Tout dire ou ne pas tout dire? LE débat du couple!

Doit-on dire à l’ autre tout ce qui nous passe par la tête? C’ est souvent après une infidélité, après avoir revu notre ex ou après avoir cassé sa porcelaine préférée qu’on se pose la question. Alors, d’ après vous, doit-on tout dire de ce que nous faisons, de ce que nous pensons? Doit-on au contraire, préserver un jardin secret? S’ il existe un débat autour du tout dire ou dire ne pas pas tout dire, c’ est parce que mentir, ce n’ est pas beau  et que tout dire comporte des risques. Alors, on fait quoi?!

Tout dire ou ne pas tout dire en couple?

Ha Jacques Salomé, que nous fais-tu là! Je vous explique. J’ ai son livre Parle moi…j’ai des choses à te dire en main. L’ auteur nous livre les avantages et les désavantages à tout dire en une demi-page. Bon ben, à nous de débattre à partir de l’ essentiel de Jacques Salomé!

Jacques fait part des 2 grands dangers a tout dire:

  • Le risque que notre partenaire devienne finalement notre meilleur(e) ami(e).
  • Le risque que la passion liée au mystère diminue.

Vu comme ça, autant ne pas tout dire! Tous les amoureux désirent rester intimes. Tous les amoureux tiennent à préserver  cet élan amoureux. On tient à cette passion qui nous stimule sans pareil, même si cette même passion est douloureuse parfois. Mais, même si Jaques Salomé nous met en garde contre les risques à tout dire, n’ oublions pas qu’ il prône la communication dans le couple.

Il va s’ en dire que selon lui, un couple doit communiquer. Tout se dire oui, mais pas n’ importe comment.

3 raisons de tout se dire en couple

En disant tout, on risque de considérer l’ autre comme notre meilleur(e) ami(e). Mais, tout dire dans le couple, c’ est aussi prendre la chance de vivre la plus profonde des relations humaines.

1. Plus d’authenticité

Notre démarche de tout dire prouve que nous voulons une relation authentique. Plus nous disons tout à notre conjoint(e), plus notre conjoint se rapproche de notre vérité. Notre partenaire reçoit suffisamment d’ information. Il/elle est en mesure de nous cerner. Même chose bien sûr si l’ autre ose tout nous dire. Parce que c’ est important que l’ autre comprenne qui nous sommes. Si notre partenaire n’ entend pas qui nous sommes, qui l’ entend? À tout se dire, les deux partenaires se sentent accepter avec leurs qualités. Ils se sentent aimés malgré leurs défauts, leur passé. Quand on reste ensemble alors qu’ on se dit tout, alors nous sommes choisis pour ce que nous sommes. Quand nous ouvrons grand les oreilles, invitant l’ autre à tout nous dire, nous lui disons que nous sommes prêts à entendre tout ce qui le définit, tout ce qu’ il est.

2. Plus de tendresse

Nos moments de tendresse, quand on ne se dit pas tout, sont des moments égoïstes. Hein ? Plutôt contradictoire ce que je dis là… Comment peut-on être tendre et égoïste à la foi? Mais, c’ est vrai, quand on ne se dit pas tout, nos moments de tendresse sont moins sincères, donc…, moins tendres.  Quand on ne se dit pas tout, nos câlins sont superficiels, tout comme la relation d’ ailleurs. En fait, la profondeur de la relation ne nous intéresse pas. La réponse à la question qui est l’ autre ne nous intéresse pas vraiment. Nous ne sommes pas câlins pour procurer du plaisir à l’ autre, mais pour en recevoir.  Nous donnons des câlins par intérêt personnel. Parfois, nous avons l’ illusion de croire que nous sommes câlins pour le plaisir de l’ autre, quand notre véritable intention est de se faire aimer par l’ autre.

Quand on se dit tout, on cerne davantage la dimension émotionnelle de l’ autre. Dans ce cas, naturellement, nos câlins sont désintéressés. Nos câlins sont simplement… pour l’ autre. En connaissant toute la complexité de notre partenaire, on a tendance à câliner plus souvent, et plus sincèrement.

