sans qu’aucun changement significatif ne soit mis en oeuvre ; ce n’est pas fermer les yeux ou minimiser l’impact de ce qui s’est passé, en laissant à l’autre la possibilité d’une autre aventure, ce n’est pas accepter les actes de la personne qui a offensé, sans qu’il y ait des conséquences pour elle.

      Le pardon et le retour de la confiance évoluent en parallèle. Tout ce que la personne qui a été infidèle fera pour restaurer le sentiment de sécurité au sein du couple aidera la personne trompée à accéder au pardon. En effet, pardonner, c’est accepter d’abandonner progressivement la colère et le ressentiment que l’on ressent à l’égard de son conjoint.

      Tant que persiste en soi l’amertume et le désir de faire mal, le pardon n’est pas possible. De même, comme derrière la colère se trouve toujours de la souffrance, pardonner revient aussi, pour la personne trompée, à apaiser sa propre souffrance et à restaurer son sentiment de sécurité intérieure : on ne souffre plus de l’infidélité quand on n’est plus en colère ; et ne plus être en colère résulte aussi du fait de se sentir en sécurité.

      Réinvestir la sexualité
      Peu après la découverte de la relation extraconjugale, l’intimité sexuelle est la dernière chose dont on ait envie, tant pour la personne trompée que pour la personne infidèle. On a trop mal, on est trop troublé, on est trop insécurisé.

      De lourdes questions se posent également: le désir est-il définitivement mort? Peut-il être ranimé? Et comment? Ces questions sont parfois au premier plan quand chacun envisage de réinvestir la relation. Il est extrêmement difficile de définir des règles précises quand on considère le renouveau du désir après l’infidélité.

      Dans tous les cas, retrouver une intimité sexuelle après l’infidélité est un vrai challenge. En parler ouvertement est incontournable dans la démarche de reconstruction mais c’est un terrain extrêmement délicat. D’ailleurs, certains couples n’y parviennent pas et ont besoin d’une aide professionnelle (un sexologue par exemple) pour tenter de réactiver le désir. Très souvent, l’intimité sexuelle suit de près le retour de l’intimité émotionnelle, celle-ci étant directement reliée au sentiment de sécurité, le retour de la sexualité va donc de paire avec la restauration de la confiance.

      Réinvestir le couple, se réinvestir soi-même
      « L’intimité émotionnelle, c’est ce qui permet au couple de continuer à croître après la phase initiale (et éphémère) de la fusion amoureuse. Sans cette intimité, l’amour s’érode, le lien d’amour s’affaiblit et la relation se dégrade progressivement. »

      Ainsi, après l’infidélité, l’enjeu principal est de restaurer cette intimité émotionnelle. En réalité, cette intimité est double: il faut oeuvrer à retrouver une intimité de coeur dans la relation mais il est tout aussi indispensable de retrouver une intimité avec soi-même. Les deux doivent être menés de front, faute de quoi la reconstruction reste partielle et fragile.

      Prendre soin de la relation, c’est:

      Être le plus fiable et le plus honnête possible l’un envers l’autre
      Exprimer sans attendre la colère, la peine, la frustration ou le ressentiment
      Se projeter ensemble dans l’avenir
      Réapprendre à penser en termes de « nous »
      Rééquilibrer les jeux de pouvoir dans la relation
      Montrer et nommer explicitement son amour pour l’autre

  109. Bonjour Agnès,

    Voilà, il y a 6 mois, mon épouse m’a informé (suite à une dispute, alors que nous n’en avions jamais réellement eu), qu’elle m’avait trompé une fois. Suite à cela, nous en avons rediscuter et elle reconnaît son erreur.
    Nous nous sommes séparés, et au bout de deux mois, j’ai rencontré une femme. Je dois dire que j’ai eu (et j’ai toujours) beaucoup de sentiment à son égard. C’est une personne délicate, attentionnée et, en un mot, formidable.
    Puis, après avoir repris contact avec mon épouse, j’ai pris la décision (et j’en ai bien pleuré) de retenter de reconstruire quelque chose avec celle-ci. Je suis conscient que je fais souffrir mon ex-amie. Je me sens trés répugnant d’avoir fait cela.
    Aujourd’hui, je vais essayer de reconstruire quelque chose mais j’ai encore des peurs, pas des doutes. En effet, j’ai décidé d’entrer dans un processus de pardon et 19 ans de vie commune ne s’effacent pas d’un traît comme cela. De plus, je reconnais que j’ai plutôt privilégié ma réussite professionnelle pour le bien-être de ma famille (j’ai connu la pauvreté et les fins de mois difficiles lorsque j’étais jeune), plutôt que l’affectif.
    Je ne ressens plus de haine à son encontre car je pense l’aimer encore. Et en même temps, je suis peut-être passé à côté d’une occasion de vivre heureux avec celle que je considérai comme ma compagne.
    Je ressens toujours une haine viscérale à l’encontre de l’amant de ma femme (même si cela ne s’est passé qu’une fois, cette ordure à essayer, lorsque mon épouse a perdu sa maman, de remettre ça). Je le considère comme un nuisible et en général, les nuisibles, on les détruit.
    Aujourd’hui, je n’arrive plus à gérer efficacement mes sentiments et je n’arrive même plus à organiser ma pensée. A nouveau, je replonge et je subis au lieu d’agir.
    J’ai un suivi psy individuel en cours, mais ce n’est que le début et je sens que j’ai un grand besoin d’être guidé ou orienté.
    Je vous remercie Agnès (ainsi que les autres intervenant(e)s) si vous aviez des pistes ou des expériences similaires, parce que là, je sens que je vais basculer et je me sens trés sale par rapport à tout cela et comment j’ai géré la crise (en fait, je n’ai pas su la gérer du tout)

  110. Bonsoir Agnès. Bonsoir à toutes et tous.

    Hier, j’ai beaucoup discuté avec mon épouse. Ce matin aussi. Et je me sens mal, très mal.
    Je me dis : allez, ce n’est arrivé qu’une fois, tu peux passer au-dessus. Ça peut arriver.
    Je n’étais pas souvent à la maison, c’est vrai. J’étais souvent fatigué (début de maladie de Crohn).
    Mon épouse semble vraiment honteuse et semble se sentir coupable. Avec ces termes « je me suis faite s…. Par un beau parleur ». Je lui dis que c’est vrai et que si j’avais été là, ce ne serait pas arrivé. Mais voilà, même malgré mes efforts, je n’arrive pas à surmonter tout cela.
    Hier, nous devions dormir ensemble, mais je n’étais pas très en forme. Je lui ai proposé demain. Elle était heureuse.
    Cependant, en rentrant chez moi, je me couche (fatigué). Et le remake de leur coucherie revient en boucle. Pas dormi de la nuit. Pire, j’ai commencé à boire pour m’engourdir alors qu’habituellement, je ne bois que très rarement. Je sens que je glisse lentement et des idées très sombres arrivent. Ce matin, nous avons échangé quelques sms. J’ai essayé de lui dire mes sentiments, mais je lui ai demandé quelle aurait été sa réaction si ça avait été l’inverse. Une simple réponse : j’aurai été comme toi, mais je me serai remise en question.
    Je lui ai proposé d’essayer de sauver notre couple, j’ai proposé des améliorations de mon comportement (j’ai arrêté beaucoup d’activités, j’en avais déjà arrêté avant), j’ai rompu avec la jeune femme que j’avais rencontré deux mois après notre séparation. Je lui ai montré que j’avais changé. Et là, je me retrouve en situation de coupable. J’ai l’impression que tout est de ma faute, que je ne veux pas avancer…
    Là, je n’en peux plus et j’ai peur de commettre l’irréparable comme ça, je ficherai la paix à tout le monde. Merci pour l’aide et les conseils que vous pourrez m’apporter.

    1. Bonsoir, je suis Lloo, vous pouvez lire mon histoire en raccourci un peu plus haut. Je parviens aujourd’hui à effacer les « coucheries » de l’autre, car après tout ce ne sont que des « Toucheries », rien de si grave. au début j’étais comme vous, je brûlais de rage, mais quelques semaines plus tard, j’oublie, je positive, s’il est là, c’est que c’est moi qu’il aime. Des erreurs, on en fait tous, nul n’est parfait : griller un feu rouge, dire du mal de l’autre, c’est l’impulsion qui passe avant la raison. Et on s’en veut terriblement d’avoir fait « ça ». Faites confiance au temps, créez vous tous les deux de nouveaux souvenirs, n’allez pas où vous alliez avant, faites comme si votre histoire commençait aujourd’hui, et tout ce que vous avez fait de « mauvais » s’envolera… avec le temps. Et vos envies de commettre l’irréparable vous sembleront bien ridicules, avec le nouveau bonheur que vous allez vous créer. Belle soirée tous les deux.

      1. J’aimerais tant que mon conjoint soit aussi positif que toi…
        Je ne veux pas le perdre et pourtant je crois bien que tout est finit

        1. écris-lui en reprenant des éléments qui peuvent l’apaiser : erreurs passées, leçons à en tirer, reconstruction, amour, renaissance…

          1. Je ne trouve malheureusement pas les mots .. je ne sais pas par où commencer , j’ai peur de dire des bêtises aussi

          2. J’avoue être du côté de la trompée, je n’ai donc pas beaucoup d’arguments pour te défendre 🙂
            Essaie de travailler sur les erreurs que l’on fait tous un jour ou l’autre dans la vie, sur le fait que tu es coupable à 100%, que tu t’es laissée tourner la tête, que tu avais trop bu (pourquoi pas !), que tu n’as pas compris ce qui était en train de se passer, mais que tu l’aimes tant, que ta vie c’est lui, que tu lui demanderas pardon, pardon, pardon, tous les jours qu’il te reste à vivre. Demande pardon, c’est important. Prends-le dans tes bras pour le dire, s’il est là. Dis-lui que tu ne supportes pas son absence, que tu as besoin de lui.
            Ne joue pas au « chantage » affectif avec votre bébé, ce n’est pas le problème du jour.

      2. Merci beaucoup Lloo. Votre commentaire me fait du bien. J’aurai dû rester seul, mais voilà, je voulais passer à autre chose, avoir enfin une vie sécurisée. En effet, mon épouse est plutôt dépensière. J’ai trimé pour sauver une situation financière devenant de plus en plus précaire. Je vais essayer ce que vous me dites. Nous avons fait quelques sorties en famille. Mais le cœur n’y est pas. Nous avons essayé de retrouver des moments intimes, mais à chaque fois, au bout de 10 secondes, les questions reviennent et les visions avec. J’envisage d’arrêter toutes relations intimes pour l’instant. Un autre souci, lorsque nous rencontrons des amis communs, ils me disent « surtout, la laisse moins et penses moins au boulot », sauf qu’ils ne se rendent pas compte de mes frustrations aussi. Enfin, situation complexe pour moi. En tout cas, je vous remercie beaucoup et je vais suivre mes conseils. Par contre, je vais exiger certaines choses. Au plaisir de vous lire.

  111. Bonjour Agnès,bonjour Lloo, bonjour à toutes et tous.
    Voilà, première séance de psy pour notre couple. Bon… On verra bien.
    J’essaie de faire abstraction du passé. Pas facile du tout.
    Mais plus j’avance dans la reconstruction et plus je m’aperçois que les efforts viennent du ou de la trompée et franchement, je ne sais pas si j’en aurai la force. Faire comme si rien n’était arrivé alors que j’ai bien souffert. C’est quand même dur.

    1. Ce n’est pas dur, c’est surhumain ! ce sont des brûlures dans la tête, et même dans le corps. J’ai moi-même encore des douleurs insoutenables dans la poitrine par moment, signes de ma peur de l’abandon je crois. Mais il faut réussir à faire pencher la balance, à mettre chaque jour de jolies choses dans l’un des plateaux, pour que les tortures s’estompent d’abord imperceptiblement, puis de plus en plus souvent au fil du temps. Bien sûr, les cicatrices restent, et il y a parfois des adhérences, surtout quand on est seuls face à ses pensées, à ses ruminations ! mais le « jeu » en vaut la chandelle quand on aime, ou en tous cas quand on est bien avec l’autre, que l’on est heureux de rire avec lui, de faire des projets, de reconstruire une nouvelle vie ensemble. SURTOUT ne pas écouter les amis, ce sont eux qui m’ont fait le plus de mal je crois, entre les rumeurs et les « conseils »… c’est VOTRE vie, pas celle des voisins. Ce sont vos larmes, votre douleur, gérez-là seul, comme cela vous plait de guérir. Pardonner c’est réapprendre à vivre ensemble, à comprendre l’autre, pour cela l’autre doit expliquer ce qui s’est passé, quitte à relancer des disputes. Il faut savoir percer l’abcès, pour que la plaie cicatrise. Le désinfectant c’est votre amour en vous, votre capacité à renaître de ce cataclysme. Et au final, vos amis vous admireront et, pourquoi pas, vous envieront !

      1. PS : vous écrivez « les efforts viennent du ou de la trompée »…
        Oui, mais le « trompeur » doit aussi faire l’effort, à chaque crise, de demander pardon. Vous pouvez le lui demander s’il ne le fait pas de lui-même. Il souffre aussi de son irresponsabilité, il a peur, et ne sait justement pas quoi faire. De toutes façons, c’est fait, on ne peut rien y changer, inutile de se morfondre. Il faut aller de l’avant et se remettre au travail. Et c’est passionnant d’être à l’écoute de ses sentiments et d’affronter leurs aléas… ensemble.

  112. Bonjour Agnès, bonjour Lloo.

    Effectivement, c’est surhumain. Je ne pensais pas souffrir à ce point un jour. Le jeu en vaudra t’il la chandelle ?
    J’ai énormément de question. Je pensais qu’avec l’aide d’un psy, je pourrai avancer vers les réponses que je me dois de trouver. Cependant, rien n’y fait, j’ai même l’impression de stagner.
    L’une de ces questions est : « jusqu’à quel point je peux demander des explications ? ».
    En effet, il est vrai que j’ai retrouvé quelqu’un rapidement et cela a été officialisé aussi rapidement. En même temps, cela m’a permis, quelque part, de dépasser la souffrance dans laquelle j’étais à ce moment là.
    Mon épouse a alors pleuré sur cela et la plupart des amis communs (qui ne me pensaient pas capable de réagir aussi vite), s’en sont offusqués. Cependant, elle a omis de dire qu’elle même avait rencontré quelqu’un (ça n’a durait que 3 semaines).
    Lorsque je lui demande d’être claire et franche sur mes questions (aucun détail intime, uniquement des faits et des dates), je suis amené à poser plusieurs fois la questions avant d’obtenir une version (semble t’il) définitive. D’où mon impression qu’il n’y a que le trompé qui doit s’asseoir sur le peu de fierté qui lui reste.
    Je n’arrive pas à analyser ses comportements et cela me met grandement en difficulté car même si nous ne nous disputons pas, je me sens totalement en insécurité.
    J’essaie d’être à l’écoute de ses sentiments à elle, car c’est important de comprendre ce qu’elle vit pour que je puisse l’aider, mais là aussi, ses réponses sont évasives.
    Franchement, je ne sais plus quoi penser et je me surprend à parfois entrevoir la possibilité que je pourrais être mieux seul, sans toutes ses interrogations.

    Merci à toutes et tous de l’aide et de l’écoute que vous m’apporterez.

    1. Cher Laurent, Je vous lis et je crois lire ma vie. Je ne croyais jamais pouvoir souffrir autant. J’ai perdu violemment mes parents, mais même là, la souffrance, terrible, était moindre. Il faut se battre, y croire, chaque jour, à chaque moment de solitude, se remotiver, car le temps permet d’adoucir et « d’arranger » ses souvenirs comme ça nous plait pour moins souffrir.
      Comme vous, j’ai eu de la peine à recevoir des « informations » sur ce qu’il avait vécu sans moi, j’ai eu des réponses qui n’étaient encore que des mensonges visant à m’épargner, puis la vérité toute nue, semble-t-il… nous avons besoin de « savoir » pour dédramatiser les circonstances, car la réalité est souvent moins palpitante que ce que l’imagination veut nous faire croire (voir mon message du .. .. ..). Il manque en plus dramatiquement de psychologie… Comme vous, bien souvent, je lui en ai voulu terriblement de m’avoir fait subir cette humiliation, et je me sens encore bafouée, insultée, jetée, piétinée. Mais je crois qu’il ne faut pas prendre un risque de regretter, car le temps éteint la colère, je l’ai tant de fois constaté.
      Un psy… je n’y crois pas. Mais c’est un avis très personnel. Ce que j’ai longtemps fait, j’ai écrit, puis détruit l’écrit. Aujourd’hui je vous écris, vous voyez le trompé soigne la trompée qui soigne le trompé !… car sous des dehors raisonnables, j’ai encore parfois envie de lui dire de partir, et de me recréer quelque chose de propre. Mais comme vous dites, 20 ans de souvenirs et de vie construite ne se balaient pas sans prudence. Je vais lire votre autre message… à bientôt.

  113. Bonjour Agnès, bonjour Lloo,
    La suite des événements. Nous avons repris des habitudes de couple. Bien entendu, je reste méfiant.
    Nous avons aussi repris des relations intimes. Mais avec beaucoup d’appréhension. En effet, durant notre séparation, nous avions chacun quelqu’un. Mon épouse m’indique que pour elle, peu d’attachement au partenaire (contrairement à moi).
    Or, je découvre qu’elle est devenue plus expérimentée que moi et plus sûre dans sa façon de faire. On pourrait dire que c’est une bonne chose, sauf que ma « virilité » en prend un coup et que le peu d’assurance en moi vole en éclats. À noter que je fais partie des idéalistes qui ont attendus d’être avec la bonne personne avant de passer à l’acte.
    Dans cette situation, j’ai l’impression de découvrir quelqu’un de différent et qui M m’effraie.
    Est-ce que parmi vous, certains ou certaines ont vécu cela.
    Au plaisir de lire vos messages.

