Ma femme a un amant. J’ai vu un SMS. Comment réagir?

Découvrir un SMS ou un mail suspect. Bouleversant. Ma femme a un amant ou envisage de me tromper. Mon adrénaline fait un bon. Comment réagir ? Vous êtes prêt à bondir (ou à vous évanouir) sous la nervosité. Vous souhaitez une issue favorable pour votre couple? Mon conseil: maîtrisez la bête en vous.

Ma femme a un amant, je réagis intelligemment

Agnès, ma femme a un amant. Hé oui, vous découvrez des échanges suspects avec un autre mâle. Vous êtes tellement sens dessus dessous que vous êtes à la quête de témoignages sur Google. Vous n’avez pas encore fait part de votre découverte à votre femme? Ouf. Parce qu’il y a des comportements à éviter à tout prix. Oui, vous êtes perturbé. Oui, le message est sans équivoque. Mais, rappelez-vous. Cette femme est votre conjointe, votre femme, la mère de vos enfants. Vous tenez à votre relation. Vous souhaitez réagir comme un parfait gentleman, même si vous êtes plutôt un Hulk en ce moment.

Faut-il pardonner l'infidélité?


21 explications de thérapeutes pour t'aider dans ta décision

Moi aussi, je suis tombée nez à nez à un message plus que suspect

Avant tout, sachez que je comprends votre angoisse. Laissez-moi vous mettre dans la confidence. Juin 2011. C’est la découverte de l’infidélité de chéri. Comment je le découvre? Je lis ses échanges avec une jolie fille. Comment je sais qu’elle est jolie? Sa session Facebook est restée active sur mon Mac. Ma réaction? Explosive. Les conséquences?

  • Des échanges verbaux violents.

Notre quotidien est relativement harmonieux. On se croit plus sage. En toutes circonstances, on croit en notre maîtrise de nous-mêmes. Et puis, on tombe sur des textos suspects. C’est fou ce que les gros mots, les insultes nous viennent facilement à ce moment-là.

  • Des actes ridicules, voire dangereux.

Hors de moi, j’ai sauté d’une fenêtre.  Pour les curieux… pas de panique. J’ai atterri 3 mètres plus bas. Non, je ne voulais pas me tuer. Je suis une super bonne vivante. Simplement, j’étais trop émotive, trop énervée. Chéri veut parler. Je ne veux pas. Il me demande de rester. Je fais volte-face et choisis de sortir par la fenêtre. Cheville foulée. Un mal de chien toute la nuit. Ne faites pas comme moi. Communiquez. Prenez la porte!

  • Une séparation d’une année.

Bien sûr, la séparation en elle-même a du bon.  À condition de ne pas se faire violence émotionnellement. J’ai souffert pendant un an. Même si, trop fière, je ne voulais pas le reconnaître. Je me suis mise à fréquenter avec un autre homme. Oui je m’amusais, mais je souffrais aussi.

Vous découvrez son infidélité? Faites mieux que moi. COMMUNIQUEZ. Faites-le pour vous. Faites-le pour votre couple.

Ma femme a un amant, 3 bonnes attitudes face à un message suspect

1) Je vais marcher, je vais courir, tout de suite!

L’objectif est de ramener un semblant de calme en moi.

Tomber sur un SMS suspect est bouleversant. Tout de suite, mon taux d’adrénaline fait un bon. Place à la panique. Je suis dans la confusion la plus totale. Ma femme a un amant? Vraiment? Notre histoire nous apparaît comme un gros mensonge. Tous nos efforts , tous nos sacrifices… pour un jour avoir le droit à ce genre de SMS?

Je m’imagine le pire.  Est-ce une histoire de cul? Est-ce une histoire d’amour. Il y a trop d’interrogations en moi. Mon dieu, ma femme a un amant. C’est trop pour mon cœur. C’est trop pour mes nerfs.

J’imagine la confrontation. Je risque fort de m’en prendre directement à ma femme. « Qu’est-ce que c’est que ça? Est- ce que tu me trompes? Arrête de me mentir! ». Est-ce la bonne attitude à adopter? NON.

Je sais que si je me laisse aller, c’est la dispute assurée. L’idée que ma femme a un amant me rend hors de moi. Ma femme peut tenter de me raisonner.  Mais, dans cet état, impossible de me calmer. Ma femme peut se frustrer de mon intrusion sur son mobile ou sur son PC. Elle et moi sur la défensive, impossible de communiquer.

Il y a une chose que j’ai retenue des articles d’Agnès,  bouleversé émotionnellement, je n’ai plus le contrôle. Ni sur mes pensées ni sur mes mots ni sur mes actes.