3. Plus de confiance donc moins de souffrance

Tout se dire favorise la confiance dans le couple. Comme on se dit tout, on est en mesure de mieux cerner l’ autre. On sait ce que notre partenaire aime ou n’ aime pas. On découvre notre conjoint(e) jour après jour à travers ce qui est dit. Notre connaissance de notre partenaire est donc actualisée d’ un jour à l’ autre.

Oui bon, on peut se tromper sur son compte. Mais en général, on se trompe moins sur celui qui parle versus sur celui qui ne nous confie rien. Comme on cerne l’ autre, on doute moins, on angoisse moins. On fait confiance parce qu’on le connait. On sait que s’il y a quoi que ce soit, notre partenaire viendra toujours vers nous pour en discuter. Et puis, quand on se dit tout, on a moins de chance de souffrir de désillusions. Tout se dire, c’ est ne pas tomber de haut!

Le revers de la médaille à tout se dire

Il parait qu’ on tue la magie en tuant le mystère. Tout se dire, c’ est tuer la magie. Je ne suis pas d’ accord avec ça. Après, c’ est une question de choix. Est-ce qu’ il  est mieux d’ aimer un fantasme, un imaginaire? Est-ce qu’on veut vivre une relation authentique? C’est sûr, l’ amour a besoin du jeu de séduction pour entretenir la flamme. Mais tout dire n’ empêche pas d’ être attrayant. Quoi de plus attrayant que d’être accepter dans sa vérité?

On peut tout se dire tout en préservant l’ alchimie. Tout dépend de notre manière de dire les choses. Le secret pour préserver la magie ? La communication.

Prenons l’exemple d’ un conjoint dont les hormones sexuels font des bonds. S’ il dit à sa compagne: « Je suis attirée par d’ autres femmes », il risque de blesser sa conjointe. Par contre s’ il dit : « J’ ai envie qu’ on pimente notre vie sexuelle », il y a beaucoup plus de chance que sa conjoint(e) soit réceptive.

Et vous!

Dites-vous tout à votre partenaire?

29 commentaires sur “Tout dire ou ne pas tout dire? LE débat du couple!

  1. Commentaire…
    Non cet article ne règle pas mon problème mais vu son contenu riche en astuces, il contribue à la reconstruction de mon couple.
    moi mon grand mal reste toujours le passé très douloureux qui s’impose à mes pensées.
    j’ai pardonné à ma femme son infidélité mais j’arrive tjrs pas à effacer l’acte de ma mémoire, ça me hante je revois les films dans ma tête ou son amant lui fait l’amour et c’est la douleur même.
    que faire pour ne plu m’accrocher à ce passé?

  2. Bonjour Capo,
    Merci pour ton avis et merci de me dire concrètement ton problème. Donc, tu veux profondément rester avec ta femme, tu veux maintenant oublier tout ça. Est-ce que tu as pris le temps d’écouter ta douleur et de l’extérioriser? Je te le demande parce que souvent les hommes ont du mal à s’exprimer.
    En fait, ce qui va t’aider, c’est vraiment d’exorciser tout ce que tu ressens. Tu es animés par des émotions. On dit que l’émotion est une énergie. Évacuer l’énergie, c’est te libérer de ta douleur. Mais pour y parvenir, il faut clairement que tu mettes un nom sur tes émotions et que tu en parles avec ta conjointe. Il faut qu’elle sache t’écouter aussi.
    Ensuite, tu le dis toi-même, le passé s’impose à tes pensées. C’est donc tes pensées qu’il te faudra contrôler… On peut orienter ses pensées, même si au début, ce n’est pas évident! J’en ferai un article très bientôt.

    T’aider compte beaucoup pour moi. N’hésite pas à écrire au moindre besoin. Si tu veux vraiment rester avec ta femme, tu peux surmonter son infidélité.