    1. Non je n’ai pas vécu ça. Nous avons repris aussitôt les relations intimes, car j’avais trop peur de ne plus pouvoir recommencer ensuite. Ça a été formidable, mais un mois après, je sens que je commence à bloquer. Je vais tenter de travailler sur ce (nouveau) problème…
      Restons zen, ne cherchons pas à freiner la guérison avec des éléments perturbateurs.
      Et vous, profitez de sa nouvelle culture sensuelle ! C’est un bien pour un mal, et croyez-moi… je suis aussi une idéaliste du cœur.
      (Il y a toujours un moyen de positiver).
      Courage, vous n’êtes pas seul.

      1. Bonsoir à toutes et tous.
        Merci Lloo pour votre réponse.
        Voilà, ce qui devait arriver est arrivé : blocage complet. Lorsque je dis avoir peur de la personne qui fut et est encore mon épouse, c’est une réalité. J’ai l’impression qu’elle m’a encore caché beaucoup de choses (pas les choses d’ordre intime), mais des éléments qui me permettrait d’avoir une vision globale de ce qui est arrivé. J’ai l’intuition d’être berné et je me demande pourquoi elle a souhaité que nous nous donnions une nouvelle chance : peur d’être seul, jalousie parce que, pour ma part, j’avais de nouveau une relation stable et pas elle, par convenance… J’avance, mais dans le brouillard et cela m’insecurise beaucoup.
        Voilà les dernières nouvelles. J’essaie de faire des efforts.

        1. Exigez la vérité, mais cela risque de vous détruire. Cela dépendra de votre volonté.
          Je pense que vous devez bâtir en toute connaissance de cause ou presque, c’est important, dites-le lui que vous vous sentez en insécurité, que vous avez besoin de la vérité même si cela fait mal, pour reconstruire. Encore des étapes difficiles à venir.
          Pour ma part, encore une crise récente, mais c’est inévitable. Je me suis calmée quand il m’a dit dans un sanglot « je fais tout pour que ça se passe bien ».
          Bravo pour vos efforts.

  114. Bonjour Agnès,
    Bonjour Lloo,
    Bonjour à toutes et tous ,

    Après quelques semaines de vie commune progressive, le constat est là.
    Je pense lui avoir pardonné, je ne lui en veux plus. Après tout, j’ai ma part de responsabilité. Même si je garde à l’esprit que je ne suis pas coupable.
    Cependant, je me rends compte que ce qui avait fait notre couple et notre amour est mort. Lorsqu’elle n’est pas là, elle ne me manque pas, j’ai de l’affection pour mon épouse, mais rien de plus. Si, je ressens une certaine pitié pour son aventure de 3 semaines quand nous étions séparés.
    Je pense que le seul lien qui nous unissent soit mon fils. C’est très important mais est-ce suffisant ou du moins obligatoire pour me maintenir dans une relation qui va de nouveau m’user car, en dehors de nos ressentis, nos sujets de discussion sont peu nombreux.
    J’avais maintenu un lien purement épistolaire avec la personne que j’avais rencontré (et qui, elle aussi ne souhaite pas continuer avec moi, ne souhaitant pas être là « deuxième », ce qui est normal).
    Je vais donc envisager le divorce. Désolé Agnès, je sais que c’est puéril, mais je n’attends plus rien de ma relation de couple. De toutes façons, j’ai compris que mon mariage était mort le jour où j’ai appris l’infidélité de ma conjointe.
    Voilà, si vous aviez des conseils pour bien organiser les choses. Et surtout Agnès, hésitez pas à me donner votre ressenti.
    Je tenais aussi à indiquer que j’espère sincèrement que si mon épouse refait sa vie (et je lui souhaite), elle ne tombe pas sur un c……. comme cela lui est arrivé.
    Quant à moi, je vais prendre soin de moi et me refocaliser sur quelques projets en stand by.
    À bientôt de vous lire.

    1. Et bien oui… je comprends. quand il n’y a plus d’attente vis à vis de l’autre. il ne faut pas insister. Quelle sera sa réaction à l’annonce de cette décision ? De nouvelles réflexions pour vous… ou pas.
      Bonne continuation en tous cas. Le bonheur est partout !

      1. Petit message pour Agnès : je ne sais si on vous l’a déjà dit, mais le panneau qui s’affiche à chaque ouverture de votre site « je suis l’infidèle, vous êtes cocu/e » n’est vraiment pas agréable à recevoir.
        Du point de vue de :
        – son apparition brutale
        – et du terme employé « cocu/e »… vraiment blessant quand on n’est déjà pas bien… et concerné !
        Merci d’y réfléchir.

      2. Bonjour Lloo, bonjour Agnès,
        Bonjour à toutes et tous,

        Pas facile de devoir annoncer ma décision, mais inutile de faire semblant. Gérer sa réaction, mais aussi celle de mon fils… Je me prépare des épreuves.

        Je n’attends effectivement plus rien ou pas grand chose. Peut-être ai-je cru pouvoir pardonner sans oublier, mais sans savoir ce que cela voulait dire ni comment faire.

        Je vous donnerai encore quelques nouvelles.

        1. Bonjour, Pour moi aussi, c’est fini. De nouveaux mensonges découverts pour édulcorer, mais la vérité est tellement immonde. Je me souviens de mes semaines de désespoir à l’attendre en larmes, pleine d’amour, tandis qu’en fait lui, n’était pas « en dépression », mais partait en weekend avec sa nana car il s’ennuyait, et qu’il m’envoyait des bisous tristes de ne pas être avec moi. C’est immonde. C’en est trop. C’est un être déloyal et lâche, je ne peux pas pardonner l’horreur. Je pouvais pardonner 4/5 coucheries rapides, mais pas 8 weekends en compagnie d’une autre femme. De toutes façons, j’ai déjà tellement souffert, qu’à présent ce n’est rien du tout, je suis juste résolue à repartir sur un terrain vraiment propre. Bon courage à tous.

        2. Ma réponse n’apparaît pas, sûrement problème de « liaison » internet.
          Je disais que j’avais craqué, une goutte de plus, et pif-paf c’est fini. Nous nous séparons. Heureusement, ni enfant, ni bien commun. Je me sens tellement mieux, prête pour une nouvelle vie, propre, j’espère encore pour 20 ans et plus.
          Pour cela, le dernier ressort de mon amour pour lui a cassé. Je le regarde et ne vois plus que ses défauts. 2e nuit sans lui,et je suis sereine. Mon asthme, mes violentes douleurs à la poitrine ont disparu. Bon signe.
          Il est parti 3 mois, revenu 3 mois, j’ai tenté de pardonner, et la vérité l’a rattrapé… désolée pour Agnès, mais mes efforts incommensurables ont échoué devant sa déloyauté.
          Bon courage aux suivants.

          1. Bonjour Lloo,
            pour sauver un couple, il faut être deux… s’il agit de la sorte, tu fais mieux pour ta santé de le quitter…
            un bonheur plus grand t’attends, ton cœur le mérite.

  115. Merci infiniment Agnès de tes deux messages, qui me conforte dans ma décision et ma nouvelle vision des choses.
    Oui je n’ai vraiment plus envie de me retourner, je vais de l’avant, je l’espère vers un autre bonheur, un vrai.

    1. Bonjour Lloo,
      Bonjour Agnès,
      Oui, il faut mieux tourner la page. Pour ta santé, déjà, et par respect pour toi même. Tu as le droit d’être respectée et d’être sécurisée, hors, ce n’est pas le cas.
      Donc oui, inutile de vouloir aller dans le mur. S’il ne te manque pas, raison de plus.
      Je vais faire de même (hélas, une maison et pas hélas, 1 enfant), en préparant mes arrières.
      Penses à faire de même et je te souhaite plein de bonheur.

  116. Bonjour,
    Je viens de lire une grande partie des messages. Je n’ai pas envie de me plaindre, ni de me victimiser, ni de juger mon mari. J’ai besoin d’aide…
    J’ai connu mon mari dans l’adultère, j’étais sa « maitresse ». Avant moi, il avait déjà eu une autre amante (mariée elle aussi) qui lui a fait découvrir une part de sa sexualité qu’il ne connaissait pas. Puis, elle a déménagé dans le Sud avec sa famille.
    Ensuite, nous nous sommes rencontrés, aimés. Deux ans après, il me demande du temps pour régler son divorce, 6 mois tout au plus. Alors je pars 2 mois marcher sur le chemin de Compostelle pour essayer « d’oublier », je souffre, je me questionne : et s’il voulait redonner une 2ème chance à son couple? Je ne crois plus à notre histoire, la douleur est trop grande ! Alors pour que ce soit « plus facile », je rencontre un homme sur le chemin et je « pars » avec lui quelques mois. Je suis une thérapie en parallèle, lui aussi. Durant tout ce temps, je pense encore à lui, il est toujours là, je reprends contact ; il est en instance de divorce, il est heureux, moi aussi, on se retrouve. 8 ans après : un enfant en commun, un mariage, une maison…J’ai pu être témoin de coups de téléphone de la part de sa première maitresse, mais il sait me rassurer à chaque fois (ou je ne voulais rien voir?!).
    Notre vie, des hauts et des bas, une communication et une maturité sur la vie que l’on pensait constructive et forte, des bases solides, réfléchies (du moins, c’est ce que je croyais de mon côté). Mon mari a toujours été un homme fabuleux, aimant (il me dit 10 fois par jour qu’il m’aime), il m’a toujours désiré, toujours trouvé belle, c’est l’homme rêvé pour toute femme…Je n’exagère pas, il est vraiment formidable…
    Fin juillet 2016, un sms (fichue technologie!!)…Il avait repris contact avec sa première amante. Au départ, ce n’était que depuis 2 ou 3 mois et non ils n’avaient pas couché ensemble, et non ils ne s’étaient jamais revus depuis, etc.
    Alors je fouille (c’est pas bien, je le sais!). Je trouve des indices…Alors je questionne, il continue de maintenir sa version et moi je ressens des mensonges dans sa voix, dans ses attitudes…J’insiste..Depuis juillet 2016, chaque fin de mois, de nouvelles révélations surgissent. Au final (si c’est bien le final?!) : sa relation de 14 ans est restée inachevée et cela fait 3 – 4 ans qu’ils entretiennent une relation plus « poussée ». Au départ des mails, des appels, des sms, puis des rdv, « érotico-sensibles » comme le dit mon mari.
    Depuis, il « regrette » ce qui s’est passé, il pense avoir été inconscient, en dehors de lui durant toutes ces années. Il me dit m’aimer (je le pense sincère), qu’il regrette, qu’avec elle ce n’était pas comme avec moi, que c’était « une fantasme masturbatoire »….Nous entamons une thérapie, nous avons cette volonté de re-construire notre couple, mais j’ai du mal à croire à son inconscience. Comment peut-on être inconscient autant d’années? C’est très difficile, lui de part sa culpabilité ; moi de part ma culpabilité (dans un couple nous sommes 2), ma perte d’estime de moi, mon manque de confiance en lui depuis, et ses images d’elle avec lui qui reviennent régulièrement.
    Je ne veux pas me sentir victimisée, je ne veux pas qu’on me plaigne. J’aimerai juste que ça passe, j’aimerai juste avancée, ne plus avoir mal, ne plus me questionner, ne plus me dire qu’il a aimé 2 femmes en même temps, ne pas me dire que je suis encore au second plan…J’aimerai savoir ce que l’infidélité réveille en nous pour que cela provoque autant de dégâts.
    Je sais que c’est un mal pour un bien, mais pardonnez-moi l’expression, bordel de merde, que ça fait mal. Au départ, je lui disais même que je préfèrerai ressentir des contractions plutôt que cette douleur là!!!
    Aujourd’hui c’est un jour sans, je sais qu’il y en aura de meilleur…Je ne sais pas si c’est utile pour moi d’écrire tout ça, j’espère je ne sais trop quoi en le faisant…
    Aujourd’hui je suis fatiguée, j’ai plus envie que ça ait existé…
    Demain ça ira mieux….
    Merci de m’avoir laissé déverser tout ça…

  117. Bonjour,
    J’ai tellement souffert moi aussi, oui, bien pire que des contractions !
    mais ça n’a duré « que » 5 mois au final ! Un conseil : faites comme moi, fichez le camp, c’est immonde tout ce qu’il vous a fait.
    Je l’ai quitté depuis 5 jours, je suis triste, mais une nouvelle vie s’ouvre devant moi. Je me réorganise, ça ne peut être que mieux. Et de toute façon, rien d’autre n’était possible.
    Plus jamais les mensonges et l’infidélité.
    Ce n’est pas possible de pardonner l’acharnement infidèle qu’il vous a fait vivre, vous y laisserez votre santé. Tous mes vœux de courage, je pense à vous.

  118. Bonjour à tous …
    voici deux mois que j’ai commis ma faute ….
    J’ai été suivie par une psy qui a fait un travail remarquable ! Je me sent une autre moi et je vous avouerai que cela fait un bien fou …
    Je ne sais pas si mon « conjoint » le remarque mais j’aimerai tant ..
    Je ne comprends pas toujours son comportement : c’est un coup je t’aime un coup « je ne sais pas quoi faire » …
    Il flique tout les réseaux sociaux, me demande si un garçon me parler ou à essayer de me parler, me demande de ne pas sortir … Il me dit également ne vouloir coucher avec aucune autre que moi… comment dois-je interpreter tout ça ? Est-ce positif? Je ne sais pas trop quoi penser puisque c’est souvent deux pas en avant , un pas en arrière..

    1. Bonjour Spirota,
      Je ne te comprendrais pas car je suis le trompé, par contre, je peux comprendre ton conjoint. Celui-ci est blessé dans ce qui fait sens et identité chez lui. Qu’il se montre suspicieux, c’est normal. J’ai été comme cela. Cela fait partie de sa volonté d’avoir toutes les pièces du puzzle. Par contre, il doit aussi être capable de définir sa part de responsabilité. Je dis bien responsabilité, pas culpabilité. Il faut que tu lui rappelle qu’il n’est pas coupable. Désolé, je vais être direct, mais c’est toi qui a pris la responsabilité de tes actes et tu te dois de les assumer.
      Après quelques temps, il en viendra à se poser la question de son amour envers toi. Et il finira par te pardonner. Par contre, le pardon n’est pas synonyme de maintien du couple. Moi, je pardonne, mais l’infidélité à complètement ruiné l’amour que je porte à mon épouse. Je ne souhaite pas continuer ma vie avec elle pour rester malheureux.
      Il faut aussi que tu acceptes ce risque car, sans diminuer ta douleur, celui du trompé est, à mon avis, plus profonde. Surtout si ton conjoint est comme moi, psychologiquement et humainement incapable de tromper sa partenaire. Et s’il souhaite te quitter d’ici quelques mois, la plus grande preuve d’amour est d’accepter sa décision. Et de l’aider à se reconstruire. Tu lui dois bien ça.
      Si au contraire, il souhaite redonner une chance à votre couple, il faut que tu acceptes ses états d’âme. On ne peut pas « réparer » une infidélité complètement et je pense que la notion de réparation même partielle et imparfaite est nécessaire. L’infidélité est une injustice pour certains d’entre nous. Il ne faut surtout pas que cette réparation soit qu’il te trompe à son tour car c’est encore pire je pense.
      Soit tu acceptes de morfler quelques temps (la réparation), soit tu acceptes de le laisser trouver le bonheur et l’amour ailleurs qu’à tes côtés.
      C’est hélas aussi simple que ça et ça prend du temps.
      Bon courage à vous deux.

      1. Bonjour Spirota,
        Bien sûr c’est positif, il fait tout pour te pardonner. Mais rien n’est gagné hélas. Bien sûr, j’adhère à la réponse de Laurent. ça va être tellement dur pour lui de te pardonner. Il est désormais en insécurité, et cherche à te refaire confiance en cherchant des indices de fidélité et de loyauté. Mais parfois, il rumine et n’y crois plus, tellement il est malheureux et blessé. Bref il morfle, à toi de lui demander et lui redemander pardon et de répondre à ses questions, sans nouveaux mensonges. Patience et amour de ta part vont être nécessaires. courage.

