Tous les articles

Articles par catégorie

16 commentaires sur “Tous les articles

    1. Peu d’articles sur la difference de sexualité pourtant nœud des différences homme/femme.
      Ma femme me considère comme un obsédé sexuel parceque j’exprime mon désir mes besoins mes envies de l’aimer!!! faisant de moi un frustré…et je suis comme la plupart des hommes un frustré de plus…partant de là comment la vie à 2 pourrait marcher??

  1. Bonjour,
    Agnès,
    merci,pour ta réponse, dorénavant je me servirai de ton blog pour te joindre et je vais suivre tes conseils je te dirai comment cela se passe avec ma femme encore un grand merci pour ta réponse cela m’a remonté le moral.
    a bientôt.
    franck

  2. Aujourd’hui je suis tombé par hasard sur votre site en cherchant désespérément ce qui pourrait m’aider dans ma quête pour trouver une solution a ce qui arrive a ma famille.j’ai télécharger votre guide « Les 7 stratégies pour reconstruire votre couple  » et j’ai lu les 48 pages d’un seul trais tellement ce que je lisais m’allait droit au cœur mais surtout parce que ça ma laissé entrevoir une lueur d’espoir pour l’avenir de ma famille et que tout n’était pas forcement perdu .
    alors merci pour tout ce que vous m’avait apporté a travers la lecture de votre guide.mon problème n’est pas serte réglé pour autant mais vous m’avais redonné espoir .
    mon histoire et longue et compliquée c’est pas un adultère classique mais c’est tout comme. la famille au lieux de nous aider ma femme et moi a surmonter la crise a fait exactement fait le contraire vu que c’est elle la source de notre malheur .j’aimerai tellement me confier mais je serai trop long car c’est l’histoire d’une vie de couple de 28 ans et 5 merveilleux enfants qu’une personne très proche de ma femme (sa sœur)a voulu briser après un silence de 25 ans.
    nous avons très mal ma femme et moi et on ne sait plus comment sortir du tunnel ,comment faire pour réapprendre a vivre de nouveau ensemble .