Si l’émotion est trop intense, la première chose que je dois faire, c’est de retrouver une certaine accalmie.

Alors, je dois sortir . Je ne dois pas chercher à parler à ma femme à tout prix.  Mon urgence est d’apaiser mon adrénaline. Même si je brûle d’envie d’entendre ma femme se défendre. Même si j’ai besoin d’être rassuré.

Une partie de moi pense que je n’ai pas à aller prendre l’air. Une partie de moi pense que je suis capable de me maîtriser.

Non, je dois me l’avouer. Face à ma femme, je serai incapable de retenue. D’ailleurs, je peux faire un test. Depuis que je doute que ma femme a un amant:

  1. Est-ce que je suis incapable d’attendre? Est-ce que je l’attends les bras croisés, en tapant du pied?
  2. Est-ce que je serre les dents?
  3. Est-ce que mon cœur bat à tout rompre?
  4. Est-ce que je suis excité comme une puce?
  5. Est-ce que ma concentration en prend un coup?

Ce sont des signes que je suis sur la défensive. Je ne suis pas en pleine maîtrise de ma raison.

Sans raison, impossible de communiquer. Impossible de renouer. Impossible d’avancer ensemble. Au contraire… perturbé, je risque de dire ou de faire des choses regrettables. Je risque de dire des choses qui pourraient nous éloigner. Oui, ma femme a un amant et je suis mal présentement. Mais je dois avant tout me poser quelques questions. Je dois retrouver ma lucidité une seconde.

  1. Qu’est-ce que je veux? Quel genre de mari est-ce que je veux être?
  2. Est-ce que le respect de chacun est important pour moi?
  3. Je veux la garder. Quel genre de mari veut-elle?
  4. Je veux communiquer ou je veux la guerre? Est-ce que je veux  un face à face infructueux et violent autant émotionnellement que physiquement? Ni les mots ni les actes ne s’oublient.

Allez, je chausse mes baskets. Je vais marcher. Ma femme a un amant? Peut-être. En tout cas, ma mission à moi est de diminuer ma tension qui est à son comble. Je veux éviter la dispute à tout prix. Ma femme a un amant? Nous disputons n’arrangera pas les choses.  Je veux réagir de la meilleure des façons. Je ne veux pas agir comme un Hulk. Je ne vais pas faciliter la tâche à son amant.

Bien sûr, après la balade, je serai tout de même affecté. Mais, j’aurai libéré le plus gros. Je pourrais faire preuve d’une plus grande maîtrise de moi.

Aux disputes et à la confrontation, je choisis la communication.

2) Ma femme a un amant. Ils échangent des SMS. Elle ne doit pas savoir… que je sais!

J’ intercepte un message ? Dans un premier temps, ma femme ne doit pas savoir.

Après avoir fouillé dans son téléphone, je sais que ma femme a un amant. Je devrais lui en parler, non? L’architecte du couple durable est un blog favorable à la communication. Mais, je ne dois pas parler du message reçu. La vérité, c’est que parler du message n’est pas toujours la meilleure solution.

En fait, je peux parler du message à une condition. Sans plus attendre, je peux en discuter avec elle si et seulement si il y a un minimum d’habilité en communication au sein de notre couple. Si aujourd’hui, ma femme a un amant, c’est qu’il y a un gros problème de communication dans notre couple. Clairement, ma femme n’est pas une as de la communication. Moi non plus. Autrement, à deux, nous aurions su gérer nos manques AVANT que ma femme ne confie son numéro à un autre.

En parlant du SMS, je diminue mes chances de faire parler ma femme.

Pourquoi?

  • Devant ma mine déconfite et mon comportement nerveux, ma femme est tentée de me dire les choses dans le but de ne pas me blesser ou de m’énerver. Elle sera tentée de me mentir. Elle me mentira surtout si elle ressent de la passion pour son amant.
  • En parlant du SMS, je pousse chérie à la discrétion. Elle ne laissera plus jamais son téléphone tout seul. Ma femme a un amant et elle fera beaucoup plus attention… Or, pousser à la discrétion est une erreur. Il est important de se rendre compte de ce qui se passe. Je n’ai rien contre l’espionnage (modéré). Au contraire. Mais, vous ne pourrez plus espionner si elle garde son téléphone 24h/24h, même pour aller sur le trône.
  • Chérie peut profiter de l’occasion pour s’enfuir avec son amant. Face à mes larmes, elle est prise par un sentiment de culpabilité. N’est-ce pas l’occasion de faire un choix? Si je me montre impatient et en colère, chérie peut opter pour son prince charmant secret.
  • Ma femme a un amant, se sentant coupable, ma femme mettra un terme à sa relation avec son amant. Mais, elle le fait à contrecœur. Tôt ou tard, elle recontactera son amant. Je souhaite vraiment que ma femme laisse tomber l’auteur du texto? Ce choix doit être l’oeuvre de ma femme. Ce choix doit être pris de bon cœur, sans contrainte.

