Sites recommandés

Forum cocu

logo_SOScocu

Vous êtes cocu(e) ? Découvrez le forum SOS cocu. Il est la preuve que vous n’êtes pas seul(e) à être confus(e), révolté(e) et à souffrir. Je vous invite souvent à exorciser votre ressenti. En parler est essentiel pour vous relever. Ce forum est encore une occasion pour vous de vous exprimer.

 

 

Le blog ESPERE

 

photo_site1

Les besoins de chacun doivent être considérés. Sinon, les partenaires accumulent les frustrations. Anaïs vous propose la méthode ESPERE de Jacques Salomé pour une relation respectueuse et authentique.

 

 

 

 

Le magazine de l’amour

3e883389dbcdcaf7fe1178335615dbd6Vous souhaitez mettre du piquant dans votre vie conjugale? Vous souhaitez sauver votre couple ou récupérer votre ex? Magamour est un magazine en ligne spécialisé sur les problématiques de la vie amoureuse. L’équipe Magamour vous répond. Posez vos questions.

Profitez-en pour découvrir mon article 3 raisons de  bannir les mots « TOUJOURS » et « JAMAIS ». 

 

 

Blog pour parent bienveillant

logo carré 2

Cool parents make happy kids est un blog spécialisé sur la parentalité bienveillante. En étant un parent bienveillant, vous entretenez la flamme de chéri(e). En plus, le développement harmonieux des enfants contribue à une vie de famille épanouissante. C’est avec originalité que Charlotte vous parle d’éducation positive.

Je vous suggère aussi le blog Les supers parents. Vous y trouverez un de mes articles, comprendre l’enfant qui mord.

Agnès

5 commentaires sur “Sites recommandés

  1. Bonjour Agnès,

    C’est avec un grand désarroi que je vous écris depuis mon smartphone (donc merci de votre indulgence).
    Voici la situation :
    Ma femme à demandé le divorce en mai 2015, nous vivions ensemble depuis presque 20 ans. Nous étions marié depuis 12 ans et nous avons eu 3 enfants de 9 et 12 ans. Elle issue d’une famille nombreuse dont elle est la dernière.

    Pendant presque 20 ans, c’est 3 week-end par mois en moyenne que nous étions rendu chez ses parents, ses frères et soeurs (total 9) ainsi que ses amis et je n’avais pas ma place et le jugement familliale était pesant au point que j’ai fait une dépression et n’aidais plus pour quoi que ce soit.
    Faut dire qu’elle faisait tout et occupait pleinement l’espace et le temps. Mais je l’avais accepter, à cause du fait qu’elle à profité peu de ses parents étant jeune à cause d’un grave problème de santé. N’ayant pas eu de famille, j’étais touché.

    Mais quand les enfants sont arrivés, elle n’a pas changé le rythme et je n’avais pas l’impression d’etre en couple, ni d’avoir notre famille. Et pourtant, je l’aime beaucoup pour bien des raisons.

    Une chose que j’aimais et qui à fait défaut, c’est son sourire.
    En effet, elle avait pour principe et c’est de famille, de dire que ça bien même quand ça va pas (stoïque à la douleur physique et morale).
    Elle ne me montrait jamais que cela n’allait pas, mais en parlais apparemment souvent à sa maman.
    Ma femme disait que je n’étais pas attentif à ses besoins, mais comme elle ne montrait rien, c’était dure de décoder. Elle disait 3 mots et fallait développer sur 10 page A4 pour comprendre ce qu’elle voulais ainsi que pour ses projets.
    Elle rejette sur moi toute les fautes de nos échecs.
    Elle dit que ça n’a pas fait comme elle à voulu pour la maison et les enfants.
    Mais à être trop dans sa famille et se faire critiquer par dessus le marché, je trouve qu’elle n’est pas très cohérente.
    J’avoue qu’avec mon passif d’homme blessé et mal construit, mon écoute était biaisé.
    Mais ma femme fut à l’inverse trip choyer et convaincu de dogme familiaux inamovibles.

    Je suis très désemparée car c’est elle que j’aime et sa famille aurait dû ne pas s’imposer dans notre façon de vivre et éduqué nos enfants. Mais ma femme est influençable et a notre couple bien fragilisé, deux femmes pro du divorce sont venues à contribué activement à la séparation d’avec ma femme.

    Je suis passé par pratiquement tout un t’as de mauvaise étapes : pleurs, supplications (il est vrai ridicule et stupide), beaucoup de SMS sans insultes, ni menaces.
    Bref, elle reste camoé sur ses positions que je devrais respecté et effectivement j’ai compris en très grande partie pourquoi.
    Mais, je sens aussi la « manigouille » dont nous sommes victimes tous les deux car elle fait des choses qu’elle ne voulais pas que je fasse parle passé, répète des phrases quasi automatiques que je prends du recul et qu’elle les prends pour des reproches. Et elle a un mode parano que je ne lui connaissait pas.