  3. Bonjour,
    Je suis avec mon mari depuis 25 ans, mariée depuis 23 ans. En mai 2014, l’ami de sa maitresse est venu m’annoncer que mon mari avec un liaison avec sa copine (de 18 ans de moins que mon mari) Cela durait depuis 13 mois. Il l’a immédiatement quittée et depuis plus de deux ans, il me demande pardon, il dit qu’il est désolé, que ça ne recommencera plus, qu’il a fait une connerie, que c’est la première et la seule fois qu’il m’a trompée, qu’il était paumé… il m’offre des fleurs, va m’acheter du pain frais les matins, fait tout ce qu’il peut à la maison, il me dit qu’il n’a jamais cessé de m’aimer, qu’il m’aime très fort, qu’il ne veut pas me perdre….
    Notre couple a toujours été génial, nous nous entendons très bien depuis toujours, y compris sexuellement. Nous avons trois belles filles qui grandissent bien. Même pendant la période où il m’a trompée, il était très amoureux de moi et avons passé de très bons moments.
    Il y a 6 ans, j’ai eu un cancer, mais cela nous avait encore plus rapproché, il a été un mari en or pour me soutenir pendant cette épreuve, je n’ai pas cessé de travailler pendant les soins, je suis restée féminine, nos rapports sexuels ne se sont jamais arrêtés.
    La seule chose qu’il a réussi à me dire pour expliquer c’est qu’il voulait voir s’il serait capable de refaire sa vie si je mourrais de mon cancer (alors qu’il m’a trompée 3 ans après et que j’allais et je vais très bien) et aussi qu’il voulait se rassurer et voir s’il pouvait encore plaire.
    Il avait 23 ans quand nous nous sommes connus, il n’avait eu que deux copines avant moi. De mon côté, j’avais eu plein d’aventures avant, et je ne l’ai jamais trompé.
    J’arrive à comprendre qu’il ait voulu coucher ailleurs, ça je lui ai pardonné tout de suite. Par contre, je n’arrive pas à lui pardonner que cela ait duré 13 mois et le pire que je n’arrive pas à accepter, c’est qu’elle soit venue à la maison (et qu’elle y ait pris une douche, et mangé et …) qu’il lui ait montré des photos de nos WE, de nos enfants….
    Bref, cela fait deux ans et 4 mois que nous essayons de reconstruire, et je suis toujours très malheureuse et je n’arrive pas à pardonner. Je vois toujours la psy que je voyais depuis mes soins pour mon cancer, je suis sous antidépresseurs depuis un an. mais j’ai toujours des bouffées d’angoisse, de chagrin. je fais des cauchemars presque toutes les nuits. Ma psy me dit que je suis dans un état de stress post-traumatique. Je sais pourtant que bien des gens vivent des choses beaucoup plus graves (pertes de proches, attentats, viols…) mais je suis très très malheureuse. Je ne comprends pas comment il a pu prendre le risque de faire tout ça sachant que, si je l’apprenais, cela mènerait peut-être au divorce alors qu’à l’entendre, il tient à moi, il n’a jamais voulu me quitter et que c’est parce qu’il avait peur de me perdre qu’il a fait cela. Cela ne rentre pas dans mon schéma de pensée. Quand on tient si fort à sa femme et sa famille, on n’a pas un comportement qui risque de tout gâcher.
    Il culpabilise énormément, il essaie chaque jour de me montrer qu’il m’aime, sexuellement, nous nous éclatons encore plus qu’avant. Je l’aime et je n’ai pas envie de vivre sans lui, mais j’ai mal, j’ai mal, j’ai mal….
    Tout me fait penser à elle et à ce qu’ils ont partagé ensemble : les marques de voitures, les dates, les lieux, les musiques… tout… elle est dentiste, je pense à ça à chaque fois que je me lave les dents. Ce n’est qu’un exemple mais tout est comme cela.
    Il a tout fait pour essayer de me faire aller mieux, il a changé tous ses habits, il a changé de voiture (oui, c’était un de leurs endroits) nous avons racheté des canapés, il a changé de numéro de téléphone…. mais ça a duré tellement longtemps à mes yeux, et ils ont été dans tellement d’endroits que j’y pense tout le temps.
    Voilà ! peut-être quelqu’un me comprend ? si vous avez des solutions pour arrêter d’avoir mal au ventre, d’avoir des pensées noires, de ne plus faire de cauchemars…. je suis preneuse.
    Je précise que j’ai un boulot super, que je gagne plus que lui et que ce n’est pas le fric ni la maison qui me retient. Nos filles ont 20, 18 et 16 ans, ce n’est pas non plus pour elles que je reste (la grande est partie depuis 3 ans) je reste parce que je ne peux pas le quitter, mais avec lui je suis malheureuse, je ne lui fais plus confiance alors qu’il fait tout pour me rassurer… bref, je ne suis pas bien du tout. Merci de vos avis, messages, conseils,
    Bon courage à tous.
    Vio.

    1. Bonjour, Je souhaiterais que seul mon prénom apparaisse sur le site.
      Je vous remercie de vos réponses à mon long récit, si le coeur vous en dit.
      Bonne soirée,
      Vio.

    2. Bonjour Vio,

      merci pour ta confiance et pour ton témoignage.
      ta douleur est très compréhensible et très perceptible.
      je comprends qu’après 13 mois d’adultère, tu souffres de la désillusion.

      oui…. 13 mois, c’est beaucoup.
      tu as beaucoup donné pour lui, 3 belles filles. Tu es une femme extraordinaire et il a une chance folle.
      vous avez toujours été des partenaires qui se soutiennent, à tel point que vous avez certainement suscité admiration mais aussi jalousie.
      Oui, tu n’acceptes pas ces trois mois là, tu ne comprends pas.
      Tu sais, vous avez vécu des choses difficiles émotionnellement. Je ne peux imaginer ce que vous avez tous les deux éprouvé. Mais, je peux imaginer à quel point c’était difficile pour toi comme pour lui, même si vous étiez là l’un pour l’autre.

      Je ne sais pas ce que te dis ta psy pour t’aider par rapport à cela. Mais, à partir de mes nombreuses lectures, je peux t’offrir quelques lignes qui j’espère, t’aideront à comprendre. Car, pour moi, comprendre est capital pour lâcher-prise et aller de l’avant.

      Tu ne comprends pas son excuse quand il dit qu’il t’a trompé par peur de ta mort et de la solitude associée. Tu ne comprends pas qu’il donne cette excuse étant donné qu’il t’a trompé 3 ans après ton cancer, et à ce moment, tu allais très bien, tout allait très bien.

      Tu peux lui faire confiance quand il te dit cela, parce qu’il regrette sincèrement, et qu’il a longuement eu le temps de définir pourquoi il a agit de la sorte.