    2. Bonjour Spirota, bonjour Laurent, bjr à tous,

      Je suis melissa, j’ai raconté mon histoire ci-dessus mi-novembre et Spirota tu avais réagis en me disant que le comportement de mon homme ressemblait au tien. Merci Laurent pour ton commentaire à spirota car ca m’aide un peu plus à comprendre le besoin de vérité de mon ex. Voilà un mois s’est écoulé depuis mon premier commentaire ici. Ca va mieux mais que dire ? Je me sens seule dans cet océan, non seulement je rame, mais je rame seule, à contre-courant, sans direction et seulement avec l’espoir qu’il puisse se décider à se remettre avec moi pour enfin ramer ensemble. Mon « ex » que j’essaie de reconquérir est suspicieux, ne veux plus que je sorte en club, m’a fait couper les ponts avec les personnes membres du groupe dans lequel il y a l’homme avec j’ai couché. Dans son raisonnement, malgré qu’il reconnaisse ses responsabilités dans notre échec c’est à moi de lui donner envie de se remettre avec moi pour qu’ensuite il fasse à son tour les efforts nécessaires afin d’avoir une belle relation avec moi. Il ne m’insulte plus mais ça n’est pas pour autant que son vocabulaire est moins violent. Je trouve cela tellement injuste, je considère que nous devons ensemble et en même temps fournir les efforts nécessaires… Dans son entêtement de penser que ses souffrances sont plus importantes que celles que j’ai vécues pendant 3 ans avec lui (décrites dans mon commentaire au-dessus, tromperies, négligence…), il entend ce que je lui demande mais c’est très compliqué pour lui de venir vers moi (nous ne vivons pas ensemble) même s’il fait des efforts..Nous avons recouché ensemble plusieurs fois, cela se passe plutôt bien, mais ca n’est que cela. Il ne ressent pas forcément l’envie de me voir (ou alors il ne me le dit pas), de partager des choses avec moi, il ne veut pas qu’on sorte, ni rien, je ne suis plus la première personne vers qu’il se tourne pour parler, demander conseil etc… Je suis constamment dans l’effort, dans l’initiative (et lui un tout petit peu plus qu’avant) mais je ne vais pas bien. Je pleure très souvent malgré que ca avance entre nous car je porte seule le fardeau, c’est trop lourd pour mes épaules, j’ai aucune certitude de ce qui m’attend avec lui. En effet, je ne souhaite pas revivre la relation que j’ai eue avec lui comme elle l’était. Je croule sous la souffrance d’autant plus que professionnellement je ne travaille pas en ce moment, ni l’axe pro ni l’axe perso ne va. Je lis Laurent vos mots et je comprends que je vais devoir subir, supporter les états d’âmes, les sautes d’humeur, les changement d’avis, le rejet etc… C’est trop difficile malgré que je vois à quel point mon ex essaie d’évoluer, mais ça n’est pas suffisant pour moi, je rame seule actuellement. Il est au courant de ma souffrance et se sent impassible car il me dit « faut assumer les conséquences de tes actes ». Je trouve cette réponse tellement froide et j’ai l’impression parfois d’être dans un discours de sourds car quand je lui dis que « je n’en peux plus, que je vais lâcher », lui me répond ca. Or il est responsable aussi de notre échec, il l’assume dans les mots mais pas dans les faits. Je parle d’émotions et lui est terre ) terre, rationnel, logique. Je hais ca. Il ne parle que de faits. Bref, c’est tellement dur….

  119. Bonsoir,

    Mon copain à été infidèle il y a quelques mois de ça. Nous sommes passés à travers plusieurs étapes, des moments de crises, des questionnements de ma part. Rien n’est resté dans le silence ou presque, donc on peut dire que nous avons communiqué. Je crois que la situation évolue positivement et que nous allons de l’avant ensemble, par contre ma confiance en lui demeure brisée. En théorie je crois que je peux lui faire confiance et il tente de me prouver qu’il est de confiance également, mais une petite voix paranoïaque me ramène toujours l’idée qu’il me cache surement quelque chose, que si je fouillais son portable je découvrirais qu’il me trompe toujours ou encore qu’il m’a re trompé après m’avoir dit que c’était terminé entre elle et lui. J’analyse beaucoup trop ses gestes et ses paroles au cas où je décèlerais un mensonge! C’est très difficile à vivre. Tout ça se passe dans ma tête et à une vitesse incroyable. Je ne lui fais pas totalement confiance, et c’est normal, mais je ne sais pas comment faire et sur quoi m’appuyer pour lui faire à nouveau confiance, si je doute de lui même lorsqu’il me rassure et qu’il me dit qu’il m’aime?

    1. Bonjour Virginie,
      Je te comprends car j’ai le même problème que toi. Mon mari m’a trompé et ça fait presqu’un an que je le sais. Je suis passée par des phases pas facile et encore aujourd’hui c’est difficile par moment. Après 1 an je n’arrive toujours pas à lui faire totalement confiance. Ca me rappelle à l’ordre souvent par un message qu’il reçoit à 23h30 ou alors lorsqu’il va travailler au bureau alors que tous ses employés sont en vacances.
      Je me demande s’il est vraiment où il dit, s’il ne me ment pas , ce qu’il l’agace. Je trouve que plus le temps passe et plus je suis apaisée. Même s’il fait beaucoup d’effort pour récupérer cette confiance perdue. Elle ne sera plus total, j’aurai toujours un petit doute. C’est dure de vivre comme ça car nous devenons parano malgré nous. Beaucoup me dise qu’avec le temps la confiance reviendra alors j’attends de voir.

  120. Bonjour Mélissa.
    J’ai relu votre post de mi novembre. Personnellement, je pense que votre conjoint n’est pas animé des mêmes sentiments que le conjoint de Spirlota (bonjour Spirlota).
    En effet, il vous avait trompé une première fois et il considère qu’un homme qui trompe ce n’est pas comme une femme…
    Biologiquement, peut-être pas, mais humainement, pour ma part, le fait est aussi grave.
    De plus, vous avez eu des relations chacun de votre côté pendant votre séparation. Donc, encore pour moi, ça ne compte pas où si peux. Le processus de rupture était engagé, donc, sur ce principe, rien à dire.
    Je pense Mélissa (Agnès, au fait, bonjour Agnès ), que vous devez vous poser les bonnes questions : êtes-vous la femme de sa vie ou êtes-vous sa chose, sa propriété ?
    Attention, je ne dis pas que je vous encourage à rompre, bien entendu. Surtout si vous avez des enfants ou des biens en commun (par expérience personnelle, je vous confirme que c’est la galère à gérer, avec les frais d’avocat).
    Parlez lui et demandez lui ce qu’il entend par différence entre adultère masculin et féminin. S’il vous ressort le principe que c’est pour se rassurer… S’il prend conscience que vous avez « merdé » l’un et l’autre, il y a des chances pour que ça avance, sinon, vous savez Mélissa, le bonheur est partout. Par contre, un petit renseignement : avez-vous consulté un psy pour savoir pourquoi vous avez eu ces besoins d’aventures sans lendemain alors que vous semblez amoureuse ?
    Pour ma part, j’aurais aimé que mon épouse fasse de même. Peut-être le fera t’elle, mais ce sera sans mon soutien.
    Et oui Agnès (et j’espère que cette fois, j’aurai un petit mot pour me dire si je fais bien ou pas), ma décision est prise, j’ai appris que beaucoup de monde sur la ville où je réside est au courant du fait que je sois le cocu de service (l’avantage… de faire de l’engagement citoyen), donc, ça me tombe sur le coin du nez et vu l’état de mon ego, là ça va être compliqué.
    Donc, je vais opter pour le divorce, mais avant tout, je serai hospitalisé dans une clinique spécialisée en traitement des syndromes post traumatiques. En effet, actuellement, je n’ai ni la force, ni le courage d’annoncer mes intentions.
    Je donnerai encore quelques nouvelles, mais d’abord prendre soin de moi.
    Je vous souhaite à toutes et tous de bonnes fêtes et je souhaite que tout vos efforts de réconciliation soient couronnés de succès. À bientôt

  121. Bonjour à tous,
    Lorsque je lis tous ces commentaires, je me retrouve….Cette détresse sentimentale par moment, les changements d’humeur etc…. élastique fait 8 mois que j’ai découvert la tromperie de mon conjoint. ..Et pas des moindres..3 ans …Et dans ces 3 ans nous avons eu un enfant….Je crois bien que c’est ce qui est plus dur. Le désir d’un enfant qui n’etait finalement pas si partagé que ça. ..J’ai tout essayé. ..Les We en famille, à deux, les repas tranquilles, des surprises…Des moments tendres…Mais tout le temps je gâche ces moments en repensant à ce qu’il m à fait…C’est tellement irrespectueux…Je me suis remise en question. ..Mais la colère prend le dessus et je n’arrive pas à me raisonnerveux. ..Je suis désagréable. ..Je n’avance plus et lui aussi a du mal…Je n’ai qu’une trouble c’est qu’il retourne vers elle..Mais je ne contrôle pas mon comportement…Je souffre tout simplement. .

  122. Bonsoir à tous,
    Laurent le bonheur est partout. Et même seul. Virginie quand le pacte de confiance est rompu, c’est extrêmement difficile de revenir en arrière, de pardonner. Poups tu es bien courageuse. Mélissa, si vous avez été infidèles tous les deux les compteurs sont à zéro. Et moi, Lucie, je reviens au bout d’un an. Un an après avoir découvert, une nouvelle fois, une énième inscription sur un site de rencontres sexuelles. Après une crise qui a duré plusieurs mois, la situation semblait avoir évolué positivement. D’autant plus que l’année a été très difficile. Tensions avec la belle-famille (comme toujours) problème de handicap et de troubles de conduite de son fils (que j’élève et aime comme le mien, vu que la mère a abandonné tout le monde), création de mon entreprise (seul sujet de satisfaction cette année). LA confiance n’est pas revenue. Elle ne reviendra pas. Trop de mensonges, de cachotteries. Nous parlons mariage, la belle affaire ! Et il va passer Noël avec sa famille, sans moi. Ma fille et moi sommes mises de côté. Car je ne voulais pas y aller, pas cette année. Marre de jouer les hypocrites avec une belle-famille qui ne m’apprécie pas. Il était même prêt à me rejoindre à 1500 km, chez ma famille, le 25, pour ne pas « blesser » sa mère. Prendre la route avec deux enfants à 5h du matin, après la soirée du réveillon, pour que Madame Mère soit satisfaite, quitte à mettre sa vie et celle de ses enfants en danger. J’ai refusé. Je reste à Paris. Pour moi, un petit garçon passe Noël avec sa mère, un homme passe Noël avec sa femme. Je vis avec un petit garçon de 41 ans…Je ne sais pas si ce couple passera l’année 2016

    1. Bonjour Lucie.
      Et bien, ça fait beaucoup de choses à gérer pour vous.
      J’ai lu un jour, une très belle maxime venant d’une femme qui avait vécu la même chose : « on me trompe une fois, c’est sa faute, on me trompe deux fois, c’est la mienne ». Et j’avoue que cette phrase m’a marqué plus que je ne le pensais.
      Le bonheur seul, hum, j’ai quelques doutes, mais peut-être qu’avec le temps… Pour le moment, je suis heureux quand mon fiston est avec moi. Le reste du temps, c’est plus difficile.
      Le pire, c’est lorsque l’affaire est connue de tous, du moins dans le cercle des fréquentations. Et c’est mon cas. « Je mets en scène Huis clos de Sartre tout les jours  » mais bon, le temps de la reconstruction arrivera bien, j’espère.
      Bon courage à vous.

  123. Bonjour Laurent,
    qu’est ce que tu t’en fous que l’affaire soit connue de tous ! tu as été honnête toi, c’est l’autre qui a menti, qui s’est cachée ! t’as envie d’aller voir ailleurs ma fille, soit, mais assumes tes actes, nous sommes dans un pays libre ! concernant cette fois le bonheur, si, on peut être heureux seul, et ça viendra. n’oublie pas le poids de la société, qui veut que, tels des boeufs, nous soyons appareillés sous le même joug. vivre seul c’est moins de dépenses, plus de loisirs, plus de tranquillité, et la possibilité de faire ce qu’on veut au moment où on le décide. ah, le bonheur de se prélasser dans un grand lit, prendre son café en silence ou en écoutant les infos sans interruption, ouvrir le frigo et décider de ce qu’on mange sans en référer à personne. tu veux aller prendre un verre ? tu y vas tranquille ! faire un footing, personne ne ne te demande de ramener le pain. ton truc, c’est le trek? adieu le caamping dans les Landes et le mobil home, bonjour le Vietnam et les tribus Mong ! vivre seul est une chance, pas une punition !!! bises en cette fin d’année

  124. Bonjour, Je reviens pour vous dire que je l’ai bien quitté définitivement.
    Difficile de l’annoncer aux amis qui veulent tout savoir, mais ne sauront rien, car je replonge quand j’en parle… donc ça c’est réglé !
    Par contre, j’entame ma partie de vie « je suis heureuse seule », et ce n’est pas évident quand on a toujours été en couple de 23 à 58 ans… toute la vie « accompagnée », à vivre pour, par et avec l’autre.
    Obligée d’être heureuse par moi-même… et pourquoi pas ? Donner plus de valeurs aux choses aimées, s’enrichir des êtres croisés, remplir sa tête d’éléments profonds, créer davantage, participer toujours, savoir donner pour aussi recevoir ! et à l’occasion… de belles rencontres qui nous correspondent davantage. Ne pas les chercher, juste vivre par soi-même, c’est aussi ça le bonheur, un bonheur.
    Il nous faut encore découvrir cette nouvelle vie qui s’offre à nous et est sûrement une occasion inattendue, une façon de vivre inespérée, différente.
    Pourquoi pas ?

    1. Bonjour Lloo,
      merci pour tout ton optimisme, tu as raison!
      il fait bon de lire combien tu veux te reconstruire et avancer.
      S’il te plaît, si tu envisages certaines résolutions pour aller mieux,
      partages-les avec nous. Je ferai des articles ou des vidéos de toutes idées pouvant aider ceux qui souffrent à se relever.
      Agnès

      1. Merci Agnès, Laurent,
        Courage en dents de scie… aussi je lis et relis régulièrement ce que j’écris ici pour me rappeler ce que je dois faire ! Hauts les coeurs, nous réussirons !
        Lloo

  125. Bonjour à tous ,

    Je vous souhaite d’abord une très belle année à tous … J’espère qu’elle sera signe d’apaisement pour tous ..

    Alors pour moi , rien ne va …
    il dit vouloir ne pas continuer .. Mais il est toujours en train de surveiller ce que je fais , pété un cable pour savoir où je suis et avec qui …
    Serait-il perdu tout simplement ?
    Il croit que je ne l’aime pas .. alors que chaque jour j’essaie de lui prouver le contraire c’est très dur vraiment …
    Pour tout vous dire , c’est un homme qui m’a déjà menti , déjà trompé au début de notre relation mais qui ne l’a jamais assumé, qui a écrit à une fille il y a 9 mois environ .. enfin des choses auxquelles je suis toujours passée au-dessus tant je l’aime et tant je ne me vois pas sans lui! J’ai juré que je l’aimerais et que c’était l’homme de ma vie il est donc logique pour moi de passer outre ce qu’il a pu faire …
    mais pourquoi n’aurait-il pas la même vision ?
    D’autant plus que ma tromperie n’était pas une histoire d’attirance ou autre mais un manque d’intention et perte de confiance …

    Je suis perdue , je ne sais quoi faire , mais je ne veux pas l’abandonner … Cela peut vous paraître bête mais je sais , je sent , que c’est lui , c’est l’homme de ma vie quelque chose me retient à lui

    1. Bonjour Spirota et bonne année !
      parfois après l’infidélité… la séparation est nécessaire. Parfois, la douleur est trop difficile à gérer et il est impossible de rester dans la relation.
      mais ça ne signifie pas que c’est fini pour la vie.
      Il est important de respecter son besoin d’être seul un moment si c’est son besoin…
      de ton côté, il est important que tu lui expliques vraiment la raison de ton geste, sans jamais le responsabiliser lui, mais en parlant uniquement de tes sentiments.

    2. Je me permets de répondre Spirota. Je suis dans le cas de votre mari et même si pour moi il y n’y a pas du l’acte le sentiment de trahison est le même.
      En fait j’ai eu le sentiment de découvrir une personne que je ne connaissais, lui qui me parasssait si intègre. On se dit comment j’ai fait pour ne pas voir.

      Alors apres c’est parano et compagnie. Perso j’ai eu besoin qu’il me répète les choses plusieurs fois pour les intégrer. Je ne parle pas des détails mais de ce que ca a représenté, du pourquoi, de ce qu’il en pense aujourd’hui où il en est ce qu’il a retiré de tout ca. J’ai besoin d’entendre la même réponse exprimée de façon différente pour comprendre, pour pardonner.

      Je pense que c’est difficile de faire ca pour l’infidèle d’être patient fasse à ces discussions incessantes. Mais on y était pas, on est pas dans vos têtes. C’est comme si il nous manquait des pièces d’un puzzle pour reconstituer l’image et se dire ok alors c’était ca. Et pouvoir enfin l’accepter ou le refuser.

      Parlez de manière rassurante avec douceur soyez transparente sur vos pensées. Soyez patiente ne refusez pas la discussion. Il doit avoir le sentiment que vous lui dites tout.
      S’il ressent la moindre zone d’ombre cela va emplifier ca parano. Enfin c’est ce que moi je ressentais…

      En espérant vous avoir aidé un peu…

      1. Bonjour Emilie,
        Bonjour Emilie
        Je suis tout à fait d’accord avec toi. Je suis dans la même situation que toi. Ca fait maintenant 1 an que j’ai tout découvert et ce n’est pas facile tous les jours.
        Le temps fait bien les chose et si ton conjoint est patient avec toi, qu’il t’écoute et surtout te rassure ta parano se résorbe. Dernièrement j’ai eu un coup de blues, je lui ai dit et plutôt que de ressasser le passé, il est revenu le soir à la maison et m’a offert un bouquet de fleurs. J’ai été surprise car jamais il aurait fait ca avant. Cela m’a rassuré et apaisé.
        Les paroles et les actes sont très importantes quand on a été trahi car on recherche l’authenticité de notre couple et de notre amour. On a été trompé alors on doute sur tout et surtout sur l’amour qu’il nous porte. Est ce qu’il est resté pour nous ou par obligation. Est-il sincère ou pas, peut-on lui faire confiance à nouveau ou pas ?