    Par ailleurs, elle m’a fait état de ressentiments que j’ai dus obtenir d’arracher pied au bout de huit mois. Ces ressentiments, chose incroyable, était dû à des situation dont elle ne m’avait jamais parlé ou bien présenté comme as aussi grave qu’exprimé récemment.
    Mais comme, elle minimisait voir cachait ses problèmes et soucis comment pouvais les voir et la rassurer comme elle l’aurait voulu.

    Bref, je crois que c’est mission impossible car on est passé devant le juge en janvier 2016 et les mesures provisoires ont été fixées. Le divorce avec l’attente sera prononcé dans 1 ans environ. Je crois que c’est impossible à cause des multiple influences avec le paradoxe que c’est quelqu’un d’entier. Je crois impossible car elle d’auto persuade.
    L’autre jour elle me lâche un bisou à la fin d’une conversation et ce n’était plus arrivé en 8.5 mois, mais aussitôt après se reprend et dis à plus. C’est perturbant.

    J’ai fait beaucoup de bêtise mais je ne pense pas avoir commis l’irréparable. Cependant le clan familliale à un jugement dure et fond bloqué.

    Je pense aux enfants aussi qui depuis la séparation vive une suractivité permanente ou elle à triplé les doses (sorties en tout genre), c’est Disneyland tout le temps. Ils n’ont pas de temps réellement pour eux. Quand je les aient, ils veulent rester aux calmes.
    Depuis, une semaine elle leur prevoit des temps avec leur copain, ce qui dénote un progrès.

    Ce qui me tue, c’est qu’elle dit qu’avec moi, elle ne se sentait pas libre et que la maison et l’éducation des enfants ça ne le faisait pas. Hors, je ne faisait que la suivre tellement elle prenait d’espace même avoir un petit passe temps était laborieux et comme ça famille et elle un peu ne voyait pas mon passé temps comme utile, ça ne comptais pas.

    L’essentiel pour elle : sa famille, ses amis, la maison et les enfants et en dernier lieu moi.

    Je suis convaincu qu’elle à de bon côté et elle est altruiste. Mais que de temps bouffé ailleurs que pour notre couple et notre famille aujourd’hui détruite.

    Je crois que c’est vraiment pas de la tarte tout ça et que même le meilleur des coatch à du mourron à se faire pour ce coup là. Je ne vous pousse pas au défi, c’est simplement que la j’ai le sentiment que la c’est du très dure.

    Désolé pour le pavé et le manque de structuration ou parfois un peu de confusion, mais je suis vraiment mal sans ceux que j’aime de tout mon coeur même si j’ai été plus que maladroit pour le montré (à cause d’un passif qui m’a mis dans la dépression très longtemps et m’a empêché de me construire et d’avoir une meilleur empathie qui s’est débloqué ces derniers temps). J’ai fait beaucoup d’erreur par peur et par doute et en manquant d’action et trop parlé. Je reconnais mes erreurs devant ma femme, mais elle à contrario ne semble pas vouloir les admettre et le dit elle même refuse de regardé en arrière. Elle se rappel plus les mauvais souvenir que les bons à présent, c’est de la folie.

    Je m’arrête là, car je me perds en explications.

    Le fait est que je souhaiterai pouvoir re-communiqué et qu’elle revienne et se souvienne pourquoi on s’ai aimer et les bons moments passés et ceux bien meilleures que l’on pourrait avoir avec le recul pris pour ma part. On me dit de laisser faire le temps, mais j’ai du mal avec ça.

    Aller, je m’arrête vraiment, merci par avance pour votre patience et attention.

    Bonne journée.

    Cordialement.

  2. bonsoir Agnès c’est avec beaucoup de tristesse que je vous écris, en fait je me suis aperçu cette année qu’il y a de cela 4 ans ma femme avais des infidélités car elle avait un amant,elle me dit avoir mis fin a la relation quand je lui ai proposé d’aménager chez moi,je n’ai plus confiance en elle donc je veux mettre fin a la relation même si je l’ai su 4 ans après, nous avons une charmante fille que j’aime et ça me rend triste aussi de voir une relation qui a duré 15 ans prendre fin ainsi!!!!

  3. Bonjour Agnès,

    Je n arrive pas a comprendre j ai croisé un homme sur le site meetic cela nous faire 2 ans nous nous aimons par le net mais j ai peur de me lancer dans cette relation j ai eux a parler avec plusieurs Amis elles mon conseiller que la relation du net il y a pas du sérieux dans cette relation parfois j y vais au rendez vous mets je me retourne tout seul j ai peur de me faire avoir alors j aimerai avoir des explications convaincante

  4. Merci pour tous ces liens. Comme le dit l’adage, le diable se cache dans les détails. Et ce sont les non-dits du quotidiens, les mensonges, les mécontentements qui peuvent grandir jusqu’à parfois faire exploser le couple.
    La communication est le ciment d’un couple, même si la vérité n’est pas toujours facile à entendre, elle permet d’instaurer la confiance, ce qui est toujours mieux que le silence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.