      Le problème, c’est que toi, tu ne COMPRENDS pas. Ce n’est pas suffisant pour toi. Tu veux et tu as besoin de comprendre le vrai malaise qui l’a conduit à faire ça.

      Ta psy te dit que tu es en choc post-traumatique, je pense que quand il t’a trompé, lui aussi vivait ce sentiment de détresse. C’était DUR pour toi, mais pour lui aussi. Deux choses pour lui étaient difficiles. D’abord, bien sûr, la peur de te perdre. Mais, ton cancer a sans doute réveillé en lui, inconsciemment, la peur profonde et personnelle du néant.

      Tu combles énormément sa vie. Il s’est probablement projeté inconsciemment dans la douleur et la crainte d’être seul, aimé de personne, de ne compter pour personne. Or, c’est un sentiment très angoissant.

      Peut-être que tu as du mal à trouver de la logique là-dedans. Mais, n’oublie pas qu’on a tous en nous, depuis l’enfance, l’angoisse et la peur du rejet.

      Inverse les rôles. Imagine-toi que c’est lui qui portait ce cancer. Essais de ressentir son angoisse à lui. Essais de ressentir le néant qu’il a du s’imaginer, qu’il a du ressentir.

      Je pense qu’il ne t’a pas trompé parce que quelque chose clochait entre vous. Il t’aime et il t’aimait à ce moment-là. Je pense plutôt qu’il a agit comme ça pour se protéger lui-même d’une angoisse et d’une blessure profonde. Même si tu étais toujours là pendant ces 13 mois, il vivait sans doute inconsciemment la douleur de ta perte, la douleur de la solitude. Je pense qu’il n’était même pas conscient de cela…

      Votre lien et l’amour qui vous unit sont forts. Ne doute pas une seconde que ta maladie l’a profondément perturbé, même si cela ne saute pas au yeux, même s’il n’en parle pas, où s’il n’en est pas conscient.

      Ton couple est beau, malgré ces 13 mois… à te lire, il n’y a aucun doute.

      si ton mari aurait géré ses peurs et ses malaises profonds, s’il les aurait compris… ça ne se serait jamais produit. Ni toi, ni ton couple ont un jour été le problème. Cela peut t’aider à lâcher prise.

      Je ne dis pas tout ça pour t’aider strictement pour t’aider. Je dis cela parce que je pense que c’est ce qui s’est passé…

      J’espère t’avoir apporté des pistes de réflexion et du réconfort.

      Agnès

  4. bonjour,

    j’ai 35 ans, trois enfants et nous sommes mariés avec ma femme depuis 13 ans.
    Il y a 2 semaines après une dispute ma femme m’annonce qu’elle veut qu’on se séparent, que nous ne sommes plus sur la même longueur d’ondes et qu’elle n’a plus de sentiments. bien sur l’annonce a été très dure à accepter.

    Ce qu’elle me reproche c’est de l’avoir délaissée par mes sorties avec des amis et ma consommation d’alcool pendant ces sorties. Bien sur à l’annonce de la rupture je l’ai suppliée et que j’allais changer. Mais elle ne veut plus me laisser de nouvelle chance, puisqu’elle m’avait déjà prévenu et que moi bien sur je n’avait pas pris ses menaces au sérieux, je me suis juste contenté de réduire mes sortie, sans faire vraiment d’efforts.

    Puisque pour moi ces dernier mois voir même les dernières années je voyait bien qu’il y avait un problème, elle était de plus en plus distante et moi comme un abruti je me disait « elle ne fait pas d’efforts donc moi non plus » et ce cercle vicieux nous à éloigné de plus en plus et forcément la rupture est arrivé.

    actuellement nous vivons toujours sous le même toit,mais elle à entrepris les démarches pour partir de la maison (recherche d’appartement, demande d’aides, rendez à la banques etc ).

    depuis plusieurs jours, j’ai lu pas mal d’articles sur le sujet et je suis un peu perdu. J’ai bien compris qu’il fallait que je change réellement et je suis prêt a le faire, mais de son côté ma femme me dit qu’elle est sur de son choix et veut partir.

    Je voudrait qu’elle me laisse une deuxième chance pour lui prouver mon changement.

    pouvez-vous m’aider?

    Merci , Max.

  5. J’ai parcourus plusieurs articles de votre blog et je tiens à vous féliciter car cela m’a grandement aidé et j’ai à mon tour pu aider une personne qui traversait une période difficile. Merci à vous !