Surtout :

Je n’efface pas le message

Je peux être très tenté de supprimer le message. Mais quelle est utilité? En fait, le contact se fera toujours. Ma femme a un amant, et son amant attend sans doute une réponse à son message. Supposons que chérie ne répond pas. Son amant envoie un nouveau message. Cette fois, chérie l’ intercepte. Son amant peut clairement questionner «  tu ne m’as pas répondu quand je t’ai dit telle ou telle chose », « a bon… je n’ai pas reçu ce message. » Bref, ma femme se doutera de ma découverte du message.

Je ne réponds pas à la place de ma femme

Je prends le téléphone. Mon intention? Faire une belle leçon de morale à l’amant de ma femme. Mais, je me retiens. Même si ma femme a un amant, je vaux mieux que ça. Sinon, j’envisage rompre la relation en me faisant passer pour ma femme. Je renonce également. Ma femme écrira probablement à son amant dans les prochaines heures.

Je dois toujours avoir cette question en tête « quel genre de personne je veux être? Quel genre de mari je veux être? Quelle issue je veux pour mon couple? » Ne soyez pas hystériques. Distinguez-vous.

J’efface le message ou je réponds à sa place? Personne n’aime qu’on fouille dans ses affaires… quel manque de maturité , se dira-t-elle.

Si possible, je marque le message comme non lu.

Ma femme a un amant. Parfois, on ne peut rien faire d’autre que d’espionner. Autant le faire de façon intelligente pour ne pas s’attirer les foudres de ma femme.

Au fond, parler du message n’est pas pertinent. En effet, l’important, ce n’est pas le message.  L’important, ce sont les besoins de ma femme. Ce qu’il faut, ce n’est pas torturer l’ordinateur ou son téléphone. L’important est de prendre soin des besoins de celle que j’aime. Le but: la reconquérir et lui faire oublier cet homme.

3) Ma femme a un amant: je cible ses manques

Dissimuler la découverte du message, ne pas l’effacer, ne pas répondre à sa place… Ça fait beaucoup, surtout que je me sens la victime…

Même si ma femme a un amant, je ne veux pas agir en victime… Je veux agir en héros. Je vais tout faire pour mon couple.

Pour qu’elle oublie son amant, ma femme doit se sentir bien auprès de moi. Mon objectif est de comprendre ma femme. Qu’est-ce qui la pousse à écrire à un autre homme?  Comment faire en sorte qu’elle me parle? Comment faire en sorte que je sois en mesure de lui parler (parce que j’ai les nerfs, moi!)

En fait, me concentrer sur les manques de ma femme favorise la communication entre elle et moi.

En quoi ciblez les manques favorise la communication?

  • Réduire la pression en moi

Apprendre que ma femme a un amant me renverse. Je dois me détourner de la tempête qui se déroule en moi. En vérité, se laisser aller est violent. Je ne dois pas me laisser aller. Me laisser aller est contre-productif. Je suis bouleversé parce que je suis dans l’incompréhension totale! Comprendre aide à relativiser. Je dois focaliser mon attention sur chérie, sur ses manques éventuels. Je dois me remettre en question. Cela va me permettre de réduire la pression. Je suis un taureau prêt à charger. Je dois cibler ses manques pour réduire mon taux d’adrénaline. Parce que j’aurais compris la source de son élan pour l’extérieur. Relativement plus serein (si on peut dire ça comme ça), je serai en mesure de communiquer.

  • Favoriser la communication de chérie

Ma femme a un amant. Notre couple n’est pas fini pour autant. Si je fais des efforts dans mon couple, ma femme en fait également de même. Si je fais des efforts de communication, ma femme en fera de même. Je démontre que je souhaite renouer avec chérie. Chérie fera un pas dans ma direction. Je me soucie de ses besoins… chérie voudra lui ou elle aussi arranger les choses. Ma femme me parlera de ses manques.

2 moyens pour réaliser les manques de ma partenaire

  • J’observe de mes propres yeux les manques potentiels de chérie.