        Bonne journée et bon courage

        1. Bonjour Karine,
          Merci merci de ton retour. Pour ce qui est de mon mari je suis convaincu de ses sentiments mais je crois qu’il est passé par une période charnière (et c’est pas tout à fait fini…). Une crise de la quanrantaine peut être??
          Des problèmes de santé, un boulot chronophage et qui l’use physiquement, moi qui était accaparée par mon boulot. Il a toujours été très prévenant envers moi c’est un père génial et c’est pour ça que j’ai encore moins compris.
          J’en ai conclu qu’en fait dans son histoire avec l’autre je n’avais rien à voir là-dedans. Je n’étais en quelque sorte pas concernée. Il a eu besoin de ca pour savoir ce qu’il voulait vraiment, je crois qu’il s’est perdu… et ce n’était en aucun cas contre moi. Et je crois qu’il a arrêté quand il s’est rendu compte que ce n’était pas pour lui.
          Ce qui est dur en étant à coté c’est de ne pas savoir où il en est je sais qu’il m’aime profondément mais j’aimerai qu’il mette toutes les cartes sur la table une fois. Me dire tout ses questionnements, ses certitudes mais il ne me dit rien peut être pour ne pas faire souffrir en revenant sur cet épisode… peut être par honte ou peut être que dans sa tete c’est tout simplement beaucoup plus simple (c’est arrivé j’ai pris une décision point barre).
          Mais étant à l’extérieur de tout ça c’est beaucoup plus flou et difficile à gérer.

          Je ne pensais pas dire ca un jour mais même si j’en ai bavé comme jamais et même si j’en bave encore un peu de temps cet épisode m’a rendu service.
          Car j’ai pris une leçon en pleine poire : meme apres 17 ans de vie commune, même si on est clairement fait l’un pour l’autre rien est acquis. Aujourd’hui je sais que mon mari peut me quitter et inversement. Je trouve ça beau!!! Parceque maintenant je ne le regarde plus de la même manière. Je ne suis plus passive mais actrice de mon couple. J’ai compris que nous étions deux personnes à part entières. Et que ce n’est pas parceque moi je me sens bien dans mon couple Que ca l’ai pour l’autre. Nos discussions ont été plus riches et plus profondes ces derniers temps. Et malgré la douleur je crois que cela nous a rendu plus fort.
          Bien à toi.

  126. Tout d’abord, je vous souhaite à tous et toutes une heureuse année.
    Découvrir la vie seul et prendre soin de soi. Vaste programme pour cette nouvelle année. Je n’ai jamais appris. Agnès, peut-être avez-vous des conseils.
    Merci Lloo de vos nouvelles et merci Lucie de tes conseils et de ton coup de boost. J’ai bien quelques projets, mais d’abord penser à l’urgence : frais d’avocat, vente de la maison, dossier de surendettement. Enfin, la totale… Il y aura des jours meilleurs.
    Spirota, je comprends votre angoisse. Maintenant, la réaction de votre conjoint est normale. Il lui faudra du temps. Mais si réellement, il ne veut plus, et bien, respectez ce choix. C’est malheureux, je veux bien le comprendre. Il a du accepter votre choix contre son gré, donc, acceptez le sien aussi. Continuez à lui prouver que vous l’aimez. Un homme trompé ne réagit pas comme une femme : virilité, image de soi, confiance en soi, blessures narcissique… font que c’est une épreuve extrêmement douloureuse (ça, c’est pour tout le monde). De plus, il faudra du temps et encore du temps. Comme je vous l’ai dit, une infidélité ne peut pas être réparée. Elle ne peut être que pardonnée. Bon courage à vous.
    À bientôt, je donnerai quelques nouvelles.

    1. Bonne année Laurent!
      découvrir la vie seule… tu as raison.
      plus vous écrivez… plus vous laissez des commentaires, plus je comprends vos besoins… merci pour tes demandes et suggestions.
      j’espère vous aider à vous reconstruire en solo dès ce début d’année.
      reviens-nous donner de tes nouvelles.
      on pense à ce que tu vas traverser.
      Agnès

  127. Bonjour Agnès, bonne année à vous !
    La mienne ne commence pas très bien, moi et ma copine de tous deux 25 ans sommes allés en clubs fêter le nouvel an et autour des minuit et demi j’ai eu une perte de mémoire suite à une trop grosse consommation d’alcool durant une quinzaine de minutes, et ma copine m’a vu discuter avec une fille de manière très proche, les fronts collés apparemment, bien qu’il ne se soit rien passé d’autre ni avec elle ni avec personne d’autre. Il y a aussi le fait que je suis parti m’amuser un peu avec un ami en la laissant avec son amie sans m’occuper d’elle plus que ca. Je ne me souviens plus de ce moment, c’est affreux.
    Elle m’en veux et je l’ai beaucoup décue d’après elle, ce que je comprends. Elle m’a dit qu’elle n’aurai jamais pensé ca de moi.
    Je ne comprends même pas pourquoi j’ai fait ca , je n’était pas moi même, et je tiens à ma copine plus que tout. Je me sens très mal. Je ne sais pas si on peut considérer ca comme une tromperie en soi,le fait est queylle à perdu confiance en moi et que les choses ne redeviendront plus comme avant à priori. Je ne sais pas quoi faire, elle m’a dit que personne n’avait fait ca avant moi , que tout ce que l’on s’était dit sur l’amour et la fidélité était remis en question, qu’elle ne se sent pas à la hauteur pour moi. Elle est très émotive et je l’ai fait pleurer, ca m’a tout retourné et m’a fait me rendre compte de l’importance qu’elle avait à mes yeux.

    Je ne sais pas quoi faire pour réparer mes tords, elle semble vouloir me revoir, faire des choses ensemble mais je sens que ca ne sera plus comme avant. J’angoisse à l’idée de la revoir en vrai très prochainement.
    Qu’en pensez vous ? Merci d’avoir pris le temps de me lire.

    1. Bonjour Jérémie, bonne année!
      ce qui t’arrive m’est arrivé…
      monsieur lui dansait carrément avec d’autres filles 😉
      le truc… c’est que l’alcool fait faire n’importe quoi.
      si elle en es vraiment consciente, elle te pardonnera.
      je te suggère aussi de ne plus boire autant et de lui dire que tu ne boiras plus autant… puisque sous l’effet de l’alcool tu fais, et on fait TOUS des choses qui n’ont pas de sens…

  128. Bonjour,
    J’ai un peu de mal avec votre « Il/elle a été voir ailleurs. Vous souffrez mais…la personne infidèle est «  »la seule vraie victime » » dans l’histoire.
    Bonne journée

  129. Je me permet de remettre mon histoire ici pour tenter d’avoir une réponse à mes questions.
    J’ai 34 ans, lui 37, mariés, deux enfants. Ensemble depuis 17 ans. Pour la faire courte :
    Je découvre par hazard Que mon mari s’est ouverte une boîte mail secrète.
    Quelques semaines plus tard je regarde sur son ancien téléphone et il avait oublié de fermer cette boîte mail. Je découvre des photos plus qu’equivoque d’une fille Que j’ai déjà croisé! Il m’assure qu’il ne s’est rien passé, je le crois qu’à moitié.
    Quelques semaines plus tard ne tenant plus j’ai réussi à retrouver ses SMS supprimés.
    Et la horreur ça parle sexe stérilet préservatif… je reconnais plus mon mari…
    Il m’avoue avoir pris un café puis un Resto une fois en finissant par s’embrasser ce jour là…. puis il a tout arrêter.
    Il avait déjà tout arreter de lui même depuis 3 mois quand j’ai découvert tout ça. Son tord a été de garder ses photos un peu comme un trophée dit-il.
    Il ne m’a jamais donné de détails pour ne pas me blesser je pense. Mais les questions fusaient dans ma tête c’est douloureux.
    Malgré qu’il n’y est pas eu coucherie j’ai vraiment pris ça comme une trahison . Moi qui croyais que notre couple était si fusionnel… je ne dormais plus je ne pensais qu’à ça. J’ai décidé d’aller voir un coach de vie pour m’aider. La différence avec un psy c’est que c’est un réel dialogue une conversation avec des actions et des mentras pour avancer. Je ne voulais pas déclarer une maladie dû à cet état de stress intense que je faisais subir à mon corps.
    Je suis passé par une baissse d’estime totale de moi. Comment j’ai fait pour ne pas avoir vu?
    Puis je me suis remise en question? Pourquoi. A ce moment là je travaillais jours et nuits. Lui sombrait dans une dépression dû à dès souci de santé et de travail et certainement un manque d’attention. Il se sentait aimé mais pas désiré… mon amour pour lui est inconditionnel mais je ne lui montrais pas que j’avais envie de l’homme. Il ne savais plus trop qui il était… il se sentais dévalué. Il a pris des antidépresseurs la semaine qui suivit sa « rupture » si on peut appeler ça comme ça.
    Aujourd’hui j’ai pardonné je suis convaincu de son amour pour moi nous construisons une bulle avec nos enfants. Et sommes tres exclusifs, nous en avons besoin.

    Il y a quelques jours il m’a avoué prendre toujours des nouvelles d’elle. J’essaie de relativiser au maximum. Je me dis que s’il n’y a rien ça va s’éteindre comme un feu de paille. Si il arrive quelque chose j’aurais tout fait pour sauver mon couple cela voudra dire que nous sommes arrivés à la fin de notre histoire….
    Mais cette fille est là un peu comme une menace elle remet en question la confiance en moi en lui Que j’ai reconstruite.

    D’après vous dois-je m’inquiéter?
    Dois je lui demander plus d’explication, de couper les ponts?
    Je me sens frustrée de ne pas parler de cette histoire avec lui. J’aimerai un dialogue constructif aujourd’hui (cela fait 6 mois) un peu comme un bilan… qu’en pensez vous?

    La peur de la chose crée la chose.
    Alors je ne dis rien je suis présente et aimante mais j’avoue c’est pas facile tous les jours.
    En vous remerciant et tous mes vœux pour cette année.

  130. Bonjour Agnès,
    Bonjour à toutes et tous,
    Oui, c’est vrai que j’écris beaucoup. Un moyen d’exorciser mes craintes.
    La rupture définitive est plus compliquée que je ne le pensais en fait.
    Triste à dire, je ne m’en sors pas. Bien que nous ne vivions plus ensemble, mon épouse essaie encore de sauver notre couple. Mais de mon côté, comme dit précédemment, je n’en ai pas trop envie. Peut-être qu’avant son aventure, moi-même je ne croyais plus à notre histoire. Mais en même temps, je pense à mon fils.
    De plus, elle recroise le compagnon qu’elle avait lors de notre séparation (et moi aussi, j’avais quelqu’un) et j’ai l’impression que dans sa tête, l’histoire n’est pas finie. Tout comme moi dans une certaine mesure.
    Et cette situation me semble de plus en plus malsaine.
    De plus, j’ai de nouveau les images de son infidélité qui me reviennent après l’accalmie. L’inconscient chercherait-il à me guider ?
    Le simple fait de passer du temps avec elle me met dans un état…
    Comment lui faire comprendre que la rupture, je ne la veux pas contre elle, ou si peu, mais avant tout pour nous et pour moi.
    Et puis il y a notre petit Gabriel. Pas facile non plus.
    Enfin voilà. Ma décision est prise, c’est le comment faire qui me bloque.
    À bientôt de vous lire.

  131. Bonjour,
    de mon côté j’ai appris il y a 4 mois que mon mari m’avait trompé durant deux ans (de manière discontinue 7 ou 8 fois m’a t-il avoué, comme si cela changeait quelque chose). Cela a été un gros choc car c’était ma peur la plus tenace ( mon père a trompé ma mère quand j’était petite et je reste marqué par des souvenirs très douloureux). Je lui ai laissé le choix et il est resté. Au début il me disait que c’était que du sexe mais en fait il m’a avoué ensuite qu’ils tenaient mutuellement l’un à l’autre. Il sait que j’ai énormément souffert et il s’en veut. Il veut sauver notre vie de famille car nous avons une fille de 11 ans. Il m’a promis de ne plus jamais recommencer mais m’a avoué ne plus savoir s’il m’aimait suffisamment. Il ne me dit plus qu’il m’aime, nous faisons néanmoins des projets et envisageons même de déménager. Sa maîtresse habite à seulement quelques mètres de chez nous. C’est affreux car je sais qu’elle rode toujours et pour être honnête même si je veux lui faire confiance j’ai peur. Pensez-vous que son amour peux revenir après cette trahison qui a duré deux ans?

  132. Chère Monnier,
    peut-être devez-vous prendre du recul et réfléchir à ce que vous, vous voulez vraiment. Sans vous demander ce que lui souhaite, et s’il s’en veut ou non. C’est à vous de savoir si vous avez envie de continuer cette union avec cette souffrance et cette inquiétude perpétuelle. C’est à vous de savoir si vous êtes capable de continuer à aimer un homme qui vous a trompé pendant deux ans, et donc menti pendant deux ans, qui vous dit qu’il s’en veut mais ne sait plus s’il vous aime (le suffisamment est à zapper). qui envisage de déménager mais habite encore à quelques mètres de sa maîtresse. et qui ne vous dit plus qu’il vous aime. Posez vous les questions nécessaires, trouvez les réponses en vous même, et n’oubliez pas que respect et dignité sont aussi, sinon plus importants que l’amour. Un amour se reconstruit, se retrouve. Pour le respect et la confiance, c’est beaucoup plus compliqué. Force et courage.

  133. Bonjour, j’ai trompé mon mari il y a 4 ans. L’histoire est très compliqué trop longue à écrire aussi. Nous essayons de reconstruire. Décembre janvier , c’est à la fois l’epoque de l’adultère et aussi de notre anniversaire de mariage. Je sais qu’il m’aime, il me le dit. Il est bien et à la fois très mal avec moi. Il a toujours une immense douleur en lui qui ne s’efface pas. Il m’a avoué qu’il continue d’avoir une colère immense et même de m’insulter en lui même et l’instant d’après je suis son petit coeur et il ne peux s’imaginer dans moi. Il m’a dit hier vouloir se séparer pour ne plus souffrir. Je lui ai dit que s’il ne m’aimait plus, si même dans les aspects intimes il n’y avait plus rien je le laisserais partir mais là ce n’est pas le cas. C’est un véritable SOS que je vous lance. J’ai besoin d’aide nous avons besoin d’aide…

  134. Bonjour, je suis mariée depuis presque 12 ans j ai découvert il y a plus d un mois que mon mari me trompe et avec plusieurs personnes il cherchait à vivre plusieurs aventures en même temps, entre nous il ne se passait quasiment plus rien il n avait plus envie de moi et me rejeter à chaque fois que je voulais un gros câlin, j avais pourtant toujours chercher à comprendre son manque d envie sexuel et d envie de faire des choses à vec moi, mais il m expliquait que son travail lui génère beaucoup de stress et que ça ira mieux un jour… Bref. En découvrant sa trahison j ai voulu me séparer de lui mais il s est beaucoup accroché à moi il me dit qu il préfère plutôt mourir que de nous perdre nos enfants et moi oui car nous en avons trois, aujourd hui nous sommes encore ensemble mais je n arrive pas à tourner la page je pense qu un jour il recommencera j ai beaucoup de mal à digérer et je n y arrive plus je doute beaucoup en lui j ai plus confiance je n arrête pas de lui faire les poches je me suis transformée en  » détective  » je n arrête pas de l imaginer dans les bras d une autre et mon regard sur lui à changer je le voit comme un menteur il a plus de crédibilité à mes yeux pourtant je n imagine pas ma vie sans lui, aujourd hui je vie dans le doute je me dis qu il va recommencer un jour à fréquenter d autres femmes comme il a toujours fait, je ne sais pas trop quoi faire!!! J ai très peur de la séparation et je n’ai pas envie de faire souffrir mes enfants. Qu est ce que vous en pensez un homme infidèle pourra t il devenir fidèle un jour? J ai du mal à y croire. Merci d avance

    1. Bonjour Maria,

      J’ai vécu cela aussi après 11 années de mariage. Nous n’étions plus sur la même longueur d’onde et on s’était éloigné. Mon mari m’a trompée pendant trois mois. Mais, dès qu’il a décidé de nous choisir « nous », sa famille, il n’a plu jamais trahi sa promesse. Cela fait aujourd’hui trois ans et on se remet peu à peu.

      J’ai arrêté de flipper tout le temps, de le « fliquer » et peu à peu la confiance revient. Je ne peux te promettre que ce sera comme avant, aussi confiante en lui. Mais, avec le temps, je me rends compte que sa promesse est vraie. Il m’avait dit un jour « Je ne peux te promettre de retrouver notre couple d’avant, mais je te promets que je serai un meilleur mari et que notre avenir sera mille fois mieux ». C’est toujours le cas aujourd’hui .On a tous les deux été aidé, on a avancé et réparé ce qui était cassé. Je ne regrette pas de nous être battu pour nous, nos deux enfants même si je souffre encore parfois. Eh oui, sa maîtresse n’habite pas loin de chez nous.

  135. Bonjour Agnès,
    Bonjour à toutes et tous,
    Nous n’avons plus de nouvelles de Lloo. J’espère que tout va bien pour elle.