    A bientôt!

  3. Commentaire…
    en couple faut rien cacher, il faut tout dire car ça vous permet de surmonter ensemble les obstacles. mais si par bêtise l’un des patenaires va commetre une aventure extra conjugale c’est mieux qu’il garde sa pour lui mème car, ce que l’oreille n’a pa entendu le coeur n’en soufre point. et c’est ce dont je souffre en ce moment. merci

    1. Bonjour capo.
      je comprends ce que tu dis . Tu souffres énormément en ce moment. mais ne penses tu pas que savoir la vérité va permettre à ton couple de mieux cerner les manques et finalement de mieux vous connaître ? À condition bien sur de tout se dire par la suite. Mieux cerner les manques c’est finalement une occasion pour les partenaires d’être outillés pour répondre aux besoins respectifs de chacun . Donc avouer l’infidélité est une porte vers l’épanouissement du couple , qu’en penses-tu ?

      Tiens-nous au courant de l’évolution de tes émotions !

  4. Commentaire…
    bonjour agnès
    dans un 1er temps j’aurai aimé ne rien savoir sur cette confession poignante car si les oreilles n’entendent rien le coeur n’en soufre point.
    2ndo je te donne raison. oui nous avons tout, elle a tout dit, comment elle a trompé son 1er mari ( entre ns je te le dirai après) ce qui ma permis de comprendre aussi que l’infidelité est dans sa nature mais ma femme m’a juré quelle fera attention a l’avenir pour ne plus chutté … je m’arrête ici pour le moment car la douleur de ces souvenirs revient dans ma tête. bon dimanche agnes

    1. Bonjour ! oui ce serait bien si tu as le coeur à me parler de sa tendance pour l’infidélité.Ton histoire m’intéresse. Merci pour ta contribution dans les commentaires. C’est grâce à des gens comme toi qu’un blog se développe parce que tu interviens et tu donnes des idées d’articles. bon dimanche !

  5. bjr Agnès
    que c’est-il passé pour la première lui ai-je demandé?
    nous avions vécu 7ans dans la pauvreté et ns avons eu 2 enfants mais je ne l’ai jamais trompé. tout a commencé un jour alors que je revenais du marché…
    excuse j’ai du mal à continuer, a plutard stp., Agnès

  6. Bonjour Agnès,
    je disais hier que pour la 1er fois elle dit: du retour du marché j’ai croisé un voisin avec qui j’ai cheminé, ns avions beaucoup échangé, c’est ainsi que je me suis mise à le fréquenter. Tous les jours quand mon mari et nos 2 enfants vont à l’école je vais le voir chez lui, c’est ainsi que ns ns somme aimés, ns faisions toute sorte de caresse sauf la pénétration car je refusais. 1jour les voisins critiquent ma relation et menacent de narrer ça à mon mari, J’ai donc arrêté.
    Le fils de notre propriétaire s’est mis aussi à me courtiser expressément. il m’a invité chez lui, j’y suis allée et nous avons eu un rapport. Voyant que j’ai cédé à ce dernier, Jai invité moi-même l’autre que je fréquentais à me rejoindre dan 1 école. c’est ainsi que lui aussi a couché avec moi et personne n’a rien su.
    voilà Agnès 1partie du passé de ma compagne. je te laisse juger son acte.

    1. Bonjour Capo,
      J’ ai bien lu ton message. Mais j’ ai hésité à le publier pour plusieurs raisons. D’ abord, les fautes d’ orthographe et le langage SMS n’ aident pas à la lecture. Je suis certaine que tu peux faire un petit effort de ce côté-là 😉 Ensuite, je ne peux pas publier tes coordonnées personnelles, ton commentaire est public. Tu peux faire part de ton expérience en laissant des commentaires mais, pour le moment, je ne fais pas de rencontres téléphoniques.