  6. Bonjour Agnès
    Depuis 2 mois, je parcours ton site que j’adore, mais je t’écris ce message car je ne sais plus quoi faire pour sauver mon couple.
    Ma petite histoire:
    IL y a 2 mois, j’ai surpris mon mari avec une collègue de travail, à l’époque rien entre eux… selon leurs dire … mais plus de 1000 textos échanges en 1 mois… A la suite de cette mon mari m’a dit qu’il ne savait plus où il en était, qu’il ne sait plus comment il m’aimait et qu’il a voulait faire une pause. Pause soit disant pour réfléchir, mais je sais que c’est pour profiter de l’autre, je sais qu’il me trompe (preuve à l’appui), mais quand je lui ai dit que je savais il y a 1 mois, il nie catégoriquement.
    Depuis notre pause, nous vivons toujours ensemble, partageons le même lit, partageons de très bon moment, avons refait l’amour quelques fois, mais il est toujours très distant. IL ne veut pas se séparer mais ne sait toujours pas ou il en est, si il veut donner une seconde chance à notre couple… Ne veut pas me donner de faux espoir, mais une part de son coeur est toujours ouvert pour que les sentiments amoureux reviennent.Cependant il m’a avoué que cette proximité ne l’aidait pas à réfléchir. Je lui ai proposé de faire chambre à part, lui ai demandé si ils voulait que je prenne un appartement ou que lui le fasse, et il ne veut pas….
    Pour ma part, c’est compliqué à vivre. Je sais ce que je veux, je veux sauver mon couple, car c’est l’homme de ma vie ( plus de 15 ans qu nous sommes ensembles, avec des hauts et de bas que nous avons toujours réussi à surmonter. il y a 5 ans nous nous sommes déjà redonner une chance) je prends soin de moi (coiffeur, maquillage, remise au sport). J’essaie de garder une positive attitude en toute circonstance, de le reséduire aussi, je lui laisse sa liberté. Je lui donne de la tendresse même si en retour il n’y a pas grand chose. Je ne lui mets pas de pression. De temps à autre j’essaie d’établir une communication sur nous, sur lui. Mais il n’est pas très bavard et sa phrase fétiche, je ne sais pas, je ne sais pas, je ne sais pas…
    IL apprécie nos moments à 2 ou en famille, notre complicité, mais il me dit que ce n’est pas une complicité comme avant amoureuse, qu’il n’y a pas cette petite flamme.
    Je lui ai proposé de partir un week-end tous les 2, il y a quelques temps, il ne savait pas et à ce jour, il ne sait pas si ça va changer quelque chose (éloignement ou rapprochement?) Actuellement notre vie lui convient, je pense pour le confort et notre fils, mais il trouve qu’on s’éloigne. Certes avec ses incertitudes, il faut faire attention à ce que l’on dit, ce que l’on fait. Je lui ai dit que si la situation était clarifier, ça serait bien plus simple, soit se séparer, soit se redonner une chance, mais il ne sait pas.Pour la chance, il m’a dit que nous nous la sommes déjà données il y a quelques années et que ce n’était pas 50 ans qu’il fallait voir pour refaire sa vie. IL en aura 40 dans quelques mois…. A ce jour, pour changer, il ne sait pas. J’ai beau prendre sur moi, positiver à max, mais c’est très dur et malheureusement il m’arrive de pleurer devant lui car il me connait et sait me faire craquer. Quand il voit que je vais mal, il me titille et me prends dans ses bras, me donne de l’affection et là je craque. Je ne sais plus quoi faire.
    Hier il a repris le travail, après 5 jours ensembles avec excursion à deux, ballade en famille, petit rapprochement, calin puis de nouveau éloignement.
    Hier soir le climat était un peu tendu ( je suis certaine qu’il a vu sa maitresse) et j’étais prête à vider mon sac. Alors, une fois le petit couché, je suis parti faire un tour (la première fois que ça m’arrive). J’ai l’impression que ça ne lui a fait ni chaud ni froid. Mais ce matin, il climat est plus que tendu….
    J’espère que l’éloignement et la prise de recul seront bénéfiques.
    Je sais pas si ça le fera réfléchir, j’ai peur qu’il s’éloigne encore plus de moi et qu’il se rapproche de l’autre…
    Je ne baisserai jamais les bras, c’est l’homme de ma vie, mais que faire?