Ma femme a un amant. Pourquoi? Pourquoi s’intéresse-t-elle a un autre? Souvent parce que les besoins de ma femme sont négligés. Ses besoins sont satisfaits ailleurs. D’un côté, ma femme n’ affirme pas ou plus ses besoins dans le couple. D’un autre côté, je néglige ses demandes quand elle m’en fait. Je dois me remettre en question. Ma femme a un amant. Qu’est-ce qui lui donne envie d’aller voir ailleurs? Qu’est-ce que je faisais avant que je ne fais plus aujourd’hui? Ma femme a-t-elle fait des demandes que j’ai déclinées?

Ma femme est certainement lasse de ma négligence. Mais, elle remarquera certainement mes efforts et mon changement d’attitude. Ma femme a un amant, mais, au fond, elle n’est pas fière de me tromper. Au fond, elle ne veut pas me tromper. Elle espère que les choses changent. Mais désillusionnée, elle attend en s’amusant ailleurs. Je dois changer les choses. Je dois faire en sorte qu’elle se sente bien dans la relation. Devant les changements apportés, ma femme retrouve espoir. Ma femme retombe amoureuse de moi. Finalement, ma femme doute de la pertinence de sa relation extra-conjugale. Ma femme a un amant, mais il n’est pas trop tard. Je dois changer les choses. D’elle même, ma femme mettra un terme à sa relation avec l’auteur(e) du SMS.

  • Je questionne chérie sur ses manques.

En plus d’observer, je demande. Malgré mes observations, je ne décalerai jamais tous les manques de chérie. Impossible. Je ne suis pas Charles Xavier de X-Men. Je ne lis pas dans ses pensées. La meilleure façon de cerner les besoins de ma femme est de proposer un bilan. Au cours de ce bilan, ma femme me confie ses frustrations et révèle ses besoins. Finalement, ma femme fait des demandes. Nous établissons les moyens de répondre à ses besoins.

Après ce bilan, chérie retombe amoureuse. Elle mettra un terme à sa relation avec son amant. Rendu là, je peux lui parler du message. Parce que je suis émotionnellement stable ;). Parce qu’elle ne s’énervera pas. Ho oui, j’ai fouillé. En l’apprenant, ma femme froncera les sourcils à coup sûr. Mais, elle ne se fâchera pas. Parce qu’elle sera surtout reconnaissante et émue par ma démarche pleine de patience et de compréhension.

Finalement,

comment je compte réagir à ce message suspect?

23 commentaires sur “Ma femme a un amant. J’ai vu un SMS. Comment réagir?

  1. Bonjour Agnès. Toujours tres pertinents tes articles tombent a pic pour moi! Effecticvement j’ai découvert ces fameux sms et je me rends compte que j’ai pas si mal réagi. ..enfin pas tjs…

    J’etais en colère et fou de rage et de jalousie surtout que c’était un ami. Je dis bien c’était!

    Mais depuis mefiance totale de sa part son téléphone ne traine plus
    Maintenant quelle est plus a la maison ça devient compliqué pour la communication….

    Merci pour l’article, a moi maintenant de reussir a connaitre ses manques et de prétendre a combler ses besoins

    Seb

  2. héeee oui enfin c’était plutôt un ami a elle, mais a force c’est devenu un très bon copain, il venait souvent a la maison, mais maintenant avec le recul je me rends compte qu’il venait « un peu trop souvent », et qu’il passait un peu trop de temps avec elle….

    1. Salut Seb!

      Hum… super les copains 😉 .
      Je suis curieuse … A partir du moment où il est devenu un très bon copain, faisait-il des choses avec toi seul? Te proposait-il des activités juste entre toi et lui? Ou étiez-vous toujours ensemble, vous 3, lorsqu’il venait? Ça donne des idées d’article … comme par exemple « quand se douter de la fiabilité de son ami 😉 »

      C’est toujours un plaisir de te lire Seb!

      1. Oui il passait a la maison, quelle soit la ou pas, on passait des bons moments a discuter tous les deux et tout, j’avais confiance en lui…

  3. Bonjour et merci pour cet article Agnès 🙂

    Je dois dire que cette situation ne m’est jamais arrivé personnellement, toutefois je pense que cela vient d’un profond mal-être dans le couple.
    Avant d’en arriver aux fameux SMS, il y a sûrement eu des indices qui montraient que ça n’allait pas fort, des indices qui ont été ignorés par le conjoint/conjointe qui est tombé sur ces SMS.

    Lorsqu’on fait vœu de former un couple, en général ce n’est pas pour aller voir ailleurs à la première occasion. Si c’est le cas, c’est que le conjoint/conjointe n’a pas trouvé dans le couple ce qu’il ou elle recherchait et essaye de combler ce manque en le cherchant ailleurs.