    2. Tu laisses sous-entendre que tu as du mal à faire confiance à ta femme par rapport à son passé. Tu me racontes que ta femme a trompé son ex, ta femme t’a trompé toi. Comment te l’a-t-elle avoué?

  7. Bonjour Agnès,

    Avec mon compagnon, on se dit « presque » tout 🙂 Il est certain que nous avons toujours notre jardin secret (ici plus du côté de nos passions). Je sais qu’il a des passions, il sait que j’ai les miennes donc on éprouve pas le besoin de tout se dire là-dessus.

    Concernant les attirances, lors de ma première relation j’étais d’une jalousie maladive… Pourtant les « tentations à regarder ailleurs », c’est inévitable. On est des humains, impossible de ne pas trouver quelqu’un d’autre attirant à un moment ou un autre.

    Aussi j’ai complètement changé ma manière de voir les choses depuis que je suis en couple avec mon compagnon actuel. Par exemple, il y a 3 ans, il me disait être attiré par cette femme de 45 ans qui travaillait à côté dans l’agence, toujours habillée avec son petit tailleur. Et alors ?? Il m’en a fait part et depuis on en rit. On se charie encore avec ça de temps en temps, même si cette femme a déménagé dans une autre région.

    Je connais le genre de femmes qui le fait « craquer ». Et alors ?? Ce n’est pas pour ça qu’il ira voir ailleurs. Moi il sait que je « craque » pour un certain type d’hommes, que je discute parfois avec d’autres mecs sur le web, bref on ne se cache pas du tout vis à vis de tout ça. Pourquoi ? Parce qu’on a chacun 100% confiance en l’autre.

    Mais Jacques Salomé a raison. Je trouve qu’on s’en dit parfois trop et effectivement, j’ai déjà éprouvé cette sensation qu’il soit plus mon meilleur ami que mon partenaire. Pas facile de trouver le juste milieu…

    Merci pour cet article
    A bientôt

    1. Bonjour Alexandra!
      Ça fait sincèrement très plaisir de te lire ici. Tu as raison, l’attirance envers les autres est inévitable alors pourquoi ne pas l’accepter. Et puis, quel homme ne fantasme pas devant un corps plus ou moins sculpté dans un tailleur. 🙂 Et puis nous aussi, les femmes, on se rince l’œil à l’occasion.

      On veut être intime et tout se dire. Ça implique de perdre le charme du fantasme.

      ps: ça n’a rien à voir, mais une chose que tu as dite me ramène souvent à toi ces temps-ci. Des lecteurs m’écrivent parce qu’ils ont du mal à oublier le mal. Le jour où j’ai lu ton article tourner la page ou déchirer le roman, une stratégie pour oublier est gravée dans ma mémoire. Oui, j’avoue, une stratégie en particulier m’aide personnellement.

      Oublier le mal est un sujet très recherché dans le domaine des relations de couple. Ce serait vraiment génial si un jour, tu as un peu de temps pour en parler ici. Peu importe sous quelle forme, article simple ou interview! Si tu es vraiment trop occupée, je ferais un lien vers ta page. Mais ! Tes astuces sur le sujet sont tellement évidentes et efficaces que les gens d’ici adoreraient en profiter, j’en suis sûre!

      Mais, je n’oublie pas que tu as pas mal de choses à gérer en ce moment !

      À bientôt

      1. Bonjour Agnès,

        Oui ça va être difficile. Dans 2 mois, c’est le grand jour pour moi. Et je n’ai que le mot « déménagement » en tête 🙂 Autre chose aussi, je viens d’apprendre une mauvaise nouvelle, un de mes oncles ne va pas bien du tout… Cela fait partie de la vie certes mais depuis 4 ans, mes émotions sont à rude épreuve (3 décès dans la famille dont mon père, mes animaux de compagnie et là mon oncle cancer avancé pfff franchement j’en peux plus…)

        Ca aurait donc été avec plaisir pour une interview, j’y avais même pensé de t’apporter mon témoignage sur certains sujets étant donné que ma vie de couple se porte assez bien (quand même quelque chose qui va dans ma vie hihi).