    Dans moins d’un mois c’est notre anniversaire de mariage et j’aimerai avoir une réponse autre que je ne sais pas, Peut-être suis pas assez patiente, mais il y a l’autre, qui elle de son coté est soi disant en instance de divorce et qui dit que tout se passe bien entre eux, étant donné qu’il m’a quitté (je ne suis pas au courant…) qu’il file le parfait amour, que les enfants vont bientôt se rencontrer (elle en a 2 – pour notre fils, il n’y a rien de changer, il est au courant de rien)… Ce que je ne comprends pas c’est que tout ce qu’elle avance ne ressemble en rien à mon mari. Soit il se fout de moi, soit elle fabule…

    Besoin de tes lumières, stp. Merci et bonne journée

    1. Je vis presque la même chose. C’est très difficile à gérer. J’ai eu la même attitude, prendre soin de moi, lui donner de la tendresse et tout ce que j’obtiens c’est des ‘ je sais pas’. Au final, cette situation doit l’arranger.

  7. Bonjour Agnès,

    je découvre ton blog .. incroyable vraiment une mine de bons conseils et une belle matière à réflexion.

    Voilà, je suis tombée dessus et j’ai hésité à écrire… mais c’est plus fort que moi.
    J’ai 30 ans, sans enfants, jamais vécu avec un homme, jamais eu de relations très longues. J’ai grandi avec mon père et mes frères, et n’ai pas trop reçu de gestes de tendresse et d’affection petite.
    EN février, j’ai rencontré un homme de 38 ans, parfaitement assorti sur tous les plans : de bonne famille, galant, deux jumelles de 5 ans (j’ai un pb de fertilité donc ça me taraude..), une belle-maman extra, sportif, curieux, intéressant etc… pour moi, j’ai rencontré l’homme de ma vie, celui avec qui je veux enfin me stabiliser, construire, partager à deux. Jamais je n’ai ressenti ça. Il faut saveur que j’ai donc découvert un peu seule « la vie » : j’ai eu bcp de relations, de coups d’un soir, j’ai joué avec les garçons … je suis une jolie fille et m’entends bien avec les hommes, j’en ai joué mais eux aussi ….

    Sauf que, honte à moi, pendant les premiers mois (4-5 premiers tout de même!) j’ai entretenu avec deux hommes des conversations Messenger où je ne leur disait pas être ne couple et leur laissait croire que la porte est ouverte, que j’accepterai un rdv .. sauf qu’à chaque fois je repoussait…
    J’ai également brunché avec un homme qui s’intéressait à moi (qui ne me plaisait pas du tout, je n’ai jamais eu de vues !!!)
    J’ai également dormi avec un « pote » dont j’étais proche (un collègue de travail), lors d’une soirée où mon homme était en déplacement, en mai, et l’ai embrassé (par peur de refuser ..???), mais ai du repousser ses avances. Jamais je n’aurais pensé une seconde cette situation!! ma proposition qu’il dorme avec moi était vraiment innocente, mais QUI peut comprendre ça ?? même sa maman et mon frère me disent que c’est difficilement dur à croire..

    Aujourd’hui mon homme a fouillé TOUT mon passé, appelé TOUS mes contacts pour retracer tous mes mensonges …
    Il m’aime et se voyait construire une vie avec moi, mais il est persuadé « il sait » que j’ai couché avec ce pote.. ce qui est faux !! il me dit que je ment comme je respire (plus aucune confiance après tous ces mensonges) et qu’il sait, et me demande « mais comment je dois faire alors ? Tu n’es pas honnête encore auj tu me mens »
    Il m’a fait subir ces trois dernières semaines une torture psychologique extreme, j’ai du aller en arrêt maladie 2 semaines et je vois un psy..c’est sur que j’ai un problème affectif et dépendant; mais pourquoi mais-je agi de la sorte ? Pourquoi autant de « petits » mensonges (même minimes, comme l’endroit ou j’étais, la copine que j’ai vu etc qui n’auraient AUCUNE conséquence) ??

    Aujourd’hui le seul moyen de le récupérer serait de le rassurer, de lui assurer de ma sincérité, de lui faire oublier que le passé c’est le passé dorénavant, que je peux changer, faire la transition entre la' »adolescente « que j’étais encore et la femme que je veux devenir avec lui …

    SVP Agnès, aidez-moi à me comprendre moi-même ..

    En vous remerciant infiniment,

    Sophie C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.