    Certains pourraient dire que c’est clair manque d’honnêteté de cacher une relation extra-conjugale, mais ce n’est pas plus honnête que de faire comme si de rien n’était et de rejeter la faute entièrement sur l’autre.

    Le pire je pense, c’est d’aller soi-même tromper l’autre lorsque l’on se sait trompé par le conjoint/conjointe. Cette forme de pseudo-vengeance n’arrange rien, bien au contraire, elle détruit le couple une bonne fois pour toute et c’est très irrespectueux envers personne avec qui on la trompe qui attend peut-être une relation sérieuse et non d’être le jouet d’un jeu de dupes.

    C’est pour cela que dans une telle situation, si l’on tombe sur ces fameux SMS, de rétablir la confiance (qui est sacrément entamée à ce moment là) en communiquant non pas sur l’objet de la « tromperie » mais plutôt sur ce qui ne va pas en ce moment dans le couple. En ayant trouvé un terrain d’entente pour améliorer la relation de couple, le conjoint/conjointe laissera définitivement tomber l’amant(e) potentiel.

    Au plaisir de te relire,
    Inlandsis.

    1. Salut Adam 😉
      C’est sûr, il y a surement eu des indices qui montraient que ça n’allait pas fort. En être conscient aide à ne pas exploser sous l’émotion. Mais, d’un autre côté, qui sait mieux que moi-même quand ça ne va pas? Nous sommes deux responsables de ce qui arrive.

      Tu as raison, quand on va voir ailleurs, c’ est sans doute que quelque chose manque. Il faut être honnête pour que l’autre puisse être présent. Mais, cette chose qui manque, mon conjoint n’est pas forcément tenu d’y répondre. Nous avons bien trop d’attentes envers l’autre.

      Parfois, je peux moi-même répondre à mon besoin. Mais, il faut se responsabiliser. D’ailleurs, je n’en parle pas dans l’article. Ton commentaire est l’occasion pour moi de l’améliorer.

      La vengeance… très bonne idée d’article. Tu m’inspires, Adam! Merci
      Tu as raison. L’important n’est pas de parler de la tromperie. L’important est de parler du manque ( ou de ce qui ne va pas dans le couple).
      A très bientôt

  4. Bonjour Agnes, comment tu vas? franchement tes articles sont inspirants car, plein de sens et de bon raisonnement. j’avoue que j’aime. j’ai récemment lu le guide du couple qui dure, j’étais émerveillé.
    je veillerai à laisser mon commentaire à chaque lecture désormais.
    Merci encore.

    1. Bonjour Guilavogui!

      Je vais bien merci!
      C’est la première fois que tu laisses un commentaire! Ça me fait super plaisir de te lire!
      Merci pour tes encouragements. Je fais de mon mieux. C’est formidable d’avoir des lecteurs qui osent commenter.
      Ton avis est publié sur la page « Ce qu’ils pensent du blog » 😉
      Merci pour ton retour sur le guide du couple qui dure 😉
      Au plaisir de te lire et d’échanger avec toi Guilavogui!

      Bon week-end!

  5. Bonjour Agnès,
    Très intéressant comme article. Je me désole de ne pas l’avoir lu avant…J’ai franchi le pas et fini par appelé l’auteur des SMS (un de ses collègues, marié lui aussi) après plusieurs mois d’hésitation (et surtout de souffrance). Ma chérie n’arrivait pas à y mettre un terme, et cela l’a aidé à couper les ponts. Mais au fond je sais bien que c’est une erreur, et qu’un simple signe de son collègue pourrait tout faire basculer, c’est encore trop frais. Difficile de vivre avec quelqu’un qui aime un autre homme même si elle a énormément d’attachement pour moi…Même si la situation s’est améliorée en façade, elle souffre de son deuil, et moi du manque de confiance que j’ai en elle et quelque part en moi. Faut-il lui dire « revois-le et reviens-moi quand tu seras sure », ou ne rien faire et laisser le temps faire son oeuvre pour soigner ses blessures sentimentales ? Dans cette seconde hypothèse, ne risque-t-elle pas de replonger un jour pour lui ou pour un autre ? La crise de la quarantaine doit-elle être obligatoirement le théâtre de tromperies dans un couple ? Cette histoire m’a tout de même rendu bien meilleur en tant que mari, mais aussi en tant que père et homme. Un mal pour un bien qui a très certainement joué en la faveur de notre famille. Mais quelles seront les séquelles ? Je ne sais aujourd’hui toujours pas la vérité, faut-il chercher à savoir ?