    Pour ma part, j’ai beaucoup de mal à mettre en oeuvre la séparation et le divorce. En effet, comme indiquè dans mes précédents posts, me retrouver seul devrait me mettre en difficulté, mais somme toute, comme le dira certainement Luis Garcia : mieux vaut être seul que mal acompagné. Je me mettrai au trekking alors.
    J’ai du mal à mettre en oeuvre la séparation car je pense à notre fils. Pas évident pour un loulou de 9 ans de voir ses parents se séparer comme cela. Pas évident non plus car mon épouse fait des efforts pour me reconquérir mais n’exprime jamais la moindre envie de se remettre en question ou de regrets. Pire, la dernière fois que nous en avons parlé, son infidélité était entièrement de ma faute… Pour ensuite me dire qu’elle n’avait pas voulu dire ça.
    Et au fond de moi, je pense que je pardonnerai un jour, mais continuer à vivre avec elle risque de me voir lui rebalancer sa conduite à la moindre dispute. Et, d’une part, j’en ai marre de souffrir, et d’autre part, je ne veux faire souffrir personne (sauf son amant, mais ça, faut que je me fasse une raison, c’est inutile).
    Je l’aime encore, mais plus du tout de la même façon. L’amour aveugle que j’avais pour elle, devient de plus en plus, de l’amitié. Donc, à quoi bon continuer.
    Si des personnes « cocufiées » ont la recette miracle ou des conseils à me donner, je suis preneur. Les personnes infidèles, si de votre coté, vous avez des idées, bah, je veux bien les prendre en compte aussi quand même.
    Bonne journée à tous et toutes.

    1. Bonsoir Laurent et bonsoir à tous,
      Et surtout merci Laurent de ton inquiétude, ça me touche beaucoup.
      En fait je suis restée à vous lire, tous, écrivant sur l’infidélité, en restant en surface pour ne pas replonger dans l’horreur de ces derniers mois, et surtout en ne voulant influencer qui que ce soit.
      Des nouvelles de moi ? D’abord je vais très, très bien. La page est complètement tournée, je ne peux plus parler du passé, car j’ai tout oublié. Comme si 20 ans de ma vie avait fondu.
      Ensuite je me suis mise sur les sites de rencontres. Moyen moderne de la vie d’aujourd’hui, pas si mal finalement, en sachant qu’il faut rire de certaines choses, gentiment.
      J’ai rencontré un homme magnifique avec qui je suis très heureuse, même si je pense que ce n’est pas pour longtemps, quoiqu’il est en train de me faire une déclaration ! Inespérée!…
      Mais je travaille déjà à une vie à plus long terme avec une autre personne.
      Pour tout vous dire, je suis vraiment bien maintenant, j’aime vivre seule, j’aime vivre mon amour torride, j’aime travailler à mon avenir avec une autre personne possible.
      Ca me fait mal de vous voir souffrir, mais je compatis tellement, j’ai tellement souffert aussi. Et certains d’entre vous supportent encore plus que je ne l’ai fait.
      Je le répète le bonheur est partout. Il n’y a pas qu’un homme, qu’une femme qui vous apporte le bonheur. J’en suis à mon 3e futur couple et, après avoir touché le fond, je vous dis c’est tellement riche la vie ! Profitez de nouvelles émotions, de nouveaux plaisirs, de nouveaux bonheurs.

    2. Bonjour,
      Elle n’exprime peut être pas de regret sur ce qu’elle a fait parce qu’elle avait besoin de ca pour comprendre certaines choses sur elle.
      On se rend compte de ce que l’on a quand on le perd….
      Et vous vous êtes vous remis en question vous et votre couple?
      Bon courage

      1. Bonjour Emilie,

        Désolé du délai de réponse. Problème informatique et grosse dépression. On dit toujours que les emmerdes volent en escadrille…
        Je ne sais pas si elle a fait ce travail. Je ne sais même pas si elle a compris certaines choses sur elle. En fait, elle refuse de communiquer sur ce sujet. Elle souhaiterait que, sans oublier, on passe à autre chose.
        Je peux l’entendre, mais je n’arrive pas à le faire. Et là, j’avoue que le problème vient de moi. Je sais ma part de responsabilité dans la faillite de notre couple. Cela est clair, je me suis surinvesti dans le travail et l’engagement public. D’où son sentiment d’abandon. Et il a suffit qu’elle côtoie ce gamin (pas loin de 17 ans de moins qu’elle) qui ne demandait que ça pour qu’elle craque. Donc, oui, de ce côté là, je pense avoir bien intégré.
        Maintenant, me remettre en question, oui, je l’ai fait, ou du moins en partie. Enfin, j’espère. J’avoue que je suis perdu. A chaque fois, je repense à ma vie. Je me suis surinvesti dans le travail car nous n’arrivions pas à payer nos dettes. J’ai vidé mon compte perso (mais nous avions un compte joint) pour lui acheter une voiture. La sienne avait lâché. Donc normal. Et mon engagement dans le public était, dans un premier temps, le moyen d’avoir un réseau et de décrocher un travail plus rémunérateur.
        En même temps, je ne me suis jamais fait plaisir, hormis mes quelques activités extérieures qui étaient plutôt un dérivatif. Tout compte fait, elle a agit de la même façon, mais en mettant en jeu la famille. Et oui, je sais, l’erreur est humaine. Mais dans mon cas, et je persiste et je signe, l’infidélité n’est pas dans mon fonctionnement et lorsque je dis que ça ne m’arrivera pas, c’est vrai.
        Ensuite, il y a une autre donnée à prendre en compte. Son infidélité est connue par beaucoup de monde et j’avoue que parfois, j’ai encore honte de sortir et de rencontrer des gens sur la ville où j’habite. Et ça, ça me blesse beaucoup. De plus, elle m’a indiqué ne m’avoir trompé qu’une fois, mais elle est restée ami avec ce gamin après. L’appelant même « beau gosse » et cela me met aussi un coup.
        Je pensais que divorcer était une chose facile, mais je n’y arrive pas malgré tout les posts précédents que j’ai laissé. Est-ce normal que 7 mois après je sois amené à encore réagir ainsi. Et question libido, c’est tombé à zéro. Le moindre contact avec elle me fait penser à ce qu’elle a fait. et là, je bloque complètement.
        Quant au couple, j’avoue que j’ai reproduit ce que j’avais comme modèle quand j’étais enfant. Et là-dessus, j’avais tout faux.

        Il y a deux jours, ma femme m’a lancé un ultimatum. En effet, elle me montre qu’elle m’aime, mais je pense mettre de la mauvaise volonté. Par exemple, lorsque j’ai mon fils (nous ne vivons pas ensemble, nous avons chacun notre appartement), elle s’adresse par texto, à nous deux, en écrivant « mes hommes », mais je ne peux pas m’empêcher de me répondre intérieurement « non, je suis un des hommes, pas ton homme ». Et cela me met encore plus en colère. Et c’est reparti pour un tour.
        Maintenant, cet ultimatum, je le comprends. Cela fait trois mois que je la fais attendre et quand nous nous retrouvons en famille, j’arrive à peine à lui adresser la parole.
        En effet, elle ne montre aucun signe de culpabilité (elle a reconnu qu’elle a fait une erreur uniquement sur le divan du psy). D’où ma colère qui grandit. Peut-être (sûrement même), m’aime t’elle, mais pour ma part, je n’en suis pas bien sûr. Et continuer ce petit jeu n’est pas très sympa de ma part.
        Il faut donc que je prenne une décision, mais je culpabilise un maximum. En effet, si nous nous séparons de bon pour cette fois, je vais me reprocher de ne pas avoir fait assez d’effort pour que l’on recolle les morceaux (et c’est ce que son amant m’a lancé : recollez les morceaux, elle vaut le coup – trés mauvaise idée d’ailleurs d’aller voir l’amant ou la maîtresse). Et je n’ai pas envie de la faire souffrir inutilement.
        Voilà, j’aimerai tout simplement pouvoir prendre une décision en dépassant mon égo. Et pour l’instant, je n’y arrive pas.
        Et vous Emilie, comment avez-vous fait ?
        Et Agnès, je vous en supplie, si vous avez des conseils à mettre en pratique, n’hésitez pas, car hormis son infidélité d’une fois, je n’ai rien à lui reprocher (sauf ses dépenses). Quand j’ai failli perdre mon travail, elle m’a soutenu, par exemple.

        Une dernière chose, des fois, je me dis : « reste avec elle et dès que tu te sentiras prêt, trompe la à ton tour pour qu’elle comprenne combien c’est destructeur » et je suis bien conscient que c’est une réaction pathétique et déplorable. D’ailleurs, je pense que j’en serais incapable.

        En tout cas, merci pour toute l’aide que vous pourrez m’apporter parce que j’ai l’impression d’être revenu dans les premiers jours où elle m’a avoué m’avoir trompé. Et je dois dire que mon psy ne m’est pas d’un grand secours.
        A bientôt de vous lire.

        p.s.: Petit message pour Lloo : je suis heureux que ça se passe bien pour vous. N’hésitez pas à nous faire un petit coucou de temps en temps.

  136. Bonjour,
    je viens de tomber sur votre article. Je cherche depuis 7 mois a « passer au dessus de ce qui s’est passer avec mon conjoint.
    L’année dernière il change de travail et reste 3 mois dans une entreprise. Puis il part dans un nouveau job. De là il veut continuer a voir ses collègues a homme et 1 femme( ils ne sont pas en couple). Donc de temps en temps ils viennent a la maison. Elle vient pour faire du jogging avec mon conjoint (malgré le fait que je lui dise que cela ne me plais pas de tout et que je lui exprime mes peurs) s’incruste régulièrement a table avec nous et nos 3 enfants.. je vois le comportement de mon conjoint changer, il change ses codes de telephone et reseau social.. je le surprend au telephone en cachette.. il efface toutes ses conversations avec elle.. bref je vois bien qu’il se passe quelque chose et lui en fait part.. mais bien entendu pour lui il n’y a rien..
    Au mois d’aout en epluchant sa facture de telephone je vois qu’il l’appelle tous les jours et qu’il lui a envoyer plus de 300 textos au mois de juillet.. Bien sûr la dispute éclate et il me soutient qu’il n’y a rien que c’est un moyen pour lui de se confier etc.. je n’en crois pas un mot. Il me dit que puissue ça me fait mal il arrette de parler a cette femme..
    Je vois qu’il se « calme » un peu avec son telephone mais je décide début septembre de fouiller dans son telephone et je tombe sur une photo datant de juillet ou cette nana est en petite tenue avec des poses suggestives.. j’ai l’impression a ce moment là que mon monde s’écroule..
    Lui me soutient qu’il n’y a rien eu entre eux, qu’elle lui a fait des avances qu’il a refusé.. je ne le croit toujours pas…
    J’ai appeler cette nana et l’ai insulter de tous les noms elle m’a répondu qu’elle regrettait ce qu’elle avait fait mais qu’il avait refuser ses avances en disant qu’il m’aimait… encore une fois je n’y crois pas… une femme n’envois pas des photos d’elle dénudée sans raison..
    Aujourd’hui il n’a plus de contact avec elle.. il fait comme si rien ne s’était passer.. me dis qu’il m’aime et me soutient encore et toujours qu’il n’y a jamais rien eu.. ça n’a jamais été un grand bavard, il ne parle jamais de ses états d’àme. Même en lui proposant de les écrire si c’est plus facile pour lui il dit que tout va bien et qu’il n’a donc rien a dire..
    Je n’ai plus confiance en lui et je ne peux m’empecher de surveiller son téléphone et d’avoir peur que tout recommence..
    Je passe mon temps a pleurer depuis 6 mois et n’arrive pas a me sortir tout ca de la tête.. quans il me surprend en train de pleurer il me demande ce qui ne vas pas mais je pars dans un monologue… ol n’a jamais de réponse, ne sais pas quoi me dire ou me répondre… c’est dur d’avancer et d’essayer d’arranger les choses seule alors qu’on est en colère contre la personne en qui on avait le plus confiance mais qui nous a trahi..
    Je suis partagée entre rester et essayer de voir si ça s’arrange et m’en aller pour essayer d’avancer.. au bout de 10 ans de vie commune la décision est très très difficile a prendre..

    Désolé pour ce long roman.. et merci de m’avoir lue..

    1. Bonjour Lina,
      Mon histoire ( Que j’ai raconté un peu plus haut) est similaire à la vôtre.
      Pourquoi vous n’avancez pas?
      Est ce que vous êtes persuadeé qu’il vous ment? Je sais aujourd’hui qu’il est possible d’avoir des dialogues très crus avec une fille que cette fille envoie des photos. Sans qu’il se passe rien… il a tres bien pu résister.
      Vous avez trois enfants. Est ce que le quotidien ne l’a pas emporté sur votre couple?
      Mon mari lui ne se sentait plus homme plus désiré et cette fille est tombé au bon moment.
      Personnellement cet épisode douloureux m’a fait comprendre énormément de chose sur moi mon mari et mon couple. Et bizarrement je crois qu’on est plus fort. J’ai gagné de sa part beaucoup d’estime car j’ai su etre compréhensive, me remettre en question. Aujourd’hui on est plus amoureux que jamais et rien n’est surjoué si il n’y avait pas eu cet épisode on aurait peut être ete droit dans le mur. Ce n’est peut être juste qu’une alerte pour vous remettre sur de bons rails.
      Je suis aller voir un coach qui m’a permis de regarder la situation avec un angle beaucoup plus large. N’hésitez pas à vous faire aidé même tous les deux. Il arriverait peut être enfin à mettre des mots sur ses pensées et actes…
      bon courage je sais que ce n’est pas facile.

      1. Merci Emilie pour votre réponse, oui comme vous le dites je n’ai plus confiance en lui, j’ai peur qu’il me mente encore..
        J’ai déjà peu confiance en moi a cause d’un passé un peu compliqué.. qui justement a influé sur notre vie intime.. et là ça a été un gros choc pour moi.. je lui ai fait confiance, il est une des rares personnes a connaitre mes « démons du passé »… on étaient très fusionnels tous les deux.. mais aujourd’hui mon regard sur lui a changé.. je l’aime c’est indéniable.. mais je ne sais pas si l’amour suffira a pardonné.. j’ai peur que ce soit la porte ouverte a d’autres tromperies.. a d’autres décèptions pour moi.. peut-on vraiment pardonner ? On alors on oublie jamais vraiment.. ?

  137. Bonjour Lina,
    Avez-vous fait un travail sur vos demons? J’en avais aussi. Et j’ai compris que je ne pouvais plus lui imposer ça. C’est une personne à part entière avec ses envies apres tout. On ne peut pas lui reprocher de s’être écouter un peu apres tant d’année à vous écouter vous. Il a ete tres égoïste certes mais d’un point de vue totalement objectif n’est ce pas compréhensible ? Je comprends tout à fait votre sentiment de trahison j’ai eu le même.
    Peut être que la solution de tout ça n’est pas en lui mais en vous. Faites vous aider vous aimez vous. C’est pas facile de trouver la bonne personne à qui parler les psy écoute mais ne dise pas grand chose. J’ai eu la chance de trouver un coach ou c’était plus des conversations avec des questions tres franches.
    De mon côté pour répondre à vos questions cela fait 6 mois que j’ai découvert tout ça. Aujourd’hui je ne lui en veux plus. Car j’ai compris qu’il a essayé de me parler à sa manière et Que je n’ai pas su écouter et comprendre ses désirs. Il a agit seul mais nous étions deux alors je sais que j’y suis aussi pour quelques choses. Je ne dis pas qu’il faut tout pardonner je parle de mon cas personnel. Si cela devait arriver encore une fois les choses seraient différentes parceque cette fois ci j’aurai tout mis en place pour Que ça marche et donc cela voudra dire qu’on est à la fin de notre histoire.
    J’ai appris que même dans les pires situations il y a toujours du positif. Il faut juste le trouver et se concentrer dessus.
    J’ai l’impression qu’on est un peu dans le même cas. Mon mari lui voulait juste se sentir désiré en tant qu’homme. Et avoir à faire à une femme qui s’assume en tant que telle et qui assume sa sexualité il avait envie pour une fois de se laisser guider.
    Aujourd’hui je m’assume beaucoup plus. Et je me rend compte à quel point j’étais éteinte avant mais je ne m’en rendais pas compte. Malheureusement il a fallu ça et c’est ce que je regrette le plus qu’il est fallu que mon mari aille voir ailleurs pour que je réagisse…
    Je suis aussi aller voir une sexologue c’est cher mais c’est un bon investissement pour votre couple mais surtout pour vous!!
    Affectueusement.
    Emilie

    1. oui j’ai fais un travail sur moi même à propos de ces « vieux démons ».. justement pendant cette période de doutes (au moment ou je soupçonnais quelque chose par rapport à son comportement mais n’avais encore rien trouver de concret) je m’étais beaucoup plus ouverte à lui et était beaucoup plus avenant etc du côté intime… alors du coup je me suis sentie doublement « humiliée » par rapport a sa trahison… ôté
      Aujourd’hui mon regard à changer, non seulement je lui en veux mais je me suis complètement « refermée » pour ce qui est de l’intimité.. ma libido est à 0.. malgré ses relances de ce côté là.. je n’ai pas envie…

  138. Bonsoir Agnès

    Je réponds au nom de Nathalie âgée de 32 ans . Mon mari a 38 ans. Il a 2 ans enfants ( mon fils de deux ans et une fille de 10 ans qu il a mis au monde avec une autre femme). On va avoir 3 ans mariage en Août et on est ensemble en 2012. Notre relation est en crise à cause de l’ infidélité de sa part puis il n accorde pas beaucoup de temps à sa famille surtout moi. il préfère passer son temps au téléphone. À chaque fois j essaie de lui parler il a tout foutu en l’air . Je veux qu il cesse de me tromper ,de m ‘ accorde un peu d temps puis me prouver son sentiment. Vu a son manque d attention et d’importance, je deviens trop jalouse. A chaque fois j essaie de lui parler , soit il ne veut pas me répondre soit il me ment ou me lance des propos malsains. Des fois ca m enerve et me permet de lui reprocher ou de lui dire combien je l aime. Des fois il me repond: » cesse de m’emprisonner. Je veux qu il accorde un peu d temps à nous et me combler de message d amour. Avant hier je lui ai parlé il m à dit vu à la tromperie de sa première femme il n’ va pas donner tt son cœur à une femme pour ne pas vivre des moments cruciales à nouveau. Il passe tt son temps hors de la maison. Finalement je n sais pas quoi faire

    1. bonjour Naly,
      comment était le début de votre relation?
      ma question peut te sembler bête… mais a-t-il déjà démontrés des sentiments envers toi?
      je dis cela parce qu’il semble très froid… dis-nous s’il a toujours été ainsi… ou s’il était plus démonstratif au début.