        Sinon tu pourrais réécrire l’article en question (tourner la page ou déchirer le roman) juste pour éviter le duplicate content. Je te donne mon accord donc pas besoin de citer la source. Qu’en pense-tu ?

        1. salut Alexandra !
          oui, je ne suis pas surprise que tu ne sois pas disponible! Mais je tenais à te dire que l’idée me plairait énormément de travailler avec toi un jour 🙂 . Quand tu seras de retour à bloguer, j’espère !

          Ouaw… j’avoue, ça doit pas être évident à vivre tout ça. Mais, tu n’as pas besoin de te justifier, j’ai confiance en la loi de l’attraction, elle ne me guide pas vers n’importe qui hihi 🙂

          Ce serait un honneur de pouvoir réécrire et je te remercie, c’est très généreux! Je suis touchée (au risque de passer pour une ultra sensible haha). Tu seras la première avertie.

          Et pour les témoignages, ce serait super! Mais encore une foi, je respecte que ta vie soit mouvementée
          en ce moment, alors je t’attendrais 🙂

  8. Je pense qu’il ne faut pas tout se dire.
    Pourquoi?… Au niveau de l’infidélité par exemple.

    Dire une infidélité peut causer de très grave problème qui peuvent être évité. L’infidèle est, pour moi, un égoïste s’il l’avoue. (Je m’explique).
    Tout d’abord, la personne infidèle franchit une LIMITE! C’est à dire qu’elle ou il (en général) prend du plaisir avec une autre personne que sa compagne ou son compagnon. (C’est déjà trop tard)
    Cette personne infidèle devrait normalement prendre du plaisir qu’avec une seul et même personne: sa compagne ou son compagnon.

    Une fois la limite franchit, et le moment de plaisir terminé. Si l’infidèle aime ou tient à sa compagne ou son compagnon, ou encore à peur que quelqu’un le dénonce. Une seul pensée lui hante l’esprit: « Dois-je l’avouer? JE me sent si mal envers elle (ou lui) ».

    Pour moi la réponse est non, du moins pas tout de suite. S’il l’avoue à cause de sa mauvais conscience, il ne fait que se libérer d’un poids trop important sur sa conscience.
    Il causera une souffrance importante à sa compagne ou son compagnon. (Avez vous déjà été trompé un fois dans votre vie? Si oui, vous savez de quoi je parle quand je dit souffrance.)
    Maintenant, Voulez vous faire vivre cela à quelqu’un ?

    L’infidèle doit ravaler sa salive et se demander, pourquoi ais-je fait cela? Qu’est-ce qu’il me manque à la maison? Est-ce que je regrette vraiment le bon moment passé? Est-ce qu’elle ou il m’aime vraiment? La personne avec qui j’ai été infidèle, qui est-elle?…etc

    Une infidélité est une alarme. L’infidèle ne recommencera pas forcement tous les weekend. Tous le monde peut être infidèle un jour ou l’autre. Il ne faut jamais dire jamais. Avant de tout avouer et TOUT DIRE, remettez-vous en cause… 🙂

    Pour dériver un peu :). Je pense que de nos jours, nous nous mentons beaucoup à nous même. Pensez-vous que tout les couples qui ont été heureux jusqu’a ce que la mort les sépares se sont tous dit ? Si oui, en êtes vous sure à 100%.
    Moi je suis sur d’une chose à 100%. L’amour et les relations humaines sont complexes.
    Il y a des milliards de personne sur terre, des milliards de façon de penser différentes…Ne nous mettons pas de barrière psychique, tout est heureusement ou malheureusement possible. 🙂

    1. Bonjour Angel !
      Tu as raison, dire son infidélité peut clairement causer de grandes souffrances et nuire au couple. Souvent quand on dit notre infidélité, on se dépollue pour finalement polluer l’autre comme le dit Jacques Salomé. En fait, je comprends la réticence à avouer une infidélité. Je ne critiquerai jamais de le faire. On a chacun 1001 raisons de ne pas le faire.