    1. Bonjour Édouard,

      Merci pour ton témoignage et pour ta participation.
      Tu contactes son amant… et ça l’aide à couper les ponts… Oui, certainement que ton geste est « déplacé ». Mais, du coup, je pense à quelque chose. Tu sais, peut-être aussi qu’elle avait du mal à couper les ponts par elle-même, à cause d’un sentiment de « devoir ».

      (Bon ici, je ne veux pas te démoraliser, je veux juste te faire réaliser quelque chose.)

      On dit des choses à notre amant. On lui dit qu’il nous rend folle, qu’on le désir, que notre couple bat de l’aile. On peut même prétendre ou sous-entendre avoir des sentiments. Finalement, on fait des petites « promesses » à cet homme. Donc, notre amant a des attentes.

      Tout ça pour dire que la femme peut avoir du mal à couper les ponts par culpabilité… sans s’en rendre compte. La femme a mal à l’idée de mettre un terme à l’histoire magique, sexy et exceptionnelle qu’elle a un jour fait espéré à son amant. La femme peut se sentir investie de la mission de faire du bien aux autres (n’oublions pas qu’on nous apprend depuis l’enfance qu’on est quelqu’un de bien quand on est gentil) aux détriments de son propre bonheur.

      La femme peut avoir du mal à mettre un terme à sa relation puisque son adultère la valorise. Oui, la femme a joué la séductrice. Abandonner son amant, c’est tuer la séductrice qu’elle a été… c’est tuer le plaisir profond et épanouissant à séduire et à se sentir séduisante… N’hésite pas aussi à lire cet article….

      Je te mets sur ces pistes parce que, si ta femme reste… après que tu aies eu l’audace et le « manque de maturité » de contacter son amant… elle est peut-être concernée.

      L’infidélité est l’occasion de mieux connaitre ses besoins et de mieux se connaitre. C’est l’occasion d’un véritable développement personnel pour ta conjointe.

      Je ne pense pas que « revois-le et reviens-moi si tu es sûre » est la formule gagnante. Elle peut comprendre ce qui se passe auprès de toi. Le problème, c’est que vous serez toujours au même point aussi longtemps qu’elle ne comprendra pas ses besoins et ses motivations profondes. Aussi longtemps que son intérêt pour son amant demeurera un mystère, vous n’avancerez pas.

      Les séquelles?
      Crois-moi, vous serez tous les deux beaucoup plus épanouis si vous parvenez à surmonter cette crise.

      Faut-il savoir toute la vérité? Oui et non. Tout dépend de ta capacité à gérer la vérité…
      Soit tu vas te laisser torturer par la vérité, soit tu vas l’utiliser pour pardonner et pour construire,

      J’espère t’avoir inspiré Édouard!

      Agnès

      1. Bonjour,
        Et merci pour votre réponse. En revanche :
        « La femme peut avoir du mal à mettre un terme à sa relation puisque son adultère la valorise. Oui, la femme a joué la séductrice. Abandonner son amant, c’est tuer la séductrice qu’elle a été… c’est tuer le plaisir profond et épanouissant à séduire et à se sentir séduisante… N’hésite pas aussi à lire cet article…. »
        Je ne trouve pas l’article en question. Pouvez-vous m’aider ?
        Merci par avance.
        Ed.

          1. Bonjour Agnès,
            Merci pour le lien. Je confirme que la description qui y est faite, est assez proche, dans mon ressenti, de ce qu’elle a pu vivre. Une ressemblance tellement troublante, que je l’ai soumis à ma chérie. Cela a donné lieu à une discussion d’abord tendue, puis beaucoup plus constructive. Le fait que cela ait été écrit par une femme ayant traversé une épreuve similaire a fait à mon sens son effet, tout comme les répétitions : « tu aimes ton mari ». Tu devrais être remboursé par la Sécu ! Un discourt qui lui manquait sans doute du côté des ses confidentes peu expérimentées. Il est encore tôt pour savoir si sa prise de conscience est sincère ou juste jouée, mais je ne peux pas nier que l’atmosphère est devenue plus légère. Je m’engage évidemment à revenir sur ce poste dans quelques temps pour témoigner de l’issue.
            Bien amicalement.