  139. Bonjour Agnès

    Il était tres demonstratif , amoureux, toujours prêt a se sacrifier pour moi et sensible. On avait une tres bonne relation tout au début qui basait sur la communicationet le respect. Il faisait TT a son pouvoir pour me plaire. Il ne voulait pas au on aille dormir sans se réconcilier après une dispute. A ce moment je pensais que le paradis était sur terre tellement mon bb appris soin de moi de manière sentimentale. TT se bascule après mon accouchement et devient pire avec cette nana au il a en ce moment. Hier soir j lui ai invité a sortir. Il a accepté mais il était si joyeux. A chaque moment il essaie de contrôle son téléphone

  140. Laurent, Je suis vos messages de près, on a été tellement proches par la situation originelle. Mais j’ai choisi une autre voie, le pardon et la coexistence étant impossibles pour moi. Je ne supporterais pas toutes vos douleurs, aussi j’ai choisi de vivre quelque chose d’imparfait pour le moment certes, mais plein de petits bonheurs et surtout sans souffrances.
    J’ai aussi eu la chance de trouver quelqu’un qui à l’époque a su m’épauler de loin, et cela m’a sauvée. SI vous voulez en parler de façon plus directe, vous pouvez me joindre à cette adresse créée juste pour vous permettre de me joindre (si Agnès le permet, je crois qu’il y a urgence) lloolloo4658@gmail.com si je peux être, pour vous, cette personne qui m’a aidée à distance, si cela peut vous aider. Vous ne devez pas plonger comme vous le faites, et ça me fait tout de même « un peu » mal de vous voir souffrir à ce point. À bientôt peut-être, mais ne vous sentez pas obligé. Amicalement. Lloo

      1. De rien Agnès, j’ai de l’empathie je crois et si ça peut en soutenir quelques uns… c’est sans aucunes prétentions.

  141. Bonjour Lloo.
    Merci beaucoup. Je suis très touché par ce geste. Je n’hésiterai pas à vous contacter.
    En effet, je n’arrive pas à trouver les ressources nécessaires pour évoluer. Mon psy me confirme que j’ai bien avancé sur ma vision du couple, mais plus difficilement concernant ma situation. Rien n’est simple.
    Encore une fois, un grand merci à vous.

    1. Bonsoir Laurent,
      Vous pourrez parler de vous, de vos douleurs, de vos tortures, essayer d’y remédier.
      Nous pourrons échanger de façon plus réaliste, sur ma situation passée et son évolution.
      Pour vous, nous pourrons envisager toutes les solutions : les bonnes-mauvaises, les mauvaises-bonnes, et trouver la bonne.
      Vous pourrez parler de vos douleurs, de vos tortures, essayer d’y remédier.
      J’aimerais surtout que la solution s’impose un jour à vous sans contre-jour, droit devant vous, sans regrets ni remords, comme elle s’est imposée à moi, après trop de souffrances inutiles peut-être, mais nécessaires à ma décision.
      Vos souffrances font partie de votre cheminement., ne les regrettez jamais.
      A bientôt.
      Lloo

  142. Bonjour ,

    J’ai eu une relation avec un de ses amis, sa c’est passé qu’une seul fois et j’ai tout de suite regretté, je ne comprend pas mon geste, car je suis folle amoureuse de mon mari. J’ai eu un moment de faiblesse car dans mon couple tout n’allais pas très bien quand je l’ai trompé.
    Cela c’est passé il y ‘a 7 mois et je n’ai jamais eu le courage de lui avouer, malheureusement, il a été informer de cette situation la il y a 4 jours… Il été fou de rage, il a voulue que je lui raconte comment cela ses passé et je lui ai dit toute la vérité, dur pour lui de me croire il pense qu’il c’est passé beaucoup plus de choses que je lui dit. Il été décide à partir en me disant qu’il allais faire c’est affaires et retournée chez ses parents. le weekend est passé on a discuté, il ma repris dans ses bras a même dormi avec moi. Problème depuis qu’il a pris le boulot lundi il m’envoie des sms en me disant qu’il n’arrivera pas a passé le cap, que c’est horrible ce que je lui ai fait et qui préféré ce reconstruire tout seul. Car il s’imagine la scène dans sa tête et n’arrive pas a avancer comme sa. Je n’arrête pas de lui répondre que j’ai fait une erreur que je le regrette pour lui c’est trop tard. J’espère tellement qui revienne, qui me pardonne, je suis prête a beaucoup de choses, mais je ne sais même plus quoi lui dire. J’ai besoin de conseil
    Merci

    1. Serre les dents et supporte ! Et la prochaine fois évite de te croire dans un film. Quand on aime on ne va pas b…ailleurs, tant qu’on est en couple. Il va te pardonner, mais ça va prendre des mois, voire des années. Et tu as brisé la confiance; irrémédiablement. Il va aller voir ailleurs à son tour, pour se prouver que lui aussi il peut, pour se venger, pour te faire mal. Il va te le faire savoir, et te dira « voilà ce que ça fait ». et seulement alors, peut-être, il te reviendra. ou pas.
      Lucie Garcia.

  143. Bonjour à tous,

    Je suis tombée sur ce site car je suis en pleine réflexion et je cherche les conseils, les réponses un peu partout.
    Pour vous expliquer mon histoire, cela fait plus de deux ans que mon ex m’a trompée. Nous avons rompu et il a continué sa « pseudo » histoire avec l’autre personne. Je dis « pseudo » car il n’a jamais été amoureux, leur histoire n’a jamais été rose.
    De mon côté, j’ai tenté de tourner la page, d’avancer. Je ne pouvais pas lui pardonner, je lui en voulais tellement de la souffrance que je vivais. Quelques mois après, j’ai rencontré quelqu’un, j’ai construit un histoire sans y être complètement bien. On se disputait souvent et je n’arrivais pas à être 100% moi même. Je me suis tout de même accrochée à cette relation, j’aimais vraiment beaucoup ce garçon mais quelque chose clochait.
    Durant la relation, je pouvais rester longtemps sans penser à mon ex. Les mois ont passé, je ne souffrais plus mais je ne l’oubliais pas totalement. Je pensais une fois à lui de temps en temps, je savais ce qu’il devenait par des amis en commun. Je pensais réellement être passée à autre chose, je voulais avancer avec mon compagnon du moment et construire une belle histoire qui au final m’a fait beaucoup de mal (disputes, crises entre nous).

    Depuis peu, j’ai appris que mon ex m’aimait toujours, qu’il n’avait jamais su m’oublier ou passer à autre chose. Il est détruit (même 2 ans après).
    Je me rends compte qu’il est toujours important pour moi et que je ne l’ai jamais oublié.

    A présent, mon coeur est en plein doute : retourner vers mon ex qui je le sais, veut toujours de notre relation ou continuer sur ma lancée de passer à autre chose et de ne pas revenir sur ma décision post-rupture.

    Est-ce possible de reconstruire quelque chose? Peut-on vraiment oublier l’infidélité malgré l’amour? D’assumer les avis des amis et de la famille? Est-ce de la nostalgie de ce premier amour plus que de l’amour réellement? J’ai tellement de questions en tête, je ne sais pas comment trouver les réponses.

    Est-ce que quelqu’un a déjà vécu une situation similaire?

    Merci beaucoup

    1. Bonjour, ma situation est très différente de la vôtre car je n’ai pas eu le courage de quitter mon mari suite à son infidélité d’il y a presque trois ans.

      Maintenant, est-ce un acte de faiblesse ou de force de prendre telle ou telle décision ? Le amis peuvent écouter, émettre un conseil s’il y a une demande de votre part, mais ne peuvent que vous soutenir dans toutes vos décisions et en aucun cas vous juger.

      Si vous revenez avec votre compagnon vers qui vous semblez très attachée, c’est du jugement dont vous devrez vous méfier. N’y prêtez pas une trop grande attention au risque de vous détruire peu à peu. Prenez votre décision en votre âme et conscience. Mais, pour l’avoir vécu, je sais que ce n’est pas facile. Parfois, le coeur a ses raisons que la raison ignore. Si vous l’avez dans la peau comme mi et que vous sentez qu’il est possible de reconstruire votre relation, faites-le car vous risquez un jour de le regretter de ne pas l’avoir fait. Il n’y a rien de pire que les « et si … ».

      Personnellement, j’ai eu beaucoup de mal à lui faire de nouveau confiance mais, avec beaucoup de temps et d’amour, nous sommes ensemble et notre amour est encore plus fort qu’avant. Comme il me l’a promis un jour, notre relation est encore plus épanouïe et notre complicité est encore plus forte.

      Ayez confiance en votre coeur, il vous guidera dans vos décisions. Le bonheur est parfois dans des décisions improbables pour certains. Si j’avais écouté mes amis, je serai maman divorcée à cette heure. Mais, je ne regrette pas d’avoir fait la sourde oreille à certains ! Je suis éperdument amoureuse de mon mari, je ne regrette pas d’être restée et de m’être battue pour nous. Je sais au fond de mon coeur que je n’aurai jamais pu l’oublier…

      Bonne chance et si besoin , je suis à votre écoute.

  144. Bonjour Agnès,
    Bonjour Lloo,
    Bonjour à toutes et tous,

    La suite des péripéties… Comme vous avez pu le lire, j’essaye de reconstruire quelque chose avec mon épouse qui a été infidèle.
    Une situation en dent de scie avec des « un coup je divorce » et des « un coup je divorce pas ».
    Là, je viens de manger un missile.
    Nous avions décidé, lors de notre tentative de retrouvaille, de stopper nos contacts avec nos ex-partenaires que nous avions rencontré lors de notre séparation.
    Pour ma part, j’ai stoppé tout échange avec Sandrine (ce qui me semble normal car sans être malsain, c’est du moins non facilitant) et mon épouse s’y était engagé aussi. En effet, nous étions d’accord que c’était un gage de confiance qu’elle me donnait, une « sécurité », en quelque sorte.
    Cependant, elle m’a avoué encore être en contact avec lui.
    D’après elle, ces échanges sont amicaux et elle lui demande des conseils concernant comment faire pour rester ensemble, elle et moi.
    Pour moi, c’est un nouveau coup bas. Je ne comprends pas son comportement. A t’elle besoin d’être rassurée par le regard et l’interaction avec d’autres personnes masculines, ou n’a t’elle pas fini son histoire avec cet homme ?
    Là, j’ai vraiment besoin d’aide.

    Vous remerciant.
    Laurent

    1. Je pense qu elle se sent valorisée… Si elle a besoin de se sentir encore désirer par son coup de coeur… dans forcément l aimer ou vouloir renouer…. je pense qu elle doit peut être avoir personne a qui exprimé ou demander conseil……. si elle a d autres personnes à qui se confier et qui sont au courant la attention…. sinon n ayez crainte….

      J aurais besoin d un avis d homme pouvez vous me donner votre conseil…
      j ai ecrit sous le nom lolo en couple suis 11ans avec un ptt de 3ans.
      Merci d avance

      1. Bonjour Lolo,

        Je peux effectivement vous donner des avis. Des conseils, je ne sais pas. Je suis encore un peu en plein dans « la » situation. Mais si je puis répondre à quelques interrogations, ce sera avec plaisir, vraiment.
        Lloo m’a beaucoup aidé (un grand merci). Si je peux à mon tour aider quelqu’un, dans ce genre de situation, il faut une personne « à distance » pour pouvoir écouter sans juger.
        A bientôt.
        Je vais créer un mel et vous transmettrai l’adresse dans un prochain post. Bien entendu, si Agnès est d’accord…
        Laurent

        1. Merci Laurent de prendre « ma » suite.
          J’avoue ne plus avoir le courage de lire les histoires de chacun.
          J’en ai trop bavé, c’est trop de souffrances.
          Je tourne la page.
          Bravo à tous ceux qui réussissent.
          Lloo

        2. Merci Laurent je suis perdue personne a qui me confier ou m aider. Et maintenant il parle mariage…il le dit m aimer plus que tout etc… je lui reponds pourquoi? Avant non? Vraiment je suis perdue il m en a fait baver… je sais pas quoi faire… de l aide svp…

          1. Bonjour lolo, oui, c’est difficile. Ça, je peux le comprendre. Je suis passé par là. M’entendre dire « je ne veux pas te perdre » et l’envie de répondre « c’est déjà fait »… Avec l’amour tout est compliqué. Si Agnès le permet, voici mon adresse mail : l.elie700@laposte.net . cela sera plus simple pour communiquer.

  145. Bonjour,

    Je suis en couple depuis 3 ans, et il y a deux ans quand nous avons vécu une période très difficile (pour déplacement et donc éloignement pendant 6 mois). J’ai appris en fouillant dans son téléphone qu’il m’a trompé, alors qu’il m’a toujours nié le contraire quand je lui disais que j’avais des doutes. Encore aujourd’hui alors que j’ai lu noir sur blanc qu’il est allé voir ailleurs il persiste à me dire qu’il n’a rien fait. Je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas si je dois le quitter ou lui pardonner. Cela me rend malheureuse, et je n’ose me confier à personne à cause de la honte que j’éprouve. Je suis tellement triste et perdue…
    Je l’aime et je le déteste en même temps, je sais pas ce qui me fait le plus mal, l’acte ou les mensonges… Certes notre relation a évoluée depuis ces deux ans, mais Est-ce qu’elle est sincère finalement, ne va t’il pas recommencer un jour ?
    J’ai envie de pleurer toute la journée, j’ai cette boule au ventre qui ne veut pas partir, et je ne fais que d’y penser 🙁

    1. Je tiens à préciser que je viens de tomber sur les messages il y a deux jours, de ce qu’il s’est passé il y a deux ans…

  146. Bonjour Marie,

    J’ai découvert que mon mari m’avait trompé, 1 an après et j’avais envie de partir. Je détestais mon mari j’avais envie de le frapper et je l’aimais à la fois. J’ai décidé d’essayer de reconstruire mon couple. J’ai douté de cette relation qui ne voulait plus rien dire. Ca fait aujourd’hui 15 mois que je l’ai découvert et je t’avoue que ce n’est pas facile tous les jours. Il n’y a que toi qui a la réponse.
    Ce qui m’a aidé c’est les excuses permanentes de mon mari, les efforts qu’il fait depuis que je le sais pour me montrer à quel point il est désolé et à quel point il m’aime. Les premiers moment c’était compliqué car tu ne penses qu’à ce qui s’est passé, à l’autre. Tu aimerais tout savoir pour te guérir car tu as mal, si mal que c’est insupportable. Aujourd’hui je m’aperçois que moins on en sait et mieux c’est. Il y a eu de gros moment de doute, je me sentais trahie, humiliée, sale. J’avais perdu confiance en moi et j’étais tellement en colère que je voulais frapper l’autre. je me suis recentrée sur moi et j’ai pris soin de moi. J’ai fais ce que j’avais envie c’était devenu ma priorité. Pour moi, mon couple ne passait plus en priorité car je ne savais plus où j’en étais. Mon couple avait explosé, je n’avais plus confiance en mon mari, c’était un menteur.
    Pour reconstruire son couple il faut y croire et être deux. Il faut réussir à lui pardonner. Je ne sais pas si j’ai réussi à pardonner à mon mari mais je n’oublierai jamais. dès qu’un détail me rappelle l’infidélité ma blessure recommence à saigner. Maintenant je pense qu’il faut du temps pour que la douleur s’estompe et que la plaie guérisse. Malheureusement ce qui est fait est fait, nous ne pouvons pas effacer, il faut vivre avec et rien ne sera plus comme avant malgré tout. Ce qui est cassé ne pourra jamais se réparer.
    Après 15 mois c’est encore douloureux, la plaie n’est toujours pas refermée. Il y a des jours ou tout va bien et des jours où je doute, où je me demande si j’ai bien fait de rester. La douleur est moins intense. Moi je me sens bien dans ma peau et dans ma tête. Je sais que j’ai eu des torts dans cette relation qui n’allait plus mais je peux me regarder dans le miroir car je n’ai jamais trahi mon mari et je n’ai jamais eu envie de le trahir. Je me sens plus forte aujourd’hui et nous arrivons à faire de nouveaux projets même si c’est dur de refaire confiance. La vie est courte, il faut faire des choix et le choix entraine un renoncement à quelque chose.
    J’espère que je t’ai aidé.
    Bon courage à toi.