      L’important est de dire son besoin et non pas de décrire des scènes torrides avec un autre ou une autre. Si je couche avec un autre parce que j’ai besoin de tendresse, alors j’en fais la demande pour éviter de répéter l’action. En fait, tout dire peut prévenir l’infidélité. On dit nos besoins avant qu’on finisse par les chercher ailleurs.

      Supposons qu’en couple, on ne s’amuse plus. Dire son manque de complicité donne à notre partenaire l’opportunité de le combler. On évite alors de se prendre d’amitié avec notre collègue, de se prêter au jeu de la séduction et finalement de confondre notre chéri(e).

      Tu dis que les relations humaines sont complexes. Mais pourquoi en faire l’expérience avec quelqu’un d’autre que notre conjoint(e). Je ne dis pas qu’on ne peut pas s’amuser ailleurs. Chacun est libre 😉 . Je dis simplement que c’est facile de s’excuser ses infidélités sous prétexte que les relations humaines sont complexes. C’est moins facile de dire ses besoins. Pourtant c’est la seule façon de recevoir ce qui nous manque.

      Il y a des choses qui sont inutiles à dire. Mais pour une relation profonde, les partenaires doivent pouvoir parler sereinement de tous leurs besoins respectifs. En tout cas, c’ est mon avis 😉
      A bientôt!

      1. 🙂 votre commentaire me fait sourire. On adore les remises en question ici :). Mais je voudrais être sûre d’avoir bien compris avant de vous répondre. Vous voulez savoir si on doit taire notre personnalité quand l’autre est différent de nous ? Si une relation de couple peut se baser sur une profonde amitié?

        À très vite.
        Ps : je propose qu’on se tutoie, si tu me le permets 😉

  9. Bonjour,

    oui pour la première question, mais pas la deuxième.
    (Par contre pour moi, une vie de couple peut se baser sur l’amitié, mais avec l’amour, c’est encore mieux. Puis, je ne croit pas à la flamme éternelle. Celle que l’on a au début de la relation. Elle s’estompe, donc s’il n’y a pas d’amitié ou un autre lien, le couple peut sombrer.)

    Ma deuxième question serait plutôt. Si on ne veut pas faire taire notre personnalité. Est ce que ce n’est pas mieux de se trouver une amie ou un ami avec qui on peut trouver un équilibre?

    1. Tout dépend ….l’amitié homme femme ? Il peut y avoir aussi de la séduction , on peut s’entendre très bien en amitié mais cela peut créer dela suspicion, de l’ambivalence Et on finit par Ne pas Dire quand on voit ou appelle cet(te) ami(e) à son conjoint conjointe ….Et ne serons nous pas tenter , influencer par un jugement extérieur….qui sait mieux que les deux personnes du couple ce qui se passe dans leur intimité ! Il faut être très clair dans une amitié homme femme dés le départ…ne pas donner d’espoir , de tendresse …..qui n’a pas connu le  » soyons comme frères et soeurs ! » . Rare sont ceux qui dans cette relation n’a pas eu un moment de doute, de tendresse , il est fréquent qu’un des deux soit amoureux en fait en silence et donc en attente . Voilà un sujet , l’amitié Homme Femme , quel bénéfice pour son couple ? Et oui La confiance encore …!

      1. Bonjour angie,
        je n’ai pas bien compris la notion de l’influence extérieur…Par contre, Il n’est pas obliger d’avoir d’amoureux en silence entre des amis homme femme. Il peuvent s’apprécier. De plus, s’ils ont chacun leur vie en couple de leur côté, ils font la par des choses…
        Par contre la confiance… C’est sure. Elle est bafoué. Versus … (Il faut faire un choix.)
        Merci pour la développement. 🙂