  6. Bonjour Agnès,
    Comme promis, un retour rapide sur la suite de mes mésaventures. Après un peu plus de trois de tranquillité, l’amant est revenu à la charge avec un mail « pour prendre des nouvelles ». Ce que je retiens évidemment c’est que mon appel ne l’a pas dissuadé, et donc n’a servit à rien, en dehors d’avoir un répit de quelques mois. Mais aussi que c’est un bel enfoiré puisqu’il sait désormais que son action à une influence sur la vie de couple de son « amie ». Comme tu l’indiques, l’amant attend sans doute des explications et ce n’est certainement pas à moi de lui en donner. Retour à la case départ ou presque. Les cartes sont à présent entre les mains de mon épouse ce qui n’aurait jamais dû changer ! Quelque part, cela efface ma boulette que je vivais assez mal. Je ne cache pas mon envie de le menacer de contacter sa femme, ou d’avoir une réaction plus brutale, mais qu’est-ce que cela changerait ? La seule chose à faire est de laisser faire, tout en montrant le meilleur de soi-même. S’il insiste trop, cela jouera très certainement contre lui, en donnant l’image d’un manipulateur en quête de satisfaire son ego. J’espère qu’elle s’en rendra compte, et que le charme s’estompe enfin. Je ne sais pas si son message a obtenu une réponse, mais les jours à venir seront sans doute déterminants. J’espère qu’elle m’en parlera.
    Bien amicalement.

  7. Bonjour Agnès ,
    En lisant cet article , je vois ma propre histoire .mon ex et ma femme actuelle m’ont trompé. Deux perso alités qui ont en commun les mensonges et le secret. Elles ont toutes les deux eu 2 voire 3 amants a la fois. Pour la plupart des ed qu’elles ont rebranchés. Je me suis mis en colère à chaque fois que j’ai découvert ses sms. Soit en tombant par hasard dessus sois en fouinant. Je sais ce n’est pas très classe. Mais j’avais des doutes et il me fallait des réponses . Le pire qui m’est arrivé c’est que l’un des amants de la femme m’a appelé pour savoir qui j’étais . Parce qu’il était son mec depuis plus de 10 ans et qu’il ne comprenait pas que mon Numero soit dans son tele phone avec le nom chéri. Je tombais des nues. Mon ex m’a finalement avoué ses aventures. Mais mon actuel ne l’a jamais fait et prétend ne m’avoir jamais trompé . Les messages sur son téléphone sont sans équivoques pourtant. J’ai même reçu des ex à elles ou amants chez nous sans que jamais elles me disent qui étaient ces personnes. Je suis en plein doute. Car je me dit même si elle a des manques que je n’arrive pas à combler. Peux-t-on vraiment vivre à ce point dans le mensonge.elle prétend m’aimer mais moi je considère que c’est faux. Elle a juste besoin d’une sécurité sociale. J’ai l’impression de vivre avec un monstre. Je suis prêt à faire des efforts si on s’engage dans la vérité . Le problemo c’est qu’elle n’a jamais reconnu ses tromperies passées . Même prise la main dans le sac. Que faire je suis en grande souffrance. Est ce moi le responsable de ces situations. Une ex qui le trompait et qui mentait sur tout . Et l’actuel qui en fait autant. Le pire elles disent m’aime. Mais que je ne leur porte pas assez d’attention. Je suis un pantouflard et qu’on finit par s’ennuyer avec moi.

    1. Aïe, aïe, aïe…
      Je reviens sur le post pour partager mon expérience après un peu plus d’une an, et je découvre ce message. Pas très évidente cette situation de découvrir que nous sommes le dindon de la farce. Mais de là a être appelé par un amant qui nous demande « mais qui êtes-vous ? « , je pense qu’on dépasse l’entendement. Toute situation est particulière, il y a d’ailleurs des exemples de couples en union libre autour de moi qui fonctionnent.
      Ce qui me surprend, c’est que ce soit arrivé 2 fois !? Soit tu choisi inconsciemment des femmes à hommes, soit c’est ton comportement qui les envois dans les bras d’autres hommes. Un bouquin très bien explique les facteurs qui nous poussent vers un type de femmes précisément : j’arrête d’être mal dans mon couple ». Il évoque nottament des problématiques liées à son enfance, et le plus souvent c’est là qu’il faut chercher. Par exemple si l’un des parents est ouvertement adultérin, il est probable que nous ou le partenaire que nous recherchons le soit. Dans ce cas, un gros travail sur soi est à mon sens nécessaire.
      Bon courage.

  8. Bonjour,

    Excuses moi par avance, je vais être un tantinet moins bisounours et optimiste que les autres.

    J’imagine assez que le deal au départ c’était que la fidélité marchait pour les deux dans les deux sens, sinon il n’y a pas lieu de se mettre en colère (j’aime imaginer qu’il existe une certaine égalité dans le couple).