    1. Bonjour Kiki75,

      Vous avez tout résumé, tout ce que je ressens, dans quel état d’esprit je suis… J’ai l’impression de me lire en lisant vos écrits..
      Chaque moment de répit dans ma journée j’y pense, le soir avant de me coucher j’y pense, j’y pense quand il m’embrasse et quand il me touche.. C’est tellement difficile tout cela. Rien que de vous répondre et d’y repenser, mes larmes coulent à nouveau..
      Au jour d’aujourd’hui je suis tellement perdue, un tas de questions se pressent dans ma tête et je n’ai aucune réponse. Je l’aime autant que je le déteste comme vous l’avez dit vous aussi.
      Et bien sur j’ai peur qu’un jour il recommence quand on traversera peut-être à nouveau une période de crise.. Et dans tout ça ce qu’il me fait mal aussi c’est que sa sœur le poussait à faire ces choses, moi qui pensait qu’elle m’appréciait je m’aperçois que tout ça n’est mensonges finalement. Il me dit sans cesse qu’il faut que je me remette dans le contexte, qu’il lui disait qu’il était malheureux etc… Mais je suis désolée, jamais je ne pousserai quelqu’un dans les bras d’un autre si l’on me demande conseil, ça me paraît tellement logique.
      En tout cas votre réponse me fait du bien, je sais que je ne suis pas la seule à qui cela arrive et qu’on peut surpasser cette immonde chose qui nous tombe dessus et essayer de continuer à avancer malgré la douleur…
      Au plaisir de vous relire, et merci encore énormément.

  147. Bonjour Marie,

    Je suis contente que cela te fait du bien. Ce site m’a permis de parler de ma douleur et de mon problème sans que personne ne sache. Très peu de personne le sait encore aujourd’hui et je te conseille de le dire à moins de monde possible. Au début, je me voyais comme la cocu dans les yeux de toutes les personnes que je rencontrai mais j’ai réussi à passer au dessus de tout ça même si j’y pense parfois. Et moins il y a de personnes au courant et plus tu guériras. N’écoutes pas les autre, n’écoute que toi. Il n’y a que toi qui compte.
    Qui sont toutes ces personnes autour de nous (famille, ami..) pour avoir le droit de nous juger. Nul n’a le droit de juger car personne n’est à l’abri !
    Quand à ta belle sœur, si c’est la vérité qu’elle l’a poussé dans cette voie, elle n’était certainement pas sincère avec toi. Tu ne vis pas avec ta belle famille.
    Ecarte tous les gens qui te juge et ne garde ceux qui sont sincères avec toi.
    Quand à la reconstruction de ton couple, si cela fait quelques jours que tu le sais, et que vous avez décidé ensemble de reconstruire alors saches que ça va être très dur. Le plus dur n’est pas derrière toi.
    Il va falloir que tu te remettes en cause pour savoir ce qui n’allait pas chez toi et reprendre confiance en toi. Il y a des jours où tout va aller et tu ne penseras pas à tout ce qui t’arrive et des jours où tu te disputeras avec lui car tu voudras parler de ce qui s’est passé encore et encore et lui ne voudras plus. Toi tu voudras soulager ta douleur et te rassurer. Sauf que lui se sent tellement mal qu’il aimerait oublier. En lui rappelant tu le mets mal à l’aise et tu le remets dans sa position du coupable. Pour lui c’est du passé, il a tourner la page.
    C’est un passage que tu vas passer avec des disputes, des doutes et des remises en cause.
    Je te conseille d’essayer de t’occuper au maximum, ne reste pas toute seule sans rien faire. Trouve toi des choses à faire : des sorties avec des copines, une nouvelle passion…
    Si tu as des enfants sors avec eux, fais des tas d’activités avec eux. Tout ça afin que tu ne penses pas au passé. Et si parfois tu y penses, recentres toi sur toi même et essaies de penser à quelque chose qui te rend heureuse et tu verras ça passera… jusqu’à la prochaine fois.

    Le plus dur au début c’est le soir au moment du coucher. J’ai pleuré souvent, mais je me ressaisissais car il faut aller de l’avant et ne pas s’apitoyer sur son sort.

    Comme toi, j’ai peur encore aujourd’hui qu’il recommence mais cette expérience m’a fait grandir et m’a fait prendre conscience que rien est acquis. J’ai 2 petites filles qui ont aujourd’hui 8 et 5 ans et elles ont souffert de me voir malheureuse et de pleurer. Elles savent car nous n’avons rien caché à nos enfants mais savoir qu’elles ont soufferts, me rend plus triste et forte car si cela devait arriver encore une fois, je partirai. Je le dois à mes filles et à moi-même aussi.
    Tu vas forcément rencontrer des personnes qui te diront « et bien si mon conjoint me trompe je le vire de la maison ». C’est facile à dire quand cela ne nous arrive pas. C’est ce que je disais avant !

    Je suis de tout cœur avec toi si tu as besoin de te soulager en écrivant et bien n’hésite pas. si je peux t’aider à soulager ta douleur par mon expérience, je serai ravie.

    A bientôt

    1. Merci pour cette belle réponse, cela me fait vraiment du bien de lire tout ça, et de voir que quelqu’un a partagé la même mauvaise expérience, et a ressenti exactement la même douleur. J’essaie d’en parler le moins possible en effet, car je n’ai ni envie d’être jugée, ni envie qu’on le juge, même si de mon côté j’aimerai des fois lui faire tellement mal que ce qu’il m’a fait…
      Encore hier soir je suis restée calme, et j’ai essayé de le faire avouer, mais rien n’y fait il ne lâche pas le morceau, pourtant je sais ce que j’ai lu et ce que ça engendre… Je crois que ça me fait d’autant plus mal mais bon, je crois qu’il est tellement buté qu’il n’avouera malheureusement jamais. Quand je vous écris j’ai mon estomac qui se serre, et l’impression d’être oppressée. C’est vraiment terrible ce que l’amour et la déception peuvent nous faire connaître comme maux.
      Je n’ai pas d’enfants pour l’instant, car il a 4 ans de moins que moi (j’en ai 29 cette année) et jusqu’à présent il était encore étudiant… Et d’un côté je me dis heureusement, parce que je vous avoue que je l’aime à en mourir mais que je doute, je doute de tout…
      Je sais qu’à l’époque, la distance qui nous avait séparé durant ces 6 mois n’avait pas aidé notre couple, bien au contraire, c’était disputes sur disputes, et on ne s’était quasiment pas vu durant les 6 mois, mais moi malgré j’ai tenu, je ne suis pas allée voir ailleurs bien au contraire, je m’étais rendue malade de tout ça..
      Et puis je me dis qu’il a un lien très fusionnel avec sa sœur, et moi je ne peux vraiment plus la voir, alors Est-ce que je fais bien de rester ? Ou tout nous sépare ?

      Je ne sais pas… Je ne sais plus, mais merci infiniment pour vos mots…

      1. Bonjour à vous,
        Je lis vos histoires et vos mots reflètent ce que je vis. La s****e avec qui il ma trompé m’a contacté pour tout me dire. Nous sommes ensemble depuis 4 ans sans enfants, nous avons tout quitté ensemble pour aller vivre dans un pays au bout du monde. Il est rentré deux semaines en France et il ma trompé avec elle, une ex (dont le jour de la saint Valentin). Ça faisait un an qu’ils se téléphonaient quasi tous les jours dans mon dos, et avant en France ils s’étaient vu 3-4 fois comme a des rencards. Il lui demandait de la rejoindre ici, été lui avait fait croire quon etait séparés. Puis en rentrant de France, il a arrêté de lui donner des nouvelles et elle est venu tout me dire.
        Jai tout quitté avec lui il y a un an pour venir ici et aujourd’hui je me sens seule ici, trahie, humiliée.
        Il ne fait que de s’excuser et dire qu’il regrette, qu’il a eu un électrochoc et qu’il me prouvera qu’il n’aime. Comment le croire ?
        Je sais que je le pardonnerai jamais, il ma tellement déçue. Je pensais notre couple plus fort que ça malgré nos innombrables engueulades.
        Je suis perdue, je ne sais pas quoi faire aujourd’hui. J’ai besoin d’aide! Mes amies me jugent et me disent de le quitter. Moi je sais plus si cest lui que j’aime ou si c’est la peur d’être seule qui me ferait rester.
        Qu’en pensez vous ?!

        Je suis tellement déçue et détruite. Toutes mes valeurs de couple ont été réduites à néant en un instant….

          1. Bonjour Marianne,
            j’aimerais te soutenir à 100 % présentement mais 8 personnes ont demandé le coaching de 31 jours que je propose et donc pour le moment je suis engagée à faire de leur problématique ma priorité… il reste encore 2 places pour ceux qui sont intéressés.

          2. Coucou
            C’est super qu’il aille voir quelqu’un ça va lui faire prendre conscience de beaucoup de chose. Mais tu devrais peut toi aussi y aller. Moi j’y suis aller j’avais besoin d’un regard objectif. J’ai pris un homme expres. Il m’a permis de reculer de la montagne et de la voir grande qu’elle n’était… de relativiser de se rendre compte Que la vie est longue Que la vie ce n’est pas les contes et les films d’amour Que l’on peut regarder enroulées dans une couverture.
            Bon courage.

          3. bonjour Emilie;
            je prépare en ce moment une aide pour tourner la page après l’infidélité,
            merci pour ce message que tu as laissé car je vais m’en inspirer,
            merci beaucoup

        1. Bonjour Marianne,
          Je suis navrée de lire ce qu’il t’arrive tu rentre dans une période pas simple et douloureuse.
          Certes il a fait une erreur la question est est-ce que cette raison vaut le coup de tout foutre en l’air?
          Tu dis « malgré nos innombrables engueulades » ne s’est-il pas réfugié dans cette relatio avec son ex parce qu’il était perdu incompris?
          Elle a fait une énorme erreur en te disant tout il va la haïr pour ca. À toi de choisir soit tu la laisse gagner et tu pars. Soit tu reste et tu sauve ton couple. À toi de te poser les bonnes questions par rapport à votre histoire. Si au fond de toi tu sais qu’il est toujours amoureux de toi.
          Écoute le sans juger. Essaie de comprendre pourquoi il en est arrivé la en oubliant ton ego. Soit tu admettras que toi aussi tu as des tords soit tu en conclueras qu’il s’est joué de toi… mais c’est avec toi qu’il a voulu partir à l’étranger… réfléchi bien.
          Tout ce que moi j’ai appris c’est que dans un couple on est deux et qu’on ne se rends pas toujours compte comment l’autre pense ou perçoit nos actes. On croit bien faire et puis en fait non…
          Essayez de parler calmement en oubliant vos égos en analysant la situation en essayant de vous faire comprendre l’un l’autre. Allez voir quelqu’un si besoin. Mais ne prends pas de décision trop attive.
          Plein de courage!

          1. Merci Émilie pour tes mots qui me font du bien. 🙂
            C’est marrant mais tu me dis des choses qu’il me dit. Comme le fait de s’être réfugié dans la relation avec cette fille pour fuir nos conflits, qu’il était perdu… En fait c’est tellement difficile à imaginer car même si je vivais mal certaines choses dans notre relation, jamais je me sentirai capable de faire ce qu’il m’a fait.
            Il a quitté la maison pendant trois semaines pour qu’on puisse réfléchir. Il est désormais revenu pour quon essaye d’affronter ça ensemble et pas tout balayer trop rapidement, mais je sens que quelque choses est brisé entre nous. J’arrête pas de l’imaginer avec elle, je ne supporte pas un signe de tendresse. J’y arrive pas du tout. Jai l’impression qu’il essaye de faire comme si de rien n’était. Il voit désormais une psy. Mais tout de même au quotidien, il parle beaucoup mais rien ne change.
            Je le vois ps se battre pour sauver quelque chose. Moi j’ai changé, je suis agressive et je le regarde plus comme avant. Je doute vraiment de mon amour…. je ne sais pas comment avancer

  148. Bonjour Agnès, bonjour Lloo,
    Un petit mot et un petit coucou pour vous donner des nouvelles.
    Et bien, j’ai décidé d’essayer de pardonner à mon épouse. Après tant de doutes… Nous avons mis les choses à plat. Cela n’a pas été simple.
    Nous reprenons la thérapie car j’emets encore quelques doutes sur « ou elle en est » avec cette triste et terrible expérience.
    Pour ma part, j’ai fait un point sur ma responsabilité (et pas ma culpabilité car ce n’est pas moi qui ait fauté, disons que je n’ rien fait pour que l’infidélité de ma femme n’arrive pas mais ça s’arrête là).
    J’ai enfin compris que l’amour est imparfait (on dit que les femmes rêvent du prince charmant, il y a des hommes qui rêvent aussi de la princesse charmante).
    J’ai aussi compris ce que pardonner sans oublier voulait dire. Pas facile non plus.
    Nous allons reprendre un appartement à deux et vendre notre maison. Repartir de zéro. Par contre, les choses sont claires : j’ai été très malheureux une fois, je ne le serais pas deux fois. Si je suis de nouveau obligé de faire passer mes rêves en second voir troisième plan, alors là, c’est au revoir.
    Maintenant, aléa jacta est.
    Courage à toutes et tous qui devaient affronter ce torrent de douleurs, je vous confirme que le temps aide et prenez soin de vous.

    1. Bonjour Laurent!
      Vous pouvez etre fier de vous!
      Ca ne sera pas toujours facile mais vous seriez parti vous auriez toujours regretté de ne pas avoir donner une chance à votre femme. Je crois qu’oublier son ego comprendre l’autre et pardonner ca c’est le vrai amour.
      Et puis si elle a garder contact avec son amant c’était peut être pour elle la seule personne qui pouvait la comprendre sans la juger… c’est dur pour notre ego mais c’est comme ça…
      J’ai une question pour vous? Qu’est ce qui ce serait passé si rien ne c’était passé? N’auriez vous pas continuer à vivre l’un à côté de l’autre un peu tristement? Prenez ca comme une chance de nouveau projet de nouvelles choses à partager. Certaines choses vont vous semblez bien futiles apres ca…
      J’espere que tout ira bien pour vous et je vous souhaite beaucoup de bonheur!

  149. Jones.. vous pouvez pas tous arrêter d’essayer de faire du profit sur le malheur et la tristesse des autres en leur faisant croire monts et merveilles c’est du n’importe quoi et ça c’est ce qu’on appelle de l’escroquerie à bon entendeur.

  150. Bonjour je suis nouvelle, désolé si je post ce message au mauvais endroit. J’ai 34ans marier depuis 10ans. J’ai été infidèle. Mon mari la découvert y a un mois. Il a réussi à me pardonner. Nous avons parler de cette erreur, de cette trahison. Aujourd’hui nous vivons comme ci rien n était. Sauf parfois il se renferme (quand il doit penser à quelques chose) , mais ça arrive pas souvent. Le soucis c est moi. Je souffre de mon erreur. J’ai peur quil me quitte. J’ai besoin constamment de câlin. De me coller à lui. Je souffre quand je le regarde. Je culpabilise énormément. Je pensait que l infidélité touchait toujours la victime. Mais en faite ça touche les deux. Je peux plus me regarder sans penser à ce que j’ai fais. Je me sens moins que rien. Je sais pourquoi j’ai fais ça. J’en ai parler à mon mari qui la compris. Mais moi je me pose tjs la même question. Pourquoi ais je fais ça !!!?? Aider moi svp. Je veux être heureuse avec mon mari. Être bien dans ma peau.J y arrive plus. Je fais semblant d aller bien de sourire. Mais je pleure chaque jour.

  151. Bonjour lilie .
    Moi je suis dans l’autre cas si il a accepté de te pardonner faisant autant. …
    Évité de trop te coller à lui.. surtout si avant tu le faisais pas autant…. quand tu vois son regard partir dit lui je suis désolée pour tout ce que j ai fait.. on se lassera jamaus de l entendre… si il peut tourner la page en étant le cocu fais pareil…. ou quitte le.. mais n en fait pas trop… car le jour ou y aura moins de câlin ou bisous on se dira ca y est ca recommence…
    Si j ai pu t aider un peu. …..
    Lolo

    1. Merci lolo de M avoir répondu. Avant j étais aussi câline.. Je suis redevenu comme avant en faite. Après j essayes de pas lui dire que je suis désolé car ça voudrait dire en reparler, ré ouvrir cette blessure. Par contre j’ai pris une décision. J’ai réservé un week-end dans deux mois le jour anniversaire de notre mariage. Je vais lui demander de retirer son alliance comme la mienne. Et à la place j’ai acheter deux autres bagues de promesses. (c était dans la boutique je connaisais pas.) si il accepte notre nouvelle vie sur ce déséquilibre, j essayerais de moins culpabilisé….. Est ce une bonne idée ?

      1. Une excellente idée…… super la bague de promesse. . Par contre Je ne retirerai pas l alliance… Si il te la offerte et pas réclamé après ce que tu as fait. .. il comprendrait pas pourquoi c est toi même pour de bonnes intentions tu voudrais l enlever…
        Moi je la mettrai a côté car il faut pas oublier les bons moments partagés mais s en créer des nouveaux avec la bague de promesse…
        Après sa reste juste mon point de vue…
        Si j ai pu t’aider bisous lolo…..

        1. Merci pour ton message. Quand je regarde min alliance je vois l erreur.. J aurais aimer l enlever et la garder dans un vase ou j aurais mi du sable. Comme ça elle est la mais cacher… Toi comment tu sens tu ?