        1. merci Angel pour ce débat intéressant, de partage, d’expériences. Pour être plus clair, un ami une amie vous veut du bien , elle il vous aide à renouer le dialogue dans votre couple , OU elle vous influence à tort..et vous conseille de partir . Qui à raison ? QuanT à l’amitié? l’ami ou amie est célibataire , que c’est compliqué ! pour celui qui donne sa confiance , à cette amitié , qui croit au respect et qui est parfois loin de penser que ce n’est pas toujours si clair…….J’en ai fait l’expérience , j’ai laissé faire une amitié de travail dans mon couple , malgré un doute, il m’a promis , jurer , et cette amie m’a demandé d’ officialiser cette complicité , J’ai fait confiance , discuter beaucoup avec mon ami sur ses besoins ses manques , rien il disait j’ai tout, et je suis heureux… je je fais juste plaisir , je partage , j’aide , je discute. Je l’ai laisser libre , Je ne voulais pas que mon ami soit en cage , j’ai laissé l’oiseau libre, boire un verre , resto, et résultat : elle a divorcé…, elle a espéré, elle a réussi à mettre mon couple à mal ,A ce jour il est seul, désolé, de n’avoir pas su s’arrêter, aveuglé, ils ne se sont pas mis ensemble ,ils sont restés des amis . Elle s’est remarié rapidement avec un autre….Alors ou est la limite si on ne sait pas dire NON , stop ! Et pourtant j’y crois à l’amitié homme femme , je la vis , mais dans le respect de chacun et je sais que c’est une solidarité d’écoute d’entraide , mais pas d’amour. On gère nos affinités , en amour on concilie nos différences.

          1. Bonjour Angie,
            Merci pour les détails, je comprends mieux.

            J’estime, tout d’abord, qu’un ami ne devrait pas essayer d’influencer notre couple. Il est notre ami, passe de bon moment avec nous, discute, débat, mais ne devrait pas prendre le contrôle de notre vie.

            Ensuite, l’amitié homme-femme, existe, mais il faut se dire sincèrement ce que l’on attend l’un de l’autre, sans filtre.
            Ensuite, c’est réglé. Il n’a plus d’ambiguïté en général.

            L’ami peut tomber amoureux de vous, cela arrive… Pour que l’amitié puisse continuer, il faut que l’ami amoureux l’exprime tout d’abord. Ensuite si l’homme ou la femme qui est en face ne l’est pas. Rappelé lui que vous aviez mis les points sur les « i ». Et expliqué lui que vous n’avez pas les même sentiment pour lui.
            Si c’est un ami, il comprendra. Si c’était un prétendant à l’amour, caché en ami, il sera borné. Dans ce cas, après lui avoir donné des EXPLICATIONS, il faut mieux couper les ponts.
            (les explications sont importantes, car l’amoureux est souvent transporté par ses sentiments et n’est pas toujours logique. Il faut essayer de le ramener un peu sur terre…Même si un petit vol est agréable 🙂 )

            Encore une fois, tous cela est mn point de vue… Ce n’est pas une réponse universel au problème d’amitié homme-femme 😉

            De votre côté, il n’y a pas eu de STOP comme vous le dites. Il n’y a pas eu de sincérité dans leur amitié. Il n’y a pas eu le respect mutuel du couple de chacun. Ça ne peut pas toujours bien aller malheureusement, cela fait une expérience de vie en plus.

    2. Ta question mérite un article ! Merci pour l’objet de réflexion! Cette vision n’engage que moi, mais la base d’une relation épanouie est la satisfaction des besoins de chacun, que l’autre y participe ou pas. Sinon, bonjour le sentiment de frustration et d’oppression.

      Bien sûr, le couple doit définir la notion de respect. Sans respect pas de confiance. Personnellement, je respecte mon conjoint quand je suis honnête sur mes besoins. Il me connait, il sait avec qui il vit. Je me respecte quand je suis responsable et que j’assume mes besoins. Bref, nous sommes libres dans la relation, libre d’être qui on est, libre de rester ou de partir, conscient des besoins de l’autre.