    Le message que je perçois face à l’attitude que tu proposes d’adopter, c’est « regardes tu as un amant, je ne mets pas en colère, comment je suis bien, on va régler tous nos problèmes par la communication ». ça vend du rêve pour sûr, mais je pense que ce qu’elle va comprendre c’est « tu peux faire ce que tu veux je ne me mettrai jamais en colère, tu es trop précieuse, ta présence auprès de moi est un cadeau que tu me fais, etc. » Bref elle entre clairement en situation de dominance dans le couple, et elle va avoir un dominé à la maison, et un dominé c’est pas sexy du tout.

    L’idée derrière ça c’est que le dominant va tester la limite, jusqu’où il va pouvoir aller. Il va le faire petit à petit, en ajoutant toujours un peu plus à chaque fois pour tester (ça va commencer par des absences de plus en plus longues, voir des nuits sans revenir à la maison, puis des vacances entières avec son amant). Le dominé entre dans une phase d’escalade d’engagement (c’est la psychologie humaine qui est faite comme ça) particulièrement malsaine, chaque fois que le dominant ajoute une nouvelle petite vexation le dominé se dira « c’est pas grand chose, je me fais des idées, je dois communiquer pour arranger les choses » et acceptera tout sans jamais poser de limite ni s’énerver, confortant ainsi le dominant dans ce qu’il continue de faire.
    J’ai surement une vision pessimiste du sujet, c’est triste mais d’expérience, on a beau s’attendre au pire, c’est souvent en deçà de la réalité.

    Je me vois mal me regarder dans la glace le matin et garder le peu de respect que j’éprouve envers moi en tolérant une situation comme ça et en essayant de la réparer par la communication. Certes il en faut, mais il va falloir poser des limites ou faire évoluer le contrat de départ.

    Et quand bien même elle accepterait de ne plus voir son amant, il subsistera un doute, un très gros doute sur la capacité de la chérie à rester dans les limites proposées par le contrat de départ, et même à soutenir sa moitié dans les évènement les plus pourris de la vie.

    Voilà c’est ce qui me gêne dans ton approche. Ce qui suit est mon avis personnel, donc qui ne concerne que moi et n’est pas une vérité générale).

    La personne qui me trompe je considère qu’elle m’a manqué de respect, assez pour justifier de disparaître de ma vie. Si elle veut rester c’est à mes conditions, par exemple si le contrat reposait sur la monogamie, ça devient une relation libre et elle devra me trouver la première femme pour ma première relation extra-conjugale.
    ça peut sembler méchant, mais de mon point de vue, c’est une juste rétribution pour semer à peu près autant de chaos dans sa tête qu’elle en a semé dans la mienne (je vous ai dit, l’égalité au sein du couple, c’est vachement important à mon sens).

    Il semble peu probable qu’une femme normalement constituée accepte un compromis pareil, et quand bien même je lui souhaite bien du courage pour trouver une autre femme prête à se prêter à l’exercice. Car autant si c’est une femme qui doit chercher elle trouvera vite un homme disposé à ce genre d’aventure, autant la dépense de temps et d’énergie pour un homme qui doit trouver une femme assez ouverte d’esprit pour envisager une aventure comme celle là est très nettement supérieure. Et comme j’aime bien l’égalité, et que c’est elle qui a commencé, je trouve ça assez juste de lui faire faire le boulot.

    Voilà c’était mes 2 centimes sur le sujet. (loin d’être une vérité générale).

    1. Bonjour et merci pour ta contribution,

      tu as raison sur le fait qu’il est très peu probable de réagir de la sorte, parce qu’en crise émotionnelle, difficile de se contenir.
      cependant, certains réagissent tout de même de la sorte, sans pour autant perdre leur estime personnelle. Mais, il s’agit sans doute d’une petite poignée.
      Donc oui, définitivement, peu réagissent aussi bien que préconisé dans l’article, je me le fais dire suite aux messages personnels que je reçois.
      l’enjeu en vérité est de rétablir la communication, pour ceux qui veulent pardonner en tout cas.

      merci!
      Au plaisir de te relire!

      Agnès

  9. Bonjour,

    En fait ma femme me trompe mais on doit savoir pourquoi et la satisfaire pour qu’elle ne recommence pas en gros.

    Ce n’est pas un peu hallucinant cette méthode?
    Anthony

    1. bonjour Anthony,
      la question à se poser est que veux-tu (juste à cette question et ne pense à rien d’autre, même pas à ce que ta femme a fait)?
      réponds à cette question, et ensuite, tu auras les réponses par toi-même.

      Agnès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

*
Pour laisser un commentaire, vous devez prouver que vous n'êtes pas un robot spammeur en recopiant le mot de sécurité sur l'image. Appuyez sur le mot pour entendre une version audio.
Anti-spam image