          1. T as fait une erreur ok mais pas de l épouser et de l aimer .. l enlever voudrai dire tout oublier mais il y a eu des bons moments. Faut pas oublier…
            Moi je suis perduee personne a qui vraiment raconter tout en détail car moim a été très trop loin… essayé de voir à Lolo si tu trouves und partie de mon blabla
            Bisous lolo

      2. Très bonne idée moi j’ai été trompée et j’aurais aimé qu’il me rassure, me sécurise après son infidélité. Je pense que les personnes qui ont été infidèle et qui culpabilise de leur geste ne font rien de peur de brusquer la personne trompée ou de peur de passer pour un manipulateur mais au contraire la personne trompée a besoin de réconfort de retrouver la confiance perdue par des actes et pas que des mots

  152. Bonjour Lilie

    Je trouve que c’est une excellente idée. J’ai été trompée et depuis que je le sais je rêve que mon mari ait cette attention. J’aurai tellement voulu qu’il m’offre une alliance de promesse comme tu vas le faire. Ce n’est pas tant la valeur de la bague mais la valeur du geste et ce qu’elle cache derrière.
    Très bonne idée pour reconstruire ton couple et lui montrer à quel point tu l’aimes et que tu es désolé.
    Kiki75

    1. Merci kiki. J espère qu’il va accepter de la porter, se sera signe qu’il me pardonne vraiment. Je ferais tous pour lui. Mon erreur ma changer et je pense que ça du être bénéfique pour moi maintenant je voit la vie différement..
      Je vois le couple différement…
      Par contre cette erreur me pourris la vie à cause de ma culpabilité et une peur constante de le perdre..
      Lolo tu as raison je vais garder l alliance. Je porterais les deux. Si mon mari accepte…avant je voyais la vie que par mes enfants. J’en ais eu marre et j’ai dériver.
      Maintenant je vois la vie à deux avec mon mari. Sans oublier lier mes enfants. j arrive à séparer ma vie de maman a ma vie d épouse. Je pense que ça fait autant de bien à mon mari qu a moi. On s autorise à aller au resto ou ciné à deux et non à 5. Ça me rend heureuse mais quand je le suis je repense au mal que je lui ais fais. C est comme ci que je M autorisais pas d être heureuse

  153. Merci karine. Oui c est exactement ça. J’ai peur qu’il pense que jai des mauvaises intentions.. Alors je dit rien mais en juin pour notre anniversaire de mariage je lui offrirais cette bague comme signe de promesse.

  154. Bonjour,

    Ce message à l’intention d’Agnès, et quiconque se sentira l’intérêt d’intervenir.

    Je vivais depuis 6 ans avec mon ex. Fiancés et depuis 2 ans à l’étranger. Elle a récemment rompu sous prétexte de la distance avec la France et les siens, et d’une baisse de sentiments après avoir fait 1 mois seule en vacances en France.

    Nous avions pleins de projets, enfant, mariage, perspective d’achat, mais depuis quelques temps elle exprimait du désintérêt pour le couple, pour ces raisons que je suppose:
    – Routine
    – Baisse de libido
    – Sexualité incompatible ( je suis demandeur et elle fuit la question )
    – Ma prise de poids ces 3 dernières années

    Elle m’a proposé d’essayer de voir ailleurs avec quelqu’un, que ça ne la dérangeait pas et que ça pourrait me permettre de me mettre en valeur.

    Elle avait fait beaucoup de changements brusques avant son départ, changement de style de cheveux (coupe courte), teinture blonde, lentilles bleues.. elle est devenue tout ce qu’elle n’était pas avant, et je lui expliquais, qu’elle devrait s’attendre à se faire aborder plus souvent par les hommes, qui sont moins pudiques avec les blondes.

    J’ai mal vécut la rupture sur le moment, mais je l’ai de suite accepté, elle a donc pris ses affaires et déménager vers la France en quittant le continent.

    Au retour elle installe une distance entre nous, et je remarque qu’elle se cache de moi. Je réalise que durant le séjour de vacances j’avais du mal à la joindre par moments. Ce qui m’a mené à mes 1ers soupçons. Elle cachait quelquechose.

    Elle me demandait avec beaucoup de détachement si j’avais flirté avec quelqu’un depuis, comme pour se laver la conscience, je lui disait que oui, le temps d’aller voir un film, mais sans plus car elle m’obsède encore.

    Je remarque que ses amis proches ne sont pas informés des causes de notre rupture, et qu’elle refuse de se dévoilé à eux. Je me dis qu’elle fuis un éventuel jugement de valeurs.

    Au fil des jours je remarque qu’elle sort souvent, or je connais l’état de ses comptes, et elle n’a pas du tout les moyens de se faire 4 restaus et divers aperos en 2 semaines, sans ses vrais amis qui ne sont plus dans ce coin de pays, sachant qu’elle vit chez sa mère (qui la couvre selon moi)

    Je lui expose mon point de vue en la confrontant. Elle a refusé de me faire face par appel video Elle me dit que je me fais des films, et me rassure avec un mensonge en me citant le nom de ses amies chez qui elle se rend les soirs. Des amies que je n’ai jamais vu ni entendu en 6 ans de couple, des fréquentations féminines de son meilleur ami chaud lapin.

    Finalement ridicule et rassuré je baisse un peu ma garde et cherche à apprendre à devenir meilleur pour la récupérer de cette situation désastreuse. Mais 3 semaines après son retour, je tombe sur 1 de ses emails qui est un réel choc. Elle cherche un appart avec un conjoint via des petites annonces.

    J’ai pu recoupé les lignes de son entourage et je sais qu’elle sort à présent avec son supposé meilleur ami, qu’elle a cotoyé durant ses vacances d’il y’a 2 mois. Elle m’a largué pour lui et a rompu dès son retour. Elle m’a trompé avec lui car pour vivre avec lui, c’est qu’ils se connaissaient deja bien physiquement.

    Je l’ai confrontée, et elle m’a mentit une 3ème fois dans les yeux, mais je lui ai présenté un petit nombre de preuves accablantes et indiscutables.
    Elle n’a rien exprimé, à part la surprise et me reprochait d’avoir lu ses mails, et de ne pas passer à autrechose. En 6 ans j’étais tout sauf jaloux, et je n’ai jamais fouillé dans ses affaires, à sa différence, elle fouillait toujours mes affaires.. mais je suis de nature fidèle, même si j’aime plaire et tester ma séduction en ligne. Elle m’a fait tombé de haut.

    Je dans l’incompréhension, et me demande quand finira cette relation rebond, il ne la gardera pas, car c’est un accro de sexe, et je suis sur qu’elle le soupconne deja de fricoter à droite à gauche, peut être même avec ses nouvelles amies qu’il connaissait déjà. Il a une réputation de salaud, car il a couché avec la copine de son frère et ne fait rien de sa vie en général.

    Mon ex belle famille l’a déjà reçu chez eux, mais l’ensemble de son entourage désapprouve son choix d’être rentrée en me quittant en disant qu’elle fait l’erreur de sa vie. Ils ne savent pas pour le nouveau mec, car elle a honte et fuit le jugement de valeurs.

    Elle est devenue plus dure et semble me détester à présent parce que sa cousine et sa meilleure amie lui ont dit qu’elle était au courant quand elle leur a annoncé pour son aménagement et son couple, tout en exprimant leur désaccord notoire.

    Depuis je fais un silence radio. Je prends du temps pour me reconstruire, et j’essais de me vider le coeur de toute haine.. j’ai envie de lui pardonner, parce que je l’aime encore et peut-être en avait elle besoin, si elle ne l’avait pas fait, peut être l’aurais fait, j’avais ressentit ces choses à venir indirectement avant la rupture.

    Tout le monde me dit qu’elle reviendra, je pense qu’elle a prit la grosse tête temporairement ou qu’elle voulait souffler.. mais en me mentant sous pretexte de ne pas me faire souffrir, elle m’a fait bien plus de mal, et je ne peux clairement plus croire un seul de ses mots, ni sa mère, qui l’a couvert dans cet affront.

    J’ai peur qu’elle ait un enfant avec lui. Même si j’ai récupéré sa bague et que je ne voudrais pas me relancer dans ces projets si elle revenait à moi.

    Je suis perdu, je voudrais vos avis.

  155. Je pratique beaucoup de sport, je suis passé du XL au M en 1 mois et demi, j’ai changé beaucoup de chose, je sors, je me redécouvre en terme de force mentale, c’est motivant, mais je reste foncièrement déprimé.

    Je veux lui pardonner, mais comment faire si elle ne présente pas ses excuses et si pour elle la distance est suffisante pour me montrer l’ignorance la plus totale.

    Avec du recul, je me dis que je ne veux pas l’abandonner dans cette crise qu’elle traverse (proche trentaine), une erreur peut arrivé à tout le monde, et empathique de nature je ne veux pas la juger comme tout le monde serait tenter de le faire.

    L’avis de mes soutien compte, mais seul le mien tranchera, ils m’aident à surmonter le sentiment de solitude et d’isolement. Notre appartement est devenu une réelle prison pour moi, meme en m’étant débarrasser de ses affaires rapidement. Quel gâchis, notre reussite sociale à la poubelle, notre amour est contestée, elle prétend que ça fait 2 ans qu’elle ne ressent plus rien, mais qu’elle se posait des questions sur nous.

    Sa meilleure amie me dit qu’elle essait de se persuader qu’elle est plus heureuse avec l’autre et qu’elle vit le vraie bonheur, dans cette bulle superficielle pleine d’apparences.

    Elle a des propos très durs envers moi à mon insu. Et je comprends pourquoi à chaque fois qu’elle allait en vacances dans son fief elle revenait chamboulée vis à vis de ses sentiments pour moi, à fabriquer des disputes inutiles.

    Je me demande si elle m’a vraiment aimé ou utilisé, je me demande si elle m’aime en ce moment, mais ne s’en rend pas compte… ma fierté est de côté car j’ai besoin de comprendre, et que le schéma d’ensemble fasse du sens.

    1. Bonjour Ken,
      Je pense qu’il faut que tu acceptes sa décision et que tu arrêtes de lui trouver des circonstances atténuantes. Tant que tu n’auras pas accepter la fin de ton histoire tu ne pourras pas avancer et tu resteras dans cette souffrance. Accepter que la vie ne sera pas comme tu l’avais prévue c’est tourner la page. Tu brûles ton énergie à l’attendre alors que même si elle le quitte elle ne reviendra peut être pas vers toi. Il faut que tu utilises ton énergie pour t’en sortir. Régulièrement fais le point « Où est ce que j’en suis quand je pense à elle? Comment est ce que je me sens? A chaque pas que tu feras en pensant qu’elle ne reviendra pas tu auras avancer vers la guérison. Elle ne te valait pas, souffrir dans une relation ce n’est pas normal. l’espoir de son retour génère une douleur constante il faut que tu arrêtes d’espérer pour guérir. « Ce à quoi on résiste, persiste. Ce à quoi on fait face, s’efface ». Je sais que c’est dur d’accepter mais tu verras après quand tu seras apaisé parce que tu le seras tu comprendras que tu devais passer par la souffrance. Je te conseille d’arrêter car elle n’est pas dans une démarche de se faire pardonner ou de se battre pour son couple pour elle la page est tournée, même si tu mets ça sur le compte d’une crise.

      1. Merci pour ton point de vue Karine. C’est clairement plausible qu’elle n’en ai plus rien à faire de moi.

        Je me fais une raison d’aller de l’avant et ne me refuses pas de passer à autrechose. C’est tout récent, et j’accuse mal le choc. J’ai l’impression de ne pas du tout la connaitre. Mais ses proches non plus ne la reconnaissent pas, elle devient tout le contraire de ce qu’elle était avant. Elle semble chercher à l’assumer sur les encouragements de ses nouvelles amies.

        Je ne suis pas de nature à abandonner, mais beaucoup d’éléments présagent que c’est cause perdue et souffrance inutile garantie.

        Vos avis et expériences m’inspirent l’optimisme, même si je devais reprendre définitivement seul de mon côté.

        Merci de m’avoir lu, si d’autres personnes on un avis, je vous lirais attentivement.

  156. Bonjour Ken
    je ne pense pas qu’il faut que tu te poses la question de si elle t’a aimé ou pas, moi je suis resté bloqué pendant longtemps à cette question et tu n’as jamais de réponse, tu repenses aux souvenirs en te disant que ce n’était qu’une leurre ou tu les revois en te disant « il n’y avait pas de problèmes », moi j’ai réussi en supprimant tout ce qui été lié à lui jusqu’à la coque personnalisé qu’on s’était fait, et chaque jour tu tentes de faire quelque chose qui te fais du bien moralement, je te souhaite sincèrement bon courage

    1. Merci Sophie pour ton intervention.

      Tout est déjà rangé dans ma vie. Je me pose encore trop de questions inutiles.
      Je vais m’en tenir à ça du coup, l’idée est claire et les dés sont jetés.

  157. Coup de théâtre, je suis contacté par une proche dans l’après midi, qui me rapporte qu’elle est absolument déprimée, qu’elles n’ont fait que parler de moi.

    Mon ex réalise qu’elle a tout gâché, qu’elle m’aime et qu’elle a comprimis son seul et véritable amour.

    Elle n’ose pas revenir vers moi, car en plus de la honte, elle a peur du rejet. Elle semble vouloir assumer son choix, car elle considere m’avoir fait trop de mal et humilier avec son comportement.

    Ça ne me fait pas plaisir de la savoir dans cet état, sachant que son anniversaire arrive, et qu’elle espère un message de ma part pour savoir si elle capte encore mon interet avant
    d’oser entamer des explications.

    Je n’ai pas l’intention de lui souhaiter un bon anniversaire. Si donc elle tient à moi, qu’elle m’affronte, et prenne ses responsabilités. À la base j’attends des excuses, ensuite le temps dira ce à quoi on peut prétendre.

    Je suis triste et soulagé qu’elle soit redescendue sur terre, et qu’elle m’estime de nouveau à ma juste valeur.

    Pour la suite je ne peux garantir mes désirs, j’ai rencontré quelqu’un, et pour le moment tout est très sain.

    L’amour c’est bizarre. Elle est déjà pardonnée, d’où mon indifférence actuelle, meme si j’admets avoir encore des sentiments pour elle.

    J’ai trop travaillé sur moi meme et cette épreuve m’a trop torturé pour que je songe à recoller les morceaux aussi facilement. J’aimerais qu’elle me montre qu’elle a murit ou qu’elle me surprenne en se battant pour moi. Je ne veux pas qu’elle oublie ce qu’elle a fait, ni qu’elle me pense perdu pour autant.

    Notre histoire était belle, quoi qu’en disent nos procjes suite à l’humiliation qu’elle m’a fait.

    Bref.. qu’en pensez vous? Karine, Agnès, Sophie?

    Je ne parlerais pas avec elle avant qu’elle ne crève l’abcès, même si je vois sur son blog qu’elle exprime ses remords clairement à mon intention.

    1. Bonjour Ken,

      j’ai lu tes messages,
      je suis désolée de n’avoir pas pu y répondre car je favorise les coachings. ça aurait été vraiment bien de t’aider en coaching de 31 jours.
      je rebondis simplement en te disant une chose, je vais te parler d’elle.

      Je ne te dis pas de revenir avec ton ex. C’est à toi de faire ce choix, et puis tu as une autre femme dans ta vie maintenant.
      mais, parfois, on peut croire que c’est la fin de notre couple, et on peut se laisser séduire par un autre. On peut avoir un véritable coup de cœur pour un autre.
      la vérité, c’est que l’amour a différentes étapes. au bout de 6 ans, peut-être que ton ex n’a pas compris l’étape amoureuse que vous traversiez.
      alors oui, elle a pu penser ne plus t’aimer.
      elle a pu penser tomber amoureuse d’un autre.
      alors que désormais, elle réalise que rien de tout ça était vrai.

      ça ne fait pas d’elle une mauvaise personne. Ça fait simplement d’elle une personne qui n’est pas informée des étapes de l’amour. Ca fait d’elle une personne qui croit en l’Amour des chansons, en l’Amour au cinéma, un leurre.

      Agnès

      1. Merci pour ta réponse Agnès, effectivement, cet amour TV réalité est irrationnel, et elle réalise qu’elle s’est perdue en chemin.

        Je ne suis pas en couple avec cette autre fille, nous nous découvrons mais le courant passe vraiment bien, et je n’oserais pas m’engager dans un nouveau couple, si je ne fermes pas clairement mon coeur à l’ancien.

        Bien entendu je dois déterminé ce que je veux, je sais à présent ce que je ne veux plus, à moi de faire le bon choix.

        Je ne veux pas la crucifiée, c’est une personne avec un bon fond, qui a été juste en 6 ans et qui m’a énormément soutenu. Je veux lui donner une seconde chance si elle se bat pour l’obtenir.

        Je n’accepte pas qu’elle montre des remords tandis qu’elle est encore en ménage avec l’autre. Ça me répugne, je trouve ça sale.

        Quand on fait des erreurs, on sort de la transgression, puis on essait de réparer.

        Elle doit selon moi absolument sortir de sa zone de confort pour que l’on puisse faire le point sous un rapport sain. Tout comme je ne me permettrais pas de courir après 2 lièvres à la fois.

        Pourquoi faire du neuf quand je pourrais lavé et chérir et relevé mon couple de cette épreuve, beaucoup m’incitent à partir sur du neuf.

        Qu’en pensez vous ?

        Selon moi, ce n’est pas une question de temps, mais de motivation, le plus tot elle mettra en place des actions concrètes pour me montrer qu’elle a changé et veut retrouvé une place dans ma vie, le mieux nous pourrons nous préparer et nous reconstruire.

Les commentaires sont fermés.