  10. Bonjour , sujet passionnant ! Dire ou se taire ? Pour infidélité pour une amitié homme femme etc ….je dirais que cela dépend d’abord de la personne à qui l’on voudrais dire et qui n’est peut êtrepas pprête à entendre , jalousie , possession …..et là c’est la crise assurée. Tout dépend de l’État psychologique , de l’acceptation à entendre ce qui va nous toucher , notre égo si il est fragile..Mon opinion est partagé et il n’y a pas une réponse unique. Chacun doit prendre sa responsabilités dans ses actes et il n’est nécessaire de rentrer dans les détails là c’est se libérer sur l’autre pour lui transmettre son fardeau du mensonge. Il faut beaucoup de recul pour accepter d’entendre une situation qui nous déplait et en discuter calmement. . On vit dans la tentation , le plaisir immédiat. L’idéal serait de bien’peser le pour le contre avant de ccéder à ce qui sera lourd de cconséquences pour chacun . Savoir dire non c’est aussi un acte courageux , faire un choix car on a toujours le choix ….et tenter la discutions en couple , » j’ai failli mais j’ai su dire Non  » car je souhaite comprendre qu’elle besoin je n’ai plus pour avoir froler un dérapage. Et ainsi remettre son couple sur le chemin d’une réconciliation , dans sa vie d’habitudes ‘ de routine, qui nous eloignent…Quand c’est trop tard le chemin est plus sinueux , seul le vrai Pardon et ne plus en parler , savoir clôturer le chapitre , peut sauver le couple. C’est rabâcher tous vos jours qui eloignent , car quand c’est fait on ne peut plus aller en arrière donc je regarder que devant et y croire. Accrochez vous pour gravir cette montagne de douleurs , de l’autre côté se trouve l’amour qui renaît quand l’étincelle est toujours dans vos yeux . Si la lumièree est éteinte alors là il faut savoir se quitter sans se détester…

    1. Salut Angie. Oui tu as raison ! Tu soulèves un point important . Tout dire ou pas dépend aussi de la capacité à entendre… même s’il y a des moyens de faire en sorte que nos mots soient le moins violents possible. J’en parlerai aussi. Merci pour ta contribution !!

  11. bjr,
    moi cest des choses que je n’admets pas, amitié avec ma femme pr dire quoi ,.. non ne t’irons pas la queue du diable

    1. Bonjour Capo,
      je comprends votre réticence, mais imaginons qu’elle connaisse cette ami avant vous . Allez-vous l’empêcher de continuer à le voir ?…(Vous allez la faire choisir entre vous et son ami de longue date?!…)

      Si vous l’empêché de le voir, vous vous exposé surement a des mensonges de sa part, car elle continua à le voir en général.
      Ou bien, elle arrêtera de le voir pour vous, mais risque de penser souvent à lui, car il aura laissé un vide.
      Il est mieux, selon moi, d’apprendre à connaitre cet ami et la laissé le voir au grand jour…

      De votre côté, soyez son ami, son mari, son amant… vivez le moment présent! Vous n’aurez, à ce moment ,pas grand souci à vous faire.

      Après, comme je dit toujours! Cela est ma vision, mais je sais très bien que les relations d’amour son complexe. Ce que je viens d’écrire peut être vrai dans un cas, et tout à fait faux dans un autre.

      Laissons à Agnes nous éclaircir cela.

      1. Salut !
        J’ai récemment parlé à un ami. 25 ans de vie commune. Une séparation en court. La cause ? Entre autres ,le sentiment de contrôle. À un moment donné, on veut retrouver notre liberté légitime. On se pose des questions, rendu à 40 ans surtout. Pour moi, il est évident qu’une cause des crises dans le couple est le sentiment d’oppression . Et puis tout ce qui est interdit est sexy . Laisser vivre est payant sur le long terme 😉

  12. bien sûr que je connaitrais cet ami mais à mon avis il n’y aura plus de fréquentation

Les commentaires sont fermés.